Forum

Quelle vision avez vous du freelancing ?

FreelanceDream

FreelanceDream

Nombre de posts : 69
Nombre de likes : 16
Inscrit : 10 juin 2012
Contacter en MP

Bonjour à tous

Je suis revenu sur le forum après 10 ans d'absence, et je vois qu'il y a beaucoup de topics qui mentionnent les galères des freelancers expérimentés à trouver une mission. Le marché est tendu c'est certain

Mais j'aimerai aborder un aspect trop négligé par mes compères freelancers: la vision du freelancing

I Les ESNs et le mode de rémunération

La plupart des informaticiens qui se lancent dans l'aventure freelance le font pour avoir une meilleure rémunération, on ne va pas se mentir sur ce point. Et c'était mon cas au début comme tout le monde.

Au début, on débute, on tâtonne, on passe par une ESN pour décrocher sa première mission, on ne fait pas le malin et on accepte les TJMs bas (j'ai commencé à 480€/jour en 2012) pour débuter

Mais au bout de quelques années, il faut se rendre à l'évidence, le système est complètement verrouillé par les ESNs ! Imaginez que vous êtes un vendeur de fruits et légumes sur le marché et qu'il y a un vigile qui vous demande 10% à 20% de votre CA.. J'ai fait exprès de prendre une métaphore triviale pour faire comprendre mon point.

Les ESNs se placent en intermédiaire entre le producteur (les freelancers en l'occurence) et le consommateur (le client final) et prélèvent leur dîme. C'est une véritable économie de grattage !

Les pro-ESNs vont me dire mais ils fournissent un service, la prospection commerciale !! Ce sur quoi je suis tout à fait d'accord que ce service DOIT être rémunéré (tout travail mérite salaire)

Par contre là où se trouve l'arnaque c'est que cette rémunération ne se fait pas en ONE SHOT mais en % de votre CA !

Souvenez vous du métier de chasseur de tête, ça existe toujours aujourd'hui. Une boite cherche un profil particulier, le chasseur de tête trouve la perle rare et touche une prime (en général en fonction du salaire brute de la personne recrutée) mais cette prime est versée en UNE SEULE FOIS !!!

Il n'y a STRICTEMENT AUCUNE RAISON que le travail de prospection commerciale réussie (qui se fait donc en 1 seule fois) doit déboucher à une rémunération récurrente ET proportionnelle au CA !

II Une image de marque à soigner

Ayant compris la grosse arnaque, j'ai décidé de me créer mon propre réseau et de me passer d'intermédiaire. Depuis lors, je suis toujours passé EN DIRECT avec mes clients (pourtant des grosses boites du CAC40 !)

Et c'est là que j'ai compris que le métier de freelancing, c'est pas juste apporter de la compétence informatique et se contenter de coder dans son coin.

Etre freelancer c'est aussi entretenir une réputation, une image de marque. Il m'est arrivé plusieurs fois de revenir quelques jours sur mes anciennes missions pour dépanner mes clients. Cela s'appelle le service après-vente.

Quand vous devenez freelancers, vous êtes un chef d'entreprise ne l'oubliez pas! Le freelancing ne doit pas être vu comme un CDI de luxe avec une grosse rémunération sinon vous n'allez pas durer dans le temps. A la moindre crise économique, vous allez juste pleurer car les ESNs vont privilégier leurs consultants internes et c'est de bonne guerre.


Quand on a une boite à gérer, on doit faire aussi le marketing, la comm, la prospection commerciale.

Comment ? Entretenir un réseau !

  • revoir ses anciens collègues pour prendre de leur nouvelles

  • participer à des salons/conférences techs pour prendre des contacts

  • arrêter de faire le geek dans son coin et aller parler aux gens

  • ne pas hésiter à contacter des gens sur LinkedIn quand on a un truc intéressant à communiquer/partager (je parle des trucs techniques bien entendu)

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous