← Retour

htnfr

Nombre de posts : 1250

Inscrit depuis le : 15 mars 2017

Réponses  : 8
Like: 1
Vues : 222

Réponse postée il y a 18 heures

AMD a dépassé Intel depuis plusieurs années. Par contre, le CPU mobile d'AMD ne bénéficie pas forcément les dernières technos AMD (souvent une génération de retard), contrairement aux CPU desktop.

Réponse postée 3 décembre 12:37

quel est l'intérêt d'argumenter avec votre EC? C'est vous qui fait la déclaration de l'IR. Votre EC vous aidera à le faire? Sinon, vous avez le simulateur de l'IR qui vous permettre de confirmer ça: https://www.impots.gouv.fr/simulateurs

Merci pour votre retour htnfr, C'est ce qui me semble aussi.

Mon EC m'indiquant qu'il n'y a pas d'abattement de 10% possible (vu que je suis gérant associé à ma société).
J'hésite à continuer à argumenter avec lui sur ce sujet (surtout si l'abatement est faites automatiquement).

Réponse postée 3 décembre 09:28

Je ne sais pas pour les repas du midi, mais pour la rémunération du gérant, c'est fait automatiquement quand on remplit la déclaration d'impôt 2042, sauf si vous optez pour les frais réels.

Réponses  : 16
Like  : 0
Vues : 159

Réponse postée 1 décembre 15:12

+1, aucun intérêt de déclarer 0 ou 1, la valeur prise en compte sera toujours la base minimum, donc la CFE est toujours la même que ce soit 0, 1 ou 5m², et ce jusqu'à la valeur qui dépasse la base minimum.

Bonjour,

Je relance le sujet! J'ia reçu le doc pour la déclaration de la CFE. Je me demandais quelle surface je devais mettre vu que je suis domiciliée chez moi.

J'ai vu 0, d'autres dire 1. Je ne sais pas trop.

Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 111

Réponse postée 1 décembre 10:36

Le versement libératoire ne dépend que du RFR n-2, donc indépendant du fait que ce soit une nouvelle activité

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 1403

Réponse postée 30 novembre 16:26

Oui, on le voit bien depuis le post de @Spiralis . On est au courant des cotisations depuis 2 mois, mais on ne connait toujours le droit acquis avec ces montants, c'est bien plus embêtant à mon avis: Si je dois payer +10% mais mes droits augmentent de +20%, je le paie sans souci. Par contre, on risque de payer plus de cotisations pour les mêmes droits ...

Bonjour,

Il y a maintenant un exemple de calcul : https://www.urssaf.fr/portail/home/independant/cipav/transfert-des-cotisations-cipav.html

Pour mon cas EURL IS, Conseil en systèmes et logiciels informatiques (6202A)

Revenu 2021 : 56 555€

CIPAV classe C je suis perdant avec le nouveau système.

Réponses  : 8
Likes: 2
Vues : 327

Réponse postée 30 novembre 16:19

Ma stratégie: je les ignore.

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 151

Réponse postée 28 novembre 22:47

Si c'est le cas, on peut partir sur ce TJM de 540€ et on essaie de négocier le max pour une mission, c'est un bon début je pense.

J'ai déjà refusé des missions à 540€ parce que le contenu ne me plaisait pas...

Mon TJM plancher serait a 520€

Merci pour la réponse !

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 151

Réponse postée 28 novembre 10:56

Je ne connais pas la demande du marché pour pouvoir répondre. Il faut regarder & tester. Déjà, connaissez-vous votre prix pratiqué par l'ESN?

Il y a également un choix personnel: voulez-vous prendre le risque d'attendre pour obtenir un meilleur TJM? Que feriez-vous si on vous propose une mission tout de suite pour 450€? 500€?

Connaître le marché est aussi une expérience, on est évidemment beaucoup plus à l'aise après quelques années, je ne vois pas de solution miracle pour quelqu'un qui démarre.

Merci pour ta réponse !

Quel serait le TJM approprié s'il vous plait ?

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 151

Réponse postée 28 novembre 10:44

Sur Lyon, 580€ est sur la fourchette haute, ce serait assez compliqué. Notamment, quand on démarre, on tombe souvent sur des commerciaux ESN qui réfléchissent peu: Ils te demandent ton TJM, ensuite ils rajoutent leur comms, ça fait donc 725-750€ pour le client, ça ne passe pas et ça te donne même pas la possibilité de réagir.

Réponse postée 28 novembre 09:28

@Selena-01: pour le régime micro, il faut choisir ce simulateur https://mon-entreprise.urssaf.fr/simulateurs/auto-entrepreneur

  1. Oui, attendre d'avoir reçu le n° TVA Intracommunautaire

  2. Dès que le n° de TVA est attribué (c'est très rapide normalement)

  3. Oui, ça coince avec les banques normales. Il y a quelques options peu couteuses pour les ME, personnellement j'ai AXA

  4. Tant qu'il est possible de prouver que c'est directement lié à l'activité, go. Je ne crois pas qu'il y ait un inventaire exhaustif mais tant que ça se défend lors d'un contrôle il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Une remarque, si vous comptez déduire la TVA de locaux/fournitures elec&gaz/frais de transport conséquent ; il est vraisemblable que cela soit plus avantageux de les mettre carrément en frais au sein d'une EI hors régime micro (car entre nous la TVA c'est peanuts par rapport aux dépenses engagées)

Réponse postée 27 novembre 09:33

@Selena-01:

Donc, le régime micro reste toujours avantageux, on économise également certains frais et on gagne la simplicité. Pour un CA faible de 24K€ / an, il ne faut pas prendre la tête pour aller au réel, sauf si encore plus de frais (> 20%, ça peut arriver facilement quand on passe par les plateformes qui nous prennent les commissions)

  1. Oui, attendre d'avoir reçu le n° TVA Intracommunautaire

  2. Dès que le n° de TVA est attribué (c'est très rapide normalement)

  3. Oui, ça coince avec les banques normales. Il y a quelques options peu couteuses pour les ME, personnellement j'ai AXA

  4. Tant qu'il est possible de prouver que c'est directement lié à l'activité, go. Je ne crois pas qu'il y ait un inventaire exhaustif mais tant que ça se défend lors d'un contrôle il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Une remarque, si vous comptez déduire la TVA de locaux/fournitures elec&gaz/frais de transport conséquent ; il est vraisemblable que cela soit plus avantageux de les mettre carrément en frais au sein d'une EI hors régime micro (car entre nous la TVA c'est peanuts par rapport aux dépenses engagées)

Réponses  : 17
Likes: 2
Vues : 407

Réponse postée 22 novembre 09:22

Une micro-entreprise n'est rien d'autre qu'une EI au régime micro-entreprise.

Si vous n'êtes pas certain, pourquoi partir tout de suite sur une EURL / SASU après 2 mois. La solution la plus simple est de rester en micro entreprise après le 2ème versement ARCE

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 351

Réponse postée 21 novembre 12:39

Ce que vous dîtes est logique mais Il y a une différence entre l'idéal et la réalité. Les salariés subissent la même chose, je ne vois pas comment on peut faire en tant qu'indépendant. On pourrait peut-être passer par la voie judiciaire mais avez-vous envie de la prendre?

Bonjour

Même situation pour moi. Les services se renvoient la balle et ne s'actualisent pas. Le seuil des 55 ans ne change rien. Le fait que l'URSSAF soit la source d'information devrait faire d'eux des responsables de premier ordre pour la mise à jour du relevé de carrière avec la CARSAT. C'est à se demander s'ils ont prévu d'implémenter un jour leur connexion avec la CARSAT.

Les micro-entrepreneurs n'étant représentés par aucune corporation, nous ne formons que des individus sans voix ni pouvoir devant des administrations mastodontes endormies qui jouent très bien au ping-pong. Existe-t-il un recours sérieux qui puisse être contraignant pour ces administrations ?

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 351

Réponse postée 21 novembre 10:31

Quand j'ai contacté la CARSAT pour régulariser les relevés carrière concernant une période quand j'étais salarié, on m'a dit de garder tous les papiers et la régularisation ne peut pas être faîte avant mes 55 ans. Vous risquez d'être dans le même cas.

Réponses  : 46
Like: 1
Vues : 1146

Réponse postée 21 novembre 10:25

Perso, je pense que ça peut se justifier, mais il y a un risque pour les raisons évoquées ici. Tant qu'on accepte le risque (faut pas regretter plus tard avec l'argument: un tel m'a dit que ...), pourquoi pas?

Réponses  : 17
Like  : 0
Vues : 352

Réponse postée 19 novembre 07:32

Je trouve que le délai de réponse pour l'habiliation est anormalement rapide.

Réponses  : 72
Like  : 0
Vues : 2783

Réponse postée 13 novembre 10:44

@DevAndOps: Honnêtement, je passe au freelance après les 6 ans de CDI. Maintenant, plus envie de revenir au CDI, je ferme donc la porte même avant qu'on me fait des propales. Même si je bosse pour une boîte pendant 2-3 ans, pas besoin d'être corporate, je décide mes congés ... ça change.

Je suis en province, j'ai une maison pas loin de la ville (20 minutes en voiture) et je viens de temps en temps chez le client en 30 minutes à vélo. A Paris, pour être aussi proche, j'aurais peut-être un T2/T3 de 60m2 avec le CDI à 80K.

Encore merci pour toutes ces contributions et j'invite tous les vieux de la vieille dans le freelancing d'y contribuer pour nous imprégner de leurs expériences sur le sujet, je pense que ça sera très utile pour plein de monde.

Il y a un truc qui a été dit dans ce fil sur lequel je ne suis pas d'accord.

On est bien dans une économie capitaliste du marché. Il est du sens commun, dans ce type d'économie, que l'élément principal qui détermine le prix d'une marchandise est la rareté. La rareté crée un déséquilibre entre l'offre et la demande qui fait augmenter le prix. Toutes les études disent qu'il y a, et qu'il y aurait encore plus à l'avenir une rareté des compétences en informatique. l'informatique est une discipline scientifique établie depuis peu (3 décennies à mon sens) et clairement définie. Donc ce qui est appelé dans ce fil dev, des fois on dit technique (vs fonctionnel). C'est plutôt ces gens là qui sont rares et qui ne connaissent quasiment pas le chômage depuis longtemps et transcendent toutes les crises économiques même les plus violentes. Et là je ne parle pas de la reconversion à la va vite (avec tous mes respects pour ceux qui s'y orientent) en informatique. Il s'agit des informaticiens formés avec les méthodes adéquates et avec le temps adéquat (en principe 4 ans pour faire un ingénieur informaticien minimum).

Moi je pense que c'est cette catégorie là qui doit être la plus chère.

Réponses  : 72
Like  : 0
Vues : 2783

Réponse postée 12 novembre 14:09

A ce jour, si tu cherches un DEV fullstack avec les compétences Java, Angular.JS, microservices, Kubernetes, Elastic, GitLab, Docker, Jenkins, Selenium... ayant déjà bossé du côté édition logicielle. Bon courage !! Tu te retrouves à faire des propales à 80k en CDI full remote pour que quelqu'un daigne envoyer son CV.

Je coche presque toutes les cases (manque elastic). Pourtant, personne ne m'a fait une propale à 80K full remote.

Encore merci pour toutes ces contributions et j'invite tous les vieux de la vieille dans le freelancing d'y contribuer pour nous imprégner de leurs expériences sur le sujet, je pense que ça sera très utile pour plein de monde.

Il y a un truc qui a été dit dans ce fil sur lequel je ne suis pas d'accord.

On est bien dans une économie capitaliste du marché. Il est du sens commun, dans ce type d'économie, que l'élément principal qui détermine le prix d'une marchandise est la rareté. La rareté crée un déséquilibre entre l'offre et la demande qui fait augmenter le prix. Toutes les études disent qu'il y a, et qu'il y aurait encore plus à l'avenir une rareté des compétences en informatique. l'informatique est une discipline scientifique établie depuis peu (3 décennies à mon sens) et clairement définie. Donc ce qui est appelé dans ce fil dev, des fois on dit technique (vs fonctionnel). C'est plutôt ces gens là qui sont rares et qui ne connaissent quasiment pas le chômage depuis longtemps et transcendent toutes les crises économiques même les plus violentes. Et là je ne parle pas de la reconversion à la va vite (avec tous mes respects pour ceux qui s'y orientent) en informatique. Il s'agit des informaticiens formés avec les méthodes adéquates et avec le temps adéquat (en principe 4 ans pour faire un ingénieur informaticien minimum).

Moi je pense que c'est cette catégorie là qui doit être la plus chère.

Réponses  : 22
Like  : 0
Vues : 474

Réponse postée 12 novembre 09:27

En 2022, avec la rémunération au PASS (41136):

  • CIPAV: 15649€ de cotisations, dont 4183€ de retraite de base et 3055€ (classe B = 72 points) de retraite complémentaire, ce qui donne le droit à la retraite: 304€/an de base et 189€/an complémentaire

  • Général: 19439€ de cotisations, dont 7311€ de retraite de base et 3033€ de retraite complémentaire, ce qui donne minimum 478€/an de base (PASS / 2 / 43 ans) et 206€/an complémentaire

On voit la différence de 191€/an (minimum) de droit de retraite entre les 2 régimes, mais on doit cotiser environ 3790€ de plus (dont 3100€ pour la retraite). A titre comparatif, il faut un capital minimum de 5200€ de PER pour avoir une rente équivalente

A noter:

  • Les cotisations (et le mode de calcul) changent pour la CIPAV en 2023, on ne sait pas ce qui nous attend. C'est peut-être pas pire car les cotisations de retraite CIPAV ne cessent augmenter alors que le droit reste le même

  • Avec le régime général, on peut faire 25ans de rémunération >= PASS, et les 18 ans restant avec une rémunération minimum pour toucher PASS / 2 = 20568€ / an de retraite de base

Bonjour,

j'ai posé la question à la CIPAV et voici sa réponse :

En partant à la retraite en 2035 , je toucherai 1,442.91 brut ( il faudra calculer le net)

  • L’estimation du montant de votre pension de retraite de base avec projection au 30/09/2035 s’élèverait à 7 535,84 € brut

    annuel, soit 612,82 € brut mensuel.

  • L’estimation du montant de votre pension de retraite complémentaire avec projection au 30/09/2035 s’élèverait à 9 961,12

    € brut annuel, soit 830,09 € brut mensuel.

1,442.91 brut par mois si on fini de rembourser sa maison , avec un peu d'épargne on peut survivre avec 😜

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 93

Réponse postée 9 novembre 22:10

L'état français ne rembourse pas logiquement la TVA que vous payez aux américains

Réponses  : 22
Like  : 0
Vues : 474

Réponse postée 8 novembre 10:55

@lamarana: Dans ce cas, il faut bien vérifier votre relevé de carrière pour savoir si tout est pris en compte. Le montant de la retraite est trop faible par rapport aux cotisations.

Si vous êtes en EURL IS depuis 2006, vous êtes donc toujours à la CIPAV: pour 36000€ de rémunération par an, vous cotisez environ 3600€ de retraite de base et 2900€ de retraite complémentaire par an, qui doit générer au moins 400€ de droit de retraite ==> Pour 30 ans de cotisations, ça fait déjà 12000€ ==> 1000€ brut / mois, sans compter les droits de 13 ans restant.

Pensez également à l'option de passer au régime général (SSI), ça génère plus de droit de retraite avec ce revenu.

Dans tous les cas, on ne peut vivre avec 540€ / mois. Si vous n'avez que 540€ / mois, ce qui veut dire que vous cotisez pour la retraite de base sur la base d'un salaire < 1000€ / mois, je ne vois pas comment on peut beaucoup améliorer avec une assurance retraite.

Réponses  : 22
Like  : 0
Vues : 474

Réponse postée 8 novembre 10:18

Dans tous les cas, on ne peut vivre avec 540€ / mois. Si vous n'avez que 540€ / mois, ce qui veut dire que vous cotisez pour la retraite de base sur la base d'un salaire < 1000€ / mois, je ne vois pas comment on peut beaucoup améliorer avec une assurance retraite.

Réponses  : 9
Like: 1
Vues : 346

Réponse postée 8 novembre 06:58

virement seulement depuis les banques partenaires LCL, Société Générale, etc.

C'est pour pouvoir déposer un chèque en bois avec genre 2000 euros de trop sur le compte bancaire, ils utilisent ensuite le contexte pour demander le remboursement de la différence.

Vous avez perdu du temps, mais heureusement pas d'argent dans cette histoire.

Réponses  : 12
Like: 1
Vues : 258

Réponse postée 5 novembre 14:29

Les 2033-A & 2033-B correspondent au bilan et compte de résultat. Toutefois, le greffe demande souvent la liasse complete, certifié conforme

Effectivement j'ai vu qu'il faut faire une déclaration sur le site impots.gouv. Après on peut éditer un document généré par le site impots.gouv qui peut servir pour le greffe?

Réponses  : 12
Like: 1
Vues : 258

Réponse postée 5 novembre 14:19

@VincentB_: On a des PVs avec une EIRL?

Merci pour votre retour. Pour info, ni annexes, ni PV n'ont été déposés les années précédentes par ma comptable.

Après pour votre avis perso et le fait que je vais droit dans le mur, je trouve que c'est malheureusement dans la ligne droite d'internet en général. Tout est verrouillé par les comptables/avocats/professionnels faisant de l'argent sur la compta des EI pour préserver leur business...

Réponses  : 12
Like: 1
Vues : 258

Réponse postée 5 novembre 12:09

Avec l'IS, il faut faire une déclaration 2033 pour le fisc, et on peut utiliser ces éléments pour le greffe.

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 223

Réponse postée 3 novembre 19:56

Il y a plusieurs formes de contrôle fiscal. Pourquoi chercher à les distinguer? L'inspecteur va de toute façon donner les élements à fournir.

S'il y a des questions, posez les lui directement.

Réponses  : 19
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 29 octobre 13:26

Avec votre niveau de CA, vous n'avez pas dépassé le plafond en 2020 avec le prorata temporis?

Réponse postée 23 octobre 19:18

L'année 2022 n'est pas encore terminée, logiquement, le revenu fiscal de référence 2022 n'est pas encore connu.

Le revenu fiscal de référence indiqué sur l'avis d'impôt 2022 est celui des revenus 2021. Si c'est 37 000€ pour une personne seule sans enfant, vous n'avez pas le droit pour 2023. Pour le reste de 2022, oui, mais ça va être compliqué au niveau de l'URSSAF (2 trimestres à déclarer: un avec versement libératoire, et l'autre sans)