ChatGPT VS Google

6 min
246
0
0
Publié le

La récente mise à disposition de ChatGPT au plus grand nombre a suscité un effet « Whaou » indéniable. Les possibilités de l’outil sont réelles et de nombreuses applications pratiques sont d’ores et déjà esquissées. Certains y voient même la disparition pure et simple de Google dans un futur proche… Google est-il réellement menacé ? L’entrée en service de ChatGPT et, plus globalement, l’avènement des IA va-t-elle révolutionner l’industrie des moteurs de recherche ? Free-Work analyse les enjeux pour ChatGPT et Google dans ce que beaucoup annoncent comme un affrontement inéluctable.

ChatGPT peut-il remplacer Google ?

À première vue, on serait tenté de répondre oui, tant les réponses fournies par ChatGPT sont précises. Force est de reconnaître que sur des questions fermées, ChatGPT est en capacité de fournir des réponses tout à fait exactes et, le tout, dans un style conversationnel abouti (ce que ne peut pas faire Google).

Et c’est là la grande force de ChatGPT : sur des questions qui ne prêtent pas à débat ou à interprétation, l’outil fournit en quelques secondes une réponse appropriée. 

Sur Google, une telle recherche exige de taper la question et, la plupart du temps, d’aller chercher la réponse au sein des résultats de recherche affichés ce qui rend la manipulation plus longue.

De plus, Bing, le principal concurrent de Google, aurait l’intention d'intégrer ChatGPT à son moteur de recherche pour répondre à certaines questions des internautes. En effet, Microsoft a déjà investi plus d’un milliard de dollars dans OpenAI, la société à l’origine de ChatGPT. Avec cette annonce, Microsoft espère sans doute gagner des parts de marché sur Google qui reste, à l’heure actuelle, largement dominant sur le marché des moteurs de recherche. Nul ne sait si cette stratégie est bonne, mais on peut penser que l’intégration d’un robot conversationnel tel que ChatGPT sur un moteur de recherche représente un plus non négligeable dans le traitement des réponses apportées aux internautes. Et donc, une satisfaction en hausse. 

Aussi, ChatGPT est un service qui permet d’obtenir des réponses ou des démonstrations dans une multitude de domaines différents. C’est notamment le cas en informatique où il est possible de lui demander de générer du code à la volée, par exemple. Cette faculté augure un gain de temps non négligeable sur des tâches répétitives en les automatisant. Là encore, Google est incapable de fournir un tel service ; le cœur de son activité réside dans son moteur de recherche qui affiche des résultats. Libre ensuite aux internautes de naviguer et de trouver satisfaction dans les résultats affichés. 

Le ChatGPT

ChatGPT va-t-il remplacer les développeurs informatiques ?

ChatGPT est un chatbot capable de répondre à n’importe quelle question et de coder dans n’importe quel langage de programmation !

Marketing, création de contenu, informatique ; les possibilités de ChatGPT sont nombreuses et il est raisonnable de penser que des applications opérationnelles restent encore à trouver…

Pour autant, de nombreux arguments inclinent à penser que, en l’état, ChatGPT n’est pas en mesure de concurrencer sérieusement Google.

ChatGPT ne remplacera pas Google

Voici les principaux arguments qui montrent pourquoi ChatGPT ne remplacera pas Google :

Le type de réponses 

On l’a vu, ChatGPT est très pertinent lorsqu’il s’agit d’apporter une réponse factuelle dénuée d’interprétation. En revanche, lorsque l’on souhaite nuancer une réponse en apportant des arguments ou des avis différents, Google est clairement le mieux placé. Le moteur de recherche affiche des résultats en fonction de la demande de l’utilisateur. Sur des questions qui nécessitent de prendre plusieurs avis avant de se décider (un achat par exemple), il fournit plusieurs sources qui permettent à l’internaute de choisir. Ces intentions de recherche représentent une grande majorité des recherches effectuées par les internautes et ces dernières ne sont, de fait, pas concurrencées par ChatGPT.

Des objectifs différents

Hormis la génération de réponses factuelles, les objectifs de ChatGPT et de Google diffèrent. Google est principalement utilisé pour rechercher des informations sur Internet, tandis que ChatGPT est principalement utilisé pour générer du texte ou pour comprendre le langage naturel. Par exemple, Google est utilisé pour trouver des informations sur des sujets spécifiques, des images, des vidéos, des marques, etc. 

ChatGPT, lui, est utilisé pour générer des réponses automatiques (qui sont d’ailleurs fortement corrélées à l'orientation fournie dans le prompt) à des questions pour écrire des articles, des scripts, du code, etc.

Une base de connaissance limitée pour ChatGPT

Google dispose d’une grande quantité de données utilisateur (tout l’internet accessible !) ce qui lui permet de personnaliser les résultats de recherche pour chacun d’entre eux. ChatGPT n'a pas accès à cette quantité de données et la base de données sur laquelle il a été entraîné représente une portion infime de celle de Google. Ajoutons que la base de données d’entraînement de ChatGPT s’arrête à fin 2021 ce qui handicape fortement ses capacités de réponses sur l’actualité récente

La maturité

Google est un fournisseur de services mature, utilisé par des milliards d'utilisateurs à travers le monde. ChatGPT est encore en cours de développement et n'est pas encore utilisé de manière massive. Cela dit, en fonction de l’évolution de ChatGPT, il est possible que son emploi se généralise, à terme, pour des besoins bien spécifiques. 

La diversification commerciale

Google a depuis longtemps diversifié ses activités en proposant d'autres services en dehors de la recherche comme Google Drive, Google Maps, Google Translate, etc. De plus, son modèle économique est fortement dirigé sur la publicité affichée directement dans ses pages de résultats (Google Ads).

ChatGPT ne propose pas ces services. Il s’agit d’un service spécifique qui se concentre sur le traitement du langage naturel (compréhension d’un contexte et génération de réponses en conséquence).

Des erreurs récurrentes

Peut-être l’argument phare : ChatGPT fait (souvent) beaucoup d’erreurs. Poussé dans ses retranchements, le robot conversationnel est capable de fournir des réponses tout à fait erronées. Cette dérive illustre bien le fait qu’il s’agit, pour l’heure, d’un outil en phase de développement. Par conséquent, les résultats affichés par ChatGPT sont à prendre avec des pincettes et nécessitent d’être vérifiés.

En résumé, les possibilités de ChatGPT sont prometteuses et laissent entrevoir des applications pratiques répondant à des besoins spécifiques dans le futur. Pour autant, il semble qu’il ne soit pas en mesure, à l’heure actuelle, de concurrencer directement Google. Il est probable qu’à l’avenir Google et ChatGPT coexistent et que l’emprise de Google sur l’information soit moins prégnante qu’elle ne l’est aujourd’hui. 

Le Forum

Alors pour ou contre ChatGPT ?

Rejoignez la communauté IT pour échanger sur l'article




Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Trend
# IA

Commentaire

Dans la même catégorie