ChatGPT va-t-il remplacer les développeurs informatiques ?

5 min
6 371
2
3
Publié le

ChatGPT est un robot conversationnel qui fait sensation depuis quelques jours. Développée par OpenAI, cette intelligence artificielle est capable de répondre à n’importe quelle question, d’écrire du code et même de composer musiques et poèmes ! Certains prédisent même qu’il pourrait sérieusement concurrencer Google et pousser vers la sortie les développeurs et les journalistes.

Révolution ? Disruption ? Découvrez dans cet article ce que l’on sait de cette nouvelle IA et ce qu'elle pourrait augurer pour le futur.


Qu’est-que ChatGPT ?

ChatGPT est la dernière version de GPT (Generative Pre-Trained Transformer), l’intelligence artificielle génératrice de texte d’OpenAI. Ce chatbot évolué est capable de comprendre le langage humain et de générer des réponses très détaillées aux instructions qu’on lui donne. En effet, cette IA est basée sur le dialogue et il suffit de s’adresser à elle, comme on s'adresserait à un interlocuteur humain, pour qu’elle délivre les réponses attendues.  

On doit ChatGPT à l’organisation de recherche en intelligence artificielle OpenAI. Cette entité avait déjà fait parler d’elle en dévoilant récemment le générateur d’image d’art DALL-E. OpenAI a été créée en 2015 par Sam Altman et Elon Musk. Ce dernier avait pris ses distances en 2018 et le statut de l’organisation était alors passé d’une « association à but non lucratif » à une « entreprise à but lucratif plafonné ». L’objectif affiché d’OpenAI est de développer une intelligence artificielle ayant pour but d’aider l’humanité

Intelligence artificielle

Comment fonctionne ChatGPT ?

ChatGPT est la dernière version de la série de modèles GPT-3.5. Ces modèles ont été entraînés sur la gigantesque masse de données que constitue internet. ChatGPT a ainsi été entraîné grâce au machine learning et, en particulier, à l’aide d’une technique d’apprentissage par renforcement avec boucle de rétroaction humaine (reinforcement learning). 

Concrètement, il s’agit d’un mode d’apprentissage statistique inspiré de l’apprentissage humain. En tant qu’humain, lorsqu’une expérimentation apporte un résultat positif, nous sommes tentés de la répéter. Inversement, une expérience négative est enregistrée afin de ne plus la reproduire. C’est exactement le même processus avec l’IA : on lui indique ce qu’est une récompense positive et on l’incite à poursuivre dans cette voie. 

L’apprentissage de ChatGPT a été effectué sur l’infrastructure Azure AI de Microsoft. Côté technique, ChatGPT est en réalité une IA très proche d’InstructGPT, un autre grand modèle de langage (LLM) d’OpenAI.


À quoi sert ChatGPT ?

ChatGPT est une intelligence artificielle dont la principale fonction est de répondre précisément à des questions et de trouver des solutions à des problèmes basiques.

Plus spécifiquement dans le domaine informatique, ChatGPT est capable de

  • Écrire du code. ChatGPT peut générer du code et développer un programme dans n’importe quel langage de programmation. D’après les premiers tests de développeurs aguerris, les résultats sont très convaincants pour des briques de développement assez simples. Il suffit d’entrer l’énoncé de ce que l’on souhaite coder avec quelques fonctions et ChatGPT génère le code en quelques secondes.

  • Déboguer du code. Non seulement ChatGPT peut détecter les erreurs de code, mais il peut également les réparer et expliquer ses corrections. Cette fonctionnalité est très prometteuse pour aider les développeurs dans les cycles de débogage, longs et fastidieux. 

  • Détecter les vulnérabilités de sécurité. Il est possible de demander à ChatGPT de rechercher de potentielles failles de sécurité au sein d’un code informatique. Il est également en capacité d’expliquer ses conclusions en langage conversationnel.

  • Simuler une machine virtuelle (VM). Des chercheurs ont demandé à l’intelligence artificielle de se transformer en terminal Linux. Pour aller plus loin, ils lui ont ensuite envoyé des instructions comme s’il s’agissait réellement d’une VM. L’IA a, dans tous les cas, parfaitement simulé son rôle de machine virtuelle.

Ces quelques exemples sont assez représentatifs des potentialités de ChatGPT en informatique. D’ailleurs, ses capacités ne s’arrêtent pas là et il est d’ores et déjà capable d’écrire des scénarios, des poèmes, des essais scientifiques, de composer de la musique ou encore de raconter des blagues…  

De plus, les expérimentations n’en sont qu’à leur début et il est raisonnable de penser que la majorité des applications pratiques de ChatGPT reste à trouver…


ChatGPT représente-t-il une menace pour les développeurs ?

Bien que ChatGPT soit l’agent conversationnel le plus avancé actuellement (et de loin), il n’en demeure pas moins qu’il a montré rapidement ses limites. Des tests plus approfondis ont montré que ChatGPT n’était pas en capacité de fournir des réponses requérant un travail d’analyse poussé. Pire, passé un certain stade de difficulté, ChatGPT semble même faire beaucoup d’erreurs. D’ailleurs, le site de questions-réponses informatique Stack Overflow a temporairement banni les réponses fournies par ChatGPT.

Ainsi, tout travail d’analyse conceptuelle lui est inaccessible. À l’image de toutes les IA actuelles, ChatGPT excelle dans les tâches techniques qui ne nécessitent pas d’analyse et de réflexion profonde. En cela, elle se destine probablement à devenir une aide précieuse pour les tâches répétitives qui génèrent peu de valeur ajoutée et sur laquelle les développeurs pourront s’appuyer pour se concentrer sur la compréhension plus vaste d’un besoin IT. 

En somme, ChatGPT va probablement révolutionner certaines professions au premier rang desquelles les développeurs informatiques. Pour autant, il ne sera pas nécessairement synonyme de chômage généralisé. Les possibilités que laisse entrevoir ChatGPT sont certes impressionnantes, par bien des aspects, mais elles ne constituent pas une menace réelle pour les développeurs dont les missions sont bien plus vastes que de créer du code décorrélé de tout contexte. Au contraire même, le rôle des développeurs sera probablement appelé à évoluer vers des tâches qui nécessitent une réflexion et un raisonnement aboutit, chose que ne peut pas faire ChatGPT.

Votre Free-Work

Consulter les missions et offres d'emploi dans l'intelligence artificielle


 

Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Actualités
# Programmation

Commentaires (3)

Basfe
Nice
kenji
je ne suis pas tout a fait d'accord avec le commentaire précédent. je ne pense pas que cette personne ait essayé CHATGPT ou github Copilot qui demontrent tout les 2 de grandes capacités d'assistance au codage. oui le travail du développeur va evoluer avec ces outils comme il a évolué avec l'apparition des stackoverflow et consorts. pour mon travail de project lead technique, je pourrais faire appel a ce genre d'outil pour directement faire evoluer la code base de manière assistée.
Free-Worker-305641
Je suis fatigué de voir toujours les mêmes inepties concernant la prétendue intelligence artificielle et ses incroyables progrès qui vont aboutir à notre remplacement ! Ca fait 10 ans qu'on entend la même chose et qu'à chaque fois les baudruches se dégonflent. Il y a 5 ans on nous annonçait l'arrivée des articles écrits par les robots. Où sont-ils ? est-ce que quelqu'un en a seulement lu un seul ? Est-ce qu'il y a eu un démenti depuis ? Et les véhicules autonomes qui devaient nous remplacer en tant que conducteurs où sont-ils ? Pourtant cela fonctionne si on en croit les journaliste ? Alors pourquoi les industriels ont-ils abandonné cette voie ? Tout d'abord personne ne sait comment la pseudo IA fonctionne, ni POURQUOI ça fonctionne, donc ce n'est pas de la science, c'est un "truc" d'ingénieur qui est certes amusant mais absolument pas fiable. Et sur le long terme, ce qui est important c'est la fiabilité. C'est pour cette raison qu'Amazon a abandonné son projet de livraison du dernier kilomètre par véhicule autonome, que les véhicules autonomes de Google sont déjà impliqués dans 16 accidents, et que malgré les milliards investis dans la voiture autonome, aucun projet n'a abouti, et les industriels sortent de ces projets. Ce qu'on appelle intelligence artificielle est incapable d'appréhender les concepts. C'est à dire que chat GPT ne sait pas ce qu'est une chaise ou un hérisson. Le captcha de Google est basé sur cette incompréhension des robots, comme le captcha hcaptcha, et j'en ai moi-même développé un il y a 10 ans, sur le même principe. Le chat est peut-être capable d'aller chercher des réponse sur internet mais il ne comprend pas lui-même les réponses. Donc ce qui va se passer si on confie à ce robot la prise de décision (parce que évidemment c'est là que ça commence à servir à quelque chose) sera imprédictible. Dans le meilleur des cas chat gpt pourra aider les développeurs compétents à aller plus vite, mais il ne pourra évidemment pas les remplacer, pas plus que le tracteur ne remplace l'agriculteur qui le conduit. L'intelligence artificielle N'EXISTE PAS. De plus si chat gpt va chercher ses réponses sur internet qu'est-ce que cela signifie ? Est-ce que ses réponses sont des copier coller de ce qu'il a trouvé ? Et quelles sont les sources ? qui les choisit ? Etc. tout ça est de la narrative, comme le robot à 4 pattes de Boston Dynamics qui devait assister l'armée et dont on nous a parlé pendant des années. On n'en parle plus maintenant parce que le robot n'a rempli aucun des tests de l'armée et a été viré. Mais maintenant on nous en montre d'autres qui font des sauts périlleux... Est-ce qu'on va arrêter de nous bassiner avec ces croyances post humanistes dans une merveilleuse intelligence qui n'existe pas ?

Dans la même catégorie