Forum

Deux poids deux mesures : est-on trop taxés ? solutions?

SP1287

SP1287

Nombre de posts : 11
Nombre de likes : 0
Inscrit : 4 juin 2020
Contacter en MP
Le sujet a déjà été abordé, mais j'y vais.

Perso et pour faire simple : j’en ai ras le cul.
14 ans que je grimpe lentement les marches de l’ascension sociale à la sueur du front, pour voir la part de ce qui m’est taxé augmenter et mon niveau de vie ne pas forcément s’améliorer : du moins, pas en proportion de mes efforts.
Cela fait 14 ans que je paie tout plein pot, au service de l’assistanat et d’un système a double-face qui protège les « intouchables » .

Très ironiquement, j’effectue du conseil (IT appliqué au secteur du luxe, pour rester vague) pour le compte d’une société réalisant un peu plus de 40 millions d’€ de CA par an dont les dirigeants ont un salaire capé à 5000€. Je paie donc techniquement plus d’impôts qu’eux.
Cette même société a ouvert ces dernières années des filiales en Asie et en Israel : celles-ci n’ont aucune activité business, ni opérationnelle autre que de facturer des licences et de sur-facturer des services qui n’ont d’existence réelle sur ces 2 continents (… et je sais de quoi je parle) et autres écritures comptables à la société Française. Personne n’est dupe.
L’an dernier, la société est passée sous le radar du fisc : contrôle fiscal donc, qui s’est étonnement bien passée (!).
Au delà du fait que l’Inspecteur avaient l’air drôlement sympathique avec les dirigeants et que ces derniers n’avaient pas l’air de s’en inquiéter (… bien au contraire), j’ai du mal à comprendre comment ils ont pu s’en sortir « blanc comme neige ».

Alors, il faudrait m’expliquer : y a t-il un traitement de faveur réservé aux « riches » et un intérêt à aller compter les tickets de caisses dans la poubelle du restaurant du coin pour le redresser plutôt que de taper dans ce qui est flagrant ?

Mettons bout-à-bout ce qui sort de ma poche, lorsque je produits par l’effort seul de ma propre personne 15,000€ h.t de valeur :
- 3000€ de TVA (évidemment, la taxe sur la valeur « ajoutée »)
- Environ 4500€ de charges patronales
- +2000€ de charges salariales
- Les impots.. Je ne compte pas la TVA redistribuée sur quasiment chacune de mes dépenses…

Je comprend le principe du socialisme et j’adhère à la distribution de la valeur, je paies avec plaisir mes impôts MAIS :
1) Elle se fait dans le mauvais sens : la plupart des gens très aisés que j’ai dans mon entourage ne paient quasiment rien, voir son insolvables et ont les moyens de ne rien payer pvrcequ’il fait sens d’avoir les bons avocats et fiscalistes. La classe moyenne, la classe active, celle qui bosse paie plein pot.
2) Il y a un réel problème avec le cumul et le volume total de toutes ces taxes lorsque l’on bosse pour soit, je ne sais pas comment nous en sommes arrivés à penser que c’est « normal » ..
3) Il y a un réel problème d’utilisation des caisses de l’état : si payer autant n’a pas d’impact sur la qualité de vie, à quoi bon ? On investit beaucoup sur l’assistanat.
4) On est censés être un pays libre, mais finalement : on n’a peu de choix. Un peu de capitalisme de temps en temps, ça fait pas de mal. J'aime préparer la présent et l'avenir par moi-même (cela inclut ce gros mot qu'est la retraite...) : quelles solutions s'offre à moi ? aucune à date.

Si certains d'entre vous ont eu l'occasion d'imaginer des moyens de réduire l'érosion fiscale dans nos métiers, quitte à discuter du caractère borderline, ou non, je suis curieux..