← Retour

RGC_69

Nombre de posts : 34

Inscrit depuis le : 11 septembre 2018

Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 655

Réponse postée 26 juillet 07:39

Bonjour,

A titre personnel, je pense qu'il est vain d'anticiper les cycles économiques. De même qu'il est vain d'anticiper les variations du CAC40 par exemple. Donc je n'en tiens aucun compte. Il y a tellement d'interactions, de rétroactions, de comportements autoréalisateurs, d'intervenants, de cygnes noirs que ... si ça se trouve on va pas avoir de récession ou peut-être que si. De nombreuses études semblent montrer que les anticipations des "experts" en économie sont aussi justes que le hasard. Tout ce qu'on peut faire, c'est constater la situation à l'instant T et s'y adapter si besoin. Voilà, ce n'est qu'un avis.

Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 91

Réponse postée 19 décembre 2021 13:59

Bonjour,
Je fais malheureusement partie des "phobiques" administratifs. Je n'ai pas d'idée particulière pour ce problème à part aller voir les impôts et expliquer la situation.
Pour témoigner de mon cas, j'ai eu plusieurs soucis à cause de cette peur irrationnelle aux conséquences parfois grotesques. Si grotesques qu'on en a honte, qu'on ne peut en parler à personne, qu'on repousse aux calendes grecques les actions nécessaires. De 2007 à 2020, j'ai continué à payer le loyer de 2 appartements en plus de celui que j'occupais. J'y pensais chaque jour, mais rien, aucune action. Aujourd'hui c'est réglé sans encombre mais à quel prix.
J'ai bien sûr eu des problèmes avec les impôts. Mais eux ne jugent pas, ils veulent juste être payés.
Plus récemment, j'ai créé mon EURL IS en mai 2019 et le business tourne bien. Je suis tout dans le détail dans un gros fichier Excel mais je n'ai jamais donné de nouvelles à mon comptable, seule l'URSSAF et IR ont été informées de mes rémunérations et payées.
Appeler mon comptable il y a 4 semaines pour lui expliquer la situation a été un effort énorme mais aujourd'hui je suis soulagé même si tout n'est pas réglé. Ce dernier m'a rassuré car il semble qu'il ne soit "pas trop tard" et que sur la base de la bonne foi ça devrait être gérable sans catastrophe. Il semble que ce phénomène soit fréquent et que même parfois, ce n'est pas un oubli mais une volonté d'échapper aux prélèvements obligatoire...
En gros, je voulais juste profiter de passer ici pour dire qu'il n'est jamais trop tard, que les administrations et le comptables sont en général pragmatiques et ne portent pas de jugement, pas comme papa et maman qui nous ont parfois traumatisés 😉 alors faut juste y aller et négocier car la procrastination administrative peut vous bouffer le cerveau.
Réponses  : 557
Like  : 0
Vues : 119

Réponse postée 11 septembre 2020 07:18

Bonjour,

Totalement d'accord avec Cordia. D'autant que nous sommes indépendants, nous bénéficions de cette libberté. Si on réglemente, alors il faut aussi nous réglementer et nos marges avec.
L'exemple du vin est très bon: il faut gérer le stock, servir les clients, avoir les connaissances (ou un sommelier) pour conseiller, choisir etc... cela coûte. 13€ à l'achat pour 30 € à la vente, ça me paraît faible, honnêtement.
Dans notre cas c'est bien pire: on investit que dalle en général et on fait une marge de 95%, on multiplie le prix de nos matières premières (beaucoup de pâtes dans mon cas) par 10, 20...
Evidemment, on vend du temps et en théorie de l'intelligence, mais c'est pareil pour le restaurateur qui doit en plus investir des grosses sommes au départ, prendre un risque sur son stock etc... D'autant qu'on parle du vin, qui est une de ses activités les plus rentables et qui s'inscrit dans un tout.
Nous sommes libres de travailler avec des intermédiaires et de négocier nos tarifs. De mon point de vue, la seule chose qui idoit être garantie est un marché sain (pas d'ententes, une concurrence correcte...) ce qui est, me semble-t-il, lle travail de la DGCCRF et des instances européennes.
Si, grâce à votre expertise en recherche de profil et en tout ce qui concerne le métier d'intermédiaire, vous savez quelle marge est la bonne pour leur acriivité et qu'elle vous paraît trop élevée, alors il me paraît tout indiqué de faire ce métier puisque vous en avez les compétences. Sinon, je ne vois pas trop ce qui permet d'estimer une marge comme étant acceptable.
Réponses  : 557
Like  : 0
Vues : 119

Réponse postée 10 juin 2020 20:38

Vdaxeis et Cordia ont été assez mesurés dans leur propos et ils sont déformés (les propos), c'est regrettable.
Je crois que ça ne sert à rien de raisonner des gens qui semblent avoir décidé que la loi de l'offre et de la demande ne s'applique miraculeusement pas à nos activités et qui considèrent les esn comme des parasites et rien d'autre. Qui veulent faire le maximum de marge mais s'étonnent que les autres acteurs en fassent autant. Du délire.

Réponse postée 10 juin 2020 19:12

fakaal, htnfr, je me suis un peu emballé, apparemment cette peine n'est pas systématique, donc je ne suis sûr de rien. Et puis sans internet, je vais être obligé d'envoyer mon paramétrage par courrier, je sens que ce n'est pas la bonne solution 🙂

Réponse postée 10 juin 2020 16:48

45 000 Euros pour un bail de 3 ans avec nourriture et gardiennage, voilà qui me sauve.

Réponse postée 10 juin 2020 12:49

Bonjour,
Ma banque s'était engagée à l'oral pour se porter caution de mon logement.
Maintenant que j'ai signé le bail, celle-ci me dit qu'elle peut se porter caution pour une somme maximale (environ 2 mois de loyer, LOL).
A mon sens, l'engagement doit-être sur la durée du bail (3 ans) sans notion de montant maximum (qui est implicitement le montant du loyer * 36). Pour moi il est hors de question de proposer à mon bailleur une caution avec montant max de 2 mois. Je me sens trahi par ma banque, déjà qu'il me paraissaient assez peu compétents. Suis-je fou ?
Me voilà à la recherche d'un nouveau garant.
Réponses  : 70
Like  : 0
Vues : 457

Réponse postée 7 juin 2020 10:18

A mon sens il y a trop de charges et de lourdeur administrative. Mais n'oublions pas que malgré cela, nous sommes un pays très attractif pour les investisseurs étrangers. Je suis surpris de lire le contraire ci-dessus, mes sources sont elles foireuses?
Sinon, on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres, c'est à dire qu'il vaut mieux se baser sur rien pour discuter? Si on peut tout faire dire aux chiffres, que peut-on faire dire à l'absence de chiffre?
Mon idée n'est pas de m'opposer à vous d'autant que je suis pour moins de taxes et de redistribution, mais je ne suis pas très en phase sur les données de départ et certains arguments.
Réponses  : 70
Like  : 0
Vues : 457

Réponse postée 5 juin 2020 14:45

JeanJass je ne sais pas s'il a été démontré qu'il vaut mieux cumuler des aides que de bosser au smic. Il y a certainement des abus, comme partout et je parlais de nous, pas des smicards.
Par ailleurs je ne suis pas vraiment payé par rapport à ce que je rapporte (incalculable), mais par rapport au prix qu'on est prêt à mettre pour m'avoir (offre / demande...). Mais admettons, c'est peut-être un peu un mélange des 2.
Mon propos n'est pas de dire que les cotisations sont correctes, mais qu'il me semble un peu exagéré de dire qu'elles servent aux fainéants malins.
Mais parler de "racket", se mettre dans la classe moyenne quand ce n'est pas le cas, sous-entendre que quelque chose est évident alors que ce n'est pas le cas, pour moi c'est pas honnête. C'est un discours de politicien, rien de factuel.
Réponses  : 70
Like  : 0
Vues : 457

Réponse postée 5 juin 2020 14:34

Je me suis un peu renseigné sur l'affectation des dépenses sociales en France:
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/infographie-cps.pdf

46% Vieillesse-survie (donc retraites et pertes d'un membre de la famille, en gros)
35% Santé
8% Famille
6% Emploi
3% Logement
3% Pauvreté-exclusion sociale

Donc, qu'on paye trop ou pas, chacun appréciera selon son opinion (je pense que c'est un peu trop personnellement).
Par contre, dire qu'on paye la médiocrité des autres, les chiffres ci-dessus me font beaucoup relativiser personnellement.
Réponses  : 70
Like  : 0
Vues : 457

Réponse postée 5 juin 2020 12:03

C'est un débat sans fin. Le curseur de redistribution, chacun le voit plus ou moins haut. La question est: est-ce que cette redistribution est trop forte au point de préférer être oisif et dépendant des aides, il semble que non.
Est-ce que cette redistribution vous permet de gagner 3 ou 4 fois le revenu médian: il semble que oui. Il est clair que nous gagnerions encore plus sans cette redistribution et il semble que la France soit très forte pour lisser les revenus. Mais, je parle pour mon cas, je ne fais rien d'extraordinaire au quotidien, je n'ai pas de vie entre mes mains, j'ai un métier sans risque et relativement intéressant et je gagne 3 fois plus que ma compagne qui cherche des traitements pour le covid en partie grâce à nos impots avec une pression folle et une reconnaissance médiocre. Alors relativisons un peu. On peut discuter, mais les "on se fait saigner nous autres pauvre classe moyenne" c'est un peu étonnant. Et puis qui est dans la classe moyenne ici ? Personne quasiment, un freelance info est vite dans les 5% les plus riches. Vous bénéficiez d'infrastructures, de soins etc... gratuits et vous dites que vous payez pour les pauvres. OK, alors quelle est la part des aides sociales versées aux plus pauvres dans nos cotisations. J'aimerais un chiffre.

Réponse postée 5 juin 2020 11:04

Une bonne partie des proprios que j'ai eu ne veulent pas d'assurance loyer impayés car les dossiers ne sont pas toujours éligibles et ça doit les saouler. Comme ils ont des candidats tout autour du ventre, c'est plus simple de prendre le meilleur dossier. Sauf pour les trucs merdiques où ils ont moins de choix. C'est toujours une histoire d'offre et de demandes.
Il y a souvent des solutions:
Tomber sur un propriétaire à qui ça ne pose pas de problème.
Avoir une bonne tête.
Accepter un appart merdique.
Solliciter sa banque pour se porter garant (si on a le directeur d'agence en direct et qu'il vous aime bien, mon cas)
Avoir des parents sympas et riches.
Repasser en CDI.
Acheter... et perdre ses frais de notaire si on part tôt + la complexité et aussi le prêt qui n'est pas sûr du tout.
Etc ...
Mais c'est compliqué et aléatoire. Un propriétaire préférera souvent un dossier simple et sûr.

J'ai bien conscience de ne pas apporter beaucoup de solutions. Moi c'est ma banque qui me sauve en me piquant 2% du loyer. Et encore le proprio a dit «normalement j'ai droit à 2 garants»... genre!

Réponse postée 5 juin 2020 10:44

Tout à fait, c'est donc un frein pour la mobilité et la création d'une entreprise.

Réponse postée 5 juin 2020 10:39

La liberté d'entreprendre est limitée en pratique par la difficulté à se loger.
Ma compagne est en CDI. Si ce n'était pas le cas, une solution aurait été de moi même trouver un CDI et d'abandonner mon activité qui, nul ne le sait, pourrait se développer ensuite. Sans vouloir dramatiser, car par ailleurs il y a des choses positives pour entreprendre en France, je pense que c'est un frein parmis d'autres au développement économique et à la prise de risques.
Dans mon cas, pas dramatique, y a du boulot et peu d'investissement, mais pour une activité nécessitant plus de risque, c'est assez embêtant je pense.

Réponse postée 4 juin 2020 06:53

Bonjour,
Je viens de trouver une maison en passant par un particulier, ma compagne est en CDI (région lyonnaise). Les maisons qu'on a visité avaient pour certaines 30 dossiers en 3 jours. D'autres arrêtent les visites rapidement. Nous, nous avons été les premiers pour la maison que nous avons trouvé et le proprio s'est arrêté à cette visite. Il n'avait pas bien compris que j'étais indépendant depuis 1 an, car une semaine après il a réagi en me demandant un garant. Ma banque s'est engagée (à l'oral) à se porter garante. Cela coûte 2% du loyer + frais de dossier + blocage de 18 mois de loyer sur un compte.
Je n'ose pas imaginer la difficulté si j'avais été célibataire. Donc oui, on peut trouver à se loger, mais c'est aléatoire et complexe et angoissant. Si.j'avais du produire de faux document je l'aurais fait même si c'est mal. Je m'astreint à épargner et garder une grosse liquidité en cas de problème pour payer mon loyer, cet effort devrait pouvoir être utile. C'est un peu le cas puisque ma banque accepte de se porter garante.
J'ajoute que je regardais les annonces même la nuit pour être le premier à envoyer un message.
C'était mon petit témoignage.
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 9 avril 2020 06:47

Bonjour,

Ma mission se termine le 30 avril, ils n'ont pas encore pris de décision sur les projets, incertitude donc.
Freelance en eurl depuis un an, je compte le rester autant que possible.
Je suis consultant fonctionnel SAP.
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 29 mars 2020 05:47

Le consensus est donc plutôt à la réduction du temps de travail qu'à la réduction du taux. Je partage assez ce point de vue, c'est ce que je privilégierais aussi.
C'est difficile de prévoir la suite. Peut-être aussi que certaines boîtes vont voir l'info autrement avec le télétravail et investir plus dans la DSI.
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 28 mars 2020 09:55

Pour un antigauchiste à mentalité anglosaxonne, je trouve le monsieur très rigide sur bien des points, notamment le libre choix de la tarification et sa vision du bon et du mauvais freelance. Je dois alors être un ultralibéral.

J'en reviens donc à une question que j'ai posée plus tôt, est-ce que certains ont essayé ou vont essayer de jouer sur le tarif/ temps de travail pour rester en mission pendant les coupes budgétaires qui peuvent durer? Avez-vous des clients qui vous ont poussé dans ce sens?

J'aimerais éviter les réponses du type «un freelance qui baisse ses tarifs est un mauvais freelance», même si tout le monde à le droit de répondre.
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 24 mars 2020 14:30

capito7,
Je ne vois pas en quoi passer freelance à 25 ans est mal, chacun est libre d'adopter son mode de travail quelque soit son expérience. Freelance ne veut pas dire "compétent et expérimenté", ce n'est juste pas une réalité factuelle et la réalité ce n'est pas vous qui la décidez.
Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à ajuster son tarif en fonction du contexte: je suis à 650 et si demain je perds ma mission, oui je descends à 300 s'il le faut, puis je remonterai en fonction de l'offre et de la demande, et si je veux bosser gratuit, je peux aussi. C'est ma liberté et c'est pragmatique, je ne suis pas communiste. Je ne vois pas à quel titre cela à un rapport avec mes compétences que je ne saurais évaluer moi-même, il n'y a pas un prix absolu et éternel à quoi que ce soit, compétences hautes mais pas rare = pas cher. Compétence de merde et rare = cher.
Ensuite, dire qu'il y a des freelances à 2 balles, c'est idiot et ça laisse envisager toutes les possibilités quand à vos compétences, car dans ma carrière, j'ai pu constater que ce qui pouvait rendre quelqu'un incompétent, c'est le manque de doute: plus on se sait compétent, moins on l'est.

Je suis un freelance à 650 balles et demain, je serai peut-être un freelance à 2 balles, et alors ?
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 20 mars 2020 07:14

Malheureusement on entend beaucoup de bêtises issues de l'arrogance de certaines personnes qui ne doutent pas beaucoup, y compris dans le domaine médical, cela m'a choqué au début de l'épidémie. Des certitudes de mon pharmacien aux partages foireux sur fb de certaines personnes du corps médical, c'était un peu triste. L'absence de doute rend bête.

Sinon, est-ce que certains maintiennent des missions en négociant, par exemple du temps partiel, une baisse drastique du TJM ?... Ou c'est systématiquement du tout ou rien ?
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 19 mars 2020 10:02

Franchement, ça me gonfle les gens qui se rendent intéressant en annonçant "la fin du système". Qu'est-ce que ça veut dire précisément: Quel système ? Quelle fin?
Quels éléments factuels permettent de dire que ce scénario (imprécis) est le plus vraisemblable parmi différents scénarios (à définir) ? Pourquoi le "système" s'effondrerait maintenant alors qu'il ne s'est jamais effondré auparavant avec des guerres et des trucs autrement plus lourds? En quoi la valeur donnée à une action d'un prestataire de service par un marché est la preuve d'autre chose que de la valeur que le marché lui donne? C'est juste un indicateur de l'incertitude et du pessimisme du marché, ce qui est logique avant une forte récession.
Franchement, ça n'a ni queue ni tête, c'est contre productif, c'est pour se rendre intéressant. Ce scénario mal défini (fin du "système") fait parti des divers scénarios possibles mais sans plus. Alors les cavaliers de l'apocalypse, vous n'êtes ni originaux, ni utiles.
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 18 mars 2020 11:44

Moi perso, j'ai commencé freelance il y a moins d'un an. Ne cotisant pas au chomage, j'avais prévu de cumuler l'equivalent de 2 ans de «revenu correct» en trésorerie à titre d'assurance chômage donc je trouve même findus optimiste 🙂 Je suis quand même content d'avoir à ce stade à peu près réussi à cumuler un an.
Les crises il y en a en moyenne tous les 10-12 ans, c'est un événement normal de notre modèle, il faut être prêt autant que possible à l'encaisser (et ne pas crier à la fin du monde à chaque fois).
Réponses  : 399
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 18 mars 2020 06:19

C'est un virus américain qui attaque principalement les gens qui ont des propos haineux et inutiles. Enfin il me semble. Attention, il connaît ton digicode mais on le reconnaît à son fort accent chinois quand il imite la voix d'un gars que tu connais.
Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 30

Réponse postée 28 décembre 2019 23:20

En effet, si ce n'était pas obligatoire, probablement personne ne cotiserait. Mais ne peut-on pas dire ça de n'importe quelle cotisation, taxe, loi?
Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 30

Réponse postée 28 décembre 2019 19:10

Oui. A la base c'est pour arrêter son activité avant la retraite, mais bon, c'est très connexe.

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/20718-arreter-son-activite-avant-la-retraite-devenir-rentier
Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 30

Réponse postée 28 décembre 2019 18:15

En fait, personne n'a dit que le système était génial je crois.
Simplement, je m'étonne de certains arguments donnés.
Par quel moyen peut-il ne plus y avoir d'entrants puisque c'est obligatoire?
Il peut y en avoir moins et on voit bien la difficulté actuelle d'adapter le système, mais bon, c'est habituel en France il me semble, la solution est assez simple: on cotise plus, on reçoit moins (l'un, l'autre ou les 2). Je ne visualise pas l'effondrement.
Il est bien sûr prudent de prévoir sa retraite et ne pas Trop compter sur un système où le niveau des retraites peut varier.
Je crois qu'ici, personne (ou peu de gens) ne compte totalement sur la retraite obligatoire.
En définitive, Je trouve les propos un peu apocalyptiques. Moi je m'en fous, je fais mes prévisions pour la retraite comme si je ne touchais rien de ce système mais pas par peur de manque de cotisants.
Sinon, il y a un fil qui parle de gérer sa retraite / devenir rentier.
Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 30

Réponse postée 28 décembre 2019 13:42

Pouvez vous lister les caractéristiques d'une pyramide de Ponzi?
Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 30

Réponse postée 28 décembre 2019 12:43

Si des paramètres varient, il faut faire varier d'autres paramètres pour compenser (montant / durée de cotisation, montant des retraites...). Je comprends pas votre logique.
Vous voulez nous avertir de la fin imminente du monde, nous autres naïfs vivant dans le déni? Vous avez un livre à vendre?
Rassurez-vous, on va tous mourir.
Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 30

Réponse postée 28 décembre 2019 08:14

Merci François1
Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 30

Réponse postée 27 décembre 2019 21:19

Lol