← Retour

Freelance91

Nombre de posts : 2447

Inscrit depuis le : 17 janvier 2007

Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 40

Réponse postée il y a 36 minutes

Travailler à distance pour une entreprise US/CA est faisable, idem pour se faire embaucher par une société CA ( il y a une procédure accélérée ), par contre émigrer aux US est très difficile.

Réponses  : 35
Like: 1
Vues : 273

Réponse postée il y a 16 heures

Le Maroc a signé l'accord de l'OCDE appelé AOEI, donc le fisc Marocain aura toutes les informations sur vos revenus Français et vice-versa, c'est fini l'époque du "pas vu, pas pris".

https://www.bmci.ma/fatca/

Réponses  : 35
Like: 1
Vues : 273

Réponse postée il y a 16 heures

Si vous faites l'auto-détachement, ce sera plus clair pour les 2 pays, sinon le Maroc va considérer que votre activité a été réalisée au Maroc et la France va estimer que votre auto-entreprise est basée en France avec des charges sociales en France ...

Et dans ce cas l'élimination de la double imposition se fera via un crédit d'impôt : c'est à dire que vous payez des impôts en France puis vous faites une déclaration au Maroc d'où vous allez déduire l'impôt payé en France.

Un fiscaliste vous sera sans doute plus bénéfique qu'une simple analyse d'une convention fiscale sur un forum.

Reste une autre piste : fermer l'auto-entreprise en France et monter une structure Marocaine.

Réponses  : 35
Like  : 0
Vues : 273

Réponse postée il y a 17 heures

Vous allez payer des impôts en France et au Maroc, c'est juste que vous pourrez déduire l'impôt Français de l'impôt Marocain.

Réponse postée 7 août 14:57

Un pur produit de l'ENArchie.

Réponses  : 843
Like  : 0
Vues : 260

Réponse postée 3 août 16:23

Spam encore, vous revenez tous les 3 mois pour vanter ce site ...

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 190

Réponse postée 29 juillet 14:22

Merci Yebor, je vais éditer mon message pour le préciser.

J'ai remarqué qu'il y a un déficit d'information par rapport à ces statuts de fiscalité privilégiée, y compris chez les comptables des zones concernées.

Réponses  : 25
Likes: 2
Vues : 867

Réponse postée 29 juillet 14:10

C'est le syndrome franco-français du "petit chef" qui veut voir physiquement ses troupes pour se rassurer.

D'ailleurs sans le COVID, le télétravail n'aurait jamais progressé en France ( certains clients permettaient 1 ou 2 jours de télétravail à leurs salariés mais interdiction pour les externes d'en profiter ).

Bonjour,
C'est vrai que les clients français ne sont pas friands du télétravail. S'ils savait combien de temps perdu autour de la machine à café dans les entreprises.

Chez un client belge:
2019 : 2 jours de télétravail par semaine (pour les fameux 183 jours européens).
de 2020 à fin 2021: 100% de télétravail avec décision de ma part de ± 1 jour par mois, pour imprimer des contrats et les faire signer.
En 2022, j'ai eu d'autres priorités et je ne cherche une mission qu'à partir de septembre 2022.

Réponse postée 29 juillet 14:07

Si vous êtes en 100% en télétravail, regardez s'il y a des bureaux en ZFU/ZAFR/ZRR dans le coin, ça permet d'optimiser la fiscalité en société à l'IS ( à condition d'y exercer réellement votre activité )

Sinon dans 99% des cas, c'est l'EURL qui vous permettra d'avoir le plus de net en fin d'année.

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 124

Réponse postée 29 juillet 12:43

Certaines SSII refusent les micro-entrepreneurs, d'autres les acceptent, il n'y a pas de généralité.

Réponses  : 4
Likes: 3
Vues : 148

Réponse postée 29 juillet 11:33

Je vous le déconseille, ça va susciter des interrogations quant à votre statut, parce qu'un salarié d'ESN ne ferait jamais ça.

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 114

Réponse postée 29 juillet 06:13

Déjà, est-ce que votre ESN va vous laisser passer en freelance chez leur client, sans passer par eux ?

Forum : ERP
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 116

Réponse postée 28 juillet 20:05

spam signalé

Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 84

Réponse postée 28 juillet 17:52

Spam !

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 181

Réponse postée 28 juillet 10:20

Généralement c'est 1 mois pour les freelance.

Réponses  : 24
Like  : 0
Vues : 462

Réponse postée 27 juillet 14:16

Et au bout de 5 ans, on peut fermer la SASU et en ouvrir une autre à l'IR 😀

Réponses  : 7
Like: 1
Vues : 122

Réponse postée 27 juillet 09:46

C'était le CAT avec le rendement le plus élevé du marché, on verra si d'autres banques vont répercuter la hausse des taux pour leurs produits d'épargne.

Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 122

Réponse postée 27 juillet 09:05

Pour le moment j'y place la trésorerie dont je n'ai pas besoin.

Pour information si vous avez 100ke à placer, il vaut mieux acheter 10 CAT de 10ke, ainsi si vous avez besoin de cash, vous n'êtes pas obligé de racheter tout le CAT.

Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 122

Réponse postée 27 juillet 08:22

Je ne vois pas quelle est la valeur ajoutée de Cashbee, puisque le CAT est de chez MyMoneyBank ?

De mon côté j'ai déjà souscrit un CAT pour ma SASU, directement auprès de MMB.

https://www.mymoneybank.fr/epargne/particuliers/compte-a-terme.html

Réponses  : 24
Like  : 0
Vues : 462

Réponse postée 26 juillet 21:19

La majoration liée à l'absence de CGA n'est que de 10% en 2022 et disparaitra en 2023.

https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/fin-majoration-non-adhesion-cga-aga/

Réponses  : 24
Like  : 0
Vues : 462

Réponse postée 26 juillet 17:50

Dans la simulation SASU à l'IS : vous oubliez les charges sociales à payer sur les 10ke de salaire.

Dans la simulation SASU à l'IS et imposition au barème, vous oubliez que les 10ke de salaires rentrent dans le calcul de l'IR ( -10% d'abattement ).

Dans la simulation SASU à l'IR : vous oubliez les charges sociales à payer sur les 10ke de salaire.

Réponses  : 48
Like  : 0
Vues : 815

Réponse postée 26 juillet 10:38

Seul et avec 1 seul bilan, je serais étonné que ça passe, même dans une banque mutualiste.

CDI mais je pense que même seul j'aurai pu obtenir le prêt. Le montant ne dépassait pas mon endettement perso et j'avais une projection des revenus fonciers qui couvrait les mensualités.

Par contre on m'a clairement bloqué pour l'assurance de prêt. Il faut d'abord choisir celle de la banque pour maximiser ses chances puis changer au bout d'un an.

Une réforme va passer en septembre pour changer facilement et rapidement l'assurance de prêt.

Réponses  : 48
Like  : 0
Vues : 815

Réponse postée 26 juillet 07:56

Et je suppose que votre partenaire était en CDI ou fonctionnaire ?

Un conseiller bancaire m'a soufflé cette problématique en disant qu'il évitait les courtiers pour ne pas dépasser le taux d'usure. Et dans certains cas même avec 50% d'apport ça ne passait pas.

J'ai fait mon crédit en 2019 pour de l'immo. Donc j'avais 1 bilan et une projection de bilan futur. En sachant que ma banque pro était ma banque perso et que l'on a emprunté à 2.

Réponses  : 48
Like  : 0
Vues : 815

Réponse postée 25 juillet 21:33

En ce moment le crédit immobilier est une denrée rare ( hausse des taux, seuil d'usure ... ) même pour un CDI, donc c'est encore plus difficile pour un freelance.

Pour ma part j'ai eu un crédit immo locatif avec 1 bilan.

Tous les courtiers m'ont refusé à cause de crédit logement sauf ma banque en IPPD.

Ils ont pris, si mes souvenirs sont bons, 70% des revenus. Mais la 1ere chose qu'il regarde c'est le scoring.

Aujourd'hui j'ai vu des dossiers avec des apports à 50% refusés sans raison donc il va falloir patienter quelques mois.

Réponses  : 13
Like  : 0
Vues : 371

Réponse postée 25 juillet 19:34

Quelle est l'utilité de ce message ???

Réponses  : 19
Like: 1
Vues : 241

Réponse postée 25 juillet 17:46

Sinon il y a la procédure de détachement classique mais il y a des conditions d'ancienneté, de rémunération ... https://ua.ambafrance.org/Visa-de-long-sejour-salarie-detache-ICT

Je connais plusieurs ESN à Paris qui ne fonctionnent qu'avec des salariés détachés venant de Tunisie et du Maroc, une véritable machine à cash avec des salariés qui ne peuvent pas quitter la boite s'ils veulent rester en France ( et c'est la structure offshore qui encaisse les facturation, avec une fiscalité locale très light ).

Euh... oui... mais... là vous parlez de droits de sécu sociale. Les détachés ukrainiens existent depuis longtemps. Après, est-ce qu'ils ont un accord de défiscalisation et d'exonération... je ne sais pas... c'est à voir avec un pro, d'où ma recommandation. Mais des Ukrainiens qui venaient travailler en Europe, y'en a plein Google : https://www.lachronique.be/article/moins-d-afflux-d-ukrainiens-detaches.29962

La question reste de savoir si c'est avantageux d'être 100% Ukraine et considéré comme détaché en France (selon les exonérations accordées) ou s'installer fiscalement en France et déclarer ses revenus en Ukraine sans double imposition suite à l'accord de 2017/2018.

Réponses  : 29
Likes: 3
Vues : 680

Réponse postée 25 juillet 17:33

Je le rappelle, parce que beaucoup de Français pensent que le Danemark c'est le paradis avec un état providence, des bourses et des aides à gogo, mais oublient que la taxation y est confiscatoire ( alors qu'une majorité de Français ne paye même pas d'IR ).

Réponses  : 19
Like: 1
Vues : 241

Réponse postée 25 juillet 17:24

L'Ukraine n'a pas non plus ce type de convention avec la France.

https://www.cleiss.fr/docs/textes/index.html

p.s : pour les indépendants, la liste est encore plus réduite.

https://www.cleiss.fr/pdf/conventions_bilaterales.pdf

@Freelance91

Je n'ai pas parlé de la règlementation européenne. Les détachements existent sur des conventions hors europe, et inversement.

Réponses  : 29
Like  : 0
Vues : 680

Réponse postée 25 juillet 17:22

@Fred : la France n'était pas championne, le Danemark est en haut du podium, les taxes y sont encore plus élevées qu'en France ( le prix des voitures y est aussi délirant )

Réponses  : 19
Like: 1
Vues : 241

Réponse postée 25 juillet 17:19

La directive Européenne sur le travail détaché concerne les pays ... Européens, dont l'Ukraine ne fait pas partie.

On peut aussi envisager que votre mari soit déclaré travailleur détaché ou expatrié, auquel cas il pourra payer ses impôts en Ukraine. À cette condition, il faut que son employeur soit ukrainien et que les salaires soient versés depuis l'Ukraine, auquel cas votre mari sera considéré comme travaillant en Ukraine (et fiscalement lié à l'Ukraine) mais résidant à l'étranger comme font beaucoup de détachés. À ceci près qu'ils peuvent aussi demander une exonération partielle ou totale des charges, mais là ça devient trop compliqué pour moi puisque je ne connais pas la loi ukrainienne.

Quant à la question du paiement des taxes, c'est le pays d'exercice qui se sert en premier. Donc, ici, la France. Si vous souhaitez encore être considérés comme rattachés fiscalement à l'Ukraine, il vous faudra déclarer vos revenus là-bas en indiquant que vous avez déjà été prélevés des taxes et cotisations, auquel cas l'Ukraine ne pratiquera pas d'imposition (cf l'accord bilatéral) mais comptabilisera dans votre plan carrière en fonction de comment cela fonctionne chez vous.

C'est d'après mon expérience de travail à l'étranger, et je vous conseillerai fortement de demander à des professionnels du droit...