Quelles questions poser en entretien d’embauche ? (quand on est candidat)

6 min
99
1
0
Publié le

Vous avez postulé au job de vos rêves et vous avez été sélectionné pour un entretien de recrutement. Les choses sérieuses vont commencer. Vous allez devoir préparer votre entretien. Comment montrer votre motivation ? En étant curieux et en posant des questions au recruteur ! Mais quelles questions poser en entretien ? Voici 20 exemples pour vous inspirer.

Un entretien de recrutement doit être considéré comme un dialogue et non pas un interrogatoire à sens unique. Il est donc important de vous renseigner sur l’entreprise et de réfléchir aux questions pertinentes que vous allez poser au recruteur.

Poser des questions sur le poste

1. Quelle est la répartition du temps consacré aux différentes tâches prévues dans le poste ?

 Vous connaissez la fiche de poste avec les différentes tâches à effectuer. Mais il est important de connaître la place que prendra chaque tâche dans votre emploi du temps. Par exemple, si un recruteur vous signale des déplacements, il est bon de savoir si les déplacements auront lieu toutes les semaines, une fois par mois ou deux fois par an. 

2. Le travail s’effectue-t-il seul ou en équipe ?

Pour effectuer vos activités au quotidien, serez-vous plusieurs à travailler sur les mêmes projets ou seul ? En cas de problème, devrez-vous devrez le résoudre en solo ou en équipe ? 

3. Quelles sont les difficultés de ce poste ?

C’est mieux d’être prévenu sur les éventuelles difficultés du poste, que ce soit d’un point de vue technique (par exemple, apprendre très vite des nouvelles technologies, des nouveaux langages de programmation, etc.), d’un point de vue relationnel (dans les start-up, il faut parfois savoir composer avec un fondateur qui a une forte personnalité) ou d’un point de vue logistique (nombreux déplacements à prévoir avec des nuits d’hôtels régulières, par exemple).

4. Est-ce une création de poste ou un remplacement ?

Cette question vous permet de savoir si l’entreprise est en croissance ou remplace simplement une personne qui vient de partir. Dans ce dernier cas, essayez de connaître les raisons du départ de manière subtile, de déceler éventuellement s’il y avait un problème caché. 

5. Y a-t-il une phase d’onboarding ?

C’est toujours rassurant de savoir qu’à l’arrivée dans l’entreprise, on aura une phase d’onboarding de quelques semaines, qui correspond à une période d’intégration ou de prise de poste, avec présentation des différents services et des différents métiers de l’entreprise, une formation aux différents outils de l’entreprise, la rédaction d’un rapport d’étonnement, etc.

6. Quelles sont les perspectives d’évolution ou de montée en compétences ?

Cette question est judicieuse pour s’informer de la disposition de l’entreprise à faire évoluer ses salariés en leur proposant de la formation continue pour monter en compétences et en grade.

Poser des questions sur l’équipe

7. Quel est le profil des autres personnes de l’équipe ?

 L’équipe avec laquelle vous allez travailler est tout aussi importante que le poste en lui-même. Demandez quelques informations sur les personnes qui composent l’équipe : la moyenne d’âge, leur profil, s’ils travaillent dans l’entreprise depuis longtemps, etc. 

8. Quelle est l’ambiance de travail ?

Qui dira que l’ambiance de travail n’est pas essentielle ? Tentez de savoir si l’entreprise dispose d’espaces de détente, si elle organise des afterworks, des petits déjeuners, des soirées, etc. Dans le meilleur des cas, demandez à visiter les locaux. Vous pourrez vous faire une idée concrète de l’ambiance. 

9. Quelles sont les compétences qui manquent dans l’équipe actuelle ?

 Connaître les compétences qui manquent au sein de l’équipe vous permet de savoir si vous pouvez les combler et si vous serez ainsi la seule personne à disposer de ces compétences.

Poser des questions sur le management et l’organisation

10. Y a-t-il des objectifs chiffrés et des primes sur objectif ?

 La motivation peut reposer en partie sur des objectifs. Il est bon de savoir si l’entreprise a mis en place des objectifs individuels et collectifs et s’il existe des primes versées en fonction des objectifs atteints. 

11. Sur quoi est-on évalué ?

Quels sont les critères d’évaluation du travail ? Quels sont les critères qualitatifs ? Quels sont les critères quantitatifs ?

12. Quelle est la méthodologie de travail ?

Dans le secteur IT (technologies de l’information), les méthodes de travail sont très diversifiées et évoluent sans cesse. L’entreprise utilise-t-elle une méthode agile (méthode Scrum, méthode Kanban, méthode Safe, etc.) ?

13. Quelle est la fréquence des réunions ?

De la méthode employée découle la fréquence des réunions. Les méthodes agiles demandent de faire des réunions journalières, qu’on appelle mêlées, d’une durée de 5 à 10 minutes, qui permettent de passer en revue l’avancée des réalisations et les éventuelles difficultés rencontrées. 

14. Quel est le type de management ?

Est-ce un management classique et vertical ? Un management paternaliste ? Un management horizontal ? Un management de type collaboratif ? Un management basé sur la confiance et l’autonomie ? Un management de type coaching ?

15. Quels sont les outils de gestion de projet ou de management utilisés ?

Est-ce que les échanges humains en face-à-face sont privilégiés ? Ou est-ce que les applications digitales sont privilégiées ?

16. Quelle est l’organisation de la semaine entre le présentiel et le télétravail ?

Y-a-t-il du télétravail ? Les jours de télétravail sont-ils imposés, fixes ou flexibles ? Est-il possible de travailler en full remote, c’est-à-dire d’où on veut et quand on veut ?

Poser des questions sur l’entreprise

17. Quel est le rythme de croissance de l’entreprise et des effectifs ?

Si vous postulez dans une start-up ou une scale-up, le rythme de travail risque d’être effréné et les changements d’organisation très fréquents. Il est préférable d’être prévenu en amont si on n’aime pas trop le changement.

18. Quels sont les valeurs et les objectifs de l’entreprise ?

 Vérifiez si les valeurs et les objectifs de l’entreprise pour laquelle vous postulez sont en adéquation avec les vôtres.

19. L’entreprise a-t-elle un programme de formation ?

Il est utile de savoir si l’entreprise a mis en place un programme de formation pour ses salariés afin de développer vos compétences et d’améliorer votre employabilité future.

Poser des questions sur le processus de recrutement 

20. Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?

Dernière question : avant de partir, assurez-vous de connaître la suite du processus de recrutement. Le recruteur rencontre-t-il beaucoup de candidats ? Y aura-t-il d’autres entretiens ou tests de recrutement à passer ? Quand pouvez-vous espérer avoir une réponse ?

 

Déposez votre CV sur Free-Work

 

Autres articles à lire sur des sujets similaires :

Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Recrutement
# Conseils

Commentaire

Dans la même catégorie