Les pièges à éviter lors de votre entretien d’embauche

5 min
95
4
0
Publié le

La lettre de motivation et le CV constituent une porte d’entrée pour trouver un emploi. Mais ce n’est pas tout, vous devez ensuite passer par une phase d’entretien pour transformer l’essai. Une étape incontournable et parfois stressante si vous n’êtes pas préparé à l’exercice.

Attention au contact visuel pendant votre entretien de recrutement

Au cours de votre entretien d’embauche, vous ne devez pas avoir le regard fuyant. C’est une attitude à proscrire immédiatement et qui risque de vous coûter votre emploi IT. En effet, le recruteur estimera que vous manquez de confiance en vous, que vous manquez de sincérité ou bien que vous êtes une personne facilement influençable.

Pour remédier à ce problème, regardez votre interlocuteur dans les yeux, sans pour autant maintenir un regard trop soutenu pour éviter de le mettre mal à l’aise. En regardant avec insistance, vous pourriez signifier à votre recruteur que vous avez beaucoup trop confiance en vous.

Un juste milieu s’impose et surtout maintenez un contact visuel cohérent et bienveillant.

Ne montrez pas votre anxiété

Maintenant que votre candidature est dans les mains du recruteur, il est normal de ressentir une certaine anxiété. Cependant, vous n’êtes pas obligé de le montrer.

Inconsciemment, vous mordillez les lèvres, vous ne savez pas que faire de vos mains, vous jouez avec un stylo, vous touchez constamment vos cheveux, vous tapez du pied régulièrement sur le sol et vous changez inlassablement de position.

Ce sont des gestes inconscients, mais qui trahissent votre état de stress. Un recruteur averti décèlera immédiatement une situation inconfortable pour vous et un niveau d’anxiété plus important.

De ce fait, contrôlez systématiquement votre attitude en entretien en évitant de vous défouler sur des accessoires ou en prenant certaines dispositions qui vont trahir votre état de stress.

Une excellente méthode consiste à se concentrer sur votre respiration et à effectuer des gestes plus lents qu’à l’habituel. De cette façon, vous vous concentrez sur la situation actuelle et vous diminuez votre état de stress.

Attention tout de même à ne pas faire preuve de laxisme en étant avachi sur votre siège. Vous donnerez l’impression de vous ennuyer et de manquer de vivacité. Or, dans la majorité des emplois, le recruteur cherchera une personne dynamique.

Soyez à l’aise et n’hésitez pas à sourire

Le sourire est un formidable pouvoir et il est souvent communicatif. Instantanément, il vous permettra de briser la glace et de donner envie à votre interlocuteur de dialoguer. Si vous avez un visage inexpressif et si vous avez une posture renfermée, vous donnez l’impression de ne pas être ouvert au dialogue.

Encore une fois, c’est une posture inconsciente avec le visage fermé et les bras croisés. À l’inverse, si vous souriez avec une posture détendue, le dialogue s’instaurera beaucoup plus facilement.

Mais encore une fois, vigilance de ne pas tomber dans l’excès en souriant de manière non naturelle. Vous éveillerez des doutes sur votre sincérité et la situation risque de devenir gênante.

Ne soyez pas arrogants

Il est important d’avoir confiance en vous, mais cela ne signifie pas que vous devez en faire trop. Inutile de vous comporter comme si l’entretien d’embauche était acquis. En vous montrant sûr de vous et vantard, vous paraîtrez pour une personne manquant d’humilité.

Si vous avez connu des réussites au cours de vos postes précédents, n’hésitez pas à impliquer vos collaborateurs et l’importance du travail d’équipe. Tout au long de votre discours, utilisez des tournures de phrases positives et accompagnez-les d’une gestuelle appropriée.

Ne vous lancez pas dans un monologue

Les recruteurs apprécient les personnes capables de développer un argumentaire solide dans leur réponse. Mais attention à ne pas trop vous disperser et à monopoliser la parole. Contentez-vous de répondre aux interrogations formulées par le recruteur sans vous étaler sur votre vie personnelle ou sur un ensemble d’anecdotes qui vous éloigneront du sujet.

Ne pas être à l’écoute du recruteur 

C’est une erreur classique au cours d’un entretien qui risque tout simplement de vous coûter le poste. Répondez avec précision aux questions de votre interlocuteur en pensant à adapter systématiquement vos réponses. N’essayez pas de déblatérer un argumentaire que vous avez préparé avant votre entretien.

Si jamais vous avez des questions qui vous semblent ambiguës, n’hésitez pas à poser des questions complémentaires et à répéter les propos du recruteur. C’est un signe que vous vous intéressez à la conversation et que vous êtes ouvert au dialogue.

Ne pas arriver en retard

Si vous cherchez une des meilleures bases possibles pour rater votre entretien, alors n’hésitez pas à arriver en retard. Si par contre vous accordez de l’importance à ce futur emploi, prévoyez une marge de manœuvre pour vos trajets afin d’arriver à l’avance. C’est une marque de respect et si jamais un contretemps arrive, surtout n’hésitez pas à prévenir.

Faites-le directement par téléphone en présentant vos excuses et succinctement la situation. Lorsque vous arrivez sur place, renouvelez encore une fois vos excuses.

Des situations imprévues peuvent toujours arriver. Cependant, vous devez en assumer les conséquences et prévenir les personnes impliquées.

Laissez votre téléphone portable en silencieux

Au cours d’un entretien, mettez votre téléphone en mode avion. Si jamais vous recevez un appel téléphonique ou un SMS, n’y prêtez pas attention, mais concentrez-vous sur votre entretien.

Si jamais vous jouez avec votre téléphone portable au cours d’une session de recrutement, ne soyez pas étonné si votre interlocuteur estime que vous manquez de respect à son égard.

Ne dénigrez pas votre ancien employeur

Même si votre précédent emploi ne s’est pas déroulé comme vous le désiriez, cela ne signifie pas que vous devez déprécier votre ancienne entreprise. C’est un manque de maturité et implicitement vous indiquez à votre recruteur que vous allez faire la même chose si jamais les relations ne se passent pas bien avec son entreprise.

Concentrez votre discours sur votre volonté d’évoluer et sur l’envie de découvrir de nouveaux challenges.

URL des sources utilisées :

https://www.roberthalf.fr/blog/entretien-dembauche-erreurs-eviter

https://www.fedingenierie.fr/actualites/entretien-d-embauche-top-10-des-erreurs-a-eviter

Boostez votre carrière

Les meilleures offres d’emploi sont chez Free-Work

Notre CVthèque est la première source de recherche de talents pour + 1 000 entreprises. Déposez votre CV et postulez en un clic !

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Marché de l'emploi
# RH
# Recrutement

Commentaire

Dans la même catégorie