← Retour

Lili22

Nombre de posts : 20

Inscrit depuis le : 26 juillet 2022

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 157

Réponse postée 6 août 11:40

Bonjour,

La fin d'année 2022 se profilera bien assez vite !

Partagez nous vos envies d'entrepreneurs, objectifs ou état d'esprit pour la rentrée de Septembre.

Avez vous des projets à concrétiser ? De nouvelles formations ? Une pérennité de votre activité ? Le développement de votre marché ? De nouvelles façons de travailler ?....

Belle journée à tous

Réponses  : 2
Like: 1
Vues : 72

Réponse postée 6 août 11:29

Bonjour,

Bonjour,

1- Cela ne vous dispense pas créer votre espace pro auprès des impôts, notamment pour la CFE : Je suis micro-entrepreneur, dois-je payer une cotisation foncière des entreprises (CFE) et créer un espace professionnel sécurisé ? | impots.gouv.fr

Et effectivement, vous devez être attentif à répondre aux règles d'éligibilité de cette option. Conditions ici : Le versement libératoire |impots.gouv.fr

Cela ne vous dispensera non plus pas de continuer à déclarer vos revenus via la déclaration complémentaire n2042c Pro, les explications sont ici : En tant que micro-entrepreneur, quelles sont les modalités de déclaration et d'imposition selon que j'opte ou non pour le versement libératoire ? | impots.gouv.fr

2- htnfr vous a déjà apporté une réponse, si besoin de compléments, vous les trouverez peux etre ici :

Infos passage TVA en micro - Free-Work

En espérant avoir répondu à vos interrogations.

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 135

Réponse postée 4 août 15:49

Excellente décision ! Pour ce qui est des CGV, je vous conseille l'accompagnement pas un avocat ou service juridique.

Mais avant ça, surtout excellentes vacances !!

Forum : Actualités
Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 83

Réponse postée 4 août 15:45

Bonjour,

L'idée étant de partager vos retours d'expérience sur ce sujet.

Pour ce qui est de la mise en œuvre de la nouvelle version du site, je ne serai pas la mieux placée pour vous répondre, je laisse le soin aux membres de l'équipe concernés de vous répondre.

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 459

Réponse postée 4 août 15:37

Merci pour ce complément PierrotFree

Réponse  : 0
Like  : 0
Vues : 52

Réponse postée 4 août 06:39

Bonjour à tous,

Vous avez des doutes sur le passage à la TVA en statut micro ?

Je vous partage ici les infos essentielles.

1- Saviez-vous que vous pouviez choisir de commencer en micro en facturant directement la TVA, ou de le faire en cours d'activité sans avoir atteint le plafond, quel que soit votre CA ou votre prévisionnel ?

Ce choix peut être intéressant si vous ne facturez qu' à des pro (hors micro-entreprises exonérés TVA, qui donc ne peuvent pas récupérer la TVA et pour qui cela aurait un d'impact financier ). Pourquoi 🤨 ? Parce que cela vous permettra aussi de récupérer la TVA sur vos achats (pc, bureau....).

2- Jusque là aucune obligation de facturer la TVA, mais attention cela devient obligatoire dès que vous atteignez certains plafonds. Oui, mais quand exactement ?

34400€ de CA pour les activités de service ou 85800€ pour les activités de vente. Vous devez passer à la TVA dès le 1er janvier de l'année suivante.

36500€ de CA pour les activités de service ou 94300€ pour les activités de vente. Attention, plus de tolérance, vous devez dans ce cas passer à la TVA, dès le 1er jour du mois de dépassement (oui, et même refaire vos factures du mois en cours si besoin ).

En tant que micro-entrepreneur, puis-je être redevable de la TVA ? | impots.gouv.fr

Belle journée à tous

Sujet : Bonjour
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 99

Réponse postée 3 août 11:08

Bonjour,

Et bienvenu Josee !!

N'hésitez pas à nous en dire un peu plus sur vous !

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 502

Réponse postée 30 juillet 13:37

Bonjour,

Je vous conseille aussi de passer par avocat spécialisé, lui seul pourra valider les clauses ue vous souhaitez y inclure et les corriger en conséquences (il ne se contentera pas juste de les relire )

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 190

Réponse postée 30 juillet 11:08

Bonjour Audrey,

Si cela peut vous aider, je viens d'ouvrir un sujet concernant les différents statuts.

Connaissez vous ce simulateur ? Simulateurs disponibles - Mon-entreprise (urssaf.fr)

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 93

Réponse postée 30 juillet 11:05

Bonjour,

Cet outil devrait vous apporter quelques réponses : Simulateurs disponibles - Mon-entreprise (urssaf.fr)

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 459

Réponse postée 30 juillet 11:04

Bonjour à tous,

Nombre de futurs entrepreneurs ou entrepreneurs s'interrogent sur le meilleur statut à adopter en fonction de son activité, de ses charges et contraintes et de sa situation.

L'URSSAF propose un outil de simulateur de revenu très complet pour les autoentrepreneurs, EI, EIRL, SAS(U), EURL.

La page permet également d'accéder à un comparatif des différents statuts, à un simulateur des impôts sur les sociétés, calculs de dividendes, assistant à la détermination des charges sociales... Bref un bel outil !!

Le lien est ici, rubrique "Revenu du dirigeant par statut :

Simulateurs disponibles - Mon-entreprise (urssaf.fr)

Belle journée à tous

Réponse postée 29 juillet 15:40

Bonjour,

Pour vos factures d'énergie, le prorata se fait en fonction de la surface dédiée à votre activité (et donc en fonction de la surface que vous avez déclaré aux impots).

Vos dépenses sur lesquelles vous récupérez la TVA doivent être impérativement liées à votre activité professionnelle, avec justificatif détaillé (montant HT, TVA, TTC), donc à mon sens vous pouvez effectivement le faire au moins pour les repas loin de votre domicile ou repas d'affaire.

Certaines dépenses sont exclues de la déduction de TVA : dépenses de logement également personnel (hors coworking).

Forum : Actualités
Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 83

Réponse postée 27 juillet 16:36

Bonjour à tous,

L'impact de la pollution numérique ne fait plus aucun doute sur l'enjeu environnemental . L'écoconception Web vise à réduire l'empreinte carbone des sites et logiciels.

Et vous, appliquez vous certaines de ces bonnes pratiques ?

Écoconception web : définition et bonnes pratiques ! (free-work.com)

Réponse postée 27 juillet 16:18

Bonjour,

Je vous confirme, vous pouvez tout à fait opter pour votre personnelle, en déclarant votre activité professionnelle.

Bonne soirée

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 147

Réponse postée 26 juillet 09:59

Bonjour Bertrand,

Et Bienvenu sur le forum !!

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 156

Réponse postée 26 juillet 09:56

Bonjour,

Les mentions obligatoires à faire apparaitre sur vos factures seront les suivantes :

E.I. devant ou derrière votre nom (si vous êtes au statut micro)

N° de SIRET

N° de facture

Date de facture

Date des prestations

Identité prestataire et client

...

Vous retrouverez le détail ici : Mentions obligatoires d'une facture : tout savoir ! | economie.gouv.fr

Concernant les documents avant mise en place de la mission, au delà du devis il est fortement recommandé d'établir un contrat de prestation ou lettre de mission accompagné de CGV.

Pour vos CGV, je vous conseille de les faire rédiger ou moins valider par un avocat.

Vous pouvez aussi utiliser Henrii pour votre facturation, très efficace

Bonne journée

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 135

Réponse postée 26 juillet 09:40

Bonjour,

Sans contrat ou lettre de mission ni CGV entourant votre collaboration, vous vous exposez à des problèmes, et ce quel que soient vos relations avec cette entreprise.

Ces documents sont essentiels pour vous sécuriser mais aussi pour sécuriser le client. Comment ferait votre client si, sans intention , vous lui créeriez un préjudice ? Votre client a il évoqué les raisons qui le poussent à souhaiter collaborer de cette façon ?

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 122

Réponse postée 26 juillet 09:25

Bonjour,

L'article L631-7-3 du Code de la construction évoque cet aspect:

 " Dès lors qu'aucune stipulation contractuelle prévue dans le bail ou le règlement de copropriété ne s'y oppose , l'exercice d'une activité professionnelle, y compris commerciale, est autorisé dans une partie d'un local à usage d'habitation, dès lors que l'activité considérée n'est exercée que par le ou les occupants ayant leur résidence principale dans ce local et ne conduit à y recevoir ni clientèle ni marchandises.

Les dispositions du présent article sont applicables aux représentants légaux des personnes morales."

 

Les 4 conditions à respecter sont donc :

- Pas de salarié,

- Pas de réception de clientèle ni de marchandises,

 - Résidence principale,

- Accord du bailleur si stipulé.

La clause de votre bail "l'usage du logement pour une activité artisanale ou libérale devra faire l'objet d'un accord écrit du bailleur" permet certainement à votre bailleur HLM de contrôler les 3 premiers points pour en éviter les abus.

Vous pouvez peux être dans un premier temps leur poser la question de façon informelle.

Réponses  : 15
Like: 1
Vues : 277

Réponse postée 26 juillet 09:01

Bonjour,

Le mieux est de vous rapprocher de votre expert comptable, qui saura vous orienter en fonction de votre statut et de votre situation.

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 85

Réponse postée 26 juillet 08:57

Bonjour,

Effectivement, la demande de changement d'option doit s'effectuer avant le 30/09/22 pour une mise en place au 1er Janvier 2023.

Votre demande se fait par écrit auprès de l'URSSAF, et le plus simple et sécurisé est encore de le faire via la messagerie de votre compte URSSAF. Si vous ne faites pas le nécessaire, l'administration reviendra vers vous (avec beaucoup de retard), recalculera le montant des impôts et vous demandera la différence. Vous avez donc raison d'anticiper.

Bonne journée