← Retour

Lili22

Nombre de posts : 56

Inscrit depuis le : 26 juillet 2022

Suivant
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 308

Réponse postée 15 septembre 2022 07:28

Hello,

Je vous conseille l'accompagnement d'un avocat dans la rédaction de vos CGV. Elles vous suivront sur toutes vos missions et feront foi en cas de désaccord client. Je vous conseille aussi fortement de bien border vos contrats .

Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 1011

Réponse postée 14 septembre 2022 06:36

Bonjour,

Si vous restez en dessous des seuils de CA et TVA, et que vous avez peu de frais, il est certainement plus rentable de rester en micro.

Ce n'est plus le cas quand les chiffres et charges augmentent.

Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 284

Réponse postée 13 septembre 2022 19:53

Pourtant concernant le numéro de TVA, le site du gouvernement, indique :

Doit apparaitre ici le numéro d'identification à la TVA du vendeur et du client professionnel (seulement si ce dernier est redevable de la TVA).

Ces mentions ne sont pas obligatoires pour les factures dont le montant hors taxe est inférieur ou égal à 150 €.

Source : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/factures-mentions-obligatoires

Bonjour,

Quand je regarde les factures que je génère avec l'outil de mon EC, il n'y a pas de référence au siret ou au numéro de TVA de mes clients.

Egalement, dans la majorité des factures que je reçois (en tant que client donc), il n'est pas précisé mon numéro SIRET ou mon numéro de TVA

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 260

Réponse postée 12 septembre 2022 18:16

Et moi, si veux recuperer la TVA sur des achats pro tel que mon PC?

Réponse postée 12 septembre 2022 18:10

Bonsoir,

Effectivement, tout dépend du contrat signé avec le client. Est il bien cadré ?

Une factu au prorata TJM peut aussi être convenu. A mon sens, ces réunions de préparation font partie de la mission, pourquoi ne pas envisager de les facturer ? (sauf si ceci n'avait pas été mis au clair avec le client en amont, et là effectivement ...)

Réponses  : 41
Like  : 0
Vues : 3181

Réponse postée 12 septembre 2022 18:03

Je plussoie, et ça peut même durer beaucoup plus longtemps si l'employeur veut faire trainer.

Le code du travail n'impose aucun délai pour répondre à une demande de rupture conventionnelle. Convocation obligatoire à au moins un entretien préalable. Ensuite à signature des documents, le salarié et l'employeur disposent d'un délai légal de 15 jours calendaires pour se rétracter. Ensuite seulement la convention peut être transmise, et il faut attendre 15j ouvrables de plus.

Bonjour,

Une RC, c'est environ 5 semaines. Pas un mois.

Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 284

Réponse postée 12 septembre 2022 17:26

Hello,

Un post avait fait l'objet d'échanges autour des mentions obligatoires sur factures.

J'ai échangé ce jour avec une personne en micro qui à adressé une demande d'injonction de payer. Tout était presque au point, le devis signé, la facture, les relances de paiement par courrier RAR. Enfin presque tout car pas de contrat pour cette prestation mais ce n'est pas ce point qui à motivé le refus de requete, mais un détail...

L'injonction à été refusé par le tribunal, arguant que le numéro du SIRET du client n'apparaissait pas sur le devis signé...Pensez à indiquer les numéros de SIRET de vos clients sur vos documents de vente (devis, factures, contrats)

Les mentions :

N° de SIRET du client

N° de SIRET du prestataire

E.I. devant ou derrière votre nom (si vous êtes au statut micro)

N° de facture

Date de facture

Date des prestations

Identité prestataire et client

...

Vous retrouverez d'autres infos ici : Mentions obligatoires d'une facture : tout savoir ! | economie.gouv.fr

Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 430

Réponse postée 11 septembre 2022 00:25

Je complète ma réponse.

Vous avez déjà conclu de manière officielle ?

Je vous conseillé de bien cadrer cet aspect sur papier via le contrat prestation de service.

Bonsoir NewFL,

Voici ce que dit la réglementation :

Une facture doit être délivrée dès la réalisation de la livraison (lors du transfert du droit de propriété et non de la livraison matérielle du bien) ou dès la prestation du services.

La facturation peut être établie de manière périodique pour plusieurs livraisons de biens ou prestations de services distinctes pour un même client. Cette facture périodique doit être établie au plus tard à la fin de ce même mois : le délai de facturation ne peut pas dépasser 1 mois.

Source :

https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F23208

Donc l'on peut aussi certainement considérer que tant que la mission n'est pas terminée, livrée, elle n'est pas obligatoirement facturée mensuellement mais peut faire l'objet d'un fractionnement (sans obligation) (à 3 mois dans votre cas ).Ce qui compte c'est qu'à livraison de prestation, elle soit bien facturee le mois même. Ceci dit, cela n'engage que mon interprétation du texte ci dessus...

Réponses  : 7
Like: 1
Vues : 430

Réponse postée 11 septembre 2022 00:19

Bonsoir NewFL,

Voici ce que dit la réglementation :

Une facture doit être délivrée dès la réalisation de la livraison (lors du transfert du droit de propriété et non de la livraison matérielle du bien) ou dès la prestation du services.

La facturation peut être établie de manière périodique pour plusieurs livraisons de biens ou prestations de services distinctes pour un même client. Cette facture périodique doit être établie au plus tard à la fin de ce même mois : le délai de facturation ne peut pas dépasser 1 mois.

Source :

https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F23208

Donc l'on peut aussi certainement considérer que tant que la mission n'est pas terminée, livrée, elle n'est pas obligatoirement facturée mensuellement mais peut faire l'objet d'un fractionnement (sans obligation) (à 3 mois dans votre cas ).Ce qui compte c'est qu'à livraison de prestation, elle soit bien facturee le mois même. Ceci dit, cela n'engage que mon interprétation du texte ci dessus...

Réponses  : 11
Like: 1
Vues : 891

Réponse postée 31 août 2022 21:57

Bonsoir,

En complément des réponses reçus, vous trouverez peut être ici aussi quelques informations complémentaires :

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/payer-abonnement-pro-pour-le-gerant?welcome_fi=1

Réponse postée 30 août 2022 19:43

Merci Fred pour le retour,

Il est vrai que le comptable, si il est mal choisi, peut source de perte de temps et de perte financière...

Les avocats reviennent souvent en tête de liste également en échangeant avec d'autres entrepreneurs.

Forum : Votre activité
Réponses  : 58
Like  : 0
Vues : 2913

Réponse postée 30 août 2022 19:36

Vous êtes plusieurs à confirmer le redémarrage.

Oui, l'effet 3 premières semaines d'Aout se fait ressentir tous les ans, d'ailleurs quel que soit les secteurs d'activités. En France, beaucoup de boites tournent au ralenti, voir ferment complémentement en Aout.

Réponses  : 21
Like: 1
Vues : 1265

Réponse postée 30 août 2022 19:28

Oui, et ne pas oublier qu'il reste 'facile" de se faire inviter (gratuitement, sans adhésion) sur ces réseaux pour participer à une voir 2 réunions sans engagement. Les réseaux recherchent à s'élargir tout au long de l'année (et encore plus en septembre), rien n'empêche donc de tester.

Ca permet de s'y présenter et surtout de prendre le pouls.

C'est la multiplication qui me fait un peu peur. Et forcément, viser la ou les bonnes structures n'est pas évident.

Les retours d'expérience sont intéressants là aussi.

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 959

Réponse postée 30 août 2022 19:20

Bonjour,

Si je comprend on vous donne le choix entre du full remote et du présentiel mais au même TJM sans aucune indeminisation de déplacement ?

Réponse postée 30 août 2022 16:13

Hello,

Au démarrage de son activité, on fait parfois l'impasse sur des accompagnements qui nous paraissent ensuite indispensables.

Comptable, graphiste, coach ... ?

Qui sont ces partenaires qui vous accompagnent ou vous ont accompagné et qui vous paraissent essentiels ?

Ceux qui vont vraiment rendu service, fait gagner du temps, de l'argent, de la stratégie, fait profiter de leurs compétences.

Vos témoignages ?

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 411

Réponse postée 30 août 2022 07:02

Droopyann,

Votre questionnement concernant les accompagnements est légitime.

Je connais beaucoup d'entrepreneurs qui au départ de leur activité liment au maximum ce type d'investissement, alors que c'est certainement à ce moment précis que l'accompagnement est le plus légitime et indispensable.

Je lance le sujet en nouveau post pour obtenir des témoignages en ce sens, où 'quels sont les partenariats/acteurs/accompagnements extérieurs à votre activité ? '

Pour ma part, si j'avais su, je serais passé indépendant plus tôt 😄

Je manque peut être encore de recul pour avoir une bonne vision de ce que j'aurai pu mieux faire. Je me pose beaucoup de question actuellement sur mon positionnement à court et moyen terme. C'est peut être là que je vais faire des mauvais choix.

En ce qui concerne l'accompagnement, je suis preneur d'exemple plus précis.

On voit pulluler des offres, notamment sur du coaching (discussion sur un autre sujet), qui ne me semble pas intéressante. Quels sont les accompagnements qui vous ont manqué, ou bien les sujets que vous avez traité vous même et que vous vous êtes dit au final que vous auriez du faire appel à un pro ?

Réponses  : 21
Like  : 0
Vues : 1265

Réponse postée 30 août 2022 06:13

Droopyann,

Tout dépend où l'on place ses besoins, son offre et ses envies, mais je vous rejoins complément concernant le club d'entrepreneurs local.

Les BNI sont à mon sens, plus accès business qu'echanges contrairement aux petites structures locales. On revient ici aussi sur le profil clientèle, quand on souhaite travailler en local directement avec des PME, le club local est un bon moyen de développement, si les recommandations font parties du mode de fonctionnement. Les variables sont aussi axées selon les régions et la proximité ou non de très grandes villes.

Réponses  : 21
Like: 1
Vues : 1265

Réponse postée 29 août 2022 19:30

'Je dois dire que j'ai un gros soucis avec les gens qui font une reconversion vers le coaching en tous genre à prix plus qu'exhorbitif pour aucun résultat concret'

😅 Je plussoie, les clubs d'affaires sont envahis par ce type de profil, tellement nombreux qu'ils ne resteront pas tous sur le marché, mais actuellement leur prédominance est assez incroyable.

Hello,
Entendons-nous bien, ce n'est que mon opinion.

J'ai pu, au début de mon arrivée en France faire partie de ce genre de groupe, style "femmes entrepreneuses" (SheMeansBusiness) où la plupart du temps elles cassaient des hommes... rien au niveau business. Comme je ne suis absolument pas féministe, leur comportement me dérangeait terriblement. En plus, je n'ai rien appris. Je n'ai rien dit, j'ai observé, et je n'ai eu aucun résultat positif suite à cela. J'ai payé pour rien.

Les groupes LinkedIn sont en effet plus dirigé vers le même secteur d'activité. Mais les problèmes de travail sont posés et des solutions sont apportés par les congénères. On pose la question de notre problème et l'on reçoit des fichiers excel avec les réponses avec les explications adéquats. Pour moi, c'est plus productif.

Je dois dire que j'ai un gros soucis avec les gens qui font une reconversion vers le coaching en tous genre à prix plus qu'exhorbitif pour aucun résultat concret.

Encore, ce n'est que mon opinion.

Réponses  : 21
Like  : 0
Vues : 1265

Réponse postée 29 août 2022 18:57

Hello Bisounours,

Votre positionnement s'entend. A mon sens, les groupes LinkedIn ne représentent pas les même centres d'intérêts.

Ces groupes LinkedIn ont plutôt souvent fonction d'échanges entre professionnels du même secteur d'activité seulement ?

Ou de la même ville (région), mais aboutissent ils sur de vrais échanges ? Les personnes qui y participent osent elles livrer leurs véritables problématiques ?

Après j'entends aussi, qu'il puisse être difficile de se libérer pour ses réunions, c'est souvent il est vrai plus compliqué en tant qu'indépendant de trouver ce temps, et de prioriser le temps que l'on souhaite y consacrer vs ce que cela peut réellement apporter. Néanmoins, les rencontres y sont enrichissantes.

Hello,

Non.

Sur LinkedIn il existe des groupes (gratuits) qui possèdent les mêmes fonctions. Pour moi, bien que le business m'intéresse, ma vie privée a une priorité plus grande. Pour moi, le rassemblement de groupe, même 2x par mois ne m'apportent pas grand chose et est pour moi une perte de temps inutile. La vie est trop courte pour cela.

Maintenant, si j'étais jeune, j'aurais certainement adhéré à ce genre de rassemblement. Actuellement avec plus de 40 ans d'expérience, cela ne m'intéresse plus du tout.

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 411

Réponse postée 29 août 2022 18:43

Michel95, je complète par ailleurs mon retour à la lecture de cet article, où comment bien cibler ses missions et clients

Freelance IT : comment trouver des missions grâce au personal branding (free-work.com)

Bonjour,

Question intéressante et je souscrits totalement à l’idée selon laquelle "Bref, on le sait la remise en question est permanente, et il faut savoir être multi-casquette et pas que performant dans son domaine.".

Pour ma part les "mauvais choix de départ" suggérés dans la question et à fort impact sur l’activité ont été :

- l’introduction tardive d’Internet dans la stratégie commerciale,

- les œillères quant au positionnement de l’offre dont principalement : prédominance exagérée des compétences techniques, absence de diversification au sens large, erreur dans la cible de clientèle, vente de prestations complexes alors que les prestations simples étaient beaucoup plus rentables, facturation principalement au temps passé donc absence d’effet de levier.

Ces erreurs ont été corrigées par la suite mais le manque à gagner cumulé est évidemment très important.

Réponses  : 21
Like  : 0
Vues : 1265

Réponse postée 29 août 2022 07:20

Bonjour à tous,

LinkedIn à été abordé il y a peu sous un autre post.

Le réseautage en club d'affaires à aussi le vent en poupe. Il en existe partout et sous toutes ces formes...BNI, Dynabuy...ou encore de petits réseaux indépendants.

Chacun de ses réseaux porte ses propres valeurs, et son propre fonctionnement.

Pour ma part, au delà de l'idée "business" (business souvent indirect via les recommandations entre membres) le réseau auquel j'adhère me permet aussi et surtout de ne pas être seule, de partager mes problématiques d'entrepreneurs, d'agrandir mon réseau et me faire connaître. Cela me permet aussi de mieux connaître et appréhender le tissu économique de ma région.

Son fonctionnement, 2 réunions d'échange par mois.

Faites vous partie d'un de ses réseaux et qu'en avez vous retiré ?

Vos expériences, reticences ou avis sont les bienvenus.

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 411

Réponse postée 28 août 2022 20:42

Merci Fred pour ce témoignage.

Nos choix que l'on juge stratégiques sont parfois piégeant, et la prise de conscience peut effectivement mettre un peu de temps avant de devenir libératrice.

Je vous rejoins complétement concernant les investissement expertises. On essaye souvent de limiter ce type d'investissement au départ d'une activité, alors que c'est ici, à ce moment précis que nous aurions le plus besoin d'accompagnement.

Pour moi, c'est la tendance que j'ai pu avoir à vouloir apprendre par moi-même. Il y a des endroits où ça fonctionne, et il y a l'entreprise où ça peut couter cher. Si je devais changer quelque chose, je n'hésiterais pas à dépenser de l'argent dans les expertises (avocat, comptable...) parce que même si les sommes paraissent importantes en upfront, les économies sur le long terme et en démarches administratives peuvent être gigantesques (car parfois irrécupérables).

Aussi, "si j'avais su", j'aurais fait un montage pour déclarer mes revenus de l'étranger sous une structure française, car ils sont maintenant irrécupérables dans mon décompte retraite. Deux ans de cotisation de perdues, c'est jamais plaisant. Et j'imagine à peine ce que ça va donner avec les 5 régimes de retraite qui se battent sur mon relevé de carrière.

Pour finir, j'avais monté une entreprise avec plusieurs associés. Notre expert comptable voulait rentrer au capital parce que la société l'intéressait. Je ne saurais jamais, mais je pensais à l'époque que c'était une bonne chose – ça nous aurait permis d'avoir un conseil impliqué et son apport d'affaires. Mais les associés ont refusé, parce que "c'est trop facile pour lui de rentrer dans une boîte dont le capital est faible, alors que les actions vaudront bien plus cher après". 10 ans plus tard, la boite n'a pas bougé et n'a jamais dépassé le stade de mort embryonnaire, et j'en suis sorti depuis longtemps. J'aurais du insister ou partir plus tôt face à cette marque d'orgueil.

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 411

Réponse postée 28 août 2022 20:34

Bonsoir,

Vos retours d'expérience sont intéressants, le positionnement de son offre, il est vrai, fait toujours l'objet de réajustements. Mais parfois, on est à coté...

Bravo pour avoir redressé la barre, on focus souvent sur son cœur de métier et son expertise essentiellement.

On creuse peu le reste, mais beaucoup de points sont malheureusement souvent négligés ; et "la clientèle type - mode de facturation " sont des sujets sensibles. Au bout de combien de temps d'activité avez vous pris conscience que ces points étaient mal orientés dans votre offre ?

Bonjour,

Question intéressante et je souscrits totalement à l’idée selon laquelle "Bref, on le sait la remise en question est permanente, et il faut savoir être multi-casquette et pas que performant dans son domaine.".

Pour ma part les "mauvais choix de départ" suggérés dans la question et à fort impact sur l’activité ont été :

- l’introduction tardive d’Internet dans la stratégie commerciale,

- les œillères quant au positionnement de l’offre dont principalement : prédominance exagérée des compétences techniques, absence de diversification au sens large, erreur dans la cible de clientèle, vente de prestations complexes alors que les prestations simples étaient beaucoup plus rentables, facturation principalement au temps passé donc absence d’effet de levier.

Ces erreurs ont été corrigées par la suite mais le manque à gagner cumulé est évidemment très important.

Forum : Votre activité
Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 282

Réponse postée 28 août 2022 20:21

Hello,

Je rejoins les commentaires ci-dessous.

Qu'a il été formalisé par écrit avec cette entreprise ?

Pour avoir revendu du matériel à société pour destruction, j'exigeais systématiquement un certificat de destruction, me garantissant ainsi l'élimination de l'ensemble. Prudence de mise.

Réponses  : 13
Like  : 0
Vues : 270

Réponse postée 27 août 2022 19:53

l'URSSAF met en avant le service "place des entreprises". Nouveau service pour les entreprises.

"Porté par le Ministère de l’Économie et du Ministère du Travail, le service Place des Entreprises rassemble de nombreux partenaires publics et parapublics chargés d’accompagner les TPE & PME"

Ce service du gouvernement permet de poser ses problématiques et de trouver le bon interlocuteur officiel pour y repondre.

Service gratuit

"En fonction de votre problématique, les conseillers peuvent vous proposer une aide financière, vous apporter un conseil personnalisé, un renseignement ou un accompagnement technique grâce à leur expertise."

Toutes les explications sont ici

https://place-des-entreprises.beta.gouv.fr/comment_ca_marche

Cela mérite donc d'être connu par tous les entrepreneurs. Qu'en pensez vous ?

Si vous déjà testé, faites nous un retour d'expérience 🖐🏼

Réponses  : 8
Like: 1
Vues : 1549

Réponse postée 27 août 2022 19:41

Tout à fait Yann, j'y vais de ce pas 😉

Réponses  : 8
Like: 1
Vues : 1549

Réponse postée 26 août 2022 21:35

Bonsoiit,

Vous pouvez contacter place des entreprises :

https://place-des-entreprises.beta.gouv.fr/?pk_campaign=entreprendre&pk_kwd=fiche

Place des entreprises est un service mis en place, et conseillé par l'URSSAF : https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F23257#:~:text=Si%20vous%20d%C3%A9clarez%20votre%20chiffre%20d'affaires%20tous%20les%203,septembre%2C%20avant%20le%2031%20octobre

Vous pourrez certainement obtenir une réponse

Bonjour,

Euh... Cools ?

On parle de corriger la déclaration sociale ET la déclaration d'impôt. Eventuellement de changer le statut de l'entreprise (peut être que cela entraine de ne pas passer le seuil auto en 2021).

Sujet : LinkedIn
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 696

Réponse postée 26 août 2022 21:17

Merci pour cette réponse détaillée, notamment sur le principe de l'abonnement prenium.

Pour l'avoir utilisé seulement en période de test, il me semble pour le coup ne pas avoir mis à profit l'ensemble de ces possibilités sous prenium

Avis convainquant 👍🏻

Salut,

Je reçois ± 3 propositions par semaine via LinkedIn. C'est vrai que je suis depuis longtemps sur le réseau et j'ai appris à m'en servir ce qui fait que mon réseau est 500+. Je suis également prémium, car cela donne plus de possibilités pour la recherche d'emploi. Certes, c'est un peu moins de 30€ par mois, mais ces frais sont déductibles à 50%, même en portage salarial sous la dénomination "prospection commerciale".

Il faut savoir que les recruteurs recherchent sur base de mots clefs. Il faut donc bien utiliser les mots clefs dans les description de fonction que tu mets sur le réseau. Ne pas hésiter à mettre des # en dessous de chaque description de fonction.

Demander également à des personnes avec qui tu as travaillé, de te référencer. A partir de 3 référencements, tu deviens déjà plus visible.

Personnellement, je ne mets pas de messages comme quoi je cherche un travail. Les personnes qui s'intéressent à mon profil, voient dans mon profil si ma mission est terminée ou pas.
D'ailleurs, je ne mets jamais de message du tout. Mettre un message pour mettre un message, les vrais professionnels penseront que vous passez plus de temps sur les réseaux qu'à chercher du boulot.
Par contre, je suis inscrite dans des groupes sur LinkedIn qui parlent de ma profession. Et là, je réagis à des messages qui demandent des infos ou trucs et astuces concernant les fonctions exercées. Souvent grâce à cela, j'ai reçu pas mal de demande de connexion pour étoffer mon réseau.

Ne pas hésiter à faire des quiz de compétences (uniquement accessible avec premium), car les résultats seront notées sur votre profil. Idem pour les cours LinkedIn. Vous pouvez recevoir des certifications (certaines officielles) qui seront automatiquement mis sur votre profil dans la section "licences et certifications" aussi via premium. Toujours faire attention à quel cours ou quiz tu participe. Si tu es un project manager, il n'est pas bon que tu mentionne un cours en feng shui par exemple.

Bien remplir également l section "Compétences" sur LinkedIn, car ce sont des mots clefs gratuits offerts par LinkedIn.

Faire très attention aux "centres d'intérêts" que vous suivez. Exemple, si vous êtes une femme, ne pas suivre des groupes de féministes anarchistes. Cela ne le fait pas pour un employeur ou un client. Il va se dire "oh non encore une chieuse qui va faire la révolution"...

Via premium, tu as encore d'autres avantages qui te permettent de peaufiner ton profil, comme :

  • Contactez qui vous voulez avec un InMail, même si ce n’est pas une relation (5 mails par mois)

  • Découvrez qui a consulté votre profil, statistiques envoyés chaque semaine par mail

  • Recherchez des offres d’emploi plus intelligemment avec les recommandations Top Candidat. Quand tu visionnes un job, LinkedIn analysera par rapport à ce qui est noté dans ton profil, si tu es un candidat TOP et le transmet si tu postules.

  • Voyez comment vous vous situez par rapport aux autres avec Infos Candidats

  • Développez vos compétences avec des cours à la demande

  • Tenez-vous au courant avec les infos Entreprise

  • Augmentez vos chances de réussite avec des outils de préparation aux entretiens

  • Consultez des profils en mode privé

  • Restez à l’écoute de nouvelles opportunités avec Open Profile

  • Tirez le meilleur parti de Premium grâce aux conseils contextuels

  • Afficher votre badge Premium (qui prouve votre sérieux à rechercher un taf, car vous vous investissez financièrement)

Si tu as encore des questions, n'hésites pas.

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 411

Réponse postée 26 août 2022 20:47

Bonsoir la communauté Free-work,

On le sait tous, en tant qu'indépendant, on se remet souvent en question sur nos modes de fonctionnement, nos choix, notre gestion, notre communication... Bref, on le sait la remise en question est permanente, et il faut savoir être multi-casquette et pas que performant dans son domaine. On est presque à la fois, en plus du coeur de métier, commercial, comptable...

Pour échanger régulièrement avec des entrepreneurs, aguerris ou non, expérimentés ou non, il y a toujours le "sujet" .

Oui ce sujet, pour lequel "ah si j'avais su, j'aurai fais autrement " (même si bien sûr on retire toujours de ses erreurs). J'echangeais encore il y a quelques jours avec un entrepreneur qui estime avoir perdu une somme certaine par le mauvais choix du versement libératoire. Parfois, c'est un statut qui pose question, ou un mauvais choix de communication, ou de cible client, bref des choix qu'on estime parfois "mauvais choix de départ".

Et vous, si il a une chose que vous auriez dû appréhender différemment, ce serait laquelle ?

Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 1160

Réponse postée 22 août 2022 09:44

Bonjour François2,

Pas de retour d'expérience mais je confirme qu'un gérant peut aussi bénéficier de la mise en place d'un PEE à partir du moment où il existe au moins un salarié (et à condition que ce salarié était existant sur les 12 derniers mois de l'année civile précédente). Il est d'ailleurs possible d'en bénéficier sous les même conditions que le salarié.

"Si l'effectif de l'entreprise ne dépasse pas 250 salariés, son dirigeant peut également bénéficier du PEE, quel que soit son statut."

sources Plan d'épargne entreprise (PEE) | Service-public.fr

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous