← Retour

p0ulp3

Nombre de posts : 147

Inscrit depuis le : 12 janvier 2010

Réponses  : 36
Likes: 3
Vues : 535

Réponse postée 29 septembre 10:25

Hello,

J'ai eu le meme probleme apres une embauche en CDI. Je l'ai appris le premier jour ou le lendemain, au final je suis parti et suis devenu freelance, et j'ai fait une liste des questions à parcourir lors d'un entretien pour une mission afin de lever tous les pieges, historique du projet compliqué, congés imposés etc.

Une liste qui a vocation à grossir au fur et à mesure de mon expérience et de celles partagées sur ce forum et via mon réseau.

Je vous conseille de voir ca comme une (mauvaise) expérience, faire le dos rond pour l'instant, éventuellement chercher ailleurs, et bien penser au prochain entretien à vérifier ce point. Une part non négligeable des clients ont ce fonctionnement.

Réponse  : 0
Like  : 0
Vues : 55

Réponse postée 6 septembre 08:35

Bonjour,


J'ai déjà effectué des versements depuis mon compte perso vers un PER au titre du plafond global de revenu (obtenu via le document des impots).

Je souhaiterais en plus faire des versements depuis mon compte pro vers ce PER au titre du plafond catégoriel (10% de la fraction du bénéfice imposable de l’année N retenu dans la limite de 8 PASS auquel s’ajoute 15% de la fraction de ce bénéfice supérieur au PASS de l’année N, dans la limite de sept fois le PASS.) comme l'indique le site de mon assureur :

https://www.linxea.com/actualites/retraite/le-per-pour-les-travailleurs-non-salaries-tns-loptimisation-fiscale-au-service-de-la-retraite/


Ma question porte sur ce calcul du bénéfice, car le versement aura lieu avant le 31 décembre, mais lors de l'édition de la 2035 en 2023 il y aura des reports de CSG non déductibles etc qui modifient le bénéfice j'imagine.

Est-ce que vous auriez une méthode de calcul simple que je pourrais prendre en compte courant décembre une fois les derniers prélevements URSSAF effectués et les dernieres dates d'encaissement de factures pour 2022 connues, afin de se rapprocher au mieux de ce bénéfice sans le dépasser ? Par exemple, additionner aux charges actuelles un certain pourcentage, tout en gardant une marge de sécurité ?

Je suis en EI au réel.

Réponses  : 21
Like: 1
Vues : 628

Réponse postée 5 septembre 16:45

Voyez le coté positif, vous vous faites de l'expérience en négociation.
J'ai démarré il y a plusieurs années, et je faisais confiance aussi, comme vous, désormais je cadre les choses avec mes expériences passées (et celles des autres personnes de ce forum), notamment en fixant des frais de déplacement qui découragent le client de me faire venir trop souvent (en ce moment c'est 1 jour tous les 3 mois ...)

Perso, je garderais le tarif en question, mais je rajouterais un supplément pour les jours sur place (déplacement et hotel). A eux de choisir s'ils veulent payer plus cher pour du présentiel, ou moins cher en TT. En plus la SSII n'a pas le carnet de cheque du client, donc elle ne prend pas la décision.

Et s'ils refusent, vous aurez juste perdu l'opportunité d'une mission de 2/3 mois, donc pas grand chose. Avec tous les clients qui se reveillent en septembre, inutile de se mettre la corde au cou.

Réponses  : 21
Like  : 0
Vues : 628

Réponse postée 5 septembre 16:37

Bonjour,

les frais d'hotel et de déplacement sont à part selon moi: en général je facture un certain montant par jour de déplacement. Si le client veut me voir en présentiel tous les jours, ca lui coute plus cher et le dissuade !

Pour revoir le tarif, est-ce que vous avez d'autres offres mieux à 500/jour, ou similaires (durée, contenu) à 600/jour ?

Si personne ne veux bosser avec eux, pourquoi voulez vous bosser avec eux ?

Réponses  : 43
Like  : 0
Vues : 1122

Réponse postée 2 septembre 11:43

Oui, pour éviter les problemes liés au NDA, dans la mesure ou le commercial est bidon. Si par contre il avait bien fait son taff, ca ne me generais pas de le rémunérer comme convenu.

Ce collègue peut aussi amener une opportunité à DevAndOps et ils sont quittes.

Un réseau de freelances de confiance, il n'y a que ca de vrai :-)

Bonjour,

Je suis un peu étonné du NDA avant contact client etc. Comment etre sur que le client en question n'est pas déjà un de vos anciens prospects ? Comment fait le commercial pour blinder la chose et que vous ne puissiez pas le court-circuiter ?

Rien ne vous empeche cela dit d'informer un collegue à vous freelance pour postuler spontanément dans la boite en question, puis dans un an ou deux vous lui facturez une formation bidon de X jours en retour.

Réponses  : 43
Like: 1
Vues : 1122

Réponse postée 2 septembre 11:16

Bonjour,

Je suis un peu étonné du NDA avant contact client etc. Comment etre sur que le client en question n'est pas déjà un de vos anciens prospects ? Comment fait le commercial pour blinder la chose et que vous ne puissiez pas le court-circuiter ?

Rien ne vous empeche cela dit d'informer un collegue à vous freelance pour postuler spontanément dans la boite en question, puis dans un an ou deux vous lui facturez une formation bidon de X jours en retour.

Réponses  : 3
Like: 1
Vues : 142

Réponse postée 21 avril 15:05

Je dirais plutot (si j'ai aussi bien compris):
1) oui
1bis) cumuler les versements pro et perso permet d'utiliser les 2 plafonds (10% du revenu global + ~15% du revenu pro)

2) pour la case remplie, c'est selon d'où l'argent provient selon moi, le plafond ne sera pas le meme c'est sur, mais vous ne pouvez pas choisir le plafond au moment de remplir le doc des impots. Le choix se fait par le compte (pro ou perso) utilisé lors du versement (donc en 2021).
Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 142

Réponse postée 21 avril 13:56

Hello,

https://www.linxea.com/actualites/retraite/le-per-pour-les-travailleurs-non-salaries-tns-loptimisation-fiscale-au-service-de-la-retraite/

Je n'ai pas fait de versements pro en 2021, mais je dirais qu'il faut si on peut aller au max des 2 plafonds.
Réponses  : 11
Like: 1
Vues : 93

Réponse postée 12 avril 09:37

En télétravail, il faut que le client soit aussi dans la ZFU, il y a des posts sur le forum à ce sujet.
Sinon je serais le premier à m'installer à 1h ou 2h de Lyon, télétravailler à 100% avec des clients de Lyon-Grenoble quitte à faire un petit effort sur le TJM et ensuite ne pas payer d'impots pendant 5 ans donc environ 12 à 14k gagnés par an soit 1000€ / mois !
Un médecin libéral sera par contre concerné, car ses patients sont aussi en ZFU ou ZRR, ou un informaticien qui répare des pcs, mais pas sur que vous ayez autant de CA que dans une métropole.
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 62

Réponse postée 28 mars 08:47

Bonjour,

Les personnes en charge de l'habilitation CD ou SD ou SO, ne regardent pas forcément si le casier est vierge mais surtout le contenu. Ils regardent surtout si quelqu'un peut faire pression sur vous par différents moyens pour vous forcer à fournir à un pays extérieur ou à une société concurrente des informations confidentielles contre votre gré:
- addiction au jeu, casino, poker
- prostitution, addict aux drogues (donc dettes etc)
Donc pas seulement avec le casier mais aussi par une enquete de moralité. Donc ils seront parfaitement au courant de l'effacement du casier judiciaire.
Un collègue a eu des problèmes pour se faire habiliter car sa copine était d'origine chinoise, donc on est loin d'une simple lecture du casier d'une personne :-)

A contrario, des entreprises pour les profs à domicile par exemple demandent un extrait de casier judiciaire et s'arretent la (et elles n'ont pas les pouvoirs d'aller plus loin).

A mon avis, vous allez perdre de l'argent pour rien.
Réponses  : 6
Like: 1
Vues : 230

Réponse postée 5 mars 16:50

Après recherche, les infos se trouvent ici :
https://www.linxea.com/actualites/retraite/le-per-pour-les-travailleurs-non-salaries-tns-loptimisation-fiscale-au-service-de-la-retraite/

Promis ce n'est pas de la pub, d'ailleurs je vous fais un résumé :
- les 2 plafonds ne sont pas cumulables
- celui des TNS est plus important donc l'idée est d'alterner entre le plafond TNS et celui du revenu global qui cumule les années précédentes lorsqu'il n'est pas utilisé
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 230

Réponse postée 5 mars 16:34

Bonjour,

Je relance ce sujet pour une question sur les plafonds du PER:
J'ai l'impression en lisant ce lien qu'il y a deux plafonds : https://assurance-retraite.io/plan-epargne-retraite-individuel/

- Un plafond que l'on voit sur le doc des impots avec le cumul des 3 dernieres années si non utilisées
=> Déductibilité du revenu global
=>
10 % des revenus professionnels, retenus dans la limite de 8 fois le PASS de N-1 ou, si cette limite est plus élevée, 10 % du PASS de N-1 ;

- Un plafond (supplémentaire ?) spécifique aux TNS
=> Déductibilité des BIC et BNC
=> 10 % du bénéfice imposable dans la limite de 8 fois le PASS + 15 % supplémentaires sur la fraction de bénéfice comprise entre 1 et 8 fois le PASS
=> ou 10 % du PASS.

De plus je vois que Indy (mon logiciel compta) contient une case avec les montants provenant du compte pro et versés pour le PER.
Il serait donc possible de cumuler les 2 plafonds donc faire 2 versements, l'un depuis son compte pro, et un depuis son compte perso ?
ou bien l'un des deux est plus avantageux (je dirais que celui provenant du compte pro est plus avantageux intuitivement car 8 fois le PASS + 15%, mais je me trompe peut etre)
Quelle est votre utilisation des deux plafonds ?
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 33

Réponse postée 25 janvier 12:37

Bonjour,

Merci pour votre retour, effectivement je pense que c'est le plus adapté, une RC pro simple (par ex celle proposée par ma banque) qui exclut les domaines à risques, et un contrat dans lequel j'inclurais un chapitre "Responsabilité", meme si mes clients utilisent comme vous évoquez des procédures bien spécifiques pour limiter au maximum les risques de défaut critique pour l'utilisateur.

Vous etes passés par un avocat pour rédiger cette clause ? Si par hasard vous pouvez me la transmettre par MP, ca m'interesserait (je comprendrais si vous ne pouvez pas car vous avez payé un avocat pour cela).
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 33

Réponse postée 25 janvier 11:37

Je suis en train de me renseigner aupres de mes contacts en effet c'est une bonne idée.

Pour la responsabilité, c'est assez compliqué.
Prenons par ex Tesla il y a 6 mois et quelques, dont le logiciel a confondu un camion blanc avec le ciel blanc et ses nuages, la voiture n'a pas freiné et le conducteur qui était en mode autopilote est mort. Qui est responsable ? L'ingénieur qui à écrit la ligne de code en question et a mal fait son job ? Les ingénieurs qui ont participé au code ou au design en question et ont mal fait leur job ? Ceux qui ont testé et ont mal fait leur job ? Ceux qui ont fait le plan de test et ont mal fait leur job ? Etc

Je comprends votre remarque sur la responsabilité, mais vu que 90% des produits que je développe impliquent la sécurité de personnes de près ou de loin, je risque de changer de boulot si je dois endosser une telle responsabilité alors que j'ai fait de mon mieux, à partir de mes connaissances lors du développement.

Comment font tous les ingénieurs freelance qui bossent dans l'automobile (navigation, gps), les trains/trams (sécurité des portes par ex), le nucléaire, la défense, le médical etc ?

HMG et _lael, un avis après tous ces détails, s'agit-il toujours d'une erreur de gestion ?

Merci pour vos retours
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 33

Réponse postée 24 janvier 15:53

Bonjour,

Merci pour ces détails. Mon cas est cependant particulier:
- je n'ai pas d'obligation contractuelle
- je développe du logiciel embarqué (domaine médical, défense, aéronautique, automobile)
- je vends uniquement des jours, pas un forfait avec le cahier des charges qui serait contractuel
- la plupart des assurances me refusent car médical / défense etc

Dans ce cas il s'agirait tout de meme d'une faute de gestion ? Pour moi, il y a faute de gestion si la souscription d'une assurance est obligatoire (liée au métier, par exemple une décenalle pour le batimeent) ou contractuelle avec le client ou la SSII, mais je me trompe peut etre ?

Mon idée n'est pas d'économiser quelques centaines d'euros, mais tous les contrats proposés jusqu'ici excluent mon domaine d'activité. Si vous avez des noms autres que Hiscox, je suis preneur.
Réponses  : 19
Like  : 0
Vues : 69

Réponse postée 16 novembre 2021 13:58

Si démissionaire, alors mon plan serait plutot:
- démission
- mission en portage pendant X mois
- si le coté indépendant ne plait pas, retour en CDI
- si le coté indépendant plait, attendre la fin de mission en portage puis profiter du chomage pour demander l'ARCE, ce qui permet d'avoir de la trésorerie (ce qui était inutile avant avec le chomage qui couvrait à ce niveau la)
- ouvrir une EI ou SAS ou EURL selon ses préférences

Il y a des inconvénients à cette stratégie auxquels je n'aurais pas pensé (autres que le coté immoral pour certains de profiter de l'ARCE) ?

L'inconvénient d'un démarrage direct en EI ou équivalent, est qu'on a pas activé le parachute du chomage si le projet ne convient pas.
Réponses  : 19
Like: 1
Vues : 69

Réponse postée 15 novembre 2021 16:33

Membre-2569672 a écrit : Merci pour toutes ces informations c'est bon à savoir. Mais est ce que dans ces cas niveaux pme et start up comment avoir s'ils passent par un société de portage. Est ce que ça peut être indiqué dans les offres ou alors il faut sytématiqument postuler et lors des premiers entretiens que tout se décide ?
Votre raisonnement n'est pas le bon, ou plutot il ne se fait pas dans le bon ordre.
Etape 1: identifier une PME / startup qui a une mission pour vous
Etape 2: vous vendre en portage si vous voulez limiter les tracas administratifs et perdre un peu en revenu, ou vous vendre en Auto entreprise, Entreprise Individuelle, SAS, EURL selon votre patrimoine, famille, etc et gagner un peu en revenu, au prix de quelques tracas administratifs (légers car ensuite récurrents chaque année style URSSAF a payer).
Etape 3: une fois l'accord conclu avec l'entreprise et si vous avez choisi le portage, alors 2 cas :
soit c'est une entreprise avec un nombre limité de boites de portage, vous en choisissez une
soit c'est une entreprises sans boite de portage affiliée (PME/startup), alors vous en choisissez une vous meme, en les mettant en concurrence.

A garder en tete, aucune entreprise ne refusera votre candidature car vous passez par une boite de portage ! Ce sera plus le fait d'etre indépendant plutot que salarié qui pourrait etre rédhibitoire !
Réponses  : 15
Likes: 4
Vues : 253

Réponse postée 15 novembre 2021 16:12

Bonjour,

=> Chef de projet : dans mon domaine (élec et info indus) c'est LE poste qui n'est jamais externalisé car le CDP controle le budget notamment, sauf tres grosse entreprise.
=> Avant de se lancer en freelance + full-remote, je dirais qu'il vaut mieux se lancer en freelance, et faire quelques concessions. Il est préférable de trouver une mission correcte, plutot que la mission parfaite surtout au début, puis ensuite rehausser ses criteres jusqu'à blocage vis à vis des clients. La on sait qu'on a atteint une sorte de plafond de verre, et qu'il faut soit proposer plus de compétences soit revenir un peu en arriere sur ses demandes (salaire, remote etc)
=> Freelance-info est tres bien pour connaitre le plancher de verre des tarifs, mais dans mon cas ils sont 50 à 100€ en dessous des prix que j'observe parmi mon réseau. LinkedIn est tres bien par contre, il faut démarcher les SSII et ca devrait etre bon.
Réponses  : 11
Like  : 0
Vues : 87

Réponse postée 12 novembre 2021 09:11

Exact, une clause de non concurrence est caduque en l'absence de compensation financiere. Donc demandez à avoir la compensation financiere, et ils feront sauter la clause, ensuite vous pourrez vous faire embaucher par le concurrent comme souhaité.
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 33

Réponse postée 10 novembre 2021 16:36

Bonjour,

Je souhaitais avoir votre avis sur l'intéret d'une RCP en 2022 considérant le fait qu'avec le plan Macron, le gouvernement prévoit d’instaurer un statut unique pour l’entrepreneur individuel (suppression de l’EIRL) qui protégera par défaut l’ensemble de son patrimoine personnel en cas de défaillance professionnelle.
https://www.netpme.fr/actualite/plan-des-independants-les-10-mesures-phares/

Ma lecture étant celle-ci:
- une RCP ne sert que peu mais sur des montants très importants, suffisants pour se déclarer en faillite personnelle.
- le passage à l'équivalent d'une EIRL pour tout le monde en 2022 devrait rendre la RCP moins intéressante (elle me coute 700€/an pour 300k de plafond ou 850€/an pour 500k de plafond), voire inutile ?
- si je fais une erreur préjudiciable pour le client, au max ce sera mon CA de l'année qui sera utilisé pour rembourser ? sous réserve que la décision de justice ai lieu une année où j'ai fait un CA suffisant ?
- je précise que le patrimoine pro restant est constitué d'un PC.
- est-ce qu'on peut considérer que les tarifs de RCP vont baisser car couverture moindre ? si les éléments que j'indique au dessus sont exacts, une couverture à 100k (mon CA moyen) me suffirait ...

Si vous avez des avis sur le sujet, ca m'intéresse, je reste perplexe sur cette mesure.
Bonne journée !
Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 59

Réponse postée 31 octobre 2021 14:44

Bonjour,

Pour info, l'EIRL va disparaitre au 1er Janvier prochain et l'EI sera automatiquement à responsabilité limitée.
Réponses  : 12
Like: 1
Vues : 125

Réponse postée 17 juin 2021 12:43

Etant lyonnais, et freelance en électronique, j'observe des tarifs de 400 pour un débutant et 500 pour exp 10a et plus. Par contre je serais en meme temps étonné qu'une ESN lyonnaise ne trouve pas de profil à Lyon, et en meme temps pas étonné qu'elle ne trouve pas de profil à ce tarif à Lyon. Donc elle prospecte plus largement.
Dis autrement, si ell peut payer 400 ou 500, vous aurez alors pour concurrents des lyonnais en télétravail qui peuvent plus facilement venir sur site (le jour meme ou la veille pour le lendemain) et vous n'aurez probablement pas la mission.
Il y a aussi surement plusieurs intermediaires pour un tel tarif.

Réponse postée 5 mars 2021 11:57

En résumé, pour avoir jeté un oeil aussi au sujet, ca ne fait économiser ni les CS ni l'IR car défiscalisé en entrée et fiscalisé en sortie.
Le seul cas intéressant serait :
en 2021, revenu important (TMI 30% par ex), vous mettez 20k sur PER pour diminuer de 30% votre IR donc 6k ici (en considérant que votre plafond aille jusqu'à 20k ...)
en 2022, aucune activité, donc TMI 0%, vous achetez une RP et récupérez 20k imposés à environ 5 ou 10% au grand max donc 1 à 2k.
Gain de l'opération 4 à 5k, à décliner sur une ou plusieurs années, mais plus vous récupérez beaucoup plus vous remontez vers 30% de TMI donc au dela de 27k je crois, ca n'a pas plus d'interet.
Et c'est tres particulier de ne pas avoir de revenu ou peu, l'année où on achète sa RP, donc le seul cas intéressant ne l'est meme pas finalement 🙂

Réponse postée 23 février 2021 09:54

Bonjour,

J'ai du mal à comprendre quelle réponse vous attendez sur ce forum ?
Je suis lyonnais mais du coup je n'ai aucune idée de combien coute un logement meublé, car j'ai un logement non meublé et je ne sais pas dans quel quartier vous souhaitez habiter, ni pour combien de temps.
Je n'ai pas non plus d'idée sur le prix d'un trajet paris lyon car je ne sais pas quand vous comptez vous déplacer ...
Bref, si votre seule question est "est-ce que je dois me loger à saint fons ou a lyon ?", je vous dirais sans hésiter Lyon pres de la gare part dieu, ou lyon centre, car saint fons est mal desservi et c'est un peu la zone industrielle. La plupart des gens y vont en voiture. Ou autre option, habitez vers lyon 7 ou lyon 8 et faire le trajet en bus si ca existe, mais comme je ne sais pas quelle est la boite, difficile de dire si les TCL sont présents ou non.
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 18

Réponse postée 28 janvier 2021 11:51

Personnelement je n'y verrais pas de problème, ca peut etre une raison d'exercice comptable, mais celui ci peut aussi etre cloturé en Mai ou Juin selon les entreprises.
Il s'agit peut etre pour le client de justifier une meilleure utilisation de son budget.
Par contre, la où je serais intransigeant :
- d'abord édition et paiement de la facture (par virement immédiat) de Janvier
- puis avoir pour la facture de Décembre ( ou bien annulée du coup car non payée)

Car si vous émettez un avoir, puis vous n'etes pas payé ...
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 117

Réponse postée 24 janvier 2021 20:40

Hello,

Je suis freelance et regarde pour choisir quelle version d'office 365 acheter. Je suis un peu perdu sur les possibilités liées à Teams.
Mes besoins:
- stockage de données (via les 1To)
- Word, Excel, Outlook, Powerpoint (pas access, ni publisher)
- pas d'hébergement mail nécessaire
- participation à des réunions du client (Teams voire skype)

De ce que je vois, la version office 365 à 69€TTC/an ou 55€HT/an a tout sauf Teams (qui semble gratuit à télécharger, et permet de participer à des réunions)
La version office 365 à 120€HT/an ou 10€HT/mois a tout, plus Teams avec hébergement de réunions, mais si mon client est sur son propre domaine, est-ce qu'il pourra rejoindre une réunion que je créé ?
Cette version a aussi l'hébergement de mails (inutile dans mon cas), et d'autres fonctionnalités pour les TPE ou PME.

Quel est le type de compte que vous avez de votre coté, et si vous avez la version à 69TTC/an, est-ce que vous utilisez et vous en sortez avec Teams ? Cette version vous suffit-elle ou y voyez vous des limites ?
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 50

Réponse postée 8 janvier 2021 10:01

J'ai eu un cas similaire, j'ai contacté les impots, indiqué et expliqué mon cas, et ils m'ont autorisé à ne pas faire de factures rectificatives, régler le solde de TVA immédiatement et passer en mini-réel de TVA (mensuel).
Au cas par cas, mais ca vaut le coup de les contacter pour simplifier les choses.
Réponses  : 3
Like: 1
Vues : 30

Réponse postée 20 décembre 2020 14:37

Il n'y a malheureusement que vous qui pouvez savoir si ca passe ou ca casse.
Certains conseillent de demander plutot qu'annoncer, mais dans votre cas ca n'a visiblement pas fonctionné.
Donc est-ce que vous avez d'autres missions disponibles ?
Si oui, vu qu'ils ont refusé, le bon sens voudrait que vous alliez sur une autre mission avec tarif plus intéressant que celle-ci.
Si non, vous pouvez prendre le risque de bluffer, mais à vos risques...
Forum : Vos projets
Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 23

Réponse postée 20 décembre 2020 14:23

Je me suis mal fait comprendre, l'idée n'est pas selon moi d'internaliser les prestas pour virer 2 ans après, mais plutot de se dire "meme si je dois licencier, en cas de problème, ca reste moins cher d'embaucher+licencier plutot que prendre un presta".

Il s'agissait d'une petite boite, filiale d'un grand groupe 🙂 mais ca reste un cas particulier donc à prendre avec des pincettes.
Forum : Vos projets
Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 23

Réponse postée 17 décembre 2020 17:35

J'ai un ancien collègue embauché il y a deux ans, qui s'est fait licencier ce mois ci.
La philosophie de la boite:
- licencier coute environ 3-4 mois bruts max aux prudh'ommes avec les ordonnances de macron pour 2 ans d'ancienneté (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33999)
- on embauche (il y a 6 mois) tous les prestas pour réduire les couts

Avec le recul, ca reste effectivement moins cher d'embaucher puis licencier, si on ne prend pas en compte le coté humain