← Retour

Droopyann

Nombre de posts : 3347

Inscrit depuis le : 21 mai 2018

Suivant
Forum : Actualités
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 181

Réponse postée il y a 18 heures

En soi, le principe de l'iptv n'est pas illégal, c'est la diffusion de contenu sans payer les droits de diffusion qui est illégal.

Mais ce site publicitaire ressemble beaucoup à ceux vendant une offre avec contenu illégal 😅

Hello,

Post signalé , bien joué de faire la promotion de quelque chose d'illégale en France. Tu devrais avoir honte.

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 109

Réponse postée il y a 18 heures

@totopirov : Je ne comprends pas tout à fait la même chose.

Pour moi, la technologie "laser bleu-violet" permet d'augmenter la résolution du faisceau laser, et de ce fait permet de stocker/lire plus de données. Le fait de pouvoir stocker plus de données permet d'augmenter la résolution de l'image, ce que ne permettait pas les anciens supports.

Bonjour "Totopirov",

D'un point de vue purement technologique, les lasers bleu ont une forme d'ondes très différentes :

"Blu-ray" (conception by Sony de 2006)=> laser bleu-violet qui permet d’obtenir une meilleure résolution à la fois pour l’image et pour le son.

"CD" et "DVD" (conception de 1995) = un laser rouge

La longueur d'onde du laser bleu-violet étant plus étroite que celle du laser rouge, le rayon laser bleu-violet est encore plus fin que le rayon laser rouge : on peut donc stocker les informations sur des sillons plus étroits. Conséquence de cette différence de couleur loin d'être anodine : un "Blu-ray" peut transmettre les informations 4 à 5 fois plus vite que le DVD et contenir plus de 6 fois plus d'information.

Le Blu-ray Disc exploite un rayon laser bleu-violet (longueur d'onde : 405 nm), d'ouverture numérique élevée (0,85).

Par comparaison avec le laser infrarouge (longueur d’onde : 780 nm) d’ouverture numérique 0,45 utilisé pour le CD et le laser rouge (longueur d’onde : 650/635 nm) d’ouverture numérique 0,6 utilisé pour le DVD, le Blu-ray permet de stocker plus d’informations sur la même surface grâce à un rayon plus fin (diamètre du spot laser : 290 nm) induisant des sillons de gravure plus petits et plus rapprochés (écart : 320 nm) et des alvéoles plus courtes (longueur minimale : 149 nm — 135 nm pour le modèle 27 Go actuellement abandonné). Les premiers appareils grand public intégrant cette technique sont apparus fin 2006, notamment la Playstation 3 (novembre au Japon puis aux États-Unis), lancée le 23 mars 2007 en France.

Elle utilise une diode laser fonctionnant à une longueur d'onde de 405 nm d’une couleur bleue (en fait bleu violacé) pour lire et écrire les données. Les CD et DVD conventionnels utilisent des lasers infrarouges et rouges à respectivement 780 nm et 650/635 nm.

Au niveau de la comparaison des couleurs, la couleur visible d’un tube de lumière noire est dominée par les émissions violacées du mercure à 435,8 nm. La diode laser bleu violacé utilisée pour les disques Blu-ray fonctionne à 405 nm, ce qui est nettement plus violet (plus proche de l’extrémité violette du spectre de la lumière visible) que la partie visible de la lumière noire.

Un effet secondaire du fait que la longueur d’onde soit très petite est que plusieurs matériaux deviennent fluorescents, et le rayon apparaît comme blanc bleuté s’il se réfléchit sur une surface blanche (comme une feuille de papier).

Si les techniques futures projettent l’utilisation de supports fluorescents, les disques Blu-ray fonctionnent d’une manière similaire à celle des CD et des DVD et n’utilisent pas la fluorescence des supports pour lire les données.

Image / son :

"Blu-Ray" => résolution d'image, par défaut, est de 1 920 x 1 080 (HD) / jusqu’à 32 flux audio (de la stéréo au multicanal 7,1 Surround)

"DVD" => max 720 x 576 en PAL / audio limité à du Dolby surround 5.1.

Stockage :

Disque "Blu-ray" à double couche (BD-50) peut contenir jusqu’à 50 Go de vidéo en HD / "Blu-Ray" en mono couche (BD-25) => 25 Go de vidéo HD.

Disque "DVD" => jusqu’à 8,5 Go de vidéo en définition standard

Remarques importantes :

"Blu-ray" ne compte que 3 codes régionaux :

  • A pour l'Asie de l'Est et du Sud Est ansi que les Amériques,

  • B pour l'Afrique, l'Europe, le Moyen-Orient et l'Océanie,

  • C pour le reste de l'Asie.

"DVD" compte 9 codes régionaux :

  • 0 pour le non zoné,

  • 1 pour les Canada et les USA,

  • 2 pour l'Europe, le Japon, le Moyen-Orient et l'Afrique du Sud,

  • 3 pour l'Asie de l'Est et du Sud-Est,

  • 4 pour l'Océanie, l'Amérique Latine et les Antilles,

  • 5 pour l'Afrique, la Russie le reste de l'Asie sauf la Chine,

  • 6 pour la Chine,

  • 7 pour les hopitaux et bases militaires,

  • 8 pour les bateaux de croisière et les vols internationaux.

La console de jeu "PS4" de Sony peut lire les disques "Blu-Ray" en définition Full HD 1080p

En résumé : Les principales différences techniques entre "DVD" et "Blu-ray" :

1 - Capacité de stockage :

"DVD" => 4,7 Go pour un "DVD" simple couche, 8,7 Go pour un "DVD" double couche

  • "Blu-ray" simple couche : 25 Go

  • "Blu-ray" double couche : 50 Go

  • "Blu-ray" quadruple couche : 128 Go

2 Technologie laser : "DVD" : Laser rouge (650 nm) / "Blu-Ray" : Laser bleu-violet (290 nm)

3 - Vitesse de transfert de données => DVD : 11 Mbps / Blu-Ray : 54 Mbps

4- Définition vidéo => SD 480p / "Blu-Ray" : Full HD 1080p , Ultra HD 4K possible pour les Blu-ray double couche.

5 - Compression => "DVD" : Norme MPEG-2, codec H.262 / "Blu-Ray" : Norme MPEG-4, codec H.264 ou VC.1

6 - Norme audio supportée : "DVD" : Dolby Digital 5.1 (6 canaux) / "Blu-Ray" : Dolby True HD 7.1 (8 canaux)

7 - Compatibilité lecteurs : Un lecteur "DVD" ne peut pas lire un "Blu-ray". Un lecteur Blu-ray peut tout aussi bien lire un DVD.

En espérant avoir éclairé quelques lanternes,

Bien à vous toutes et tous,

Yanolezard.

Forum : Actualités
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 181

Réponse postée il y a un jour

spam, arnaque et personne réel ne sont pas antinomique.

Je réponds sur ce sujet, mais soyons clair, tous les posts vont être modérés :

  • On parle d'un service qui est la plupart du temps illégal car diffusant du contenu pour lequel le service n'a pas obtenu les droits.

  • 4 ou 5 messages sur le forum sur le même sujet, avec les mêmes liens. C'est du SPAM.

  • Le site sent très mauvais, les services achetés sont-ils légales, y a-t-il vraiment un service derrière ça ?

  • Sur d'autres messages, on parle d'un forum, je n'ai pas trouvé.

Je ne pense pas que free-work puisse tolérer ça.

A fuir donc

Forum : Actualités
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 181

Réponse postée il y a un jour

Je réponds sur ce sujet, mais soyons clair, tous les posts vont être modérés :

  • On parle d'un service qui est la plupart du temps illégal car diffusant du contenu pour lequel le service n'a pas obtenu les droits.

  • 4 ou 5 messages sur le forum sur le même sujet, avec les mêmes liens. C'est du SPAM.

  • Le site sent très mauvais, les services achetés sont-ils légales, y a-t-il vraiment un service derrière ça ?

  • Sur d'autres messages, on parle d'un forum, je n'ai pas trouvé.

Je ne pense pas que free-work puisse tolérer ça.

A fuir donc

Réponses  : 2
Like: 1
Vues : 121

Réponse postée il y a un jour

Une appli très connu pour faire des groupes et échanger (indice, les lettres suivantes sont h a t s a p p)

c'est quoi un groupe W ?

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 275

Réponse postée il y a un jour

En même temps, embauche sur mission, c'est magnifique, tout colle (sujet, distance, conditions diverses et variées) et la mission suivante, plus rien à voir. C'est pas forcément bon non plus 😅

Bonjour,

Cela sent l'embauche sur profil, et non sur mission; j'explique :

  • embauche sur mission = entretien client + validation + date de démarrage = reste à discuter le salaire + avantages le toutim

  • embauche sur profil = tu es le meilleur, le plus beau, on te propose de suite un cdi à tant de € = gros traquenard = l'esn va te détaché où elle veut, même en chine ou en inde, voila le deal = grosse arnaque !

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 275

Réponse postée il y a 2 jours

Bonjour,

Pour moi, CDI de mission n'est pas une proposition SALARIALE mais un "statut" particulier pour une mission freelance, un peu comme le portage salarial.

Que cherchez-vous ? Une mission en indépendant ou un CDI ?

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 139

Réponse postée 15 juin 2024 05:31

Si vous aviez droits aux ARE et que vous êtes éligibles à l'ACRE, vous pouvez demander l'ARCE.

Ne connaissant pas le détail de votre cas, difficile d'en dire plus.

Forum : Votre activité
Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 127

Réponse postée 15 juin 2024 05:28

Bonjour Probe,

Ce que vous dites concerne les salariés. Le demandeur parlant de TJM, il me semble qu'il est donc freelance. Aucune règle légale ne s'applique au freelance.

Les astreintes c'est du sérieux.

Déjà prendre en compte que tu as un droit légal de repos de 11H après la fin de ton astreinte si tu as été déclenché ! Et là tu vas travaillé le temps restant pour faire la journée du lendemain 👍

En l'absence de convention ou d'accord, l'employeur fixe les conditions de compensation. L'employeur doit également s'assurer, qu'après sa période d'astreinte, le salarié bénéficie de la durée minimale légale de repos quotidien (11 heures consécutives) et de repos hebdomadaire (35 heures consécutives). https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F20873

Après savoir comment sont payés les astreintes, il y a plusieurs cas :

  1. tu as un forfait jour (nuit), avec une prime au déclanchement, et les heures sont payés avec les % heures nuit/samedi/dimanche-férié, en fonction de la convention collective du client

  2. tu n'as pas de forfait, juste les heures de déclanchement, et les frais remboursés internet et autres (pizza si contact avec les USA, en support, ce genre là, à voir)

  3. il n'y a rien de prévu => tu factures plein pot (heure commencée, jour du) et tu applique le % nuit/samedi/dimanche-férié au tjm (moi c'est celui que je préfère)

Ne pas oublié de faire un CR de l'astreinte si déclanchement, renseignements incidents dans ITSM, voire création des tickets !

Forum : Votre activité
Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 127

Réponse postée 14 juin 2024 14:57

Qu'avez-vous négocié dans votre contrat ?

S'il n'y a rien, faites un avenant.

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 355

Réponse postée 13 juin 2024 13:13

C'est une vaste question.

Si vous n'y connaissez vraiment rien, le mieux est de faire appel à un professionnel.

Réponse  : 1
Like: 1
Vues : 224

Réponse postée 13 juin 2024 09:37

Il me semble très difficile de prédire le fonctionnement de l'assurance chômage dans 2 ans, sachant qu'on ne sait déjà pas quelle tendance politique gouvernera la France dans 1 mois ...

Si vous voulez être sûr, basculez freelance maintenant, comme ça vous êtes à peu près sûr de ne pas avoir de chômage 😜

Réponses  : 3
Like: 1
Vues : 481

Réponse postée 12 juin 2024 08:35

Bonjour,

Commencer par lire tous les fils du forum qui expliquent que c'est compliqué depuis 1 an.

Sinon, je suis navré pour votre situation. Savoir que vous n'êtes pas le seul ne résout pas le problème, mais ça peut un peu aider.
Peut-être faut-il revoir votre positionnement. Quel est votre offre de service, comment démarché vous vos clients potentiels ... ?

Réponses  : 24
Like  : 0
Vues : 3110

Réponse postée 12 juin 2024 08:32

Nouveau profil, 2 fois le même message publicitaire pour une EPS, franchement, non merci.

Bonjour,

Etant moi-même en portage salarial depuis décembre 2023, après un CDI, je me permets de vous donner mon avis sur uncdi.com ainsi que mon retour d'expérience sur les sociétés de portage salarial.

Je suis consultant en finance, je tourne autour de 15 K€ de facturation clients par mois.

Initialement, on m'avait conseillé une société en relation avec le cabinet de recrutement avec lequel je travaillais. Elle n'offrait aucun service annexe (ticket resto / chèques cadeaux...) et demandait 5% du CA. Autant vous dire que filer 700 € pour me sortir un bulletin de salaires ne me motivait pas trop...

J'ai fait une recherche internet et je m'étais arrêté sur Jump qui offrait sur le papier un tarif imbattable de 99 € / mois.

Ce qui m'a fait douter et chercher une autre solution :

Absolument 100% en ligne avec a priori 0 contact possible

Pas d'optimisation possible (ticket resto...)

Je suis tombé sur l'autre uncdi.com qui propose pour 164 € TTC par mois:

  • ticket resto

  • PERCO / PEE

  • Chèques cadeaux

  • Chèques culture

  • CESU

Il faut avoir conscience qu'entre le montant facturé au client et ce qui revient au porté, il reste 40 à 45% du montant facturé (joie des charges...).

Cela sera pareil pour toute les sociétés de portage.

D'où l'intérêt de maximiser tous les avantages (ticket resto...) et les notes de frais. Dans ce cas, on prélève 1 € sur le CA et on touche direct 1 €.

A ce propos, uncdi.com prélève 1% de comm sur les CESU, rien sur le reste (je ne sais pas ce que font les autres sociétés).

Pour un revenir à mon avis sur uncdi.com:

Malgré l'offre en ligne, j'ai eu de très bons retours sur une question sur le montant de mes cotisations sociales. J'ai eu une fois un décalage de paiements des notes de frais, mais j'imagine que cela peut arriver ailleurs...

Pour ce qui est de la solidité financière, je ne peux m'avancer... Effectivement, si la société fait faillite, les montants d'honoraires en réserve non payés pourraient être perdus... Cela dit, le fait que la société soit rattachée maintenant à un groupe important peut éventuellement être rassurant....

A part certaines sociétés de portage qui proposent de mettre en place une voiture de fonction, ce que ne fait pas uncdi.com, le panel d'offres et de services est super large.

Effectivement, il faut soit même faire les factures (ca prend 5 minutes) et gérer l'encaissement des factures auprès des clients... En même temps, une boite de portage n'est pas une banque et c'est le jeu de l'entreprise...

Je me dis (pour le moment :) ) que j'ai bien fait de choisir une solution à 160 € par mois plutôt qu'une société de portage classique qui m'aurait demander plus de 500 €... Mine de rien, sur la durée de ma mission, cela me fait plus de 4 000 € d'économies.

Voilà pour mon avis.

J'en profite pour me faire un peu de pub et donner mon code parrain: wHHZ40n

Avec celui-ci, vous aurez 1 mois gratuit d'abonnement (et j'aurais moi-même un mois gratuit). Je m'engage à reverser 50 € sur mon gain.

N'hésitez pas si vous avez des questions.

Bien à vous,

Florent

Forum : Votre activité
Réponses  : 6
Like: 1
Vues : 302

Réponse postée 12 juin 2024 07:23

Avec votre descriptif, j'irais sur la première mission :

  • 1 tien vaut mieux que 2 tu l'auras, surtout en ce moment

  • 1 mission intéressante est toujours plus motivante

  • 2 intermédiaires, c'est pas top. Ca veut dire aussi que le client va payer cher (il faut que chaque intermédiaire fasse sa marge) et potentiellement attendre plus de votre part

  • 1 mission qui valorise votre parcours, ça n'a pas de prix

Forum : Salaires
Réponses  : 8
Like: 1
Vues : 337

Réponse postée 12 juin 2024 07:18

J'irai plus loin, même si vous ne dépassez pas le seuil, si vos clients sont des pros, facturez la TVA. Au moins, pas de mauvaises surprises le jour où ça arrive, et c'est transparent pour les pros.
Et par ailleurs, ça vous permet de récupérer la TVA sur une partie de vos dépenses pro (même s'il n'y en a pas beaucoup, sur une année, ça représente quand même quelques centaines d'euros).

Bonjour,

Merci pour ce sujet. Je me pose la même question. As-tu dépassé le plafond en cours d'année ?

Si oui avec cet exemple :

Mars : CA 10000€

Avril : CA 10000€

Mai : CA 10000€

Juin : CA 10000€

J'imagine que c'est le mois de Juin ou on va devoir faire les calculs. Seuil de TVA de 36 800€ donc :

  • Facturation de 6 800€ sans TVA et

  • Facturation de 10000 - 6800 = 3200€ avec TVA = 3840€

C'est bien ça ?

Merci à vous,

Armand

Réponses  : 10
Like: 1
Vues : 216

Réponse postée 11 juin 2024 11:28

Bonjour Cyril_C, voici mon retour d'expérience personnelle :

  • C'est plutôt la SSII (ESN maintenant 😅) qui fournit son modèle de contrat.
    Je le relis en détail et fait modifier les clauses qui ne vont pas.
    C'est de la négociation, donc je m'assois sur certains points non bloquant pour moi.

  • L'assistance juridique de la banque n'est pas forcément adaptée. C'est plutôt celle de la RC Pro.

  • Pour les contrats, j'ai eu 2 types :

    • Contrat cadre avec lettre de mission par période de 3 mois

    • Contrat de 3 mois, renouvelable par avenant

  • Cette notion de 3 mois reviens très souvent. Elle est associée généralement à un préavis anticipé de 1 mois.
    Le contrat "longue durée" n'existe pas en tant que telle. C'est une vue de l'esprit des commerciaux pour faire baisser le TJM.
    Dites vous qu'il y a une prise de risque si vous acceptez de baisser le TJM pour une mission longue. Si la mission dure effectivement 12, 24 ou 36 mois, vous allez bien "gagner" car pas d'énergie dépensée pour trouver une autre mission. Mais vous n'aurez jamais la garantie que la mission dure le temps annoncé par le commercial.

  • Jamais de contacts avec le client final dans le process de négociation tarifaire.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 881

Réponse postée 10 juin 2024 13:03

Au pire, exigez un contrat d'un an renouvelable et vous poserez vos conditions en terme de TJM lors de la négo du renouvellement.

C'est toujours plus délicat de faire comme ça.
L'indexation permet de le faire automatiquement sans renégocier un nouveau contrat.

Ils vous ont dit ça uniquement pour que vous ne mettiez pas d'indice de revalorisation dans votre contrat car vous pouvez tout à fait utiliser celui de Syntec.

Au pire, exigez un contrat d'un an renouvelable et vous poserez vos conditions en terme de TJM lors de la négo du renouvellement.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 881

Réponse postée 8 juin 2024 12:57

Ça a l'air d'être des rigolos ce cabinet.

Je n'ai encore jamais mis cette clause de révision du tarif, mais j'y songe de plus en plus.

Vous trouverez beaucoup d'infos et exemple sur cette page de bpifrance : https://bpifrance-creation.fr/encyclopedie/gerer-piloter-lentreprise/piloter-gerer-son-entreprise/relations-contractuelles-hausse

Ils vous racontent n'importe quoi.

La convention collective Syntec concerne effectivement les salariés informatiques. Mais la fédération Syntec représente plus globalement des entreprises du secteur (https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_Syntec).
L'indice Syntec (https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_Syntec) quant a lui est un indicateur servant à mesurer l'évolution du coût de la main d’œuvre du secteur. Il me semble donc très pertinent dans votre cas.

Vous pouvez aussi prendre l'indice des prix de production des français aux entreprises françaises de l'insee : https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/010546089

Je pense que le problème réside surtout dans le fait que le cabinet ne veut pas d'une clause de réévaluation automatique.
Le fait que le cabinet n'ai pas ce type de clause avec le client final n'est pas votre problème.

Enfin, pour répondre à la dernière question, il faut "juste" négocier pour avoir ce type de clause.
Et utiliser un indice pertinent (si vous prenez comme indice le cours du maïs, effectivement, c'est bizarre 😅)

Réponse postée 8 juin 2024 11:24

Je dirais oui sur le principe.

Après, si c'est un brief de 10 minutes 3 fois par mois, ça fait 30 minutes dans le mois. Est-ce que vraiment vous allez facturer 1/2 heure ?
Je dirais non dans ce cas 😅

Bonjour,

Je viens de voir vos échanges. Une question reste en suspens pour moi.

Si en tant qu'assistante indépendante vous assistez quelqu'un dans des missions toujours différentes et que plusieurs fois par mois, vous avez des réunions pour être briefé sur la nouvelle mission, est-ce que vous facturez cette réunion ? Et si oui, toujours au même tarif que quand vous bossez sur la mission purement ?

Merci pour vos réponses !

Je suis nouvelle dans ma création d'entreprise et je suis preneuse de connaître les pratiques dans ce cas.

Bonne journée !

Réponses  : 6
Like: 1
Vues : 881

Réponse postée 8 juin 2024 09:50

Ils vous racontent n'importe quoi.

La convention collective Syntec concerne effectivement les salariés informatiques. Mais la fédération Syntec représente plus globalement des entreprises du secteur (https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_Syntec).
L'indice Syntec (https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_Syntec) quant a lui est un indicateur servant à mesurer l'évolution du coût de la main d’œuvre du secteur. Il me semble donc très pertinent dans votre cas.

Vous pouvez aussi prendre l'indice des prix de production des français aux entreprises françaises de l'insee : https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/010546089

Je pense que le problème réside surtout dans le fait que le cabinet ne veut pas d'une clause de réévaluation automatique.
Le fait que le cabinet n'ai pas ce type de clause avec le client final n'est pas votre problème.

Enfin, pour répondre à la dernière question, il faut "juste" négocier pour avoir ce type de clause.
Et utiliser un indice pertinent (si vous prenez comme indice le cours du maïs, effectivement, c'est bizarre 😅)

Réponses  : 4
Like: 1
Vues : 392

Réponse postée 7 juin 2024 14:06

Pas d'incohérence majeure à priori, juste un pari à prendre (ou pas).

Ca marche si effectivement pas de mission en juillet aout mais une après. Par contre, ça marche moins bien si au final la première mission arrive en janvier 2025 😪

Attention aussi, les taux de cotisations en ME vont augmenter sur les 3 prochaines années, un peu d'impact dans les calculs (Je ne sais pas si les simulateurs de LeoFisco prennent déjà ça en compte).

Salut à vous,

je suis un peu près dans la même situation niveau timing, je termine mon CDI par une rupture co le 01/07.

Ouvrir ma ME juste après (pour être éligible à l'ARCE) sans mission est en effet un risque de perdre le bénéfice de l'ACRE pour une certaine période.

D'un autre côté, le calcul du plafond à ne pas dépasser pour conserver le statut de ME est proratisé par rapport à la date d'ouverture de la ME : sans facturer sur juillet/aout, et en n'encaissant les factures de décembre voire novembre qu'en 2025, il y a très peu de chances que je dépasse le plafond sur 2024, ce qui prolongerait le statut de ME sur 2026.

Grosso modo, pour un CA de 10000/mois, et en comparant les statuts de ME et EI, l'ACRE représente une économie de 1000€, tout comme le fait de rester en ME au lieu de EI.

Ma conclusion, c'est que la perte du bénéfice de l'ACRE pour quelques mois est largement compensée par la prolongation pour 12 mois du statut de ME.

Quelques précisions:

  • je n'ai comparé qu'avec le statut EI, ne connaissant pas bien toutes les subtilités des autres statuts

  • j'ai utilisé le simulateur Simulateur complet de revenu pour Freelance (decodage-fiscal.fr) découvert sur le forum (super trouvaille, merci encore LeoFisca)

  • je suis parti du principe que dans mon domaine (Mainframe), je ne devrais pas rester de nombreux mois sans mission

Si vous lisez des incohérences dans mon raisonnement, n'hésitez pas à m'en faire part, il n'est pas trop tard 🙂

Cyril

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 116

Réponse postée 6 juin 2024 10:26

J'ai eu plusieurs modèles excel au cours de mes missions, et c'était toujours dégueu comme rendu, et pas forcément simple à mettre à jour pour certains.

Est-ce que vous parlez d'un CRA (Compte Rendu d'Activité) demandé par les ESN ?

Si c'est le cas, pour ma part, j'utilise la version gratuite de Timizer (https://timizer.io/) qui est très bien.

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 108

Réponse postée 6 juin 2024 09:15

Pour ma part, je n'ai pas trouvé.

Je bascule chez Indy (offre possible de bienvenue 3 mois offert avec freelance stack, qu'on retrouve sur free-work).

Réponses  : 24
Like  : 0
Vues : 1188

Réponse postée 6 juin 2024 09:14

Merci pour ce retour.

Je me débats avec mes 2 anciens EC. Je découvre chaque semaine une nouvelle dinguerie.

Un service d'audit externe pour des compta d'indépendant serait très intéressant.

Mais j'ai appris qu'un EC n'a pas le droit de critiquer le travail d'un autre EC ... On marche un peu sur la tête.

Retour d’expérience au bout de deux mois, après 2-3 questions et preuves photos que j'ai bien archivé mes pièces j'ai reçu un magnifique papier de mon EC qui me dit que tout est en règle.

Si d'aventure la DGFIP tape un jour a ma porte, je vous dirai si ce papier à la moindre valeur car je ne manquerai pas de leur mettre sous le nez.

Comme pour certaines assurances, on ne connaitra la vrai valeur du dispositif que si l'on doit y recourir.

Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 97

Réponse postée 6 juin 2024 09:07

Bonjour,

J'ai un ami qui a fait ça il y a une dizaine d'années.

Il est passé par une formation en "cours du soir" avec le cnam. Ca a été un peu dur de cumuler formation et job en parallèle, mais il a été super content du résultat.
Il s'éclatait beaucoup plus dans son nouveau métier.

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 116

Réponse postée 6 juin 2024 09:03

Est-ce que vous parlez d'un CRA (Compte Rendu d'Activité) demandé par les ESN ?

Si c'est le cas, pour ma part, j'utilise la version gratuite de Timizer (https://timizer.io/) qui est très bien.

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 552

Réponse postée 5 juin 2024 19:05

Il y a la philosophie "presta', et aussi la philosophie"freelance".

C'est effectivement des positionnements différents. Ça se travaille.

Hello,

L'avantage d'un freelance c'est sa flexibilité.

La flexibilité qui a un prix contrairement à un CDI ou le client sais attendre 3 mois.


Nos préavis en général sont d'un mois parfois compressibles.
Le client lance un besoin pour un projet car il n'as pas trouvé de ressources en CDI ou alors il ne juge pas utile d'avoir un etp à temps plein pour tel ou tel projet.

il faut évaluer la prise de risque avant de se lancer.
Et quand je dit évaluer, ce n'est pas seulement sa petite personne, il faut voir tout l'entourage (femme / enfants / responsabilités etc ... ). Et je rajoute un pointe je pense que beaucoup seront d'accord : Attention c'est un mental et une philosophie différente du cdi

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 392

Réponse postée 5 juin 2024 07:57

Mon avis : Attendez d'avoir une mission.

Et quand vous commencez, vous créez. A vouloir optimiser, cela va vous coûter plus cher.

Réponses  : 5
Like: 1
Vues : 552

Réponse postée 4 juin 2024 15:05

Pour moi, le délai de 3 mois a toujours été bloquant pour des missions. Même 1 mois, c'est limite. En général, je constate des recherches de personnes avec des dispos rapides.

En fin de mission, si vous ne voulez pas d'intercontrat, vous commencez à réactiver tout 2 mois avant (profil linkedin, cv, contacts ...) et puis 1 mois avant, vous commencez à postuler sur des missions.

Donc clairement, 3 mois de préavis, c'est quasiment impossible.

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous