Freelance ou salarié.e : le dilemme du moment

4 min
979
0
0
Publié le

Tous les salariés se sont déjà demandé si le statut de freelance était plus intéressant, et vice-versa. Sécurité du salariat d’un côté, indépendance du travail de l’autre, le choix peut être difficile. La réponse peut aussi dépendre de la conjoncture économique. Vaut-il mieux être salarié ou freelance pour 2024 ?

Freelance ou salarié.e, une histoire de conjoncture

Le marché du freelancing IT était en crise 2023, en raison de plusieurs facteurs, notamment la récession économique, l'éclatement de la bulle financière et la crise du secteur bancaire.

Jusqu'en 2022, l'offre de missions IT était bien supérieure à la demande. Les freelances IT trouvaient alors facilement des missions, ce qui faisait grimper les TJM (Taux Journaliers Moyens). En 2023, l'offre de missions en statut indépendant est en forte baisse, avec des propositions de TJM en recul.

Ces différents facteurs peuvent effrayer de nombreux freelances IT et les pousser à accepter un poste salarié dans une entreprise. Cela ne signifie pas pour autant que le freelancing est mort ! En revanche, choisir l’indépendance peut nécessiter de revoir sa stratégie et d’éventuellement accepter de baisser son TJM pour être en phase avec un marché actuellement tendu.

Freelance ou salarié.e, avantages et inconvénients

La conjoncture peut faire hésiter sur le choix d’être freelance ou salarié. Il n’empêche que le statut de freelance comporte des avantages indéniables. Être son propre patron permet notamment de bénéficier d’une grande liberté quant aux choix des horaires de travail, de missions, de clients, etc.

D’un autre côté, faire le choix du freelancing implique une grande responsabilité. C’est en effet au freelance de tout gérer : sa communication, son marketing, sa comptabilité, sa prospection commerciale, etc.

Le statut salarié, quant à lui, est beaucoup plus sécurisant : un salaire fixe tous les mois, une responsabilité moins importante en termes de choix stratégiques ou financiers, des profils de postes centrés sur un seul métier, etc.

Comment passer d’un statut à l’autre ?

Pour passer d’un statut à l’autre, il est essentiel de prendre en considération les implications financières, fiscales et légales. Car ces changements de statut peuvent notamment entraîner des conséquences sur la protection sociale et les impôts.

Mieux vaut alors consulter un professionnel comme un comptable ou un avocat spécialisé pour obtenir les conseils adaptés à sa situation.

Passer de freelance à salarié.e

La première étape est bien entendu de se lancer à la recherche d’un emploi. Pour cela, il est possible de consulter les annonces en ligne, mais aussi d’activer son réseau professionnel.

Une fois le premier entretien décroché, il ne faut pas hésiter à mettre en avant les compétences que le statut de freelance vous a apporté : gestion administrative, négociation commerciale, organisation, etc. La création de votre entreprise et le développement de votre activité vous ont sûrement beaucoup appris et il est important de valoriser cette expertise.

Quid des missions en cours et des clients ? Avant d’embrasser totalement ce nouveau poste salarié, il va tout de même falloir terminer les missions en cours ou les confier à un confrère ou une consœur. Il s’agit surtout d’être correct et de continuer à entretenir de bonnes relations professionnelles.

Passer de salarié.e à freelance

Tenté par les sirènes du freelancing ? Avant de plonger dans le monde de l’entrepreneuriat IT, mieux vaut veiller à être bien préparé. Au programme : établir un plan d’actions et déterminer précisément les expertises qu’on souhaite vendre, les clients potentiels, le prix de vente, etc.

Ce n’est qu’une fois cette première étape achevée qu’il sera temps de lâcher son emploi salarié, soit en démissionnant, soit en attendant la fin de son contrat de travail si vous êtes en CDD (Contrat à Durée Indéterminée) ou en intérim.

En tant que freelance IT, il faut également enregistrer son entreprise. Il sera alors nécessaire de choisir parmi les différentes formes juridiques celle qui correspond le plus à vos besoins, pour pouvoir facturer en toute légalité.

L’aventure freelance peut alors commencer ! Création de supports de communication, achat de matériel, prospection, etc., seront tout de même nécessaires avant d’entamer vos premières missions de freelance IT.

Inscription à la newsletter

Si vous êtes passioné.e d'IT, vous allez adorer notre newsletter

Politique de confidentialité

Peut-on être à la fois freelance et salarié.e ?

Selon le droit du travail, il n'est pas interdit de cumuler un emploi salarié avec une activité freelance. Cependant, certaines restrictions s'appliquent, notamment si le contrat de travail comporte une clause d'exclusivité, en cas de concurrence avec l'employeur.

Les salariés doivent respecter un devoir de loyauté envers leur employeur, impliquant de ne pas exercer leur activité indépendante pendant les heures de travail salarié ni utiliser les ressources de l'entreprise.

Des conditions telles que ne pas parler négativement de l'entreprise, ne pas débaucher ses salariés ou clients, sont également à prendre en compte, sous peine d'interdiction d'exercice et de paiement de dommages et intérêts en cas de non-respect.

Il est crucial de noter qu'en tant qu'indépendant, vous ne pouvez pas effectuer des missions freelance pour votre employeur, conformément aux réglementations du travail qui interdisent aux entreprises d'utiliser leurs salariés comme prestataires.

En savoir plus sur le marché du travail dans l’IT :

Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :

Commentaire

Dans la même catégorie

fideliseer-salaries Guide RH du salarié
Le secteur de l’IT est en pleine croissance et offre de nombreuses opportunités professionnelles. Mais comment attirer et retenir les talents en ESN, sujette au turn-over ? Voici quelques pistes pour fidéliser les salariés dans l'IT.
4 min

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous

Nouveauté ! Avec Free-Work MyBusiness, vous pouvez désormais gérer votre facturation, vos clients et votre activité facilement. C'est gratuit et sans engagement !