Comment créer votre metaverse ?

5 min
259
0
0
Publié le

Le metaverse et les autres méta-univers font la une des actus IT et tech. De plus en plus d’entreprises et d’organisations s’intéressent à ces réalités virtuelles et cherchent à les exploiter pour leurs activités et stratégies. Dernier exemple en date, Carrefour a lancé des entretiens d’embauche virtuels afin de recruter des développeurs, data scientist et analyst pour concevoir son méta-univers. Ubisoft a également acquis un terrain dans le metaverse. Enfin, Mark Zuckerberg a annoncé vouloir recruter 10 000 personnes en cinq ans en Europe pour construire sa « plateforme informatique du futur ». Les concepteurs et développeurs de metaverse vont donc devenir des profils particulièrement convoités sur le marché de l’IT. Mais en quoi consistent réellement leurs missions ? Peut-on travailler dans les méta-univers avec un cursus «classique » en programmation ou en data science ? Découvrez en quoi consiste vraiment la création de metaverse...

Qu’est-ce que c’est le metaverse et comment ça marche ?

Pour concevoir un metaverse, l’étape primordiale est de bien comprendre ce que représente ce terme. Le vocabulaire des méta-univers est souvent utilisé de manière vague et complexe. Les entreprises et organisations l’emploient pour désigner des mondes virtuels accessibles via des lunettes VR ou AR (réalité virtuelle ou augmentée), mais le fonctionnement du metaverse lui confère des applications beaucoup plus larges…

Le metaverse, un univers virtuel en 3 dimensions

Le metaverse est avant tout un réseau intégré de mondes virtuels 3D, persistants et rendus en temps réel.

Il se définit par 4 caractéristiques principales : 

  • Un réalisme immersif

  • Une ubiquité d’accès et d’identité avec la possibilité d’évoluer dans des mondes totalement différents sans quitter son domicile ou son bureau 

  • Une interopérabilité (entre les univers) 

  • Une évolutivité

La réalité submersive est généralement liée à l’utilisation de casques ou de lunettes qui immergent l’utilisateur dans une nouvelle réalité. Cette VR représente, pour l’instant, un ingrédient clé des méta-univers, mais elle ne les définit pas pour autant. Toute personne disposant d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone peut accéder aux méta-univers comme le montre l’exemple du monde virtuel de Second Life.

L’accessibilité fait d’ailleurs partie des enjeux et défis majeurs du méta-univers pour les prochaines années et influence directement son fonctionnement.


Comment fonctionne la metaverse ?

Le metaverse fonctionne grâce à un ensemble de terrains, bâtiments et autres éléments qui peuvent être achetés ou vendus, avec des crypto-monnaies. Dans ces environnements les utilisateurs ont la possibilité de se promener, échanger, participer à des entretiens, jouer, travailler, etc. Les applications sont quasiment infinies.

Les avatars, les bâtiments, voitures et autres éléments de l’environnement virtuel reposent sur la technologie des NFT. Ces jetons non échangeables permettent d’authentifier les fichiers et les éléments et de s’assurer que les transactions effectuées sont bien certifiées. Dans le cadre de l’interopérabilité, les NFT permettent, selon Mark Zuckerberg, de garantir que les items digitaux achetés dans le méta-univers sont bien transférables d’un monde ou d’une application 3D à une autre.

Les cryptomonnaies du metaverse reposent sur le même fonctionnement que les cryptoactifs déjà utilisés sur le web comme le populaire Bitcoin. La blockchain notamment joue un rôle majeur dans le méta-univers. Elle dépasse le simple contexte des transactions financières et permet aux différents univers 3D d’être interopérables grâce à une gestion des données décentralisée.

Comment créer son metaverse ?


La conception du méta-univers


Comme pour tous les projets de développement et programmation, créer un metaverse part d’une idée ou d’une problématique fonctionnelle à laquelle il faut répondre par une solution logicielle.

Par exemple, si vous travaillez pour une entreprise d’e-commerce, l’objectif peut être d’allier les atouts de la vente physique et digitale en créant des magasins en réalité augmentée où les utilisateurs (ou plutôt leur avatar) peuvent venir voir les produits, les essayer virtuellement et les commander.

Pour construire ce metaverse, il ne suffit pas de reproduire le site e-commerce en 3D. Toute réalisation dans le méta-univers doit prendre en compte ses caractères dont le premier le critère : l’immersion.

Si la conception et le design 3D se rapprochent de ceux des jeux vidéo, ils doivent inclure des éléments de web marketing comme le développement d’une image de marque (au travers de l’accueil, de la présentation, des animations, etc.).

Ensuite, la conception d’un metaverse repose sur 7 grandes étapes : 

  • La création de l’interface utilisateur (front-end) 

  • Le développement d’une base de données et d’un système de stockage IPFS (un système de documents distribués) ;

  • La conception de contrats intelligents ou smart contracts, c’est-à-dire des programmes qui s’exécutent lorsque des critères spécifiques et prédéterminés sont satisfaits et maintenus sur une blockchain ;

  • Le développement des capacités de base de l’IA et de la réalité virtuelle ;

  • La mise en relation des contrats intelligents,des IPFS, du front-end et du back-end ;

  • La phase de test et le lancement d’une version bêta ;

  • Le déploiement de la plateforme metaverse en respectant l’interopérabilité.

Les technologies utilisées pour créer un metaverse

Les phases de création d’un metaverse peuvent paraître complexes, mais elles reposent sur des technologies déjà connues et exploitées par les développeurs et experts des données,  comme la blockchain et les algorithmes d’intelligence artificielle.

Au niveau de la conception de l’interface et des différents éléments, on retrouve les langages et programmations suivant :

  • C# et C++ : la plupart des simulateurs comme Unity ou Unreal Engine étant développés en C++ ;

  • JavaScript utilisé dans les applications de WebVR et WebAR ;

  • Python pour créer des scripts et interfaces pour la réalité virtuelle ;

  • Solidity, un langage orienté objet développé et publié par la blockchain Ethereum.

  • Rust, un langage de programmation utilisé dans la cryptomonnaie en particulier dans la blockchain Solana.

Côté environnement, les bibliothèques et frameworks de développement sont également similaires à ceux utilisés dans la programmation et la conception de jeux 3D et le machine learning.  

Prêt à concevoir votre méta-univers ?

Vous pouvez commencer par vous entraîner grâce à des solutions open source, comme OpenSimulator, un serveur utilisé pour concevoir et héberger des environnements 3D de tailles variables.

Vous avez des questions ou envie d’échanger davantage sur le Metaverse.

Rejoignez notre communauté d’experts IT sur le forum Free-Work 🗯

Sources et lien utiles 

OpenSimulator 

Metaverse, blockchain, cryptomonnaies et NFTs 

  


Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Actualités

Commentaire

Dans la même catégorie