← Retour

PierrotFree

Nombre de posts : 19

Inscrit depuis le : 7 juillet 2021

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 459

Réponse postée 1 août 05:40

Le simulateur ci-dessous (non officiel) permet de faire cet arbitrage en SASU :

https://hlassiege.github.io/inmypocket/sasu

PS : ce n'est pas de la pub, je n'ai pas conçu et implémenté ce simulateur.

Je plussoie m'ont été très utiles. Petit bémol quand même sur le simulateur SASU qui ne permet pas l'arbitrage entre salaire et dividendes...

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 85

Réponse postée 26 juillet 05:24

Bonjour,

Je remplis les conditions pour bénéficier du versement libératoire en 2022 (et j'en profite) mais je ne respecterai plus les conditions en 2023.
Est-ce que je dois dénoncer moi-même l'option (avant le 30/09/2022 de ce que j'ai compris) ou est-ce que la dénonciation se fera automatiquement ?

Si il faut dénoncer soit même l'option, à qui faut-il envoyer le courrier ? Au SIE ?

Merci d'avance pour les réponses :)

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 103

Réponse postée 10 mai 07:31

Uncharted a écrit : Bonjour

Je suis exactement dans la meme situation que vous, avez vous pu avoir confirmation qu il ne fallait pas faire la declaration 2035 ?
Et comment avous vous rectifie aupres de votre SIE ?
Bonjour,

J'ai eu une confirmation orale de la part de mon SIE.

Mon SIE n'avait pris en compte le passage à la déclaration contrôlée, j'ai juste eu a faire une demande d'attribution de numéro de TVA intracommunautaire (en précisant le régime de TVA souhaité).
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 209

Réponse postée 4 avril 05:27

Bonjour,

600€/an me parait assez cher.
Personnelement (et sans faire de pub), je suis chez Easyblue pour ma RC Pro pour 180€/an et une couverture "standard".
Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 35

Réponse postée 8 mars 06:38

Bonjour,

Voici le simulateur de revenu en tant qu'auto-entrepeneur / micro-entrepeneur officiel :
https://mon-entreprise.urssaf.fr/simulateurs/auto-entrepreneur

Vous pouvez jouer sur les différentes options (Impôt versement libératoire ou non) pour voire ce qui est le "mieux" pour vous.

Avec 25% de charges, je me demande si le choix de l'auto-entreprise est le plus judicieux vis-à-vis des autres statuts juridiques.
Si vous chercher d'abord la simplicitié des obligations comptables, ça se tient par contre.

De plus avec 7500€ de charges, il peut être interessant de demander à ne plus être en franchise de TVA afin de pouvoir la récupérer sur vos achats de produits/services.
Réponses  : 3
Like: 1
Vues : 37

Réponse postée 28 février 11:08

Bonjour,

Je suis dans la même situation que vous : micro-entreprise ouverte en mai 2021 avec décalage entre facturation et encaissement d'un ~mois.
En début d'année j'ai demandé aux impots de me donner un numéro de TVA. Ils ont refusé car je n'ai effectivement pas dépassé le seuil d'encaissement . Je voulais le faire par anticipation, et donc facturer la TVA sur février puisque à encaissement de cette facture j'aurai effectivement dépassé le seuil. Est-ce que c'est incorrecte comme logique ?
J'ai demandé (par mail + t*l*ph*ne) un numéro de TVA intracommunautaire au impôt en début d'année en leur expliquant que j'allais dépasser le seuil de franchise de TVA cette année et que ça faciliterait ma gestion de facturer avec TVA dès le début d'année : ils ont accepté.
Donc pour moi la logique est correcte.
J'émets ma facture sans TVA de Février au 28/02
J'émets ma facture sans TVA de Mars au 31/03
J'encaisse le paiement de la facture de Février au 15/04 --> je dépasse alors le seuil de franchise de TVA et j'obtiens mon numéro de TVA.
J'émets ma facture avec TVA de d'Avril au 30/04
J'encaisse le paiement de la facture de Mars au 31/05 --> je n'aurai donc pas collecté la TVA du mois de Mars.
N'en suis-je pas redevable pour Mars, l'encaissement arrivant après le dépassement du seuil ? ou seule la facture émise au mois d'encaissement (et de dépassement du seuil) compte, en l'occurrence avril ?
J'avais répondu sur un autre post à une question similaire :
https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/22482-tva-depassement-de-seuil-declaration
Les prestations facturées avant le dépassement du seuil de TVA mais encaissé après ne sont pas redevables de la TVA.
Donc pour moi, il n'y a que les factures émises à partir du 01/04 (pour un dépassement courant Avril) qui sont redevable de la TVA.

Réponse postée 27 janvier 08:16

Bonjour,

Pour vérifier si c'est avantageux pour vous de passer au réel au lieu de rester en micro-entreprise cocnernant les % de cotisations, vous pouvez regarder du côté des simulateurs officiels : De ce que j'ai cru comprendre des autres posts du forum sur le sujet, le passage volontaire au réel n'est pas intéressant à moins d'avoir au moins ~10% du CA en charges.

Réponse postée 14 janvier 09:06

Droopyann a écrit : Vous avez tout compris.
Vous pouvez aussi vous dire qu'une année sur 2 vous prenez 6 mois de vacances ... ;-)

La question qui peut se poser : Est-ce qu'à un CA de 100k en moyenne, le statut de micro est encore intéressant ?
A mon avis, ça dépend vraiment des charges que l'on a : si peu de charge (~
Réponses  : 28
Like  : 0
Vues : 147

Réponse postée 12 janvier 06:43

Exactement du même avis que GALOUZSIA, tous les coûts doivent être pris en compte.

Je suis tombé sur cet article cette semaine sur le sujet (je n'ai pas écrit l'article, ce n'est pas la pub pour l'auteur) :
https://www.linkedin.com/pulse/le-vrai-co%C3%BBt-du-freelancing-quentin-debavelaere/
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 103

Réponse postée 4 janvier 13:06

Merci pour votre réponse claire !

J'ai appelé mon SIE qui m'a confirmé que le formulaire 2035 n'est bien pas remplir dans mon cas (micro-entreprise avec déclaration de TVA).

Je note également le rappel concernant le RFR pour le versement libératoire.
Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 38

Réponse postée 4 janvier 12:49

J'utilise Revolut à titre personnel pour effectuer des virements internationaux et je n'ai jamais été deçu ou eu de problème.
Le pays destinataire ne devrait pas être un soucis avec Revolut, à voir dans quelle devise vous voulez effectuer vos virements.
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 103

Réponse postée 4 janvier 08:46

Bonjour,

Je suis actuellement en micro-entreprise que j'ai ouverte en 2021 (sans avoir dépassé le seuil proratisé de CA de la 1ère année), je suis également au versement libératoire sur 2021.
En prévision du dépassement du seuil de franchise de TVA cette année, j'ai fait une demande de TVA intracommunautaire afin de pouvoir la facturer dès le 01/01/2022.
Je prévois aussi de dépasser le seuil de CA (non proratisé car plus en 1ère année) cette année.
Mon RFR me permet de rester au versement libératoire en 2022.

L'administration fiscale me prévient que je devrais effectuer la déclaration 2035.
J'ai cru comprendre que le fait de déclarer mes revenus à travers le formulaire 2035 me ferait passer sous le régime de la déclaration contrôlée (même titre qu'une EI non-micro par exemple).
Sachant que je souhaite conserver le statut micro.

Est-ce que dans mon cas je dois faire la déclaration 2035 ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 52

Réponse postée 21 octobre 2021 10:08

Bonjour,

Après un appel à mon SIE, il s'avère que dans mon cas (1ère année de micro-entrepreneur en 2021 et dépassement du seuil en décembre 2021) je n'ai pas besoin de déclarer la TVA à partir du mois de décembre 2021 car une tolérance s'applique la 1ère année.
Mais que je devrais la déclarer à partir du 01/01/2022 si je suis sur de dépasser les seuils de franchise de TVA en 2022.

Je suis un peu surpris car c'est la 1ère fois que j'entends ce son de cloche.

J'ai l'impression qu'il y a des règles bien définies (dans le cadre du dépassement du seuil de TVA) mais qu'au final chaque cas peut-être est géré différemment par le SIE.
Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 92

Réponse postée 30 septembre 2021 10:06

Je suis tombé sur ce communiqué de Darmanin datant de juin 2017 et s'appliquant dès le 01/01/2018 remettant en question l'obligation des micro entrepreneurs déclarant la TVA en matière de logiciel anti-fraude.

Source :
https://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/auto-entrepreneur/logiciel-anti-fraude-non-tous-les-auto-entrepreneurs-ne-devront-pas-s-equiper_1918235.html
http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/22503.pdf
https://twitter.com/LEGENRA/status/875334994360717312?s=20

Est-ce que certains parmi vous ont des infos à ce sujet ?
Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 92

Réponse postée 29 septembre 2021 07:07

Bonjour,

Pour compléter ce post : pour les micro entrepreneurs qui ne souhaiteraient pas investir dans un logiciel comptable ou dans un livre comptable (recettes + registre des achats) papier, il existe un modèle officiel émis par l'URSSAF à imprimer.

Lien PDF à imprimer : https://www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/information/4_Achats-recettes.pdf
Source : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23266
Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 92

Réponse postée 24 septembre 2021 06:48

Concernant le fait d'être en micro entreprise en déclarant la TVA et aux obligations légales de comptabilité, je trouve des informations qui contredisent certains messages de ce fil :
Par mesure de tolérance, sont dispensées de fournir un fichier des écritures comptables les sociétés civiles immobilières (SCI) soumises exclusivement aux revenus fonciers et qui ne comportent que des associés personnes physiques....Par ailleurs, par mesure de tolérance, les auto-entrepreneurs sont également dispensés de fournir un fichier des écritures comptables lorsqu'ils tiennent leur comptabilité au moyen de systèmes informatisés.
Source : https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9026-PGP.html/identifiant%3DBOI-CF-IOR-60-40-10-20170607#Exceptions_31

Donc si une personne en micro entreprise tient une comptabilité informatisée (Logiciel, site web, Excel ?), elle n'est pas d'obligation de fournir de FEC en cas de contrôle, non ?
Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 92

Réponse postée 23 septembre 2021 12:08

Alyzad a écrit : Etant sur le point de devoir facturer de la TVA car plafond atteint
J'en conclus que vous avez le statut microentrepreneur.

Si c'est bien le cas, le fait d'éditer un fichier FEC est dispensé par l'administration fiscale, non ?
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 52

Réponse postée 22 septembre 2021 07:22

Bonjour,

Je me permets de "déterrer" ce post car je suis dans le même cas de figure.
N'ayant pas trouver la réponse sur ce forum, j'ai appelé le service des Impots directement et j'ai obtenu une réponse :
Les prestations facturées avant le dépassement du seuil de TVA mais encaissé après ne sont pas redevables de la TVA.
Dans mon cas, je dépasserai le seuil de TVA en décembre 2021.
De ce fait, mes factures émises pendant le mois de novembre 2021 (qui seront encaissées en janvier 2022) ne seront pas redevables de la TVA.

Réponse postée 30 août 2021 06:04

Je vous conseille le simulateur https://mon-entreprise.fr/simulateurs/eurl pour y voir plus clair.