← Retour

Philgood20

Nombre de posts : 308

Inscrit depuis le : 4 juillet 2020

Suivant
Réponses  : 8
Like: 1
Vues : 684

Réponse postée il y a un jour

Dans quel monde le client propose le prix du produit ?

Réponses  : 18
Like  : 0
Vues : 492

Réponse postée 13 avril 2024 18:31

Bonjour,

Rappel moi quel est le gouvernement qui a ouvert le droit aux allocations chômage pour les démissionaires ?

J'ai démissionné en novembre 2023 et j'ai toujours rien la période d'attente est de 4 mois sans allocations pour tout le monde ... Sans compter la période de passage de ton dossier en commission régionale PIR ...

Heureusement que je trouve quelques mission entre temps sinon j'étais à la rue avec mes enfants ...

C'est les nouvelles lois du gouvernement ...

Forum : Aides sociales
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 168

Réponse postée 6 avril 2024 15:57

Bonjour,

Avant de penser montage financier il faut penser à la structure juridique c'est fondamental, et il y a des tonnes de discutions sur le forum.

Tu t'inscris à pole emploi/ France travail le lendemain de la fin de ton contrat, donc le 30/04.

Si ta stratégie c'est de toucher les ARE, le bon choix c'est de créer une SASU à l'IS, si c'est l'ARCE c'est plutôt en auto entreprise ou EURL IS.

En théorie il faut attendre le courrier de France travail qui te confirme ton inscription et tes droits à l'ARE, maintenant c'est clair que tu ne les recevras pas avant la signature de ton contrat.

Si tu as tous documents requis pour ton inscription à FT, et que ton employeur à fait les choses correctement, je dirai que le risque est limité.

Le mieux est de prendre contact avant la fin de ton CDI avec un EC, de choisir ta banque, cela te permettra de mettre au point la rédaction de tes statuts et la chronologie à effectuer en lui déléguant les tâches administratives.

Je peux te parrainer chez le mien si tu veux.

Philippe

SASU IS

Réponses  : 22
Likes: 2
Vues : 700

Réponse postée 6 avril 2024 15:27

Bonjour,

Je suis chez Shine depuis bientôt 4 ans, avec la formule de base et franchement R.A.S., il y a tout ce qu'il me faut, le prix n'a pas bougé depuis que j'ai souscrit. Je ne dépose pas de chèques, ne tire pas de liquide et je n'ai pas besoin de découvert.

J'apprécie les emails qui m'avertissent des prélèvements 24/48H à l'avance et les virements instantanés gratuits.

On peut discuter de la couleur de la CB mais franchement je m'en tape.

Philippe

SAS IS

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 295

Réponse postée 3 avril 2024 17:41

Bonjour,

Pour l'option IR il n'y a pas de CSG 6,8% déductible.

Ce sont des hypothèses sans couverture sociale, ni santé nu retraite, tu as une couverture par ailleurs?

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 204

Réponse postée 3 avril 2024 10:18

Bonjour,

PE a tout bon. Pourquoi avoir pris l'ARCE en SASU IS, c'est le mauvais choix.

Pour toucher le reste il faut que tu sois incris comme demandeur d'emploi, donc liquider ta société.

Si ta SASU fonctionne bien ça ne vaut pas le coup.

Réponses  : 137
Like  : 0
Vues : 3637

Réponse postée 3 avril 2024 10:13

Salut,

Il me semble qu'il manque au moins deux paramètres à l'équation.

Il va falloir régler le 17,2% de CSG sur tes revenus mobiliers.

Tu ne tiens pas compte de l'inflation qui va éroder ton capital petit à petit.

Il faut retirer l'inflation du rendement annuel pour préserver le capital et prendre le reste.

Sinon il y a une solution plus sécure, aller voir un assureur lui donner ton capital et lui te communiquera la rente qu'il peut te garantir revalorisée de l'inflation jusqu'au dernier vivant.

Hello Cordia, Findus et les futurs retraités

Je déterre ce vieux sujet car je suis en train de préparer ma retraite également. Je prévois de m'arrêter dans 3 ans, à combien aviez vous estimé le patrimoine nécessaire pour pouvoir le faire dans vos cas personnels ?

Pour ma situation, famille avec enfants, il nous faudrait 40k environ, du coup ça ferait un capital total de 1 million placé à 4% d'intérêt, pour être conservateur.

Réponses  : 27
Like  : 0
Vues : 1392

Réponse postée 18 mars 2024 10:54

Je ne suis sur que la flemme soit la cause première, et sur le cas particulier qui nous occupe, càd la culture financière des freelance IT, une population plus diplômée que la moyenne, par définition à l'aise avec internet, les calculs financiers et la création de valeur par l'entreprise.

Il y a quelque chose de plus profond, une culture financière limitée chez de nombreux Français...

Si tu veux acheter une twingo ne passe pas par l'investissement, va directement voir Mr Renault il va trouver une solution de financement et tu pourras conduire après-demain.

Sans rire, investir n'est pas complexe, c'est essentiellement une question de bon sens, avoir une vision globale de son patrimoine, de ses objectifs réalistes et de son appétence au risque. Mais il n'y a pas de secret on ne développe pas son capital avec des placements 100% garantis, au contraire.

Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Avoir conscience de son épargne court terme, placée sécurisée et liquide.

Faire simple, investir uniquement dans ce que l'on comprend, exploiter les niches fiscales, réduire les frais des intermédiaires...

L'offre en placements financiers n'a jamais été aussi riche, et l'information est disponible sur la toile, donc si vous n'investissez pas c'est juste de la procrastination.

Réponses  : 27
Like: 1
Vues : 1392

Réponse postée 16 mars 2024 10:34

Modération please

Sujet génial !

Je pense qu'effectivement un taux d'épargne à 17% c'est excellent.

On va dire que l'investisseur moyen doit viser 30% mais pour une moyenne c'est bien.

Après, en France, on a un problème avec l'argent et l'investissement c'est faire travailler son argent donc ça pose problème.

Après pour moi l'immobilier en France est LE meilleur investissement.

Vous pouvez bénéficier de l'effet de levier bancaire et vous enrichir très vite (non pas devenir milionaire en 6 mois, mais pourquoi pas en 5 à 10 ans).

Après il faut quand même acheter des biens rentables, mais c'est pas si compliqué, il suffit de savoir ce qu'est un bien rentable.

Pour moi, un bien est rentable s'il respecte 2 critères : une rentabilité brute supérieure à 7% et un cash-flow positif (bénéfice réalisé après avoir payé l'ensemble de vos charges dont votre crédit et vos impôts immobiliers).

[Pub retirée]

Réponses  : 27
Like  : 0
Vues : 1392

Réponse postée 16 mars 2024 10:31

Si tu veux acheter une twingo ne passe pas par l'investissement, va directement voir Mr Renault il va trouver une solution de financement et tu pourras conduire après-demain.

Sans rire, investir n'est pas complexe, c'est essentiellement une question de bon sens, avoir une vision globale de son patrimoine, de ses objectifs réalistes et de son appétence au risque. Mais il n'y a pas de secret on ne développe pas son capital avec des placements 100% garantis, au contraire.

Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Avoir conscience de son épargne court terme, placée sécurisée et liquide.

Faire simple, investir uniquement dans ce que l'on comprend, exploiter les niches fiscales, réduire les frais des intermédiaires...

L'offre en placements financiers n'a jamais été aussi riche, et l'information est disponible sur la toile, donc si vous n'investissez pas c'est juste de la procrastination.

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 797

Réponse postée 5 mars 2024 22:12

C'est clair que ce n'est pas viable, le mieux serait de mettre le commercial au pied du mur pour qu'il soit transparent avec le client.

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 797

Réponse postée 5 mars 2024 21:21

Bonjour,

En quoi un salarié d'une ESN serait plus subordonné au client qu'un indep placé par l'ESN ?

Pour les NDF tu peux aussi dire que tes repas sont remboursés par l'ESN sur NDF.

Réponses  : 113
Like  : 0
Vues : 2913

Réponse postée 3 mars 2024 18:25

Bonjour,

Je suis curieux de savoir si les free qui sont dénoncent la SASU ARE sous couvert de moralité sociale, ont les mêmes scrupules lorsqu'il s'agit de leur prestations de services ?

J'en ai croisé pas mal dans ma carrière de salarié puis d'indépendant, se définissant comme des mercenaires dont la boussole première est de se vendre au plus offrant, et bien souvent des banquiers ou des assureurs.

Le plus drôle c'est que personne ici ne cotise pour le chômage, à part ceux qui sont en portage, et qui pour le coup exploitent bien plus le système PE.

Personne pour dénoncer les profiteurs portés par PE ?

Réponses  : 37
Like: 1
Vues : 1413

Réponse postée 29 février 2024 11:09

Bonjour,

La fuite, c'est vraiment l'ultime recourt. Il vaut mieux prendre les situations contrariantes comme des challenges à relever car 99 fois sur 100 il y a une solution pour la traiter. La fuite c'est un échec sur lequel il n'y a rien à capitaliser, et la prochaine situation similaire entrainera la même action.

Les c.ns il y en a plein, impossible de les éviter.

Belle journée

Merci de vos points de vue et échanges.

Pour ma part, je reste assez Suisse ; selon moi le monde n'est pas noir ni blanc, il a 50 et même 50.000 nuances de gris ;)

J'ai du mal à comprendre un "débat" de vrai ou faux freelance. Ce ne sont certes pas les termes employés dans cette discussion, mais bon nombre de sujets ouverts sur ce forum ont tendance à tendre vers ce débat. Patati Un freelance qui se comporte comme un consultant de SSII, Patata un freelance qui impose ses conditions sans les contraintes du client, Patapoum un freelance qui bosse un jour ou dix ans chez un client...

Le freelance qui accepte deux jours de télétravail chez le client n'est pas un freelance ; le freelance qui n'a pas droit d'imposer ses horaires et d'aller chercher ses gosses à 16h30 avant de revenir bosser à 23h, n'est pas un freelance ; le freelance qui ne paie pas ses droits à la cantine n'est pas un freelance...

La seule chose que je retiens du freelance est qu'il est en portage, ou a créé sa société dans laquelle, a priori, il est seul. Point barre. Le reste c'est de l'expérience, des connaissances, des relations, des contextes. Je ne vais pas dire à untel "Tu n'es pas freelance" parce qu'il a juste passé 3 jours à développer un écran ; ou comme remonté ci-dessous, 50.000 pages pendant cinq ans. Ou passer 10 ans à garder ses connaissance comme des petits trésors précieux afin que le client lui mange dans la main.

*****

Pour revenir sur le débat "mission courte / mission longue", je joue pour l'instant le jeu du système. J'ai sans doute un miroir déformant puisque les freelances que je côtoie sont dans la même situation que moi. Et vous côtoyez sûrement des freelances. Ensuite, je cherche plutôt par réseau ; si je trouve par réseau, l'ESN prend une part assez minime. Certes, j'accepte certaines contraintes mais c'est charge à moi de décider quoi faire et de m'en prendre à moi si la situation s'envenime, si les relations deviennent froids, ou si je veux claquer la porte.

****

Enfin, pour revenir sur le débat initial sur le client qui "flique", j'ai répondu d'abord "OK c'est bien" parce que... il n'y a pas de question. L'OP évoque juste le fliquage, mais ne demande pas ce qu'il veut : un avis ? Un conseil ? il veut juste se défouler de sa mauvaise journée ?

Ensuite, quelle réaction face à un comportement que l'on trouve mauvais chez le client ? En vrai, je n'ai pas vraiment de réponse. Soit on fuit, soit on réagit. Par chance, je n'ai pas eu à fuir, mais j'ai tendance à ne pas m'opposer. Pour moi, la nature des gens, surtout passé 30 ans, ne changent pas. Les méthodes oui, mais je suis pas sûr qu'en proposant (ou en imposant, avec beaucoup d'éloquence) des changements du type "on fait un point seulement tous les deux jours mais tu ne restes plus sous mon dos", ça change. Le client va peut-être accepter, mais selon moi, chassez le naturel, il revient au galop.

Mais je suis sûr que vous avez des dizaines d'anecdotes où vous avez soit imposé vos conditions (qu'elles soient valides ou peut-être moralement plus discutable), ou simplement convaincu un client avec des mauvaises habitudes ; pour ma part je n'y suis jamais arrivé, je n'ai pas le talent. J'ai déjà été dans des situations où j'ai voulu imposer quelque chose, je n'y suis pas arrivé, et un autre collègue a réussi. Tant mieux, il a une qualité que je n'ai pas pour le moment, que je pourrai acquérir avec le temps, ou pas.

De ce fait, la fuite me paraît tout-à-fait envisageable (voir le 36ème stratagème), cela ne sert à rien de se miner le moral et la santé si vous n'avez pas le talent - et ce n'est pas grave si on l'a pas - de faire changer les autres.

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 179

Réponse postée 28 février 2024 18:24

Bonjour,

Et en pratique tu compterais en informer ton employeur ?

Si lui est ok, fait le consigner par écrit.

Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 243

Réponse postée 26 février 2024 18:17

Bonjour,

Tout dépend de ton gout du risque. Il me semble que ce n'est pas très conseillé, d'autant que tu serais tenté par le "moindre coût" pour diminuer la ponction fiscale.

A mon avis tu risque un redressement fiscal voire ABS.

Réponse postée 25 février 2024 23:52

Bonsoir,

il doit forcément exister une loi qui garantit ce droit aux travailleurs indépendants.

C'est bon de rire parfois...

Vous connaissez un statut de travailleur indépendant ? Ici Sylvain est dirigeant d'une société commerciale qui s'est engagée contractuellement à une prestation de service. Rechercher un arrangement amiable avec l'ESN oui ça peut se faire, mais aller au tribunal c'est mort..

Bonjour,

Je pense que vous pouvez quand même résilier avec un préavis de un ou deux mois il doit forcément exister une loi qui garantit ce droit aux travailleurs indépendants. Comme par exemple pour les contrats de location un locataire a le droit de résilier même si ce n'est pas stipulé sur son contrat renseignez vous dans ce sens.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 256

Réponse postée 20 février 2024 09:15

En fait A veut s'assurer que B met à disposition la ressource C, c'est plutôt positif pour toi car B ne pourra pas te remplacer par D.

C'est un accord entre A et B, ce n'est pas ton problème.

Réponses  : 13
Like: 1
Vues : 546

Réponse postée 18 février 2024 09:33

Pour ma part j'ai terminé ma dernière mission de prestation on premise il y a une dizaine d'année et basculé avec bonheur dans le SaaS, mais je ne suis free que depuis 4 ans et toujours booké.

Maintenant 14 mois c'est énorme et cela doit être compliqué psychologiquement et financièrement, et tu n'as d'autre option que de rebondir d'une façon ou d'une autre.

Garde à l'esprit que la colère est mauvaise conseillère et j'imagine que tu as déjà analysé la cause de l'inadéquation de ton offre avec la demande.

Et comme tu l'as bien dit les RH ne recrutent pas des personnes qui sont free depuis 20 ans car elles savent qu'elles quitteront la société dés que le marché sera plus favorable.

Force à toi!

Réponses  : 13
Like  : 0
Vues : 546

Réponse postée 17 février 2024 22:31

@Itengalere: La jeunesse ? si seulement... j'étais presta en 2001 mais j'ai juste vu les équipes s'alléger autour de moi.

Réponses  : 13
Like: 1
Vues : 546

Réponse postée 17 février 2024 18:00

Bonjour,

Bel oxymore.

Tu crois vraiment que les freelances IT sont les grands perdants actuellement? Je connais des tas de gens dans d'autres secteurs qui adoreraient avoir les problèmes des freelances IT, et ce n'est pas la montée en charge de l'IA qui va arranger les choses.

@Droopyann, pour "Je n'ai pas compris la dernière phrase sur les investissements qui ne permettent pas de bénéficier des aides sociales 😪", j'ai l'impression qu'Itencolere fait allusion à la prise en compte du patrimoine pour l'octroi du RSA.

En principe quand tu as 20 ans de freelancing tu as assuré tes arrières pour passer les périodes compliquées, non?

Réponse postée 15 février 2024 19:00

tu peux rechercher des missions sur Paris, il doit y avoir encore quelques comptes Adelia et des ESN spécialisées sur l'ISerie.

[Lieu d'habitation modéré]

Ca ne se présente pas bien ton affaire.

Tu es expert sur une plateforme qui n'est plus vraiment fashion. [Modération du lieu]

Le point positif c'est que les ressources partent à le retraite petit à petit, mais tu vas trouver le temps long.

A part participer aux évènements IBM ISeries et démarcher les quelques ESN du secteur, sinon il faudrait te former sur autre chose car personne ne prends un free qu'il faut former.

Réponse postée 15 février 2024 18:19

Freelance ce n'est un statut, c'est un concept. 😜

C'est assez simple, tu avais un CDI + AE, tu perds ton CDI et à ce titre tu es indemnisé et à la recherche d'un CDI de remplacement de ton activité principale. Pour FT tu n'es pas un créateur d'entrepise, tu recherches un job et ils appliquent les mêmes règles. Maintenant si ils ne proposent pas d'offre et te demande pas de participer à des réunions / formations, tout va bien.

Bonjour,

Pour FT tu es toujours classé dans la catégorie "à la recherche d'un emploi" et tes ARE te seront versées jusqu'à ce que tu refuse 3 offres "raisonnables".

Réponse postée 15 février 2024 17:41

Bonjour,

Pour FT tu es toujours classé dans la catégorie "à la recherche d'un emploi" et tes ARE te seront versées jusqu'à ce que tu refuse 3 offres "raisonnables".

Réponse postée 15 février 2024 16:53

Il faut relativiser on est pas dans l'agriculture non plus.

Ca ne se présente pas bien ton affaire.

Tu es expert sur une plateforme qui n'est plus vraiment fashion. [Modération du lieu]

Le point positif c'est que les ressources partent à le retraite petit à petit, mais tu vas trouver le temps long.

A part participer aux évènements IBM ISeries et démarcher les quelques ESN du secteur, sinon il faudrait te former sur autre chose car personne ne prends un free qu'il faut former.

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 306

Réponse postée 15 février 2024 16:51

Pourquoi? parce que...

En SASU IR le salaire du dirigeant TCC doit être ajouté au résultat pour le calcul du montant imposable.

En gros c'est à envisager seulement si on prévoit u, résultat faible ou négatif pendant les premières années d'activité.

Ce n'est vraiment pas adapté au consultant IT sauf à avoir une famille nombreuse.

Bonjour,

Je dirai que ça te fait 90K de BNC à déclarer (les 10% ce n'est que sur les salaires et les pensions).

Avec bien sur la CSG à payer par ailleurs. (Tu as vu où que la CSG était déductible?)

Et que le dirigeant perçoive les bénéfices ou pas, il doit les déclarer, c'est le principe de la transparence fiscale de la société.

Oublie.

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 306

Réponse postée 15 février 2024 15:46

Bonjour,

Je dirai que ça te fait 90K de BNC à déclarer (les 10% ce n'est que sur les salaires et les pensions).

Avec bien sur la CSG à payer par ailleurs. (Tu as vu où que la CSG était déductible?)

Et que le dirigeant perçoive les bénéfices ou pas, il doit les déclarer, c'est le principe de la transparence fiscale de la société.

Oublie.

Réponse postée 15 février 2024 15:35

Ca ne se présente pas bien ton affaire.

Tu es expert sur une plateforme qui n'est plus vraiment fashion. [Modération du lieu]

Le point positif c'est que les ressources partent à le retraite petit à petit, mais tu vas trouver le temps long.

A part participer aux évènements IBM ISeries et démarcher les quelques ESN du secteur, sinon il faudrait te former sur autre chose car personne ne prends un free qu'il faut former.

Réponses  : 32
Like  : 0
Vues : 863

Réponse postée 15 février 2024 15:25

IA experience peut être?

Bonjour

Il me semble qu'on voit de plus en plus de message ou de conversation supprimé, est-ce des erreurs de modération anti-spam, d'erreur de manip comme dans l'exemple ici ou autre chose? Il y a encore eu un sujet récent ou plusieurs membres ont répondu et qui a ensuite été supprimé mais on ne comprend pas bien pourquoi

PS : ce sujet est un bon exemple de ce que j'avais mentionné lorsqu'un ou plusieurs membres sont supprimé (conversation difficile à suivre par la suite)

Réponses  : 11
Like: 1
Vues : 244

Réponse postée 15 février 2024 14:28

Les dividendes se sont des revenus mobilier, ce ne sont pas des revenus du travail.

Est ce que le PE vérifie systématiquement les comptes des SASU à l'IR?

Ce que je ne comprends pas c'est que si c'est le cas ils peuvent tout autant considéré les dividendes d'une SASU à l'IS comme de la rémunération.

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous