← Retour

hmg

Nombre de posts : 26781

Inscrit depuis le : 9 janvier 2005

Suivant
Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 229

Réponse postée 6 juin 2024 16:00

Bonjour,

Une personne ne peut pas faire de facture si elle n'a pas d'activité déclarée.

Solution 1 : Lui faire une paie.

Solution 2 : qu'elle s'enregistre en EI Micro et elle pourra ponctuellement faire une facture et fermer la structure si besoin.

Solution 3 (uniquement si dans le cadre exceptionnel d'un apporteur d'affaires ponctuel dans l'immobilier), vous trouverez des explications ici :

3w.documentissime.fr/questions-droit/question-69010-paiement-de-commission-d-apporteur-d-affaire.html

Réponse  : 0
Like: 1
Vues : 108

Réponse postée 24 mai 2024 05:46

Bonjour,

Si vous n’arrivez pas à déclarer votre IR (bugs sur les revenus BIC/BNC).

1/ Envoyez par la messagerie des impôts un message indiquant que vous n’avez pas pu remplir votre déclaration suite à des bugs et une forte affluence.

2/ Demandez si vous devez valider et modifier ensuite lorsque les revenus concernés seront accessibles.

Dans tous les cas, en cas de bug sur un site des impôts :

  • copie écran en pdf

  • Envoi d’un message sur la messagerie (de préférence avant la date limite).

Réponse postée 18 mai 2024 23:03

Bonjour,

Compte tenu d'un niveau faible niveau de frais, si vous voulez une couverture sociale, l'EI micro est une bonne option.

Pour rappel : une micro entreprise (ou auto) est une EI.

Forum : Vos projets
Réponses  : 11
Like  : 0
Vues : 534

Réponse postée 28 mars 2024 06:54

Bonjour,

La demande date de 2017.

J'espère qu'il a pu lancer son entreprise depuis.

Forum : Vos projets
Réponses  : 11
Like: 1
Vues : 534

Réponse postée 27 mars 2024 15:29

Bonjour,

Je suppose que je suis « le gars ».

Vous retirez ma réponse du contexte et ne la lisez pas en entier.

Ici, c’est un prestataire info. Pas un développeur d’application, pas un créateur de solution, pas une personne ayant besoin de stock, pas une personne devant investir dans du personnel…

Donc, oui : un business plan pour une structure dont plus de 80% des charges sont la rémunération du tns qui la dirige et ses charges sociales : c’est quasi inutile. C’est juste un tableau à biffer (checker) pour un conseil ou un dossier. Mais sa présentation n’a pas d’importance.

Salut, perso je suis pas trop d'accord avec le gars qui a dit que le BP était pas trop important. C'est super important dans le cas où t'es pas en capacité financière d'assumer seul ton projet. Il faut un dossier en béton devant la Banque ou des investisseurs, moi perso ça montrait que j'étais sérieux et que mon projet était viable. Je sais que l'année dernière je m’étais aidé de plusieurs sites en grande majorité gratuite : https://www.creer-mon-business-plan.fr/et j'avais aussi utilisé une autre https://bpifrance-creation.fr/encyclopedie/previsions-financieres-business-plan/business-plan/faire-son-business-plan; Après maintenant c'est super simple de faire un BP avec tous les outils qu'il y'a sur le net. 😉

Réponse postée 24 mars 2024 05:14

Bonjour,

Comme indiqué, vous pouvez remplir la liasse en EFI (envoi de formulaire par Internet).

A mon sens, il serait tout de même préférable que vous payiez au moins un logiciel permettant d'envoyer la liasse en EDI. Les risques d'erreurs liées au remplissage d'une liasse contenant des centaines de case et le temps que vous y passerez avec des problèmes de données perdues ou de connexion au site des impôts me semblent disproportionnés par rapport au coût d'un logiciel. Ce logiciel ferait des calculs de cohérence, vous donnerait le temps de remplir sans soucis de rafraichissement de pages...

Réponse postée 24 mars 2024 05:07

Bonjour,

En effet.

Il est rare qu'un produit ne soit pas imposable.

C'est en gros surtout le cas :

  • des crédits d'impôts (ex : formation, famille, mécénat, recherche...).

  • de produits particuliers déjà imposés (ex : dividendes reçus déjà imposés qui sont seulement partiellement soumis dans certains cas).

Bonjour,

Je corrige ma première réponse.
Après renseignement, le produit exceptionnel est bien pris en compte pour le calcul de l'IS, et donc peut faire l'objet d'une imposition.

Réponses  : 53
Like  : 0
Vues : 2057

Réponse postée 21 mars 2024 08:38

Bonjour,

Le soucis est que ce qui convient à l’un ne convient peut-être pas à l’autre et que le problème de dos n’est peut être pas un soucis de siège mais de position par rapport à l’écran.

Mon épouse est ergonome en santé au travail. Elle a passé une partie du confinement à expliquer à des employés qui teletravaillaient comment limiter leurs problèmes de dos avec ce qu’ils avaient à disposition chez eux.

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 237

Réponse postée 25 février 2024 07:11

Bonjour,

Les conditions pour la déductibilité de la TVA ne sont pas remplies.

Notamment : La facture doit être au nom de la société de portage et l'ordinateur doit être le sien (pas le votre, donc à restituer à l'entreprise en fin de mission).

Réponse postée 2 février 2024 09:56

Bonjour,

Une EI BNC au réel à l'IR (il n'y a pas de simplifié ou normal pour une EI BNC) dépose une 2035 (ou "déclaration contrôlée").

Une EI BIC au réel à l'IR dépose une 2031 (avec une liasse simplifiée 2033... ou normale 2050... à la suite).

Une EI à l'IS dépose une 2031 (avec...).

Donc pas le choix : si vous n'avez pas fait option pour l'IS, vous déposez une 2035. Même si l'exercice ne dure que 2 mois car vous arrêtez la structure maintenant par exemple.

Bonjour, j'ai aussi dépassé les seuils micro en 2022 et 2023.

Pour 2024, j'ai compris que pour l' impôt sur le revenu, je devais remplir en 2025 la déclaration 2035 si je choisi le régime EI au réel (simplifié).

Pour l'Ursaff, logiquement en restant EI je devrais passer du forfait "micro" à 22% de cotisations au taux "normal" de 30% dès Janvier avec la déclaration de Février.. à suivre..

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 335

Réponse postée 2 février 2024 09:50

Bonjour,

Les frais (km ou autres comme les frais de création d'entreprise) ne sont pas à déclarer à l'urssaf ou aux impôts (ce ne sont pas des revenus).

Les indemnités d'occupation (ou loyers) si le dirigeant est propriétaire (s'il est locataire, c'est un remboursement de frais tant que le loyer est remboursé au prorata de la surface du bureau) sont des revenus fonciers et doivent être déclarés comme tels.

Attention : Avec la déclaration des biens immobiliers depuis l'an dernier, vous devez indiquer le locataire. Si c'est dans votre résidence principale, il semble que cela reste possible sans entamer le fait que cela reste la résidence principale en cas de revente. Par contre, il y a une jurisprudence récente qui concerne un local acheté a côté de la résidence principale (2ème appartement) pour lequel le bénéfice de la non imposition pour résidence principale a été refusé lors de la revente.

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 327

Réponse postée 2 février 2024 08:44

Bonjour,

L'attestation concernant l'urssaf peut être nommée : "Attestation de non vigilance" ou "Déclaration sur l'honneur relative à l'obligation de vigilance".

Réponses  : 6
Like: 1
Vues : 506

Réponse postée 2 février 2024 08:38

Bonjour,

Précision au passage : En cas de choix "micro", l'are n'est pas toujours adapté. L'arce est souvent préférable car il n'y a pas de prise en compte des revenus pour l'aide en capital.

Il ne faut pas oublier en cas de crainte sur l'activité que pendant 3 ans après son début, il reste normalement possible de demander la reprise de l'are avec le reste des droits si l'entreprise doit s'arrêter.

Réponse postée 2 février 2024 03:36

Bonjour,

Vous avez deux cas d'indemnisation :

  • chercheur d'emploi

  • créateur d'entreprise

Donc :

  • soit vous cherchez un emploi et vous le justifiez,

  • soit vous créez une entreprise et donc cherchez un client et vous apportez la preuve de la création d'entreprise.

Un agent pôle emploi peut demander que la situation soit clarifiée. Généralement, un demandeur d'emploi qui n'a pas encore créé sa structure, c'est parce qu'il cherche en parallèle soit un client, soit un poste de salarié. Difficile de dire à pôle emploi que vous attendez car vous préférez l'arce à l'are dans le cadre d'une EI.

Réponses  : 23
Like  : 0
Vues : 718

Réponse postée 2 février 2024 03:26

Bonjour,

Par ailleurs, il n'est pas précisé si lors de la création de l'activité indépendante, il n'y a pas eu bénéfice de l'aide création d'entreprise qui dans ce cas aurait utilisé tous les droits ou une bonne partie. Il est indiqué "démission", mais cela peut être rupture conventionnelle par exemple ou une démission jugée légitime pour x ou y raison.

Bonjour,

Je ne comprends pas , vous d^tes avoir été salarié "Période salarié (toute SSII confondue): de 2017 à février 2020".

Vous avez donc cotisé pendant ces 3 années et vous avez droit aux chomages.

Réponses  : 13
Likes: 2
Vues : 286

Réponse postée 1 février 2024 14:25

Bonjour,

L’INPI indique n’importe quoi. C’est en raison d’une incohérence entre régimes fiscaux et sociaux depuis que l’urssaf a absorbé les règlements cipav.

Plutôt que lettre micro-bic (abattement 50% pour frais), ils devraient ne rien mettre en cas de doute.

Le micro-bnc, c’est un abattement 34% pour frais.

C’est pas le même irpp a la fin.

Réponses  : 23
Like  : 0
Vues : 718

Réponse postée 1 février 2024 14:18

Bonjour,

Attention : un tjm n’est pas un net. 340, cela fait +/- 2200 net par mois en équivalent salarié voire moins.

Ta fait 4 ans en indep, pourquoi tu aurais besoin de chomage? normallement si tu as fait les choses correctement, tu devrait avoir au moins 50k a la banque apres 4 ans de mission... De quoi tenir un peu. J'ai coffrer plus de 100k en un peu plus de 2 ans, je sais que ce genre de situation arrive, c'est pour cela que si TJM est faible, autant prendre un CDI.

Réponses  : 17
Like  : 0
Vues : 480

Réponse postée 1 février 2024 12:07

Bonjour,

Qui porte la responsabilité du projet pour les supérieurs ? Si cela n'avance pas, ce sera reproché à qui ?

J'ai en tête l'exemple d'un service (dans le domaine de la santé) où aucun employé n'a jamais tenu plus de 2 ans sauf une la secrétaire qui avait toujours le même procédé (4 employés dans le service dont 2 à son niveau et un(e) supérieur(e)) :

1 - la secrétaire fait ami-ami avec le nouveau

2 - commentaires négatifs sur l'ancien

3 - l'ancien excédé finit pas partir

4 - on recrute un nouveau

1 (bis) ...

Et tous les 2 cycles, le supérieur craque et un autre est recruté (la secrétaire n'a pas les compétences pour le remplace).

Et après 30 ans, ils ont seulement commencé à se dire que le problème était peut-être la secrétaire.

Peut-être que les éclairer avant 30 ans de perdus sur un projet serait une bonne idée ?

Réponse postée 1 février 2024 11:59

Bonjour,

Comme indiqué par FW655133 Un indépendant n'a pas d'indemnisation parce qu'il a eu un revenu suffisant pour faire des réserves par rapport à un salarié du même secteur.

Attention Vince Ricosti : Vous allez être indemnisé par le chômage. Pourquoi signer tout de suite à un TJM de 340 ? 340 ce n'est pas ce qu'il vous restera à la fin dans la poche. Loin de là. Un freelance du forum avait proposé l'approximation suivante (proche en gros de la réalité) : multiplier par 100 pour obtenir le brut correspondant en salarié. 340€ de TJM, cela correspondrait +/- 34 000 € de brut annuel pour un salarié (soit +/- 2200€/mois net avant IR). Etes vous certain de signer pour cela ?

Ta fait 4 ans en indep, pourquoi tu aurais besoin de chomage? normallement si tu as fait les choses correctement, tu devrait avoir au moins 50k a la banque apres 4 ans de mission... De quoi tenir un peu. J'ai coffrer plus de 100k en un peu plus de 2 ans, je sais que ce genre de situation arrive, c'est pour cela que si TJM est faible, autant prendre un CDI.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 385

Réponse postée 25 janvier 2024 09:29

Bonjour,

En gros :

Pour un net de 100, les cotisations comme salarié sont de +/- 85.

Pour un net de 100, les cotisations comme TNS sont de +/- 45 (voire moins).

Bonjour,
Je ne maîtrise pas le statut EI ni l'implication ou même l'impact du passage à l'IS pour cette forme.

En revanche, l'EURL ou la SASU incluent le régime simple ou détaillé sur le plan fiscal, administratif au niveau sécu. Attention, il faut vérifier le mode de calcul des charges sociales selon le statut EURL ou SASU.
Comme impact secondaire, en statut SASU le calcul implique un plus haut niveau de protection sociale (santé, IJ, retraite, etc.) en contrepartie les charges sociales payées mensuellement sont (beaucoup?) plus élevées. La seule charge sociale qui n'existe pas pour le dirigeant de SASU c'est la cotisation chômage car aucun chômage pour un patron d'entreprise, donc pour le reste le barème est le même que pour un salarié (charges patronales + charges salariales).
Du côté IS, la démarche est globalement la même entre EURL et SASU, idem pour la TVA. Si vous utilisez un véhicule pour vous rendre chez vos clients, vous pouvez même récupérer la TVA à condition qu'il s'agisse d'un utilitaire, et acheté auprès d'un PRO qui déclarera la TVA encaissée, et donc à récupérer pour vous. un trafic mixte 5 places assises + zone coffrée de transport doit (sauf erreur de ma part) bénéficier de la récup' de TVA.

Autre avantage non négligeable : en EURL ou SASU, votre patrimoine personnel n'entre pas en garantie (sauf faillite avec erreur manifeste de gestion)

Il faut vraiment faire tous les calculs avant de définir ce qui correspond le mieux à la situation de chacun.

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 1564

Réponse postée 24 janvier 2024 21:45

Article qui l'indique, mais ils ne donnent pas la référence :

https://angers.maville.com/actu/actudet_-a-angers-le-medecin-fraudeur-avait-percu-134-000-e-d-indemnites-chomage-_9-5607769_actu.Htm

C'est cité aussi par In Extenso (avec le 23/01/2023 pas le 24/01/2023 comme date de l'arrêt). D'après leur analyse, ce ne serait qu'un problème formel sur les cases cochées sur le formulaire pôle emploi.

Bonjour

Sarl responsabilité limite , seul gérant et toute les part.

Rien tout est sur le compte pro

Et pôle emploi me rémunère are avec des pv de non rémunération

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 271

Réponse postée 24 janvier 2024 21:42

Bonjour,

Vous n'êtes pas claire.

Vous avez démissionné ?

Avez vous consulté ce site officiel ? :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F89

Réponses  : 20
Like: 1
Vues : 1564

Réponse postée 24 janvier 2024 20:01

Bonjour,

La question de Yebor n'était pas liée aux mouvements de trésorerie, mais au juridique 2022 (AG de dépôt des comptes annuels) et à la comptabilité 2023 (répartition du résultat en fonction des décisions de l'AG annuelle).

A priori, je suppose, vous avez laissé ce montant en report à nouveau (hors réserve légale).

Votre EURL semble à l'IS.

Dans ce cas tant que vous n'êtes pas rémunéré, votre pv de non rémunération est valable.

Reste un risque : il existe un décision de justice (qui est définitive car passée en cassation en 01/2023) qui indique que le fait de garder des réserves pour prendre des dividendes après la fin du chômage peut être analysé comme une rémunération et donc qu'il faudrait rembourser Pôle Emploi. Cependant, le cas est pré-covid et l'argument d'un risque sociétal n'avait pas été soulevé. Par ailleurs, cela concernait un métier dont les revenus sont plutôt réguliers (médecin). Le risque est donc à relativiser, mais il existe.

Edit : Ce risque serait lié à la mauvaise utilisation du formulaire de mise à jour de Pôle Emploi. Cela semble étrange, mais par prudence, vérifiez comment vous indiquez la mise à jour de votre situation auprès de Pôle Emploi. Obtenez une réponse écrite de la procédure à suivre et quoi cocher dans votre cas.

Bonjour

Sarl responsabilité limite , seul gérant et toute les part.

Rien tout est sur le compte pro

Et pôle emploi me rémunère are avec des pv de non rémunération

Réponses  : 113
Like  : 0
Vues : 3062

Réponse postée 12 décembre 2023 16:38

Bonjour à tous,

Ce que vous mettez en avant est un problème moral : Est-il normal de faire un montage pour gagner de l'argent à partir d'une aide au chômage destinée à aider à la création d'entreprise ?

Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi c'est Pôle Emploi qui aidait à la création d'entreprise et pas la BPIfrance ou les CCI par exemple ? C'est que les autres organismes n'ont pas le financement suffisant (mais ce n'est pas le seul point, loin de là), un public captif suffisant et des contacts aussi réguliers avec des personnes disponibles pour se lancer dans des projets.

Ecartons donc de notre esprit que c'est Pôle Emploi qui gère et que c'est lié à des aides au chômage.

Pour moi, les problèmes sont ailleurs du fait que cela soit Pôle emploi :

  • conditionner l'aide à la création aux droits au chômage a un impact sur les créateurs qui n'ont pas de droits chômage. Et c'est un manque (ex : nouveaux diplômés, indépendants changeants d'activité, personne longtemps en arrêt qui revient sur le marché du travail...)

  • calculer l'aide en fonction des droits chômage acquis et donc du niveau de vie du créateur permet d'aider à créer, mais ne permet pas d'avoir une aide adaptée à chaque projet.

Il y a des abus, mais regardons les objectifs de cette mesure :

  • inciter à la création d'entreprise / permettre de "sauter le pas".

  • retirer des statistiques un certain nombre de chômeurs (ils ne sont plus indemnisés dans le cadre du chômage pur).

  • permettre à des personnes de rester à long terme indépendants.

Si on veut aller vers une idée de contrôle (et donc d'apporter de la "morale" à cette aide), on peut imaginer :

  • un contrôle automatique pour identifier des schémas d'abus et des schémas d'accompagnements complémentaires à apporter.

  • une aide différenciée selon la structure créée (pour éviter aussi bien les SASU coffre à dividendes que les abandons pour une activité qui met un peu de temps à se lancer comme le développement d'une clientèle)

  • une aide complémentaire sur dossier s'il y a un besoin d'investissement (rare en conseil info)

  • une aide "conseils" proposée aux créateurs systématiquement : avoir un catalogue de référents gratuits avec des professionnels de deux types : des professionnels en compta/gestion (le premier rdv chez un EC est normalement gratuit s'il ne produit pas de document) et des professionnels du métier visé (clubs notamment).

  • une aide a posteriori pour maintenir le créateur en indépendant notamment s'il a eu l'arce en lui permettant d'avoir accès à une partie de ses droits restants pour assurer la poursuite de son entreprise.

  • ...

Forum : Vos projets
Réponses  : 67
Like  : 0
Vues : 4299

Réponse postée 28 octobre 2023 13:30

Bonjour,

Attention :

sasu =

  • pas ou peu de couverture sociale.

  • Pas de rémunération démontrable à court terme si pas de versement de salaires (pas Intéressant au niveau du net par rapport à une eurl).

Le revenu à prendre en compte est sur 12 mois. 5k par mois, s’il n’y a que 10 mois, ce n’est pas 60k, c’est 50k.

Quand je parle de net, je ne parle pas de net des cotisations urssaf. Je parle de net des frais aussi.

Merci pour votre retour. Mes réponses à vos questions :

Le contrat en cours est un contrat de 3 ans ou un renouvelable tous les 3 mois ? Si 3 ans, c’est du stable.

=> Mon contrat principal est sans date de fin avec un préavis d'un mois. J'ai d'autres contrats qui ont une date de fin estimée mais pour lesquels j'ai déjà renouvelé des POs.

Avez-vous une étude de marché sur votre niche pour démontrer la demande ?

=> Je peux construire un document pour argument, je bosse dans le conseil IT avec une expertise dans le domaine de la legal tech.

7k de CA par mois, ce n’est pas un net.

=> Oui je l'entends bien. Déduit URSSAF j'en suis à 5500€ net en moyenne à partir du mois prochain (fin de l'ACRE qui divisait par 2 mes cotisations sociales cette première année). 7K€ de CA étant "mon" minimum, il m'arrive de monter à 10K€.

Un autre élément qui peut jouer : quel sera votre apport ?

=> Je l'ai indiqué 25% du bien souhaité donc 50k€, je pourrais apporter plus mais je préfère garder de l'épargne et aussi diversifier mon portefeuille.

Si je gagne "trop" pour rester en AE je suis déjà prêt à la "convertir" en SASU et ce malgré mes faibles charges (bureau dans ma maison, internet, frais pro déplacement).

Bien à vous,

Forum : Vos projets
Réponses  : 67
Like  : 0
Vues : 4299

Réponse postée 28 octobre 2023 11:42

Bonjour,

Hélas, c’est du cas par cas.

S’il n’y a pas de volonté de l’agence de mettre en avant des arguments pour passer le fait que vous n’ayez que 1 an d’activité, cela ne passera pas.

Une banque peut diminuer ses exigences si vous prouvez une stabilité.

Le contrat en cours est un contrat de 3 ans ou un renouvelable tous les 3 mois ? Si 3 ans, c’est du stable.

Avez-vous une étude de marché sur votre niche pour démontrer la demande ?

7k de CA par mois, ce n’est pas un net.

Ils peuvent aussi vouloir un statut plus stable. Si vous dépassez les seuils 2 ans, vous passez au réel. Or, le disponible peut changer lors de cette transition.

Un autre élément qui peut jouer : quel sera votre apport ?

Bref, c’est multifactoriel pour faire passer ce manque d’historique.

Je déterre le sujet !

Malgré le contexte économique actuel, je suis assez étonné de la réaction de ma banque (ou de ma conseillère, qui est nouvelle cela dit) à la CE HdF. A noter que je suis eux depuis mes 18 ans donc +10 ans. Aucun pb sur le compte, situation toujours dans le vert, aucun crédit en cours et aussi des livrets bien remplis chez eux (+ d'autres supports à côté). J'étais en CDI dans la tech depuis 7 ans quand j'ai basculé en AE l'an passé donc j'ai 1 an d'ancienneté, avec des revenus stables, réguliers et plutôt bon (CA >7K€) et ce dans un domaine porteur (SaaS, AI).

Réponse : désolé mais chez nous pas de dérogation avant 3 ans de bilan. Je me doute qu'un an c'est trop peu mais de n'avoir 0 ouverture pour réduire ce délai ça me semble pas terrible au vu de mon historique et le fait qu'elle soit une banque mutualiste. Je compte faire appel à un courtier (meilleuxtaux déjà) pour évaluer les possibilités ailleurs. Je recherche pas non plus un investissement du tonnerre, une RP à 200K€ max dans la région Lilloise, en sachant que je souhaite apporter 25% d'apport.

Avez-vous des avis sur le type de banque / région / courtier qui pourraient être moins radicaux sur l'ancienneté d'un AE ?

Bonne journée,

Réponses  : 19
Like: 1
Vues : 517

Réponse postée 21 septembre 2023 13:40

Il faudrait lors de la suppression de comptes que le pseudo reste avec une indication derrière.

ex : hmg (rip) ou hmg (suppr)

Bonjour,

Peu de chances que cela fonctionne. Le présent site a un historique de forum très important.

Attirer ailleurs autant de lecteurs est quasi impossible. Il faudrait des années.

Allez : Vivement le réveil d’un admin ou modo.

Réponses  : 19
Like  : 0
Vues : 517

Réponse postée 21 septembre 2023 06:18

Bonjour,

Peu de chances que cela fonctionne. Le présent site a un historique de forum très important.

Attirer ailleurs autant de lecteurs est quasi impossible. Il faudrait des années.

Allez : Vivement le réveil d’un admin ou modo.

Réponses  : 40
Likes: 2
Vues : 1476

Réponse postée 20 septembre 2023 22:54

Bonjour,

Il faudrait demander au marabout comment démarabouté le forum en bloquant ces spammers, non ?

Plus sérieusement, je pense qu'il faudrait qu'il y ait plus de modérateurs quitte comme je l'avais proposé que certain des anciens aient la possibilité de transférer les posts litigieux dans un bac à sable en laissant un administrateur ou modo avec plus de pouvoir décider de le supprimer ou non. Avec 4/5 intervenants réguliers, il pourrait au moins y avoir une disparition plus rapide de ce type de spam.

Réponses  : 19
Likes: 2
Vues : 517

Réponse postée 20 septembre 2023 22:49

+1

N'est-il pas possible (je pose la question aux spécialistes de l'outil) de créer une règle pour qu'un compte soit suspendu le temps que l'admin regarde, s'il y a :

  • plusieurs signalements.

  • trop de messages postés en moins d'une heure si la personne en question a moins de 6 mois d'ancienneté.

  • des coordonnées téléphoniques à l'étranger dans le mail.

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous