Une charte d’engagement numérique pour les professionnels de l’IT ?

5 min
101
0
0
Publié le

Dans le cadre du « Plan sobriété énergétique », qui vise à réduire de 10 % la consommation énergétique sur les 2 prochaines années, le gouvernement a formé plusieurs groupes de travail.

L’objectif : faire se concerter et dialoguer avec des acteurs publics et privés. Les professionnels du numérique et des télécommunications (NTIC) se sont ainsi réunis dès cet été dans le groupe de travail « numérique et télécommunications ». Les premières mesures ont déjà été prises et les acteurs de l’économie numérique réfléchissent à présent à l’élaboration d’une charte d’engagement numérique en faveur de la sobriété. Quelles seront les actions mises en place et quels impacts pour les professionnels de l’IT ? Faisons le point...

Les premiers engagements des acteurs des NTIC

Lors de leur première réunion en juillet 2022, les acteurs du numérique et des télécommunications se sont déjà engagés à réduire leur impact énergétique au travers de différentes actions.

Ces pratiques qui devraient logiquement se retrouver dans la charte d’engagement numérique concernent :

  • l’arrêt de l’éclairage nocturne des bâtiments 

  • la baisse des températures de consigne dans les bureaux (19 °C maximum) 

  • l’utilisation de technologies récentes et notamment de l’IoT pour réduire l’empreinte énergétique de certaines activités ; 

  • le déploiement d’un « forfait mobilité durable » 

  • la possibilité de revoir l’organisation du travail pour limiter les consommations.

La question du télétravail devrait notamment être au centre des discussions. Si, d’après le ministre de la Transformation et de la Fonction publique, il n’y aura pas de « plan de télétravail subi », les impacts du travail à distance sur les économies d’énergies seront évalués et suivis. Ces modifications concernent directement les freelances et salariés IT et devraient encore contribuer à augmenter les offres et possibilités de postes en télétravail voire en full remote. La tendance est d’ailleurs déjà à la hausse sur notre jobboard IT.

Les évolutions technologiques envisagées pour réduire l’empreinte énergétique

Les partages d’expérience et les bonnes pratiques ont également été au cœur des échanges de la première réunion du groupe de travail « numérique et télécommunications ». Les discussions ont principalement porté sur les nouvelles évolutions technologiques et leurs atouts pour favoriser la sobriété énergétique. 3 pistes principales sont évoquées :

  • le recours massif à la fibre, qui divise par 3 la consommation par rapport aux lignes ADSL 

  • le développement des filières de reconditionnement pour les équipements et les terminaux 

  • l’expansion de la 5 G, 10 fois plus efficace au niveau énergétique que la 4G (et 50 fois plus que la 3G).

Les startups ainsi que les grands opérateurs de télécommunications étudient la mise en place de processus pour optimiser davantage la consommation énergétique des réseaux mobiles. La sobriété et le Green IT devraient aussi rester au cœur des mesures afin d’encourager le développement de sites, logiciels et applications éco-responsables. Les compétences dans ce domaine sont déjà de plus en plus recherchées suite à la prise de conscience de l’empreinte écologique du numérique et à son intégration dans les politiques RSE pour Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Avec la charte d’engagement numérique les projets éco-conçus devraient encore se développer et renforcer la demande pour les profils qualifiés sur ce secteur. La charte ne devrait en effet pas se résumer à une suite de bonnes pratiques mais incorporer des exemples de projets efficaces, innovants et sobres !

Charte d’engagement numérique et programme Green20

Le programme Green20 est piloté par la mission French Tech, en liaison avec le Ministère de la Transition écologique. Son objectif est de récompenser, d’accompagner et de soutenir la croissance de startups qui développent des innovations en faveur de la transition écologique. 

Les projets retenus doivent répondre à au moins un des enjeux du plan France 2030, tels que : 

  • la décarbonisation de l’industrie 

  • le développement de villes durables et des bâtiments innovants 

  • la green IT et la green IA 

  • la décarbonation des transports et de la mobilité (par exemple l’avion bas-carbone) 

  • le développement des énergies renouvelables (ENR)

  • l’amélioration du recyclage et de la recyclabilité. 

20 startups ont été sélectionnées dans la promotion 2022.

90 % d’entre elles participent à la réduction des gaz à effets de serre

70 % à la réduction des déchets

et 60 % travaillent sur des innovations pour améliorer la qualité de l’air.

Ces projets dépassent le cadre de l’IT, mais ont pour objectif de mettre le numérique au service de la sobriété énergétique dans tous les secteurs d’activité.

Le programme du Green 20 est donc directement en lien avec le « Plan sobriété énergétique » et la charte d’engagement du numérique. La conception et le lancement de ces projets devraient encore multiplier les opportunités d’emplois et missions IT. Un des critères de sélection des startups est aussi leur capacité à se développer rapidement. De plus, la French Tech se mobilise pour l’insertion de jeunes talents dans la tech et en particulier dans les startups. Ces entreprises sont d’ailleurs aujourd’hui des moteurs de création d’emploi dans le numérique avec près de 320 000 offres publiées en 2020. Les entreprises de French Tech sont également présentes sur le jobboard IT de Free-Work 

La charte d’engagement numérique devrait donc s’inscrire dans la lignée de la charte numérique responsable et plus globalement des enjeux de la sobriété énergétique et de la green IT. Elle devrait aussi se traduire par des plans d’actions et projets concrets qui représentent autant d’opportunités d’emplois et missions pour les experts de l’IT.

Et vous en tant que professionnel de l’IT que pensez-vous de l’élaboration de cette charte ? Avez-vous déjà travaillé sur des innovations visant à réduire l’empreinte énergétique ? Partagez-nous vos témoignages et retours d’expérience en commentaires ou sur le forum Free-Work

Sources et liens utiles :

Le projet Green20 de la French Tech et du Ministère de la Transition écologique

Le communiqué sur le lancement du groupe de travail « Numérique et télécommunications » (en pdf)

Présentation du « Plan sobriété énergétique »


















Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Actualités

Commentaire

Dans la même catégorie