Développeur informatique : un métier difficile ?

5 min
258
0
0
Publié le

Si vous envisagez de devenir développeur informatique, vous devez faire face à la réalité du marché. En effet, c’est un métier devenu aujourd’hui très populaire avec de nombreux débouchés. Mais c’est également un marché en pleine évolution et plusieurs obstacles se dresseront sur votre chemin. 

L'explosion des formations accélérées

La formation accélérée également connue sous le terme de bootcamp est un concept directement importé des États-Unis au début des années 2010. Bien évidemment, le concept a été aménagé en France, mais le principe reste le même. Apprendre toutes les fonctionnalités essentielles en programmation après seulement quelques mois de travail intensif contre plusieurs années d’études universitaires.

Lorsque la formation accélérée a fait son apparition en France, le nombre d'organismes spécialisés était encore raisonnable. Ceux-ci formaient environ 150 à 300 développeurs chaque année. Aujourd’hui, plus de 300 établissements proposent des formations accélérées en développement web. Cela signifie que plusieurs dizaines de milliers de développeurs informatiques arrivent chaque année sur le marché de l’emploi.

Le succès du No Code 

Autre élément à prendre en considération : le succès fulgurant des outils No Code.

Il y a encore une dizaine d’années, bon nombre de projets web nécessitaient l'intervention de développeurs. Les agences web et les start-ups étaient d’excellents bassins pour le développeur pour la mise en place de site vitrine ou de site e-commerce. Mais actuellement, le No Code a sérieusement progressé et il est parfaitement possible de réaliser des projets sans la présence d’un développeur.

En d’autres termes, ces outils sont particulièrement efficients, car ils permettent de faire parfaitement le travail avec une meilleure rentabilité et une excellente fiabilité. N’importe quelle personne disposant d’une appétence Tech est ainsi capable de produire un MVP. C’est un constat valable dans de nombreuses start-up, mais également pour les agences Web.

C’est pourquoi, vous constaterez une multiplication des offres freelances avec des services permettant de connecter Webflow avec Airtable. Plus rapidement, les freelances sont capables de développer une application fonctionnelle.

La réticence des entreprises vis-à-vis des développeurs juniors 

Lorsque l’on parle développeurs juniors, cela signifie que la personne dispose de moins d’une année d’expérience. C’est une réalité et le manque d’expérience face à cette fausse pénurie engendre souvent des difficultés pour trouver un emploi.

En consultant les offres d’emploi sur le marché, vous constaterez rapidement que trois années d’expérience seront requises par l’employeur.

Ce constat se traduit par le fait que les entreprises préfèrent rester en sous-effectif plutôt que de prendre en charge un développeur junior. Même s’il est parfois nécessaire d’attendre plusieurs mois pour trouver la bonne personne, cette perspective ne fait absolument plus peur aux entreprises.

Elles préféreront attendre dans le but d’intégrer un développeur confirmé avec de meilleures compétences pour gérer les problèmes métier de l’entreprise.

Pourtant, s’il existe une pénurie de profils seniors, il est légitime de se poser la question de savoir si l’entreprise a un rôle de formation vis-à-vis des profils juniors.

Comment améliorer ses chances d'être recruté 

Malgré les promesses d’une formation bootcamp, vous ne pouvez pas disposer d’un savoir-faire aussi important qu’un profil senior. Cependant, cela ne signifie pas que vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté pour intégrer une entreprise afin d’exercer votre profession.

Pour ce faire, il est recommandé de se spécialiser dans un langage spécifique et de travailler dans le détail. Vous devez être à l’aise avec le langage informatique et ne pas vous orienter systématiquement vers une documentation pour savoir comment gérer une boucle sur un tableau d’objets.

Par ailleurs, il est également important de prendre en considération les notions d’ingénierie logicielle, agnostiques et intemporelles à tout framework ou langage. Familiarisez-vous davantage aux structures de données, aux méthodes de refactoring et aux design patterns.

En parallèle, mettez en avant votre professionnalisme. Il est possible que vous ayez déjà une expérience dans le monde de l’entreprise et donc vous savez qu’il y a une hiérarchie à respecter et vous savez vous plier aux horaires de travail. Faites preuve de discernement sur le fait que vous acceptez les responsabilités et le recadrement de la part de votre responsable. Le savoir-vivre en société est également une autre qualité appréciée.

Les soft skills sont des critères particulièrement importants lorsque l’entreprise doit embaucher un développeur. N’hésitez pas à mettre en avant vos atouts et votre personnalité à travers votre lettre de motivation et votre CV.

Faire preuve de patience

N’oubliez jamais que votre plus grand ennemi n’est pas l’entreprise dans laquelle vous avez postulé, mais vous-même. Laissez de côté votre ego et ne vous comparez pas systématiquement à votre voisin. Ne prenez pas non plus de décisions qui iront à l’encontre de votre intérêt.

Si vous êtes dans un processus de reconversion, sachez que cela demandera du temps et il est nécessaire d’y accorder tout le temps nécessaire pour apprendre correctement le métier. Il faut calmement accepter le fait que votre carrière ne pourra pas forcément démarrer immédiatement.

Ne rêvez pas d’un poste en télétravail dans l’immédiat, car il s’agit d’une utopie.

Par ailleurs, n’hésitez pas à vous ouvrir à de nouvelles expériences. La créativité, la curiosité et le désir de s’améliorer sont également des qualités appréciées en entreprise. Cela montre votre volonté de vous adapter et de suivre les dernières tendances technologiques. Vous pouvez également apprendre de nouveaux langages pour répondre à des besoins spécifiques et ainsi enrichir votre bibliothèque.

Vous n’êtes pas sans savoir que la programmation informatique n’est pas un domaine statique. Elle s’adapte par rapport aux technologies et ce que vous apprenez aujourd’hui sera un jour obsolète sur le plan du matériel ou du logiciel. Rares sont les langages de programmation capables de résister dans le temps.

 

Sources et liens utiles :

Boostez votre carrière

Les meilleures offres d’emploi sont chez Free-Work

Notre CVthèque est la première source de recherche de talents pour + 1 000 entreprises. Déposez votre CV et postulez en un clic !

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Métier
# Développeur
# Carrière

Commentaire

Dans la même catégorie