Quelle formation en développement web choisir ?

7 min
869
0
0
Publié le

Le développement web ou informatique vous attire ? Vous ne savez pas quelle formation en développement web choisir ? Vous hésitez entre une formation courte ou longue ? Entre l’université ou une école d’informatique ? Entre une formation généraliste ou spécialisée ?

Les études pour devenir développeur informatique 🔽

Les bacs 

🔹 Les spécialités à choisir en voie générale

Si vous souhaitez vous diriger vers des études supérieures dans le numérique et que vous êtes en filière générale au lycée, vous devez choisir trois spécialités en classe de première parmi 12 possibles et n’en conserver que deux en terminale.

Les spécialités préconisées au lycée pour devenir développeur informatique sont :

●       Mathématiques

●       NSI (Numérique et Sciences Informatiques)

●       Sciences de l’ingénieur

●       Physique-chimie

 

Evidemment, la spécialité NSI est le nec plus ultra si vous souhaitez vous orienter vers le métier de développeur informatique car vous y apprendrez les bases de la programmation, sur Python notamment, mais aussi les langages HTML, CSS et Javascript. L’avantage de prendre cette option dès le lycée est que vous serez fixé pour savoir si cela vous plaît vraiment et si vous souhaitez en faire votre métier.

Ces spécialités ne sont pas obligatoires, mais très fortement préconisées pour poursuivre des études dans les domaines de l’informatique.

La qualité essentielle pour devenir développeur est la logique. Donc d’autres spécialités sont envisageables à condition d’avoir un esprit logique.

Il faut aussi avoir en tête que la maîtrise de l’anglais est très importante car c’est le langage commun de tous les développeurs dans le monde. Par ailleurs, une bonne communication écrite et orale est primordiale car un développeur fait partie d’une équipe.

 

🔹 Les bacs pros à choisir en voie technologique

 

Les deux baccalauréats principaux pour accéder à l’enseignement supérieur en informatique sont :

●       le bac STI2D (Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable) enseignement spécifique SIN (Systèmes d’Information et Numérique),

●       et, dans une moindre mesure, le bac STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion).

D’autres bacs professionnels peuvent amener vers des études supérieures dans le numérique, à condition d’avoir un dossier solide.

 

Les formations en informatique en 2 ou 3 ans après le bac

Deux formations courtes, le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ou le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie), vous permettent de travailler à l’issue du diplôme, mais aussi de poursuivre vos études en master à l’université ou en école d’ingénieur.

 

🔹 Les BUT en informatique

Le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) est un diplôme de niveau bac +3, délivré dans un IUT (Institut Universitaire de Technologie). L’avantage de cette formation est qu’elle délivre un diplôme de niveau licence, reconnu au niveau international, à l’issue de laquelle le diplômé est en capacité de travailler en entreprise.

Il existe 2 BUT adaptés :

 

Le BUT informatique

Le BUT informatique est une des formations les plus adaptées pour devenir développeur informatique. Il permet de développer ses compétences techniques en réseaux, en bases de données (notamment SQL), en langages de programmation et outils de développement (C++ et C#, Python, etc.), en programmation Web (Java, PHP, Framework, etc.), mais aussi en informatique graphique appliquée aux domaines de l'imagerie numérique, de la synthèse d'images pour développer des applications 3D, interactives et immersives, etc.

 

Le BUT MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet)

Le MMI est un diplôme plus généraliste qui forme aux métiers du Web en général. Ce qui permet d’être plus polyvalent et d’avoir une vision d’ensemble sur les projets web. Le développement web fait partie des enseignements.

 

🔹 Les BTS en informatique

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) est un diplôme de niveau bac +2, délivré dans un lycée public ou privé.

 

Le BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations)

Selon les options choisies, le BTS SIO mène aux métiers d’analyste-programmeur, de technicien d’études ou d’analyste d’application, de technicien d’infrastructure, d'administrateur systèmes et réseaux ou de technicien de production.

Le BTS SN (Systèmes Numériques)

Le BTS SN vous permettra d’exercer le métier de développeur d'applications mobiles, embarquées ou Internet (option informatique et réseaux), mais aussi de gestionnaire de parc informatique, d’administrateur réseaux, etc.

 

Les écoles d’ingénieurs informatiques

🔹 Les CPGE scientifiques

 L'ensemble des CPGE (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles) scientifiques (hors BCPST véto) sont des voies d'accès aux formations et métiers de l'informatique et du numérique.

 

Deux prépas scientifiques sont particulièrement adaptées :

●       MPSI (Mathématiques, Physique et Sciences de l'Ingénieur)

●       MP2I (Mathématiques, Physique-chimie, Informatique et Ingénierie), qui vient d’être créée et qui s'inscrit dans le prolongement de l'enseignement de l’option NSI (Numérique et Sciences Informatiques) en première et terminale

🔹Les écoles d’ingénieurs informatiques en 5 ans

Vous pouvez intégrer une école d’ingénieurs soit après une prépa scientifique, soit directement après le bac avec deux ans de prépa intégrée. L’entrée se fait sur concours ou sur dossier.

 

Selon le classement 2022 du Figaro-L’Etudiant, les meilleures écoles d’ingénieurs informatiques sont les suivantes :

●       INSA Lyon (Institut National des Sciences Appliquées) en post bac

●       Grenoble INP-ENSIMAG (Institut National Polytechnique-École Nationale Supérieure d'Informatique et de Mathématiques Appliquées de Grenoble) en post prépa

●       ENSEEIGHT Toulouse INP (École Nationale Supérieure d'Electrotechnique, d'Electronique, d'Informatique, d'Hydraulique et des Télécommunications) en post prépa

●       Phelma Grenoble INP

●       UTC (Université de Technologie de Compiègne)

 

Les universités en informatique

Si vous décidez d’entamer des études d’informatique à l’université, sachez qu’une licence ne suffira pas pour exercer sur le marché du travail. Vous devez poursuivre vos études universitaires jusqu’au bac +5, soit un master 2. Il faut donc être conscient que des études universitaires sont forcément longues.

 

🔹 La licence mention informatique

Au programme de la licence informatique, vous trouverez de l’algorithmique et de la programmation, des systèmes et réseaux, des bases de données, de la technologie Internet, du génie logiciel, des mathématiques, etc. Nous vous invitons à consulter de manière plus précise les programmes de chaque licence informatique, qui peuvent varier selon les universités.

 

🔹 La licence informatique et mathématiques

Avec cette licence, les étudiants développent une double compétence en mathématiques (algèbre, algorithme, probabilités, etc.) et en informatique (maîtrise de la base de données, conception de sites web et du langage informatique).

 

🔹 Le master informatique

Le master informatique forme des informaticiens susceptibles d'exercer un métier d'ingénieur d'études ou d'ingénieur en développement. Ils sont éventuellement spécialisés en fonction des parcours choisis : développement de solutions logicielles, systèmes, réseaux, sécurité ou encore ingénierie du Web, architecture des logiciels, ingénierie de l’image et des jeux vidéo, etc.

Les débouchés sont très nombreux car ce type de diplôme forme des personnes qui ont la capacité de s’adapter à tous types de technologies et d’environnement.

 

Les formations pour les autodidactes

Pour ceux qui n’auraient pas le bac ou qui voudraient reprendre des études, il existe de nombreuses écoles en développement web accessibles à tous.

 

🔹 Les formations courtes RNCP

Il existe de nombreuses écoles en France délivrant des diplômes reconnus RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) pour former au développement web.

On peut en citer deux emblématiques :

●       L’Ecole 42 , fondée par Xavier Niel, est l’une des écoles d’informatique les plus connues. Gratuite et ouverte à tous (pas de diplôme requis, pas de limite d’âge), elle est néanmoins très sélective. Elle forme chaque année 850 étudiants sur 80 000 candidats. Elle fonctionne en mode projets. Pas de cours, pas de profs, pas de classes. Le rêve pour beaucoup d’étudiants !

●       La Wild Code School propose des formations intensives aux métiers du numérique, notamment celui de développeur web, en quelques mois. La pédagogie est basée sur la pratique.

 

🔹 Les cours en ligne

Si vous souhaitez apprendre seul en autodidacte la programmation informatique, nous vous conseillons le site Openclassrooms. Cette plate-forme de cours en ligne délivre des vidéos asynchrones de très bonne qualité sur les langages de développement web. Vous avez le choix entre les cours en libre-accès ou les formations diplômantes payantes.

Les cours en libre-accès concernent les langages HTML5 et CSS3, Python, Javascript, Java, C, PHP, MySQL, React, etc. Openclassrooms délivre des diplômes de niveau 5 (Bac + 2) en intégration web, développement WordPress, développement web, etc.

 

Autres articles à lire sur les formations IT :

●       Comment améliorer ses compétences en programmation ?

●       Comment apprendre JavaScript fait de vous un meilleur développeur ?

●       Combien gagne un développeur ? Rumeurs vs réalité

Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Formation

Commentaire

Dans la même catégorie