Next.js : le framework incontournable ?

5 min
238
0
0
Publié le

Le langage JavaScript est plus que jamais populaire. Initialement conçu pour animer et construire des front-end interactifs, il est rapidement devenu un langage de programmation complet et les missions de développeur Javascript fullstack se multiplient. L’une des raisons principales de cette évolution est que Javascript est désormais entouré d’un écosystème de runtime et de framework qui le rendent performant aussi bien pour le front-end que le back-end et autant pour les applications mobiles que les applications métiers. Next.js est l’un de ces frameworks qui rendent le langage si populaire parmi les développeurs. Sa flexibilité et ses nombreuses fonctionnalités en font aussi un outil et une compétence particulièrement recherchés par les entreprises. Alors Next.js va-t-il devenir un framework incontournable pour les programmeurs et freelances IT ? Découvrez-le dans cet article.

Qu’est-ce que Next.js ?

Next.js est un framework JavaScript qui permet de créer des sites web statiques performants, rapides et conviviaux, mais également des applications web à l’aide de la bibliothèque React.

Un concept : l’optimisation statique automatique

Next.js est un framework fullstack car il gère aussi bien la partie serveur que client. Il repose sur le concept d’ « optimisation statique automatique ». Cette approche signifie que « statique » et « dynamique » ne font plus qu’un et permet à Next.js de créer des applications hybrides comprenant à la fois des pages générées statiquement et d’autres générées par le serveur. Plus concrètement, quand une page n’a pas d’exigences d’envoi ou de récupération des données, elle est automatiquement rendue en HTML lors de sa construction. 

De plus Next.js propose, depuis sa version 9.3, trois méthodes de récupération de données : 

  • getStaticProps pour récupérer les données au moment de la génération (génération statique) ;

  • getStaticPaths qui permet de spécifier des routes dynamiques afin de préafficher des pages en fonction des données (génération statique) ;

  • getServerSideProps qui permet de récupérer les données sur chaque requête (SSR ou Server Side Rendering).

Un objectif : de meilleures performances 

Le fonctionnement de Next.js lui permet de générer en amont le code HTML/CSS afin de le transmettre directement au client. Les temps de chargement de chaque page sont donc réduits puisque celle-ci est générée au moment du build et côté serveur. 

Le serveur n’aura pas non plus à construire la page à chaque requête puisqu’elle sera déjà prête à l’emploi et pourra également être mise en cache. 

Comme Google prend de plus en plus en compte les performances et la rapidité d’un site web dans ces critères de référencement, Next.js est ainsi un framework JavaScript de choix pour les sites vitrine et les boutiques e-commerce qui doivent optimiser leur SEO.

Cependant, Next.js ne se limite pas à la création de sites web…

Que peut-on développer avec le framework Next.js ?

Avec Next.js les développeurs peuvent concevoir diverses applications et interfaces telles que :

  • des sites web avec l’architecture JamStack qui permet de compiler le site sous forme de pages statiques, afin d’accélérer son rendu ; 

  • des portails web comme des billetteries ou des intranet ;

  • des SPA (Single Page Application) ou applications web monopage en français ;

  • des sites web statiques ;

  • des logiciels et applications SaaS (hébergés et disponibles en tant que services) ;

  • des boutiques e-commerce ;

  • des blogs basés sur Wordpress  : le CMS sera utilisé en tant qu’API pour stocker le contenu à partir duquel Next.js pourra extraire les données pour créer un blog ;

  • des applications web complexes et exigeantes ;

  • des interfaces utilisateur interactives comme des formulaires dynamiques ou des logiciels d’estimation et de devis.

Cependant Next.js n’est pas adapté à toutes les situations. Pour que l’optimisation statique automatique soit efficace, il faut que la majeure partie du contenu présent dans la page n’évolue pas rapidement et fréquemment dans le temps. Dans ce cas, les phases de build seraient trop nombreuses et longues et limiteraient fortement les gains de performances.

Utiliser Next.js n’est donc par exemple pas envisageable pour les sites communautaires et les réseaux sociaux. En revanche, le framework comporte de nombreux avantages pour les autres types de réalisation.

Les avantages d’utiliser Next.js

Une meilleure expérience utilisateur

Les gains de performances des sites construits avec Next.js contribuent déjà à améliorer l’expérience utilisateur grâce à des temps de chargement réduits et à des pages plus stables. Mais ce n’est pas son seul atout. En fait la popularité de Next.js vient du fait qu’il réunit plusieurs fonctionnalités majeures :

  • une expérience utilisateur riche, conviviale et entièrement personnalisée : avec Next.js vous n’avez pas à vous limiter à des plug-ins, à des thèmes ou aux restrictions imposées par les plateformes de commerce et les CMS. Les développeurs peuvent adapter et modifier les sites sans aucune limitation ;

  • des sites web responsifs et réactifs : les sites et applications conçus avec Next.js fonctionnent sur n’importe quel équipement informatique et s’adaptent automatiquement à toutes les tailles et résolutions d’écran ;

  • une meilleure sécurité des données : les sites web statiques conçus grâce à Next.js n’ont pas de connexion directe aux dépendances, aux données utilisateur et à la base de données, ce qui limite les failles et vulnérabilités.

Une courbe d’apprentissage limitée 

Next.js est basé sur ReactJS. Pour un développeur déjà à l’aise avec cette bibliothèque JavaScript, la prise en main de Next.js ne présente pas de grosses difficultés. De plus, ce framework dispose d’une documentation bien détaillée, de tutoriels, vidéos et parcours de formation ainsi que d’une communauté en pleine expansion.

Une compatibilité avec des CMS et plateformes électroniques

Le framework Next.js peut être combiné avec des CMS  « headless » ou CMS sans tête, c’est à dire des systèmes de gestion de contenu qui ne comportent pas de front-end mais uniquement une API et un système back-end ou les données peuvent être envoyées et stockées.

Le développeur peut, par exemple, utiliser les CMS Strapi ou sanity.io pour stocker les données puis récupérer et afficher les informations dans des pages statiques grâce à Next.js.

Sur le même principe, le framework est également compatible avec différentes plateformes de commerce électronique comme Woocommerce ou Shopify. Il permet de créer des boutiques en ligne plus performantes et optimisées pour le SEO.

S’il n’est pas adapté à toutes les utilisations, Next.js reste un framework flexible permettant d’optimiser à la fois le travail des développeurs et l’expérience utilisateur. Ces atouts en font un framework recherché et une compétence intéressante à avoir dans son CV de développeur ou dans ses prestations de Freelance IT.

Vous pouvez consulter toutes nos offres en Next.js ici et nous partager votre avis sur ce framework JavaScript dans le forum IT.

Boostez votre carrière

Les meilleures offres d’emploi sont chez Free-Work

Notre CVthèque est la première source de recherche de talents pour + 1 000 entreprises. Déposez votre CV et postulez en un clic !

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Actualités
# Programmation
# Outils

Commentaire

Dans la même catégorie