IIoT : En quoi ça consiste ?

5 min
26
0
0
Publié le

L’IIoT pour Internet Industriel des Objets représente l’ensemble des capteurs, équipements autonomes et appareils de mesure connectés via internet à des applications industrielles. Dans le contexte actuel de quatrième révolution industrielle ou Industrie 4.0, l’IIoT est largement utilisé dans les entreprises. Les processus de production évoluent grâce à l’analyse des données collectées par les capteurs et à l’apport du Big Data et de l’IA. Les investissements dans l’internet industriel atteignaient déjà plus de 300 milliards de dollars dans le monde en 2019 et ce chiffre devrait doubler d’ici 2025. L’IIoT représente donc un levier majeur de l’IT et d’importantes opportunités d’embauches et missions pour les experts de ce secteur. Pourtant, ces technologies restent encore méconnues et l’IIoT est souvent confondu avec l’IoT. Découvrez dans cet article leurs différences et ce qu’est vraiment l’IIoT. 

Qu’est-ce que l’internet industriel des objets ?

L’IIoT fait référence à un cadre industriel dans lequel les machines et appareils connectés communiquent et se synchronisent via des solutions logicielles. Cette technologie met l’accent sur :

  • la communication machine à machine (M2M) ;

  • le Big Data ;

  • l’intelligence artificielle au travers de l’apprentissage automatique.

Les entreprises utilisent d’abord l’internet  industriel dans l’objectif d’optimiser leurs processus et de réduire leurs coûts internes. Les applications les plus courantes de l’IIoT sont l’usine intelligente, le comptage et la gestion des stocks intelligents, le réseau intelligent, etc.

Un des exemples les plus illustratifs de l’intégration de l’IIoT dans l’industrie est celui d’Airbus. Dès 2014, la multinationale de l’aérospatiale a lancé son « usine du futur », une initiative numérique destinée à rationaliser et à augmenter sa capacité de production. L’entreprise a notamment doté ses employées de lunettes intelligentes pour observer la carlingue des avions et déterminer la taille des boulons qui devaient être utilisés aux différents emplacements. Les informations d’observations sont ensuite automatiquement transmises à un robot qui se charge de confectionner ces boulons. Cette approche dite « cyber physique » permet d’accélérer la production, mais aussi de limiter le risque d’erreur.

Le deuxième exemple majeur d’intégration de l’IIoT est l’automobile avec les véhicules autonomes. Bardées de capteurs, ces voitures deviennent de vrais écosystèmes concrets capables de collecter d’importants volumes de données dans leur environnement. Grâce à l’IA et au machine learning, elles peuvent prendre des décisions en autonomie.

En dehors des secteurs industriels, l’IIoT est aussi présente dans la robotique, les dispositifs médicaux et l’ensemble des processus de production gérés par des logiciels. Grâce à ses multiples avantages, elle séduit toujours plus d’entreprises et de start-up.

Les avantages de l’IIoT

Le premier avantage et objectif de l’IIoT est d’automatiser les processus pour gagner en productivité. Mais une bonne intégration de l’internet industriel dans leur workflow offre aux entreprises d’autres opportunités de croissance avec :

  • la détection rapide d’erreurs ou d’inefficacités dans les chaînes d’approvisionnement et de production ;

  • une meilleure gestion de l’utilisation des actifs ;

  • un suivi automatisé et en temps réel des stocks et mouvements ;

  • une surveillance continue et un contrôle d’accès à distance aux infrastructures physiques ;

  • une anticipation de points de défaillances ;

  • le déclenchement de processus de maintenance autonome.

En intégrant des appareils connectés et intelligents dans leur industrie, les entreprises sont aussi en mesure de collecter et d’analyser de plus grandes quantités de données à des vitesses plus élevées. Cette amélioration des performances facilite la communication et la prise de décisions commerciales ou stratégiques. 

Les gains de productivité et d’efficacité sont aussi constatés avec les objets connectés dans leurs usages commerciaux ou de loisirs. Les assistants virtuels intelligents simplifient notre quotidien. Les applications IOT ont été des piliers de la digitalisation des modes de travail, en particulier durant les périodes de confinement. Pourtant si l’IoT et l’IIoT ont des avantages similaires, ils comportent aussi de nombreuses différences.

Quelle différence entre IoT et IIoT ?

L’IIoT fait référence à l’extension et à l’utilisation de l’internet des objets dans les applications et secteurs industriels. Il est donc normal que l’internet industriel reprenne les avantages et le fonctionnement de l’IoT.

Mais l’IIoT va au-delà des appareils grand public et des interconnexions habituellement associées à l’IoT. L’internet industriel fait se rejoindre la technologie opérationnelle (OT) et la technologie de l’information (IT). L’OT désigne la mise en réseau des processus opérationnels et des systèmes de contrôle industriels (ICS) qui intègrent :

  • des contrôleurs logiques programmables (PLC) ;

  • des systèmes de contrôle d’acquisition des données en temps réels (SCADA) ;

  • des systèmes de contrôle distribués ;

  • des interfaces hommes-machines.

En dehors de cette utilisation plus poussée, les technologies d’IIOT sont conçues et déployées avec une exigence de sécurité beaucoup plus importante que pour les applications IoT. Cette préoccupation majeure est liée au secteur et aux impacts catastrophiques qu’une cyberattaque ou une intrusion au cœur des chaînes de production pourrait provoquer.

Les capteurs utilisés dans l’IIoT sont aussi généralement plus sensibles et précis en raison du volume et de la nature des informations à collecter (température, déplacement, taux d’humidité, etc.).

Enfin et en grande partie à cause des 2 différences précédentes, les technologies IIoT ont des coûts supérieurs à ceux de l’IoT. Cet écart s’explique aussi par les modes de production des capteurs et solutions : à grande échelle pour l’IoT commerciale, sur mesure et à la demande pour l’internet industriel.


Si au premier abord l’IIoT peut être considérée comme une extension de l’IoT, ses cas d’utilisations, avantages et défis sont en réalité beaucoup plus larges. Les enjeux de précision, sécurisation et efficacité en font un secteur porteur pour les spécialistes de l’informatique, de l’électronique et de la robotique.

En tant que professionnel de l’IT, avez-vous travaillé sur des projets d’IIoT ? Partagez-nous vos expériences en commentaires ou sur le forum Free-Work !



Sources et liens utiles :

L’industrie du futur d’Airbus

10 exemples d’applications de l’IIoT (en anglais)

Boostez votre carrière

Les meilleures offres d’emploi sont chez Free-Work

Notre CVthèque est la première source de recherche de talents pour + 1 000 entreprises. Déposez votre CV et postulez en un clic !

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Actualités
# Trend
# Web

Commentaire

Dans la même catégorie