← Retour

mmokchah

Nombre de posts : 28

Inscrit depuis le : 7 avril 2006

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 109

Réponse postée 16 janvier 11:33

bonjour,

c'est peut être bête, mais je n'arrive pas à vous envoyer la capture, la fonction ( pour attacher des images) exige une url, la capture est sur mon pc et donc pas hébergée sur le net, ou alors il faudra que je l'héberge quelque part pour avoir une url, bref, compliqué toussa, simplifions 😉

autrement mon message premier est déjà clair pour le developpeur qui va débugger..

bien à vous

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 109

Réponse postée 11 janvier 09:12

bonjour,

le statut mise à jour CV ne s'affiche plus en bas de page

petite pop en vert apparait en bas de page et disparait de suite, ça OK,

mais y a plus la ligne fixe qui affiche : "mise à jour il y a x minutes, etc."

cordialement

Réponses  : 21
Like  : 0
Vues : 270

Réponse postée 9 janvier 12:14

Meilleurs Voeux à toutes et à tous pour 2023 🎉

Joie et Prospérité

Habib

Réponse postée 19 décembre 2022 11:40

bonjour,

si vous comptez juste vous lancer en tant que freelance (en informatique), autrement dit être en prestation chez un client ou à distance (ou même travailler pour 2 ou plusieurs clients en parallèle) et vous n'avez pas de salariés à embaucher (du moins pour le moment), je pense que vous n'avez pas besoin d'accompagnement au sens "création" du terme, vous pouvez vous adressez à :

https://www.inpi.fr/acces-au-guichet-unique

c'est du pas à pas, vous pouvez faire toutes les démarches en ligne, je me rappelle c'était facile et rapide dans mon cas, et quand vous avez une question technique du type quel statut ou quel régime de TVA ou autre, vous pouvez toujours la poser ici et vous aurez certainement la bonne réponse auprès des collègues qui interviennent souvent ici (y compris des experts comptables) en fonction de votre situation.

l'autre alternative (à mon sens toujours) est d'avoir un comptable de suite, comme ça il vous répond à ses questions et puis il vous le faut de toutes façons pour la suite, il va établir vos comptes et liasse fiscale chaque fin d'année (bulletin 2035 pour mon cas par exemple). Pour ma part je n'ai pas engagé de comptable qu'après 6 mois de prestation chez mon client.

si vous prévoyez un chiffre d'affaire qui dépasse le plafond de micro-entrepreneur, vous pouvez opter (par exemple) pour le statut d'entreprise individuelle (EI) du type BNC (Bénéfices Non Commerciaux), vous aurez :

  • un numéro de SIRET et un

  • numéro de TVA et

  • un code APE

vous réglerez la TVA chaque mois (via portail impôt des entreprises SIE) et vous payerez les impôts sur le revenu chaque année (IR).

les caisses et organismes qui gèrent les cotisations, sont l'URSSAF et la CIPAV (mais L'Urssaf prend en charge la collecte des cotisations Cipav à compter du 1er janvier 2023 )

d'autres collègues vous parleront peut être de leurs statuts de freelance (EIRL, SARL, SASU,..)

et donc pour revenir à la question de départ, on peut chercher de l'accompagnement, pas obligatoire pour la création, mais pour la comptabilité c'est nécessaire ( sauf pour ceux qui s'y connaissent et la font eux même.. mais je ne sais pas si c'est toujours possible légalement, etc.) et puis après pour les conseils, mais ça c'est généralement après quelques années d'exercice (comment développer son activité, embaucher, accroître son chiffre d'affaire, etc.)

bonne continuation

Réponse postée 6 décembre 2022 12:49

ravi que le témoignage vous a ajouté un plus..

alors pour le côté chef de projet, en effet si vous ne trouvez pas tout de suite un associé, un freelance avec background applis (avait quelques projets d'applis dans les "pattes", en tous cas en l'interviewvant vous pouvez savoir s'il y a de la consistance ou pas, ou vous pouvez vous faire aider lors de l'entretien par un expert applis, avant donc de l'engager...) ainsi il peut jouer le rôle de chef de projet, au cas où il aura à gérer un développeur avec lui (en supposant une petite équipe tech à deux ).

pour la proximité, tout à fait il faut profiter du distanciel, ça c'est sur, mais ce dont je parle c'est le côté full distanciel qui me parait incompatible avec le mode projet, car autrement, en mode production (gestion d'inciendents, TMA, ...) là on peut faire du full distanciel sans souci...

après pour votre désire "partenariat de grande envergure", vous pouvez voir aussi voir du côté des entreprises de la french tech, Station F, et puis la BPI (banque publique d'investissement) très dynamique sur l'entrepreunariat mais surtout ils peuvent vous mettre en relation avec des potentiels partenanires, surtout si vous aurez la possibilité d'assister à quelques uns de leurs innombrables salons et rencontres (enfin si covid nous "lâche" ! 🙂)

cordialement

bonjour,

en effet, plein de freelances ne souhaitent pas s'engager dans un processus de partenariat/associé, ce n'est pas une critique, mais ça vient pas à l'esprit d'une part, car surtout pour un jeune il a sa facturation, il est satisfait et il avance comme ça (des hauts et des bas bien sûr, etc.), et d'autre part, l'obligation de résultat (la prise de risque donc de se trouver sans revenu ou bas revenu) effraye d'autres, autrement dit, l'esprit entreprneurial dont vous parlez est un saut que plein de freelances n'osent pas franchir et ça s'explique, avec les années (cumul d'expérience) ils sont de mieux en mieux payés et moins d'intercontrats etc. et puis parfois ils ont des prêts immobilier à payer, sécuriser sa famille, ... ( pourquoi donc s'hasarder à créer des boites, assumer les aléas du marché et de la concurrence, prendre du risque financier, avoir des salariés parfois impossible à trouver, voire à retenir, etc.)

bref, j'extrapole et exagère un peu, mais c'était un peu mon état d'esprit à moi même par exemple, tout au long de mes années freelance (14 ans en freelance) + (10 ans en tant que salarié), même si l'idée d'entreprendre me titillait tout au long du parcours, je n'ai pas oser entreprendre..

après je parle aussi à partir d'une dernière expérience, toute l'année 2021 j'ai décidé en effet de prendre ce risque d'obligation de résultat et d'assumer un projet de A à Z comme le font les intégrateurs mais pour les tout petits projets (car en effet je ne peux pas prétendre à plus gros), j'ai quitté ma mission en accord avec le client etc., et j'ai loué un bureau proche de la Défense, et j'y allais tous les jours etc. j'ai engagé une boite pour me trier les marchés (car surtout au début on y comprend rien..), j'ai fait des annonces sur Linkedin (pub ciblée pour chercher des partenaires/associés etc. et même sur Kompass..), mais hélas j'ai affronté un mur, au fait l'idée est simple répondre à des petits marchés publics en informatique (et grandir après etc.), j'ai répondu à un seul marché, avec comme partenaire l'éditeur de la solution logicielle, un marché pour la Mairie de Paris, qu'on a pas gagné, mais sinon tous les autres marchés nécessitaient une équipe minimale de compétences (MOA, paramétrage selon solution, développeur,..) que j'ai pensé (à tord ! 🙂) pouvoir réunir assez facilement (freelances mais pas que, car il y a des salariés des ESN ou autre qui veulent se lancer) mais hélas mes efforts étaient vaines, à la fain, j'ai laché l'affaire et début 2022 je suis retourné en mission (chez un client donc), car par ailleurs je ne pouvait pas engager des salariés non plus ( ma trésorerie ne le permet pas, et puis qui engager sachant qu'au début on sait pas quel marché on va gagner et quelles compétences "précises" seraient nécessaires, bref. )

enfin je m'excuse de déborder sur le sujet, mais j'ai eu ce point commun de "recheche d'associé", c'est pour ça..

sinon, pour revenir à votre projet, certes c'est une bonne idée de trouver un associé dev (c'est dailleurs ce qui se fait le plus actuellment, surtout pour les compétences rares : dev sur les derniers technos mobile, ou IA, blockchain, ...), mais si vous ne trouvez pas, vous pouvez opter pour un freelance en exigeant une expérience qui correspond à votre appli future mais en mettant le prix, car un freelance bien rénuméré (dans le sens fourchette moyenne-haute des tarifs pratiqués) s'implique d'avantage et fait le job à la pro (vous aurez de la valeur ajoutée), et une fois vous sortez la première release et les signaux sont au vert, vous pouvez lui demander de basculer vers être associé, comme ça vous garder le savoir faire chez vous, s'il ne veut pas pas, pas de souci, vous continuez avec lui (peut être en augmentant encore son TJM s'il le demande) et vous pouvez en parallèle embaucher un jeune ou deux en lui expliquant l'importance pour vous qu'il les forme (autrement dit, vous lui expliquez que s'il décide un jour de partir, il faut bien qu'une équipe continue à maintenir et faire évoluer l'appli).

et pour finir, et ça reste mon avis perso, malgré les avantages visibles du distanciel, en mode projet, et donc interactions continues entre les membres de l'équipe, résolution de problèmes qui surgissent, et moments d'échanges informels etc., y a pas mieux que le présentiel (et ce à part le côté établir la confiance avec des personnes qu'on a jamais connu auparavant, etc.) , un jour ou deux à distance, ça passe, mais plus, c'est contre productif (toujours à mon sens)

bonne continuation

Réponse postée 6 décembre 2022 11:26

bonjour,

en effet, plein de freelances ne souhaitent pas s'engager dans un processus de partenariat/associé, ce n'est pas une critique, mais ça vient pas à l'esprit d'une part, car surtout pour un jeune il a sa facturation, il est satisfait et il avance comme ça (des hauts et des bas bien sûr, etc.), et d'autre part, l'obligation de résultat (la prise de risque donc de se trouver sans revenu ou bas revenu) effraye d'autres, autrement dit, l'esprit entreprneurial dont vous parlez est un saut que plein de freelances n'osent pas franchir et ça s'explique, avec les années (cumul d'expérience) ils sont de mieux en mieux payés et moins d'intercontrats etc. et puis parfois ils ont des prêts immobilier à payer, sécuriser sa famille, ... ( pourquoi donc s'hasarder à créer des boites, assumer les aléas du marché et de la concurrence, prendre du risque financier, avoir des salariés parfois impossible à trouver, voire à retenir, etc.)

bref, j'extrapole et exagère un peu, mais c'était un peu mon état d'esprit à moi même par exemple, tout au long de mes années freelance (14 ans en freelance) + (10 ans en tant que salarié), même si l'idée d'entreprendre me titillait tout au long du parcours, je n'ai pas oser entreprendre..

après je parle aussi à partir d'une dernière expérience, toute l'année 2021 j'ai décidé en effet de prendre ce risque d'obligation de résultat et d'assumer un projet de A à Z comme le font les intégrateurs mais pour les tout petits projets (car en effet je ne peux pas prétendre à plus gros), j'ai quitté ma mission en accord avec le client etc., et j'ai loué un bureau proche de la Défense, et j'y allais tous les jours etc. j'ai engagé une boite pour me trier les marchés (car surtout au début on y comprend rien..), j'ai fait des annonces sur Linkedin (pub ciblée pour chercher des partenaires/associés etc. et même sur Kompass..), mais hélas j'ai affronté un mur, au fait l'idée est simple répondre à des petits marchés publics en informatique (et grandir après etc.), j'ai répondu à un seul marché, avec comme partenaire l'éditeur de la solution logicielle, un marché pour la Mairie de Paris, qu'on a pas gagné, mais sinon tous les autres marchés nécessitaient une équipe minimale de compétences (MOA, paramétrage selon solution, développeur,..) que j'ai pensé (à tord ! 🙂) pouvoir réunir assez facilement (freelances mais pas que, car il y a des salariés des ESN ou autre qui veulent se lancer) mais hélas mes efforts étaient vaines, à la fain, j'ai laché l'affaire et début 2022 je suis retourné en mission (chez un client donc), car par ailleurs je ne pouvait pas engager des salariés non plus ( ma trésorerie ne le permet pas, et puis qui engager sachant qu'au début on sait pas quel marché on va gagner et quelles compétences "précises" seraient nécessaires, bref. )

enfin je m'excuse de déborder sur le sujet, mais j'ai eu ce point commun de "recheche d'associé", c'est pour ça..

sinon, pour revenir à votre projet, certes c'est une bonne idée de trouver un associé dev (c'est dailleurs ce qui se fait le plus actuellment, surtout pour les compétences rares : dev sur les derniers technos mobile, ou IA, blockchain, ...), mais si vous ne trouvez pas, vous pouvez opter pour un freelance en exigeant une expérience qui correspond à votre appli future mais en mettant le prix, car un freelance bien rénuméré (dans le sens fourchette moyenne-haute des tarifs pratiqués) s'implique d'avantage et fait le job à la pro (vous aurez de la valeur ajoutée), et une fois vous sortez la première release et les signaux sont au vert, vous pouvez lui demander de basculer vers être associé, comme ça vous garder le savoir faire chez vous, s'il ne veut pas pas, pas de souci, vous continuez avec lui (peut être en augmentant encore son TJM s'il le demande) et vous pouvez en parallèle embaucher un jeune ou deux en lui expliquant l'importance pour vous qu'il les forme (autrement dit, vous lui expliquez que s'il décide un jour de partir, il faut bien qu'une équipe continue à maintenir et faire évoluer l'appli).

et pour finir, et ça reste mon avis perso, malgré les avantages visibles du distanciel, en mode projet, et donc interactions continues entre les membres de l'équipe, résolution de problèmes qui surgissent, et moments d'échanges informels etc., y a pas mieux que le présentiel (et ce à part le côté établir la confiance avec des personnes qu'on a jamais connu auparavant, etc.) , un jour ou deux à distance, ça passe, mais plus, c'est contre productif (toujours à mon sens)

bonne continuation

Réponses  : 112
Like: 1
Vues : 4219

Réponse postée 5 décembre 2022 11:09

bonjour,

je confirme que c'est calme en effet, même si décembre était tojours plus calme (attente budgets, vacances fin d'année, ...)

mais je pense que l'effet inquiétude sur le business joue aussi, vu les bruits de risque de ressession en 2023 (à cause de l'inflation galopante, énergie, guerre..)

si cette inquiétude s'avère prédominante chez les décideurs, ceci se traduit par ne lancer que les projets urgents, et ceux en rapport avec la prod (TMA, etc.)

enfin espérons l'arrêt de cette suite d'évènements qui secouent le monde depuis bientôt 3 ans...

bonne journée

Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 388

Réponse postée 8 novembre 2022 09:37

tout à fait,

mais tout ça reste d'une manière implicite, car en principe l'acheteur public n'a pas le droit de discuter avec les fournisseurs avant de lancer l'appel d'offre (enfin, les fournisseurs intéressés, ont le droit de lui poser des questions préalables via les plateformes dédiés : PLACE, Maximilien, ..., mais tous les autres prétendants à ce même marché sont en copie de l'échange..)

bonjour,

sujet intéressant, merci de l'avoir proposé et merci à tous les autres retours

alors pour ma part, il y a 2 ans, j'ai plutôt contacté un activateur pour mon propre cabinet de conseil, pour qu'ils m'aide à définir ma startégie, comment aborder le marché, etc. et ce car je souhaitais "sortir" de la prestation chez les clients, vers "répondre moi même, enfin mon cabinet, aux appels d'offres" dans le domaine de la mise en place/intégration de logiciels, notemment comptable, mais il m'avait jamais répondu.

par ailleurs, comme Free-Worker-632622, j'avais eu, il y a 2 ans, la même impression que les activateurs sont plutôt dans le milieu de la création de site web ou du management de transition... et j'avais donc conclu, que mes clients potentiels je les trouverai pas ici...

ceci dit en vous lisant ça m'encourage à le revoir et pourquoi pas créer une fiche pour voir, où ne serait ce que pour travailler en réseau, sachant que ce que je comptait faire, necessite obligatoirement une équipe minimale diversifiée (fonctionnel, technique, développeurs/parmaétreurs, ..), et pour la petite histoire, j'ai répondu l'année dernière à un marché public, mise en place d'un logiciel de supervision (pour la Mairie de Paris) et j'étais classé deuxième, mais pas d'autres marchés car très compliqué, il faut l'équipe, et puis ça se voit qu'ils ont des habitués (concurrents) et on dirait les appels d'offres sont écrits de manière à qu'ils correspondent à leurs anciens fornisseurs (tout est légal, mais voilà c'est plus rassurant pour eux d'avoir un fournisseur qui a déjà réussit leurs précédents projets, et qui connait déjà leur contexte, les internes, etc.), ceci dit je ne généralise pas.

bref... j'ai débordé sur un autre sujet (les marché publics)

bien cordialement

Mohamed Habib MOKCHAH

MHM Conseil

Forum : Blockchain
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 434

Réponse postée 7 novembre 2022 14:47

NFT, tout à fait... (j'ai dit MFT)

cordialement

Forum : Blockchain
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 434

Réponse postée 7 novembre 2022 13:58

bonjour,

je ne connais pas le domaine, j'ai essayé d'en savoir plus il y a un an :

  • j'ai visité l'espace PRISME de la BNF (salle D en l'occurrence) pour consulter les documents XERFI et d'autres spécialisés dans les études de marchés (document généralement très récents, interdit la photocopie par contre, mais consultables sur place..) et j'ai vu donc que la bolockchain est un marché porteur (très même, si mes souvenirs sont bons)

  • j'ai assisté à une rencontre de spécialistes, start-ups en l'occurrence, il y a quelques mois, c'est très utilisé dans le domaine de l'art, certifié que l'oeuvre d'art est bien authentique, les MFT, etc.

  • un des freins, voire le majeur frein, est que la mise en place des blockchains est énergivore, plein de serveurs sont nécessaires et ce qui leur correspond comme consammation et refroidssement, etc.

enfin, voilà, juste un retour, suis loin de connaître encore ce domaine

cordialement

Réponses  : 10
Like: 1
Vues : 388

Réponse postée 7 novembre 2022 12:44

bonjour,

sujet intéressant, merci de l'avoir proposé et merci à tous les autres retours

alors pour ma part, il y a 2 ans, j'ai plutôt contacté un activateur pour mon propre cabinet de conseil, pour qu'ils m'aide à définir ma startégie, comment aborder le marché, etc. et ce car je souhaitais "sortir" de la prestation chez les clients, vers "répondre moi même, enfin mon cabinet, aux appels d'offres" dans le domaine de la mise en place/intégration de logiciels, notemment comptable, mais il m'avait jamais répondu.

par ailleurs, comme Free-Worker-632622, j'avais eu, il y a 2 ans, la même impression que les activateurs sont plutôt dans le milieu de la création de site web ou du management de transition... et j'avais donc conclu, que mes clients potentiels je les trouverai pas ici...

ceci dit en vous lisant ça m'encourage à le revoir et pourquoi pas créer une fiche pour voir, où ne serait ce que pour travailler en réseau, sachant que ce que je comptait faire, necessite obligatoirement une équipe minimale diversifiée (fonctionnel, technique, développeurs/parmaétreurs, ..), et pour la petite histoire, j'ai répondu l'année dernière à un marché public, mise en place d'un logiciel de supervision (pour la Mairie de Paris) et j'étais classé deuxième, mais pas d'autres marchés car très compliqué, il faut l'équipe, et puis ça se voit qu'ils ont des habitués (concurrents) et on dirait les appels d'offres sont écrits de manière à qu'ils correspondent à leurs anciens fornisseurs (tout est légal, mais voilà c'est plus rassurant pour eux d'avoir un fournisseur qui a déjà réussit leurs précédents projets, et qui connait déjà leur contexte, les internes, etc.), ceci dit je ne généralise pas.

bref... j'ai débordé sur un autre sujet (les marché publics)

bien cordialement

Mohamed Habib MOKCHAH

MHM Conseil

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 528

Réponse postée 23 septembre 2022 16:02

tout à fait, plein de contraintes.

Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 108

Réponse postée 23 septembre 2022 11:37

bonjour,

pour unfo, je l'ai déjà signalé sur le chatbot, au fait mon profil (pas le CV) a été effacé il y a 10 jours, j'ai signalé, il a été restauré, hier à nouveau il a été effacé et toujours vide à l'heure où je vous écris. Je ne sais pas si d'autres collègues ont eu le même incident sur leurs profils.

cordialement

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 528

Réponse postée 23 septembre 2022 11:28

bonjour,

j'ai adhéré en juillet à un petit club d'entreprises, pour l'instant suis pas déçu(secteur la Défense et 92)

en effet il s'agit d'un club multi-secteurs, et il faut être patient pour (à mon sens) pour tisser des collaborations ou des opportunités, mais l'avantage est que ce multi-secteurs veut dire des potentiels "clients finaux", contrairement à se réunir entre même secteur.

mais les deux m'intéressent pour ma part, car j'ai cherché à répondre aux marchés publics l'année dernière, et ce qui m'a fait défaut, c'est de trouver des collègues prêts à se lancer avec moi pour gagner des marchés ensembles (misen en place de logiciels, modules ou petits ERP, etc.) car là on sort de la tâche pour aller vers assumer un projet complet, avec les gains qui vont avec mais les pertes (risques) qui vont avec aussi. (ce n'est plus obligation de moyen mais bien obligation de résultat), ce qu'on appelle aussi la co-traitance, l'avantge est la complémentarité, pas que que technico-fonctionnelle, mais aussi au niveau des moyens et capitaux, car pour déposer une réponse à un marché, on demande un capital minimum, et parfois un petit cabinet ne peut pas, en co-traitance ça devient possible... bref, j'ai abandonné depuis, suis retourné en mission..

cordialement

Forum : Vos projets
Réponses  : 53
Like  : 0
Vues : 114

Réponse postée 28 mai 2010 13:55

Bonjour,

cette annonce de Mr nludmann m'a intéressé aussi, sauf qu'il n'a pas répondu aux questions pour le moment.

Sinon je trouve que l'idée de Ziad intéressante, comme toute idée il faudra la creuser encore mais en gros elle répond au besoin essentiel de l'égalité entre memebres dans le droit "...actionnaires au meme niveau..." et le devoir "...on serai tous un peu commerciale..." dans un esprit d'équipe "...on mettrai vraiment nos connaissances à contribution des uns et des autres..."

Pour ma part, j'interviens pour avoir vos avis à propos de cette boite ( cooperative) qui me semble-t-il avoir trouver une manière "juste" d'organiser des indéps comme nous :
http://www.oxalis-scop.org/#/unecoop
Je vous laisse voir leur réglement interne et discuter si vous voulez par la suite, en mettant l'accent sur les inconvénients potentiels ( car leur intérêt, à mes yeux, est évident ), aussi les freins au développment de ce genre d'entreprises (conflits possibles, les partants, les nouveaux arrivants, les sans missions, le financement, etc. )

Si vous en connaissez d'autres organisations dans notre métier ( services et ingéniérie informatique ) n'hésitez pas à les faire connaître ( bien sur autres que les SSII, ces dernières on les connaît déjà très très bien 😉 ). Je parle pas non plus de boites de portages scop.

J'en ai vu d'autres ssii-scop etc. mais j'ai trouvé que celle ci (oxalis) est la proche de nos problématiques, mais à confirmer.

Cordialement
Réponse  : 0
Like  : 0
Vues : 21

Réponse postée 26 avril 2010 15:16

Bonsoir,

J'organise un meetup avec un collègue pour freelances Oracle Applis GL/AP/AR ou XRDJ. Le 3 mai à 18hr30
Vous trouverez les détails, dès demain matin, sur le blog : http://erpfreelancers.blog.free.fr/

Merci d'en parler à vos contacts.

Cordialement
Mohamed Mokchah
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 60

Réponse postée 8 février 2010 21:04

Désolé mercenaire, je viens juste de voir ta question, eh bien d'après moi 😉 sa sert d'abord à rompre son isolement, car j'ai pensé à faire ça quand j'ai vraiment subi ça ( 4 mois à la maison à attendre, très très peu d'appels, etc. plus d'entretiens ) et donc à cette époque rencontrer des collègues d'une manière neutre ( pas d'enjeux ni stress ) pour raconter et échanger nos expériences de recherches de missions, les bons sites, les projets qui vont se lancer par ci et par là ( donc missions potentielles pour nous ), le ki fait koi des boites des ssii des commerciaux etc. Crois moi que mm en se limitant à se bavardage entre personnes qui ont les mm chalenges que soi et les mm obstacles c'est déjà un grand plus.
Ceci dit, construire un réseau ça peut apporter plusieurs choses, au fait je veux pas être trop long, mais pour aller vite il peut concurrencer les SSII, j'ai vu chez FT un freelance qui a placé un autre freelance avec lui dans le même bureau chez FT, il touche sa commission comme une SSII, ceci est encore très rare mais ça existe, sinon grâce au réseau tu peux connaître des gens intéressants et ce n'est pas rien.

voilà j'espère que d'autres intervenants nous donneront leurs visions à propos du réseau.
Au fait depuis que j'ai commencé à m y intéresseé j'ai lu un peu les articles du site "place des réseaux" entre autres, j'ai acheté un bouquin parlant du sujet, etc. je pense sincèrement que ça vaut le coup, ça prend du temps, mais pour les gens qui aiment le groupe en général, pas trop individualistes, c'est une démarche très utile pour eux.

bonne soirée
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 60

Réponse postée 30 janvier 2010 01:10

Bonsoir,

J'organise un meetup pour freelances Oracle Applis GL/AP/AR. Le 9 février après 18hr30
Vous trouverez les détails sur le blog : erpfreelancers

Merci d'en parler à vos contacts, indeps dans ce domaine.

Cordialement
Mohamed Mokchah
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 20

Réponse postée 24 novembre 2009 10:04

Merci pour votre réponse, je vais voir du côté de mon anti-spam c'est peut être lui à l'origine de la disparition des mails.
Bien cordialement
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 20

Réponse postée 23 novembre 2009 11:45

Bonjour aux admins et à tous,

Voilà juste pour signaler deux petites remarques :
La première est que mon alerte je la reçois d'une manière très aléatoire, je sais que quand il y a pas d'offres c'est normal que je la rçois pas, cependant elle est positionnée à "tout reçevoir" donc je pense pas que plusieurs jours de suite y a aucune offre.
La deuxième est que le petit compteur qui indique le nombre de visites d'un CV a affiché un retour en arrière ( a passé de 145 a 140 entre mes deux dernières visites, je vois bien par contre que le compteur de position dans la base fonctionne bien ) alors que si j'ai bien compris il est cumulatif, donc il ne peut que augmenter ou du moins ne bouge plus.

Voilà, merci d'avance
Mohamed Mokchah
Réponse  : 0
Like  : 0
Vues : 18

Réponse postée 16 novembre 2009 18:15

Bonjour,

Vous trouverez les détails sur le blog :
http://erpfreelancers.blog.free.fr/

Merci d'en parler à vos collègues et connaissances.

Bien cordialement
Mohamed Mokchah
Réponse  : 0
Like  : 0
Vues : 29

Réponse postée 18 septembre 2009 10:19

Bonjour,

Vous trouverez les détails sur le blog :
http://erpfreelancers.blog.free.fr/

Merci d'en parler à vos collègues

Bien cordialement
Mohamed Mokchah
Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 48

Réponse postée 18 décembre 2008 21:49

Bonsoir Aurélien et à tous,

Toujours est-il je n'ai pas eu des réponses à mes questions ci haut :
- disparition de mon message que j'ai posté le 15 décembre.
- Le message de ce soir aussi, il n'a toujours pas apparu pour cause de modération, en effet il contient un lien mais vers un site d'un café pour indiquer une adresse du café et le descriptif du café, donc pas du tout des sites concurrents, j'ai déjà précisé auparavant que je ferai pas de pubs pour d'autres sites ici, ce qui est normal.

Maintenant et encore une fois si mes annonces de rencontres ne sont pas en accord avec la charte du site y a pas de mal à me le dire et je ferai plus d'annonces et je me vexerai pas non plus.

Bien cordialement
Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 48

Réponse postée 18 décembre 2008 17:46

Je parle d'un autre plus récent, celui dont vous parlez c'était pour la rencontre de la semaine dernière.
Sinon je viens d'envoyer une suite à ce topic même et le site me réponds qu'il faudra le modérer ( mon message ) or il était urgent pour ce soir, enfin bref ...
Cdt
Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 48

Réponse postée 16 décembre 2008 00:03

Bonsoir hmg,

Non d'aujourd'hui !

J'ai posté un message pour une rencontre pour ce jeudi 18, je l'ai bien vu apparaître, 20 minutes après elle a disparue.

Ça décourage qd même !

Cordialement
Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 48

Réponse postée 15 décembre 2008 19:29

Merci de le retrouver et le remettre.
Si ce genre d'annonces dérangent, merci de me le dire et j'arrête net.
Cordialement
Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 19

Réponse postée 10 décembre 2008 16:06

J'ai oublié de dire que j'en ai planifié deux autres meetup, jeudi prochain 18 Décembre et un autre lundi 12 janvier, même plage horaire même endroit ( autour de Chatelet car accessible aux max.)

Sinon j'ai annoncé ceci sur un autre site ( je veux pas le dire pour ne pas lui faire de la pub ici ) si vous pensez qu'il y en a d'autres sites où on peut passer cette annonce, laissez moi savoir par mp où faites vous même l'annonce, je suis juste initiateur de cette démarche et espère que notre réseau se met en marche rapidement.

Cordialement
Mohamed Mokchah
Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 19

Réponse postée 10 décembre 2008 15:55

IT/IS freelance meetup 1 : Demain Jeudi 11 entre 18 et 20 hr à Chatelet

Bonjour,

J’invite tous les collègues freelances, informatique de gestion SI/TI, en mission ou pas, à venir assister à un meetup, soit pour dénicher sa prochaine mission ou pour repérer un collègue pour le positionner sur une mission.
Le but de cette rencontre est de rendre possible de trouver sa mission grâce à un collègue déjà en mission, autrement dit un réseau inter-freelances.
Le concept est simple, on se rencontre, on parle de ses compétences, ses expériences ensuite de la mission recherchée ou au contraire du profil recherché. Le tout dans une ambiance stress less !! autour d’un glass ;-)
Au fait on trouvera pas forcément ce qu’on cherche dès la première fois, à force de venir on finira par trouver, pourquoi ? Plus je viens, plus je parle avec des collègues, plus je mémorise leurs besoins et vice versa, la prochaine rencontre le nouveau collègue que je rencontre, non seulement je peux être le profil qu’il recherche, mais aussi je peux lui parler de ceux (ou celles ok !) que j’ai mémorisé, donc finalement tout bêtement un réseau. Par contre pour que nous réussissons il faut que l’on joue vraiment ce jeu de mémoriser les besoins des autres et les transmettre, et donc être utile aux autres collègues en attendant joyeusement 🙂 l’arrivée de sa propre opportunité.
Les SSII, les cabinets et les ingénieurs d’affaire en général, ne seront pas écartés pour autant ( mais il faut en débattre pour éventuellment les limiter ) ils sont juste invités à préciser leur statuts à leurs interlocuteurs freelances dès le début de la rencontre (le port de badge est possible).
Pour participer envoyez-moi un mail précisant votre nom, prénom et numéro de SIRET* qui doit être exclusivement informatique de gestion, votre APE précis*, si vous êtes porté ( portage ) il suffit d'envoyer un justificatif ( je ne sais pas le quel précisément ).
je vous indiquerai, la veille de la rencontre, l’endroit et l’heure précise par retour mail. (Ca sera au delà de 18hr, dans un grand café à Chatelet, durée prévue de la rencontre ; 1 heure)
Soyons nombreux et à l’heure
Mohamed Mokchah
m.mokchah@wanadoo.fr

*Désolé d’exiger ces infos, ne pas le faire c’est prendre le risque de ne pas se trouver entre freelances confirmés ce qui capoterait la démarche. Ceci dit chaque freelance peut inviter un ami à lui intéressé par devenir freelance.