Le portage salarial, de quoi s’agit-il ?

5 min
38
0
0
Publié le mis à jour le

Dès le début des années 80, une nouvelle forme de travail émerge en France : le portage salarial. Ce modèle hybride désigne une relation de travail à mi-chemin entre le salariat et l’activité indépendante.

Cette organisation de travail a rencontré du succès auprès des salariés expérimentés et spécialisés IT, par exemple, vivant une période de chômage longue durée, notamment au tournant des années 2000.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Ce modèle d’organisation du travail définit une relation contractuelle tripartite entre un salarié, l’entreprise de portage salarial et l’entreprise-cliente. Ce type de contractualisation permet à un salarié expérimenté ou spécialisé dans un domaine de développer une activité professionnelle en tant que freelance IT, par exemple. Elle est formalisée par un contrat de travail entre l’entreprise du portage salarial et le salarié en freelance. L’entreprise de portage peut être une société privée, une collectivité ou une association.

Pour compléter cette organisation de travail hybride, un contrat commercial, ou contrat de prestation, est conclu entre l’entreprise cliente et l’entreprise de portage salarial. Il encadre la réalisation des missions (durée, nature, objectifs et résultats attendus…) assurée par le freelance.

Cette contractualisation tripartite du portage salarial est définie par l’article L.1254-1. Elle désigne une relation contractuelle différente du travail en intérim. Le salarié porté, entièrement autonome dans le choix et l’organisation de son travail, ne reçoit pas de directives de la part de la société de portage.

À qui s’adresse le portage salarial ?

Le portage salarial est l’une des solutions disponibles pour les professionnels à la recherche d’une organisation de travail indépendante. Il s’adresse à des personnes expertes dans un domaine et douées de capacités à travailler en autonomie.

Le saviez-vous ?
Le portage salarial est accessible aux professionnels selon certaines conditions :

  • Une qualification professionnelle de niveau 5 (équivaut à un BAC+2)

    ou

  • Une expérience significative de 3 ans minimum dans le secteur d’activité envisagé ;

Le portage salarial est particulièrement apprécié des cadres IT seniors pour prolonger une activité professionnelle dans les premières années de la retraite. Ce type d’organisation est aussi plébiscitée par les jeunes diplômés (BAC+2 minimum) à la recherche d’une activité professionnelle flexible, autonome et rémunératrice.

Lors d’un portage salarial, le freelance signe un contrat (CDD ou CDI) avec la société, la collectivité ou l’association de portage. En échange des services proposés, il reverse une partie du chiffre d’affaires obtenu dans le cadre de réalisation de prestations spécialisées auprès d’entreprises-clientes.

Les avantages du portage salarial pour les freelances IT

Cette organisation du travail hybride faite de contractualisations entre le professionnel, l’entreprise de portage et l’entreprise-cliente apporte de réels avantages au freelance IT-porté.

Notre conseil ?
Optez pour un portage salarial lorsque vous avez peu de visibilité économique et financière à moyen et à long terme au démarrage de votre activité indépendante.

Grâce à la contractualisation avec une entreprise gestionnaire – porteuse – le freelance IT bénéfice de plusieurs avantages sociaux et économiques :

  • Une affiliation au régime général de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). La souscription à une complémentaire santé reste à la charge du freelance 

  • Une couverture par l’assurance chômage. L’activité réalisée en portage salarial permet de cotiser et d’acquérir des droits Pôle-Emploi

Ces démarches administratives peuvent être intégrées à l’offre d’accompagnement proposée au freelance par la société de portage.

Une répartition équitable de la charge de travail

Le fonctionnement du portage salarial apporte un réel avantage au freelance IT qui débute son activité indépendante : une concentration sereine et entière pour son cœur de métier grâce à un soutien en gestion administrative, juridique et commerciale assurée par l’entreprise de portage.

L’intérêt du portage salarial réside en effet dans la répartition des rôles contractualisés entre le freelance IT et l’entreprise de portage.

Par exemple, le freelance choisissant le portage salarial consacre son énergie et ses compétences au développement commercial de son activité indépendante (prospection, démarchage et fidélisation des clients…). Il est soulagé de la gestion administrative, comptable, fiscale et juridique grâce aux services proposés par l’entreprise de portage.

Concrètement, le freelance IT réalise des prestations auprès de différents clients. La société de partage est chargée de facturer l’entreprise-cliente. Elle transforme ensuite le chiffre d’affaires réalisé, en salaire versé mensuellement au freelance IT.

Un accompagnement global

Une des prestations développées également par l’entreprise de portage peut être la proposition d’offres de travail aux freelances IT pour les aider à développer leurs réseaux. D’ailleurs, à l’issue d’une contractualisation entre la société de portage et le freelance IT, le salarié indépendant conserve son réseau de clients.

L’entreprise responsable du portage salarial peut aussi offrir aux freelances IT des formations professionnelles ponctuellement, accessibles gratuitement ou en échange d’une participation financière.

Le portage salarial : un principe en plein essor

Quelques chiffres concernant le portage salarial : en 2014, on dénombrait l’existence de 180 entreprises spécialisées dans ce service, contre 250 en 2017. Plus de 65 000 consultants ont choisi le portage salarial pour développer leurs activités.

Les freelances IT apprécient particulièrement le principe du portage salarial, qui facilite l’intégration à une communauté professionnelle et une gestion administrative, juridique et fiscale assurée par des experts. Ce type de contractualisation offre un réseau professionnel tout en restant autonome dans le choix et le rythme de ses missions.

Grâce au statut de salarié en CDD ou en CDI, le freelance IT porté par une société spécialisée peut bénéficier de ses allocations chômage entre deux missions effectuées comme prestations auprès d’une entreprise-tiers. Le portage salarial offre donc la sécurité et la stabilité financière aux travailleurs indépendants, libres de choisir leurs clients et leurs missions.

Comme pour lancer une activité indépendante, une étude de marché des différentes offres des sociétés de portage est essentielle avant de contractualiser avec celle la plus adaptée à vos besoins et à vos envies.

Echanger sur le forum à ce sujet, vous y trouverez plein d'astuces

Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Marché de l'emploi
# Freelance
# Indépendant

Commentaire

Dans la même catégorie