Red Hat : l’essentiel à connaître

5 min
150
0
0
Publié le mis à jour le

Red Hat est le nom de la société leader dans l’édition de logiciels open source et de distributions GNU/Linux. C’est une des premières compagnies à avoir commercialisé une solution « libre » en tant que produit. Depuis, la firme a été rachetée par IBM, mais elle continue à défendre son indépendance et sa neutralité. Red Hat est aussi un terme qui revient souvent dans les offres de mission et d’emploi pour les experts IT. De nombreux professionnels utilisent les outils Red Hat, en particulier « Red Hat Enterprise Linux », un système d’exploitation open source destiné aux entreprises. La gamme de produits et services Red Hat est très large et couvre désormais de nombreux domaines IT dont le cloud computing. Les formations et programmes autour de ces technologies « libres » se multiplient également et leur connaissance peut devenir un véritable atout sur un CV. Voici l’essentiel à connaître sur Red Hat.

 

Le leader de l’open source pour les entreprises

 

La renommée de Red Hat vient d’abord de son service phare : « Red Hat Enterprise Linux » (RHEL), une distribution Linux destinée au marché commercial et aux serveurs d’entreprise. Des éditions « universitaires » sont aussi proposées aux écoles et aux étudiants à des coûts inférieurs.

Les sources de RHEL sont open source et accessibles gratuitement. En revanche, elles doivent être compilées pour être exploitables. Red Hat commercialise ces distributions ainsi que des abonnements d’assistance, de mise à jour et des services d’intégration personnalisés.

Pour les entreprises et professionnels IT, l’utilisation de RHEL comporte de nombreux avantages notamment :

  • un environnement fortement sécurisé : la distribution Linux RHEL a obtenu la certification « critères communs » ou « common criteria » (CC), le plus haut niveau de certification de sécurité internationalement reconnu, qui l’autorise, entre autres, à être employée dans les agences gouvernementales ;

  • des API ouvertes : Red Hat est engagé dans une politique de fourniture d’interfaces de programmation d’applications ouvertes. Il n’y a donc aucun verrouillage causé par l’utilisation de technologie propriétaire ;

  • une importante évolutivité : RHEL est conçu et mis à jour pour présenter une évolutivité maximale afin de répondre aux besoins de tous les professionnels de l’IT qu’il s’agisse de freelance, de PME ou de grands groupes. Red Hat propose ainsi une multitude d’offres d’abonnement personnalisables et liées non pas à une version logicielle particulière, mais transférable sur différents serveurs (physiques ou dans le cloud) ;

  • un suivi et une maintenance proactive : Red Hat a pour politique de tester de manière approfondie tous ses nouveaux produits avant de les commercialiser. La firme réalise des veilles sécuritaires complètes pour détecter les failles et les risques et pour y répondre rapidement. La société met notamment en avant le fait d’avoir corrigé plus de 98 % des vulnérabilités critiques dans les 24 heures suivant leur identification ;

  • l’accès à Red Hat Developer Toolset (RDT) et aux collections de logiciels Red Hat (RHSCL) qui permet aux développeurs IT de bénéficier des dernières versions stables des outils de compilation, de développement et de support (par exemple la collection de compilateurs GNU et GDB, le framework Node.js, l’IDE Eclipse, le logiciel de gestion de versions Git, etc.).

 

Une large gamme de produits et services open source

 

Fort de son succès, l’OS « Red Hat Enterprise Linux » est rapidement devenu une base pour déployer d’autres technologies et applications « libres » aussi bien sur des machines physiques, que dans des environnements virtuels ou encore sur le cloud.

Les produits Red Hat incluent :

  • Red Hat OpenShift : une plateforme d’applications conteneurisées basée sur le framework Kubernetes ;

  • Red Hat Ansible Automation : une solution qui aide les utilisateurs de Red Hat OpenShift à gérer des configurations et à automatiser le déploiement des applications et la livraison continue de correctifs ou de mises à jour ;

  • Red Hat Package Manager (RPM) : un logiciel pour installer, gérer et supprimer des packages sous Linux ;

  • Red Hat Atomic Host : une variante allégée de l’OS Red Hat Enterprise Linux, qui inclut des systèmes d’optimisation pour l’hébergement de contenu Linux. Atomic Host utilise rpm-OSTree, un outil open source gérant les arborescences de fichiers amorçables, immuables et versionnées constituées de contenu RPM ;

  • Red Hat Ceph Storage : une solution de stockage ouverte, évolutive et simple conçue pour l’analyse de données, l’intelligence artificielle ou encore le machine learning ;

  • Red Hat OpenStack Platform : un projet d’infrastructure cloud open source ;

  • Red Hat Satellite : un outil complet pour faciliter le pilotage de tous les serveurs et de l’ensemble de l’architecture du SI, y compris le cloud. Elle permet de gérer l’intégralité des cycles de vie (approvisionnement, configuration, etc.) des systèmes Red Hat sur une seule console ;

  • Red Hat Virtualization (RHV) : une autre plateforme logicielle open source qui offre la capacité de virtualiser les charges de travail Linux, mais aussi Windows afin d’améliorer les performances.

 

Des formations Red Hat reconnues et recherchées

La gamme des solutions Red Hat est donc large et diversifiée. La prise en main de certains outils peut, de plus, s’avérer complexe et nécessiter des compétences avancées. C’est pourquoi Red Hat propose des formations, cours et même certifications pour tirer le meilleur parti de leurs produits open source.

Les formations en ligne

Les formations aux technologies Red Hat sont disponibles directement sur leur site sous forme de classe virtuelle ou de MOOC. Elles concernent généralement un produit ou une thématique spécifique telle que : 

  • le développement d’applications Red Hat Jboss ;

  • un cours accéléré pour devenir administrateur système certifié Red Hat (RHCSA) ;

  • l’administration d’OpenShift Enterprise ;

  • le développement Camel avec Red Hat JBoss Fuse.

Les certifications professionnelles Red Hat

La société dispense également des parcours professionnalisants reconnus dans le domaine IT. Les certifications proposées sont validées par des examens et permettent d’obtenir les titres suivants :

  • architecte en infrastructures ou en applications d’entreprise (RHCA) ;

  • ingénieur ou administrateur Linux (RHCE) ;

  • développeur JBoss certifié Red Hat (RHCJD) ;

  • développeur de microservices d’entreprise (RHCEMD) ;

  • administrateur système pour les environnements RHEL.

N’hésitez pas à nous faire part de vos témoignages sur le forum et à consulter nos offres de missions Red Hat.

 

Liens utiles : 

Boostez votre carrière

Les meilleures offres d’emploi sont chez Free-Work

Notre CVthèque est la première source de recherche de talents pour + 1 000 entreprises. Déposez votre CV et postulez en un clic !

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Actualités
# Programmation
# Développeur

Commentaire

Dans la même catégorie