Les différents types d’applications informatiques à connaître

5 min
69
0
0
Publié le

Les professionnels d’IT conçoivent, développent, déploient, maintiennent et sécurisent des applications informatiques. Mais, derrière ce terme générique se cachent souvent des solutions, sites, logiciels aux fonctionnalités très distinctes. Un système d’exploitation, un jeu vidéo, un site internet sont tous des applications informatiques qui reposent sur des langages de programmation, environnements et technologies bien spécifiques. Être au fait des différents types d’applications informatiques est donc indispensable avant de se lancer dans un projet, de répondre à une offre ou à une mission. C’est également une question qui revient régulièrement dans les entretiens d’embauches. Alors pour bien les distinguer et comprendre leurs spécificités, voici les différents types d’applications informatiques à connaître.

Les différentes catégories d’applications courantes 

Les applications dites courantes regroupent tous les outils et solutions logicielles utilisés quotidiennement. Les plus connues sont :

  • les suites bureautiques (traitement de textes, tableurs, etc.) ;

  • les gestions électroniques de documents (GED) ;

  • les solutions de comptabilité et de gestion de la relation client (CRM) ;

  • le courrier électronique ;

  • les systèmes d’exploitation ;

  • les navigateurs web.

Ces types d’applications ont pour point commun d’être généralement des solutions propriétaires déjà conçues ou open source, mais soutenues par d’importantes communautés. En tant que développeur ou programmeur, il y a donc très peu de chance qu’une entreprise vous demande de créer de zéro un nouveau système d’exploitation ou un navigateur web. En revanche, les tâches d’installation de ces applications et de personnalisation notamment pour les gestions de documents et de clients sont fréquentes.

Si vous travaillez dans une entreprise d’édition de logiciels, vous pourrez aussi être amené à concevoir entièrement un nouveau logiciel de comptabilité, de suivi de productivité, etc. Ces emplois et missions demandent à la fois des compétences en back-end pour gérer le fonctionnement interne et la connexion à la base de données ainsi qu’en front-end pour créer des interfaces ergonomiques et répondant aux normes d’accessibilité.

Les technologies et langages exploités sont eux spécifiques à chaque projet et entreprise. Certains éditeurs utilisent d’ailleurs leur propre langage de programmation en environnement de développement. L’exemple le plus connu est celui de SAP, la quatrième plus grande société de logiciel au niveau mondial. Certains de leurs projets sont développés en Java, mais aussi à l’aide de ABAP (Advanced Business Application Programming), un langage de programmation qui simplifie le développement d’applications dans les environnements SAP.

L’écosystème SAP est tellement spécifique et important que des formations et certifications particulières ont été créées. Des offres d’emplois et de missions ciblent aussi nommément des « développeurs SAP », « consultant SAP » ou « chef de projet SAP ».

Les différents types d’applications web

Une autre grande catégorie d’applications informatiques (qui pourraient aussi être qualifiées de courantes tant elles sont omniprésentes dans notre quotidien) est les applications web. Ce type regroupe :

Les sites internet peuvent eux-mêmes être divisés en deux catégories. La première concerne les applications web statiques qui regroupent les sites internet vitrine, les CV en ligne, etc. Ces projets demandent principalement des connaissances en HTML, CSS, JavaScript ainsi que des compétences en UX et UI Design.

La deuxième catégorie rassemble les applications web dynamiques c’est-à-dire les sites dont le contenu change pendant la navigation. L’exemple le plus courant est celui d’un site avec espace membre qui s’enrichit, lors de la connexion, d’informations spécifiques à l’utilisateur. La conception de ces applications demande, en plus des connaissances nécessaires à la réalisation de sites statiques, des compétences en système de gestion de bases de données (SGBD) et généralement en langage de scripts comme PHP.

Les applications e-commerce forment un type différent d’applications web. En plus d’être dynamiques, elles fonctionnent souvent avec des microservices et des appels à des API internes ou externes pour gérer, par exemple, le processus de paiement.

Enfin, les solutions à la demande ou en tant que service se sont généralisées avec l’essor du cloud computing. Leur but est de proposer les mêmes fonctionnalités et outils qu’un logiciel installé sur un ordinateur, mais depuis un simple navigateur web. Ils incluent également fréquemment des outils de collaboration et d’édition simultanée. Les technologies à connaître vont là aussi dépendre de chaque éditeur de logiciel. Cependant, pour travailler dans ce secteur des compétences en architecture cloud sont généralement indispensables.

Les types de logiciels et leurs exemples 

La dernière grande catégorie d’applications informatiques est les logiciels. Les plus demandés sur le marché IT sont :

  • les logiciels d’applications comme les antivirus, les logiciels de traitement d’images, les logiciels éducatifs, etc.

  • les logiciels de programmation notamment les environnements de développement (IDE) ;

  • les logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) comme Autocad ;

  • les logiciels utilitaires (défragmenteur, outil de compression et décompression, etc.) ;

  • les logiciels de gestion de projet ;

  • les logiciels de communication (visioconférence, messagerie en ligne, etc.).

Ce domaine est donc très vaste. Les sociétés éditrices de logiciels sont d’ailleurs depuis plusieurs années les recruteurs principaux de profil IT et ce secteur connaît une croissance constante. Les compétences demandées vont là aussi dépendre de chaque projet, mais globalement les éditeurs de logiciels recherchent des candidats capables de :

  • traduire des besoins fonctionnels en solutions techniques ;

  • concevoir l’architecture du logiciel ;

  • écrire le code source en utilisant différents langages de programmation (Python, JavaScript, Java, etc.) ;

  • concevoir les composants d’interfaces et de bases de données ;

  • gérer à la fois le back-end et le front-end ;

  • planifier et effectuer des plans de tests ;

  • implémenter et déployer le logiciel (avec des connaissances en réseau) ;

  • rédiger des documentations techniques et fonctionnelles ;

  • former les utilisateurs. 



Les développeurs, mais aussi consultants et chefs de projet ont donc des missions différentes selon le type d’applications sur lequel ils travaillent. Connaître leurs spécificités est indispensable pour réussir et s’épanouir dans sa carrière IT.

Et vous en tant que professionnels de l’informatique, avez-vous travaillé sur d’autres types de projets ? N’hésitez pas à nous partager vos expériences et conseils sur le forum free-work !

Par Laura Pouget, Rédactrice Web SEO & Développeuse Informatique.


  
  

Sources et liens utiles :

Formations et certifications SAP

Cartographie des métiers du numérique par Syntec

Boostez votre carrière

Les meilleures offres d’emploi sont chez Free-Work

Notre CVthèque est la première source de recherche de talents pour + 1 000 entreprises. Déposez votre CV et postulez en un clic !

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Actualités
# Programmation
# Web

Commentaire

Dans la même catégorie