← Retour

VincentB_

Nombre de posts : 2148

Inscrit depuis le : 11 juillet 2022

Suivant
Réponses  : 4
Like: 1
Vues : 102

Réponse postée il y a 4 heures

Si vous voulez être au micro et c'est votre cas, oui, il faut cocher la case.

Et quand ils vous disent qu'on ne peut pas être au micro en étant libéral je... non rien, laissez tomber (un avocat commence souvent au micro et je suis catégorique : avocat c'est libéral).

Recontactez la ligne chaude de l'INPI pour qu'ils débloquent la rubrique activité.

ça devient n'importe quoi...

Non, ça l'est depuis le début.

ce n'est pas de contacter le SIE qui va débloquer le fait de pouvoir ou non cocher parmi les options ccial liberal artisanal sur le guichet unique :))

En fait si, c'est souvent la porte de sortie. Car les impôts sont souverains en la matière.

Bonjour.

La question n'a été traitée que quelques centaines de fois en forum, guère davantage.

Le GU est foireux sur ce point. En cas de doutes prenez contact avec votre SIE et non l'INPI.

Réponses  : 3
Like: 1
Vues : 108

Réponse postée il y a 8 heures

Bonjour.

Cette arnaque sévit depuis au moins 20 ans... Il existe de nombreuses arnaques aux faux registres même si celle-là est la plus connue (à noter que son siège a beaucoup bougé avec le temps. Il était à Bruxelles au début, puis à Dublin, maintenant il est en Estonie. Pensée émue à l'époque où c'était à Bruxelles : il se trouve que je connais Bruxelles et j'avais éclaté de rire en lisant l'adresse, c'était celle de la poste de Brouckère... une simple boîte postale évidemment).

Vous en avez d'autres.

Les faux annuaires.

Les faux appels de cotisations sociales.

Les faux impôts.

Les demandes de versement forfaitaire pour avoir son numéro de TVA intracommunautaire.

Les demandes de versement forfaitaire pour avoir son numéro SIREN.

Les fausses cotisations ordinales (un peu tombées en désuétude).

Les arnaques à l'affichage obligatoire sur le lieu de travail.

Les fausses cotisations interprofessionnelles (mes préférées, je regrette parfois d'avoir prêté serment, je me serais fait un pognon de dingue avec ça et en plus c'est très difficile de pincer les auteurs).

etc.

Mes premières menaces de mort, je les ai reçues de l'éditeur d'un annuaire bidon qui n'avait pas apprécié un courrier que je lui avais envoyé. 😅

Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 60

Réponse postée il y a un jour

Bonjour.

Je ne comprend pas bien la question...

Quel rapport entre les modalités de mise en paiement du dividende et une convention de compte courant ?!

Si la question est simplement mal posée et que vous voulez savoir si le versement du dividende peut prendre la forme non pas d'un virement vers le compte bancaire de l'associé mais d'une inscription au crédit de son compte courant d'associé c'est oui.

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 68

Réponse postée il y a un jour

Bonjour.

Pour l'ACRE en théorie c'est possible.

Pour l'ARCE c'est évidemment exclu puisqu'il était fonctionnaire !

Reste à savoir s'il a le droit de cumuler sa retraite de militaire et une activité pro. On n'est pas en régime général mais sur un régime dérogatoire (c'est très compliqué, on est tantôt sur un régime spécial tantôt sur un régime autonome). Là on est sur un forum trop généraliste. Qu'il voie avec son autorité de tutelle car on est sur un truc très spécifique.

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 139

Réponse postée il y a 2 jours

Bonjour.

Est-ce que vous pensez que ce montage est pertinent ?

Il ne l'est pas.

Jamais de montage holding pour l'achat de la résidence principale.

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 102

Réponse postée 11 juillet 2024 13:28

Bonjour.

La question n'a été traitée que quelques centaines de fois en forum, guère davantage.

Le GU est foireux sur ce point. En cas de doutes prenez contact avec votre SIE et non l'INPI.

Réponses  : 13
Like  : 0
Vues : 251

Réponse postée 10 juillet 2024 19:50

Bonjour.

Personnellement je continue de recommander l'EURL IR micro. Même s'il faut parfois se battre avec l'URSSAF.

Et oui le résultat sera le même qu'en EI.

Et non pas besoin d'EC.

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 222

Réponse postée 7 juillet 2024 06:35

Bonjouuuuur...

Rions un peu.

Il bénéficie d'une couverture sociale dans quel pays et à quel titre ?

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 169

Réponse postée 3 juillet 2024 15:45

Bonjour.

Je précise que ce qui suit ne vaut PAS analyse. Je refuse de faire ça gratuitement sur les internets en n'ayant pas lu le contrat.

Comme l'a si bien dit le grand philosophe du siècle dernier trop tôt disparu Michel Colucci : "ça s'appellerait utiliser son intelligence à ses dépens".

Mais vous noterez que ce qui est interdit au client final c'est de faire travailler un "collaborateur" de l'ESN actuelle durant les 12 mois suivant la fin de la relation entre cette ESN et le client.

Si l'on ne tient compte que de cette clause :

  • elle est dans un contrat auquel vous n'êtes pas partie, vous pouvez faire ce que vous voulez ; vous ne courez aucun risque si vous poursuivez avec le client via une autre ESN ;

  • le client ne commettra alors une faute contractuelle que si vous êtes un "collaborateur" de l'ESN actuelle au sens des dispositions contractuelles.

L'êtes-vous ?

Vous avez trois heures.

Je retourne m'allonger en attendant mon infirmière.

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 106

Réponse postée 2 juillet 2024 17:07

Bonjour.

Cette question n'a aucun sens... De quelles entreprises parle-t-on ?

Réponses  : 16
Like: 1
Vues : 717

Réponse postée 2 juillet 2024 09:12

Bin il refuse les posts de ceux qui font montre d'un défaut de culture, d'intelligence ou de maîtrise des langues, je m'adapte donc, hein...!

Quant à la culture antique, la lecture des aventures d'Astérix y supplée largement. 😆

[Post modéré]

Réponses  : 16
Like: 1
Vues : 717

Réponse postée 2 juillet 2024 06:46

ils me laissent gambader librement :)

Arx tarpeia Capitoli proxima.

Comme tu peux le constater

Pourquoi ce tutoiement ? On se connaît ? 😶

[Post modéré]

Réponses  : 16
Like  : 0
Vues : 717

Réponse postée 1 juillet 2024 17:29

Tous mes posts ont été modérés par la vermine. Wow. Ça donne envie de participer au forum.

Vous pouvez partir, on ne vous retient pas...

D'ailleurs je crois que vous allez bientôt nous quitter. 😇

[Post modéré]

Forum : Aides sociales
Réponses  : 32
Like  : 0
Vues : 1236

Réponse postée 1 juillet 2024 08:14

Bonjour.

D'abord la requalification en salarié. Je ne connais pas la loi "stricto sensu", je ne vais donc pas vous contredire, mais requalifier un créateur d'entreprise en salarié parce qu'il travaille avec le même client final me semble quand même assez peu crédible. Mais peut-être avez-vous été confronté à cette situation?

Je plussoie totalement Hmg.

On est, pour reprendre ses propres termes, sur un contentieux d'un grand classicisme. Le fait d'avoir un unique client ne suffit certes pas en soi à entraîner la requalification. Mais c'est déjà 70% de l'argumentaire...

Avez-vous connaissance récemment (par une décision de justice, par exemple) d'une entreprise et d'un prestataire qui ont condamnés dans ce contexte ?

Cela existe, je ne le nie pas, mais est-ce courant? Je serai intéressé de connaître sur une année entière le nombre de prestataires informatiques ayant été requalifiés en salariés. Et encore plus intéressé par ce même nombre sur décision "arbitraire" de l'URSSAF (sous entendu sans que le prestataire ne soit à l'origine de cette requête).

Tapez dans un arbre et des décisions de ce genre il en tombera des dizaines.

Ce n'est pas limité au secteur des prestataires IT, c'est global. Même des... cabinets d'avocats se sont fait aligner. J'ai personnellement été contacté par des prestataires pour lancer de tels contentieux (j'ai transmis à des confrères car je ne fais plus le cph). Et mon associé a aussi défendu un client... au pénal.

Dans les affaires récentes vous avez eu le cas assez emblématiques des livreurs Uber. Elle a été très médiatisée mais pour une grosse affaire de ce genre vous en aurez une centaine dans des petits cph...

Merci à tous.

Le problème particulier qui se posait à moi, et je tiens à le signaler au forum dans le cas où d'autres personnes se trouveraient dans ma situation, c'était mon souhait de passer en direct chez le client sans passer par mon ESN, avec laquelle je suis en portage, d'où mon projet de rupture conventionnelle et de création d'entreprise.

En définitive, ce que m'a proposé mon ESN, qui me faisait mon portage, c'est de faire une rupture conventionnelle, de manière à passer du portage à la création de ma propre entreprise, mais tout en gardant un lien commercial avec elle : concrètement c'est elle qui continuent à recevoir le TJM de la part du client, qui prend un pourcentage et me reverse le reste une fois reçu la facture de la part de ma propre entreprise. Je suis indépendant avec un intermédiaire : leur contrat commercial avec le client ne change pas, et ce dernier n'a même pas besoin de savoir le schmilblick. Je ne peux pas faire autrement qu'accepter car c'est l'ESN qui a le contrat commercial.

En résumé, j'ignorais que la boite de portage pouvait me faire sans problème une rupture conventionnelle et me laisser créer mon entreprise, tout en gardant néanmoins le lien comm. avec le client pour rester dans son intérêt.

A part ce "détail", je vais suivre peu ou prou le processus que probe a décrit avec clarté ci-dessus .

Une question cependant : pendant la période de 6 mois au cours de laquelle je m'inscris à Pôle Emploi, je créé mon entreprise (EURL), je touche l'ACRE une fois puis une deuxième fois, ais-je le droit de me verser une rémunération dès le début ? Cela ne bloque par la réception de l'ACRE ? J'ai regardé sur le forum et sur le net sans trouver une réponse claire.

Car je sais que si j'opte pour une réception de l'ARE tous les mois, celle-ci s'arrêtera dès que je me verserai un salaire. Et de plus, j'ai peur que l'ARE ne soit pas suffisant pour me donne un salaire mensuel la première année équivalent à ce que je touchais en portage. Alors qu'avec l'ACRE + versement de salaire, je pourrais avoir la même chose qu'avant sinon plus, avec l'ACRE en supplément.

Réponses  : 11
Like  : 0
Vues : 272

Réponse postée 30 juin 2024 15:01

Bin Demosthene est déjà actuellement en SASU IR et le système Hiway maximiserait son revenu de 30% par rapport à sa situation actuelle : donc c'est forcément autre chose...

Niche disponible uniquement pendant 5ans = SASU à l'IR, rien de plus.

Réponses  : 11
Like  : 0
Vues : 272

Réponse postée 30 juin 2024 08:03

Bonjour,

Hmg, outre que je suis d'accord avec vous sur les nombreuses difficultés que posent les SAS unipersos à l'IR (et vous ne parlez que de l'IR BNC : c'est encore plus loufoque en IR BA... ), Demosthene nous parle bien de... SAS IS.

Par ailleurs il dit que justement il a aujourd'hui une SAS avec option IR 5 ans... mais que le "système Hiway" est différent et rapporte davantage.

Braÿf tout ça est très confus et très embrouillé.

Ce qui n'est pas bancale, ce sont les frais que cette société prend pour son modèle "miracle". Sur une année, ça représente pas loin de 10 000 € (oui, vous avez bien lu, ce n'est pas une faute de frappe).

'tin, ma carrière est un échec. 😱

Bonjour,

Je trouve étrange le mélange des genres : SASU IS avec déclaration BNC ?

Si on suppose que l'on est dans une certaine légalité (je l'espère pour leurs 1203 clients) et que l'on prend en compte la limite de 5 ans...

Je pense que l'idée miracle est la suivante :

  • création d'une SASU avec option IR pendant les 5 premières années (durée maximum de l'option)

  • déclaration en BNC (sans doute non pro) pendant cette période

Problème : Le régime SASU IR n'a pas été clairement prévu par les textes. Il y a en effet une contradiction entre le régime de rémunération des dirigeants en SAS (obligatoirement salariés même s'ils sont majoritaires) et le régime qui leur serait applicable dans une société qui fait option à l'IR (BNC/BIC pro).

Au final, sans réelle règle déclarative, on voit de tout pour ce régime. Dont des sociétés qui au final ne payent pas de cotisations et pas de prélèvements sociaux. Avec bien entendu des risques importants en cas de contrôle. Si une société se fait spécialiste de la question, on peut supposer que si l'administration trouve un cas anormal, elle se penchera sur les 1202 autres.

Maintenant, est-ce anormal ou est-ce la conséquence d'erreurs législatives qui devront être corrigées ? Personnellement, je préfère ne pas faire prendre ce type de risques et si quelqu'un veut le faire, qu'il soit au courant des risques.

Forum : Aides sociales
Réponses  : 32
Like  : 0
Vues : 1236

Réponse postée 29 juin 2024 15:22

J'ai capté que dalle. (*)

Si vous en êtes déjà à l'étape portage l'ESN est hors du coup. Je vois pas à quel titre elle reviendrait dans la boucle.

(*) N'oubliez pas que mentir est mon métier.

Merci à tous.

Le problème particulier qui se posait à moi, et je tiens à le signaler au forum dans le cas où d'autres personnes se trouveraient dans ma situation, c'était mon souhait de passer en direct chez le client sans passer par mon ESN, avec laquelle je suis en portage, d'où mon projet de rupture conventionnelle et de création d'entreprise.

En définitive, ce que m'a proposé mon ESN, qui me faisait mon portage, c'est de faire une rupture conventionnelle, de manière à passer du portage à la création de ma propre entreprise, mais tout en gardant un lien commercial avec elle : concrètement c'est elle qui continuent à recevoir le TJM de la part du client, qui prend un pourcentage et me reverse le reste une fois reçu la facture de la part de ma propre entreprise. Je suis indépendant avec un intermédiaire : leur contrat commercial avec le client ne change pas, et ce dernier n'a même pas besoin de savoir le schmilblick. Je ne peux pas faire autrement qu'accepter car c'est l'ESN qui a le contrat commercial.

En résumé, j'ignorais que la boite de portage pouvait me faire sans problème une rupture conventionnelle et me laisser créer mon entreprise, tout en gardant néanmoins le lien comm. avec le client pour rester dans son intérêt.

A part ce "détail", je vais suivre peu ou prou le processus que probe a décrit avec clarté ci-dessus .

Une question cependant : pendant la période de 6 mois au cours de laquelle je m'inscris à Pôle Emploi, je créé mon entreprise (EURL), je touche l'ACRE une fois puis une deuxième fois, ais-je le droit de me verser une rémunération dès le début ? Cela ne bloque par la réception de l'ACRE ? J'ai regardé sur le forum et sur le net sans trouver une réponse claire.

Car je sais que si j'opte pour une réception de l'ARE tous les mois, celle-ci s'arrêtera dès que je me verserai un salaire. Et de plus, j'ai peur que l'ARE ne soit pas suffisant pour me donne un salaire mensuel la première année équivalent à ce que je touchais en portage. Alors qu'avec l'ACRE + versement de salaire, je pourrais avoir la même chose qu'avant sinon plus, avec l'ACRE en supplément.

Réponses  : 11
Like  : 0
Vues : 272

Réponse postée 28 juin 2024 17:44

"Hiway, le retour du come-back de la vengeance de la suite du numéro 2".

La chasse aux pigeons est ouverte ?

Elle n'a jamais vraiment été close au vu du nombre de fils sur le sujet. Rappelons qu'on n'a jamais eu la moindre explication sur leur astuce miracle ce qui laisse planer le plus grand doute sur sa licéité.

Du coup, ça parait très beau, peut être trop.

"Quand ça paraît trop beau pour être vrai, souvent, c'est que c'est pas vrai." (Rick Harrison)

Bonjour,

"et c'est normal, c'est leur valeur ajouté" 😀

La chasse aux pigeons est ouverte ?

Réponses  : 16
Likes: 4
Vues : 717

Réponse postée 28 juin 2024 17:41

les gens de ce forum qui ont au dessus de 90 de QI (i.e. : qui savent parler anglais)

Après un début emprunt d'une aussi profonde débilité je me suis d'abord dispensé de lire la suite.

Bon et puis finalement j'ai décidé de faire un effort, le spectacle de la stupidité humaine ayant parfois un je ne sais quoi de réjouissant.

un métier "indésirable", similaire à celui de plombier.

Ben j'aurais pas dû.

C'est gracieux, vraiment. Note : j'ai des clients plombiers chauffagistes, vous auriez une crise cardiaque en découvrant quels sont leurs revenus.

Je dirais que ce nouveau membre du forum a 90 de QI mais dans le désordre.

Réponses  : 4
Like: 1
Vues : 188

Réponse postée 19 juin 2024 08:36

Bonjour.

C'est le guichet unique. Surtout ne cherchez pas à comprendre. Votre santé mentale est en jeu.

Je n'ai pas rencontré ce bug-là mais vous savez, il y a davantage de bugs sur le GU que de points lumineux sur une photo prise par le télescope James Webb.

Tiens, camarades forumers, si vous voulez avoir une idée de ce que nous subissons :

  • allez sur linkedin ;

  • cherchez le compte "Stephanie Aparisi" ;

  • lisez son fil "juriste en colère" et les réponses qui lui ont été apportées...

Vous allez voir, c'est désopilant.

Soyez patients ça peut prendre des semaines voire plus.

Réponses  : 13
Like  : 0
Vues : 479

Réponse postée 14 juin 2024 08:02

Bonjour.

Quand vous écrivez "indéfendable", est-ce "stricto sensu" ou y a t-il des cas de figure qui peuvent justifier cette double activité sous deux statuts differents?

La question m'étant destinée je réponds - avec retard et je m'en excuse, mais j'ai déjà eu l'occasion de dire pourquoi !.

Mais en fait Droopyann vous a fourni la bonne réponse déjà. 😅

Le cas que vous décrivez est en effet un peu différent puisque vous cumulez un contrat de travail classique (et non du portage) avec une activité indé. Ce n'est pas en soi suspect. L'attestation du client n'est donc pas requise (je pense d'ailleurs qu'il hésitera à la faire).

Bonjour

Effectivement c'est possible de cumuler portage et micro entreprise (je suis dans cette situation).

Dans la pratique c'est un peu plus difficile à mettre en place si tu es en full time chez un seul client avec qui tu vas soit facturé via la micro, soit via la société de portage.

Je facture via la société de portage sur ma mission principale, et de temps en temps lorsque j'ai une petite mission en parallèle je facturé via la micro entreprise.

À noter que pour éviter les abus de droit, il faut en théorie que les deux activités soient un peu différentes et que tu n'aies pas une clause de non concurrence entre les clients (cela va de soi).

On peut imaginer d'autres use cases où en fin de mission de portage tu as de la réserve et tu continues à te verser un salaire tout en prenant une mission plus ou moins longue en micro ... (À voir l'intérêt).

Forum : Actualités
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 345

Réponse postée 14 juin 2024 07:55

'vous fatiguez pas, post de 2022 qui est juste remonté à la surface à cause d'un spam publicitaire... (qui a été sucré par la modération que l'on remercie).

Salut ! Le trading peut être rentable mais ça demande du temps et de l'apprentissage. Pour la crypto, commence par des cours en ligne et des livres, pratique sur des comptes démo, et suis les actus. Patience et persévérance sont clés.

Par contre, pour info, il existe un logiciel de trading développé par des ingénieurs français qui permet de générer un rendement de 40% par mois (avec Garantie), je vous laisse le lien du site pour qui ça pourrait intéresser : https://trading-elite-11.webselfsite.net/logiciel-de-trading

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 151

Réponse postée 14 juin 2024 07:24

Déjà pour avoir un PV AG , j'ai fait des e-mails aller retour 15 fois avec des erreurs et refusent de mettre le nom de comptable ou le cabinet dedans .

Attention ça c'est normal ! Il faut voir quel était l'objet de ce PV mais le nom du cabinet d'EC n'a a priori rien à faire dans un PV !

Bonjour

Normalement vous devez avoir des clauses pour résilier, vérifier exactement ce qui est écrit, en général c'est plus facile de changer à la fin d'une clôture mais dans votre cas si vous venez de commencer et que ça ne vous convient pas, il est préférable de changer.

Sur mon premier EC on pouvait résilier à tout moment.

Ensuite : renvoyer une question technique aux services en charge des questions techniques est une pratique tout à fait normale dans tout cabinet. 

Je pense que l'assistant lui a dit de demander à des collègues freelances pour la question technique et n'a pas voulu transmettre sa question en interne. Parfois ils font ça pour éviter de trop montrer leur manque de compétence en ayant peur d'envoyer trop de question vers l'EC ou d'autres collègues plus expérimentés. Le risque est ensuite de se retrouver avec de nombreuses erreurs quand vous êtes dans cette situation.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 151

Réponse postée 14 juin 2024 07:22

Ah ok. Dsl, vos propos étaient peu clairs.

Dit comme ça effectivement c'est gênant... Ceci étant dit il faut voir quelle est la question que vous avez posée et si y répondre est bien inclus dans la prestation.

Bonjour.

Tout d'abord et sans malice : relisez vous avant de poster. La, vous lire, c'est une torture...

Ensuite : renvoyer une question technique aux services en charge des questions techniques est une pratique tout à fait normale dans tout cabinet. Je ne vois pas en quoi ça vous choque. J'ai commencé ma carrière en cabinet d'expertise comptable et je faisais justement partie de ces services vers qui les opérationnels renvoyaient les questions...

Ensuite pour rompre le contrat il faut le lire... En général c'est fichu pour cette année. Par contre vous pouvez résilier pour l'exercice suivant en respectant un délai de préavis. Attention c'est parfois avant le 1er juillet !

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 409

Réponse postée 14 juin 2024 06:09

Bonjour.

TROP vaste question.

Je plussoie code38. Faudrait un peu préciser le contexte, là.

C'est une vaste question.

Si vous n'y connaissez vraiment rien, le mieux est de faire appel à un professionnel.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 151

Réponse postée 14 juin 2024 06:08

Bonjour.

Tout d'abord et sans malice : relisez vous avant de poster. La, vous lire, c'est une torture...

Ensuite : renvoyer une question technique aux services en charge des questions techniques est une pratique tout à fait normale dans tout cabinet. Je ne vois pas en quoi ça vous choque. J'ai commencé ma carrière en cabinet d'expertise comptable et je faisais justement partie de ces services vers qui les opérationnels renvoyaient les questions...

Ensuite pour rompre le contrat il faut le lire... En général c'est fichu pour cette année. Par contre vous pouvez résilier pour l'exercice suivant en respectant un délai de préavis. Attention c'est parfois avant le 1er juillet !

Réponses  : 6
Like: 1
Vues : 258

Réponse postée 13 juin 2024 11:41

Le portage salarial peut se concevoir que pour du louage d'ouvrage. Pas sur du louage de choses et encore moins sur de la vente.

Et dsl aucune idée des fils où ça a été évoqué (plusieurs fois).

Bonjour. Question déjà traitée. Hors de question de passer ça en portage.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 258

Réponse postée 12 juin 2024 16:06

Bonjour. Question déjà traitée. Hors de question de passer ça en portage.

Forum : Salaires
Réponses  : 8
Like: 1
Vues : 351

Réponse postée 12 juin 2024 08:49

Une remarque générale : ce qui est dit dans ce fil ne vaut que pour le cas d'espèce.

La règle générale est que si vous êtes d'abord en franchise et que vous n'êtes pas précis dans le contrat, le montant exprimé est réputé TTC car c'est la règle entre professionnels.

Ce qui signifie que si vous basculez ensuite à la TVA... vous avez compris que ce sera pour votre pomme.

Forum : Salaires
Réponses  : 8
Like: 1
Vues : 351

Réponse postée 12 juin 2024 08:44

Bonjour.

J'applaudis bruyamment suite à la remarque de Droopyann. C'est vraiment un excellent conseil. Pour tout dire c'est ce que j'ai fait quand je me suis installé.

La TVA est un impôt redoutable, très formaliste. Si vous vous loupez ça ne se répare pas et c'est ruineux.

Bonjour,

Merci pour ce sujet. Je me pose la même question. As-tu dépassé le plafond en cours d'année ?

Si oui avec cet exemple :

Mars : CA 10000€

Avril : CA 10000€

Mai : CA 10000€

Juin : CA 10000€

J'imagine que c'est le mois de Juin ou on va devoir faire les calculs. Seuil de TVA de 36 800€ donc :

  • Facturation de 6 800€ sans TVA et

  • Facturation de 10000 - 6800 = 3200€ avec TVA = 3840€

C'est bien ça ?

Merci à vous,

Armand

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous