← Retour

Yebor

Nombre de posts : 1503

Inscrit depuis le : 9 avril 2021

Suivant
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 626

Réponse postée il y a 4 heures

Je suis du même avis que Hammou.

Vous venez d'apprendre la grossesse et en même temps vous venez de décrocher une mission, si vous annoncez directement à votre client il va probablement se dire il vaut mieux que je propose la mission au candidat N2 et que j'arrête le plus rapidement possible la mission (en trouvant une justification farfelue contrainte budgétaire etc).

Pour moi le mieux serait d'attendre le plus longtemps possible et donc d'avoir un maximum commencer la mission avant une annonce qui pourrait intervenir trop tôt, bien sûr ça peut être difficile ensuite de tenir l'information et au moment de l'annonce vous pourriez alors indiqué à votre client que vous ne vous attendiez pas à être enceinte et que vous vouliez vous assurer que tout se passait bien sur la grossesse avant de communiquer l'information.

Si au moment de l'annonce, vous avez déjà pu montrer vos compétences et faire un onboarding réussit, le client pourra alors se dire qu'il vaut mieux continuer la mission jusqu'au congé maternité (à voir ce que vous voulez faire ensuite)

Réponse postée il y a 4 heures

Bonjour,

Je pense que la problématique principale est qu'on ne doit pas cumuler normalement une EI au micro et du portage salarial pour la même activité (voir les nombreux messages de Vincent sur ça)

Si on reprend depuis le début : Vos reliquats de droits restants d'ARE correspondent à ce qui vous restait au moment de votre demande d'ARCE et donc du lancement de votre activité en micro-entreprise. Si vous souhaitez débloquer ce reliquat il faut prouver que votre projet à l'initiative de l'obtention de l'ARCE s'est arrêté => clôturer la micro-entreprise et fournir les formulaires de clôture à pole-emploi en vous réinscrivant.

Le fait qu'en parallèle vous ayez fait du portage salarial ouvre probablement de nouveaux droits car vous avez probablement cotisé à pole-emploi pour cette "2ème activité" mais je ne sais pas comment Pole Emploi va considérer cette activité exercé en parallèle de votre entreprise...

Réponses  : 18
Like: 1
Vues : 391

Réponse postée 23 mai 2024 14:21

-Un président de SASU qui se rémunère ne cotise pas à un régime chomage ?

Non

-Une holding pour 100k c'est inapproprié. Je développerai si besoin.

Oui mais il souhaite revenir en freelance ensuite et donc pourquoi retirer son cash à ce moment là et perdre toute sa tréso? Il peut tout à fait la garder ouverte, investir sur des CAT ou autres, payer uniquement les charges de comptables et dès qu'il reprend en freelance il continue à générer du CA, de la trésorerie et dès qu'il a une trésorerie plus importante pour la réalisation d'une holding il pourra basculer sur ça plutôt que de repartir avec une tréso à 0.

Le seul avantage que je verrais à fermer la SASU et reouvrir plus tard une autre structure serait de créer ensuite une EI ou EURL en micro pour bénéficier de l'ACRE et des faibles charges sur 2 années (1 année pour l'ACRE et 2ans où on dépasse le plafond du régime micro)

Les 100k de tréso dorment, ne sont pas investis et ne rapportent rien

C'est pas vraiment vrai, vous pouvez les investir dans votre SASU afin d'avoir des intérêts et supprimer au moins une bonne partie des différents frais comptables/bancaires.

A mon avis, il faut plutôt oublier les ARE et voir sur le long terme ce qui est le moins risqué pour vous (car vous pourriez ne pas avoir droit du tout au ARE).

Il s'agit d'une situation transitoire où vous voudrait revenir en Freelance par la suite, si votre structure existe déjà et bénéficie d'une trésorerie ce sera beaucoup plus rapide pour vous de reprendre une mission.

Imaginons vous prenez le CDI, vous fermez votre SASU et donc une grosse partie de votre tréso est perdue en flat tax... à la fin de la période d'essai votre employeur ne souhaite pas vous garder (contexte économique ou autre). Vous vous retrouvez alors dans une situation où vous avez inutilement perdu 30% de votre trésorerie, vous n'avez plus de société ni d'ARE.

Réponses  : 18
Like  : 0
Vues : 391

Réponse postée 23 mai 2024 14:07

Bref, puisque vous insister je vais expliquer ce qui a motiver mon choix. Lorsque j'ai démissionné en 2022, j'ai travaillé 3.5 mois pour ouvrir mes droits. Pas 120 jours non. Mais ça a pu évoluer depuis.

Oui mais vos droits ont pu être calculé sur votre précédent emploi et vous aviez eu 6mois de travail effectif au cours des 24 derniers mois, ce qui ne sera probablement pas le cas pour SebYves car en SASU il n'aura pas cotisé à France-travail

Si Seb laisse son cash trainer et qu'il part de son CDI pour une mission (il ne va pas partir de mission pour rien, si ?) il aura a nouveau du CA, donc on ne fait que retarder la problématique.

Qu'est ce qu'il peut investir avec sa SASU ? Des actions, de l'immobilier ? Yes. Mais sauf cas particulier, il va forcément les revendre un jour et devra aussi payer la flat taxe.

Il aura à nouveau du CA mais il pourra immédiatement reprendre une mission étant donnée que sa structure existe déjà

Je vous remercie par avance de ne plus me tacler sur mon métier. Je ne connais pas tout sur tout, et ce n'est pas parce que vous n'êtes pas d'accord avec moi que vous avez raison. Quelque soit ma préconisation à l'instant T, je n'ai pas la science infuse et me réserve le droit de me tromper.

J'ai indiqué ça car je ne suis pas spécialiste en investissement mais de ce que j'ai pu comprendre et voir sur le forum, il peut-être intéressant d'utiliser certains montages holding pour financer des achats immobilier via la trésorerie de la SASU, je n'ai pas la connaissance détaillée de ça mais c'est la raison pour laquelle j'étais étonnée de voir une suggestion inverse de votre part de lui proposer de fermer sa société et d'être soumis directement à la flat tax (car en général il me semble qu'on évite cette étape), le même commentaire provenant d'un autre membre sans spécialisation m'aurait moins surpris

Sinon vous avez aussi la notion de succession même si c'est pas abordé ici mais ça me parait être un élément intéressant pour éviter des droits de succession trop important via le pacte Dutreil.

Les 100k de tréso dorment, ne sont pas investis et ne rapportent rien

C'est pas vraiment vrai, vous pouvez les investir dans votre SASU afin d'avoir des intérêts et supprimer au moins une bonne partie des différents frais comptables/bancaires.

A mon avis, il faut plutôt oublier les ARE et voir sur le long terme ce qui est le moins risqué pour vous (car vous pourriez ne pas avoir droit du tout au ARE).

Il s'agit d'une situation transitoire où vous voudrait revenir en Freelance par la suite, si votre structure existe déjà et bénéficie d'une trésorerie ce sera beaucoup plus rapide pour vous de reprendre une mission.

Imaginons vous prenez le CDI, vous fermez votre SASU et donc une grosse partie de votre tréso est perdue en flat tax... à la fin de la période d'essai votre employeur ne souhaite pas vous garder (contexte économique ou autre). Vous vous retrouvez alors dans une situation où vous avez inutilement perdu 30% de votre trésorerie, vous n'avez plus de société ni d'ARE.

Réponses  : 18
Like  : 0
Vues : 391

Réponse postée 23 mai 2024 13:33

Ben pas vraiment, s'il a fait 3 mois de PE, il ouvrira ses droits au chomage (65 jours ouvrés)

Il me semble que ce n'est pas si simple et qu'il faut au minimum 130jours travaillées (environ 6mois) pour avoir droit à des ARE, tout dépend aussi si il avait un CDI avant mais je suppose que non.

Le montant de ses ARE sera alors calculé sur ces 6 mois de travail, je sais pas si ça sera vraiment une somme importante...

Pour les 65jours, vous faites probablement erreur avec une rupture pendant la période d'essai à votre initiative :

https://www.unedic.org/l-assurance-chomage-et-vous/demandeur-d-emploi-ou-salarie/mes-droits-en-fonction-du-type-de-rupture-de-contrat/est-ce-que-j-ai-droit-aux-allocations-chomage-si-je-romps-mon-contrat-pendant-la-periode-d-essai#:~:text=Si%20vous%20rompez%20votre%20contrat,de%2017%20heures%20par%20semaine.

Mais dans ce cas il vous faut avoir perdu involontairement votre précédent emploi, je ne sais pas si ce sera la position de pole-emploi...

Bref, je trouve étrange qu'un conseiller financier encourage à fermer sa SASU, payer la flat tax sur une trésorerie importante en ayant potentiellement droit ou non à des ARE et en perdant une bonne partie de son investissement potentiel pour autre chose...

Les 100k de tréso dorment, ne sont pas investis et ne rapportent rien

C'est pas vraiment vrai, vous pouvez les investir dans votre SASU afin d'avoir des intérêts et supprimer au moins une bonne partie des différents frais comptables/bancaires.

A mon avis, il faut plutôt oublier les ARE et voir sur le long terme ce qui est le moins risqué pour vous (car vous pourriez ne pas avoir droit du tout au ARE).

Il s'agit d'une situation transitoire où vous voudrait revenir en Freelance par la suite, si votre structure existe déjà et bénéficie d'une trésorerie ce sera beaucoup plus rapide pour vous de reprendre une mission.

Imaginons vous prenez le CDI, vous fermez votre SASU et donc une grosse partie de votre tréso est perdue en flat tax... à la fin de la période d'essai votre employeur ne souhaite pas vous garder (contexte économique ou autre). Vous vous retrouvez alors dans une situation où vous avez inutilement perdu 30% de votre trésorerie, vous n'avez plus de société ni d'ARE.

Réponses  : 18
Likes: 2
Vues : 391

Réponse postée 23 mai 2024 10:56

Concernant l'imposition sur votre treso: 0 puisque vous êtes en SASU

Comment ça 0? Et la flat tax de 30%?

Je trouve dommage de se prendre 30% de perte alors qu'en laissant sa trésorerie sur sa société on peut la réinvestir ailleurs (via montage SCI ou autres)

Bonjour

J'ai fermé ma SASU récemment

les frais de fermeture sont quasiment identiques à ceux d'une création (donc quasi nulle au vu de votre treso / environ 300€ pour fermé et idem pour ouvrir)

Concernant l'imposition sur votre treso: 0 puisque vous êtes en SASU (1 seul actionnaire) sinon c'est 5% à l'état

Bien entendu vous devez fournir vos états comptables (liasses) pour l'administration

note: la treso n'est pas un CA ... elle l'était, elle ne l'est plus puisque vous avez déjà été imposé dessus(tva, IS et autres charges...)

Réponses  : 18
Like  : 0
Vues : 391

Réponse postée 23 mai 2024 07:46

Les 100k de tréso dorment, ne sont pas investis et ne rapportent rien

C'est pas vraiment vrai, vous pouvez les investir dans votre SASU afin d'avoir des intérêts et supprimer au moins une bonne partie des différents frais comptables/bancaires.

A mon avis, il faut plutôt oublier les ARE et voir sur le long terme ce qui est le moins risqué pour vous (car vous pourriez ne pas avoir droit du tout au ARE).

Il s'agit d'une situation transitoire où vous voudrait revenir en Freelance par la suite, si votre structure existe déjà et bénéficie d'une trésorerie ce sera beaucoup plus rapide pour vous de reprendre une mission.

Imaginons vous prenez le CDI, vous fermez votre SASU et donc une grosse partie de votre tréso est perdue en flat tax... à la fin de la période d'essai votre employeur ne souhaite pas vous garder (contexte économique ou autre). Vous vous retrouvez alors dans une situation où vous avez inutilement perdu 30% de votre trésorerie, vous n'avez plus de société ni d'ARE.

Réponses  : 5
Like: 1
Vues : 70

Réponse postée 22 mai 2024 10:08

Si c'est uniquement pour vous en tant que président de SASU, c'est très simple car vous n'avez pas vraiment de gestion de CP, prime de vacances, prime macron, chèques vacances, ticket-restaurant etc

Donc il y a vraiment peu de risque d'erreur

Votre EC ne vous le propose pas?

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 70

Réponse postée 22 mai 2024 09:58

Franchement pour le prix de la sous-traitance d'un bulletin, vous embêter pas avec ça.

Mon EC utilise aussi Apy paie, ça peut arriver d'avoir des erreurs sur des trucs vraiment très particulier mais la plupart du temps j'ai vraiment rien comme problème et ça vous évite pas mal de temps perdu.

J'ai pas d'autres outil pour les fiches de paie, après ce que je me suis fait c'est un fichier Excel qui me permet de recréer les différentes lignes du bulletin de salaire afin de mieux les comprendre et vérifier / simuler les changements si je décide de me verser un salaire différent etc.

ça me permet de comparer le résultat avec Apy Paie

Votre EC ne vous le propose pas?

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 70

Réponse postée 22 mai 2024 09:43

Votre EC ne vous le propose pas?

Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 464

Réponse postée 22 mai 2024 09:24

Vraiment changer de comptable si il ne sait pas gérer la déclaration en ZFU...

Il faudra qu'il remplisse le formulaires DRESZFU lors de la déclaration du bilan afin de déterminer le montant du bénéficie exonérable, sur ce formulaire il est clairement indiquée :

votre bénéfice actuel en Case RA, RI, Y
Votre CA ainsi que la part du CA que vous avez fait dans la ZFU.

Le bénéfice exonérée (plafonnée à 50K€) les 5 premières années (Case XC)

Et le bénéfice imposable case XE qui correspond à votre bénéfice avant ZFU - le bénéfice exonérée lié à la ZFU (suivant le nombre d'année et la part de CA que vous avez)

Comme je n'ai pas trouvé de formulaire téléchargable, je vous ai mis un lien contenant les données vides, on comprend assez facilement qu'il s'agit d'une réduction sur le bénéfice ...

https://i.ibb.co/QNTNBX4/DRESZFU.png

De la même manière sur le bilan le bénéfice exonérée de 50K€ viendra en case 987 (ZFU) et 342 afin de réduire votre résultat fiscal

Vous pouvez lui demandez également de lire le BOFIP :

https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/5903-PGP.html/identifiant=BOI-BIC-CHAMP-80-10-30-20200422#Determination_des_allegemen_11

Pour les contribuables qui créent des activités dans l'ensemble des ZFU-TE à compter du 1er janvier 2015, le bénéfice exonéré ne peut excéder 50 000 € par contribuable et par période de douze mois.

On parle toujours de bénéfice exonérée et donc une partie du bénéfice ne sera pas soumis à l'IS, en aucun cas il s'agit d'une exonération de 50K€ sur le montant de l'IS...

Lorsque vous dépassez les 5 premières années, le bénéfice susceptible de faire l'objet d'un abattement lié à la ZFU n'est plus de 100% mais passe à 60%, 40%, 20% (il s'agit alors des cases Y1, Y2, Y3). Le plafonnement sera toujours de 50k€ maximum mais il faudra que votre bénéfice susceptible de faire l'objet d'un abattement soit élevé pour arriver à ces 50k€.

Exemple :

Vous avez un bénéfice de 80k€, vous avez 90% de votre CA dans la ZFU, ce qui donne :

Bénéfice susceptible d'être exonérée : 80k€ * 90% = 72k€

Si vous êtes en année 1 à 5 :

  • bénéfice exonérée : 50k€ (72k€ * 100% => plafonnée à 50k€)

  • bénéfice imposable : 30k€

Si vous êtes en année 7 :

  • bénéfice exonérée : 72k€ * 40% = 28.8k€

  • bénéfice imposable : 80k€ - 28.8k€ = 51.2k€

PS : de manière générale les EC font de nombreuses erreurs, c'est à vous de comprendre les règles et de les vérifier et expliquer en cas d'erreur à votre EC pourquoi ce n'est pas cohérent

Bonjour,

Ce n'est pas tout à fait vrai, pour la ZRR il n'y aura effectivement pas d'IS pendant les 5 premières années mais pour la ZFU il s'agit d'une réduction de 50K€ sur le bénéfice prix en compte pour le calcul de l'IS. Le plafond de 50k€ est augmenté de 5k€ par employé (temps plein) vivant en ZFU.

De la même manière que pour la ZRR, il y a ensuite une dégressivité de l'avantage à partir de la 6ème année.
Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 464

Réponse postée 22 mai 2024 07:54

Vous pouvez changer de comptable...

Bonjour,

Ce n'est pas tout à fait vrai, pour la ZRR il n'y aura effectivement pas d'IS pendant les 5 premières années mais pour la ZFU il s'agit d'une réduction de 50K€ sur le bénéfice prix en compte pour le calcul de l'IS. Le plafond de 50k€ est augmenté de 5k€ par employé (temps plein) vivant en ZFU.

De la même manière que pour la ZRR, il y a ensuite une dégressivité de l'avantage à partir de la 6ème année.
Sujet : Hightakers
Réponses  : 34
Like: 1
Vues : 4029

Réponse postée 15 mai 2024 10:02

Bonjour,

En gros il s'agit uniquement de contester dans un premier temps les perquisitions effectuées auprès de cette société. La société a donc fait une réclamation en ce sens auprès de la cour de cassation, puis à la cour d'appel pour contester la validité des perquisitions. L'état a rejeté à chaque fois la demande en lui demandant de rembourser uniquement les frais de procédure lié à l'article 700 (2500€ pour cour de cassation / 1500€ pour cour d'appel).

Rien n'a était jugé sur le fond mais des éléments ont été apportées pour expliciter la validité des perquisitions (notamment l'extrait repris par Freelance91) et les juges ont considéré cette perquisition comme valable. Ce qui signifie que les différentes pièces récupérées lors de la perquisition vont pouvoir être utilisé dans le cadre de la procédure suivante.

Merci pour cette réponse pleine de subtilité, et de nuances.

En l’espèce mon retour était précautionneux et je condamne moralement ces pratiques de défiscalisation agressive.

N’étant pas aussi instruit que vous sur le droit je m’interroge simplement sur les réels condamnations de cette société qui ne me saute pas aux yeux.

Sachant que cette société continue d’opérer.

Une bonne à action consisterait à lever mon ignorance.

Réponses  : 17
Like  : 0
Vues : 1003

Réponse postée 14 mai 2024 05:00

Ce commentaire est très surprenant et ne correspond pas du tout aux propos que peut tenir VincentB_ dans d'autres discussions.

Compte piraté ???

Vous avez sûrement lu rapidement

TÉMOIGNAGE : J'AI REDUIT MES COTISATIONS GRACE A CETTE PERSONNE

Salutations cher utilisateurs de ce blog, je passe par ce canal pour laisser un témoignage en faveur de METHODE TEAMS URSSAF qui a été très rapide dans le traitement de mon dossier concernant ma demande de réduction de cotisations et 24h  plus tard je recevais un remboursement de trop-perçu sur mon compte bancaire. Un grand merci à METHODE TEAMS URSSAF car j’étais vraiment septique au moment de la contactée et voilà mes doutes dissipés. En cas de besoins de réduction de cotisations crédible et fiable, veuillez lui écrire et discuter des modalités de réception de votre remboursement par mail.

E-mail : methode.teams.urssaf.ch@hahananjdeconne.com

Réponses  : 17
Likes: 3
Vues : 1003

Réponse postée 13 mai 2024 14:58

4 nouveaux membres crée le même jour pour vanter cette méthode, assez étrange comme coïncidence ?

Réponses  : 7
Like: 1
Vues : 300

Réponse postée 10 mai 2024 06:58

Pour le montant du plafond de l'ACRE il s'agit uniquement de vos revenus de l'entreprise (chiffre d'affaire). Ce plafond n'existe pas en EI/EURL au régime micro.

La somme que vous obtenez pour l'ARCE est un revenu personnel, vous n'avez pas de justification à apporter sur l'utilisation de cette somme et elle ne rentre pas dans votre CA

Bonjour,

Il me semble que vous confondez ACRE et ARCE.

Pour l'Arce, il y a eu des mises à jour, et vous êtes potentiellement à 60% maintenant.

Le seuil de 41 000 € (vérifier le chiffre exact) est pour l'ACRE et dépend du statut. C'est une réduction de charges sociales. En micro, c'est particulier comme fonctionnement.

Sujet : Sasu
Réponses  : 10
Like  : 0
Vues : 236

Réponse postée 3 mai 2024 14:48

La sécurité sociale c'est différent, il faut et suffit que l'on soit rémunéré au titre de ses fonctions de président. Par contre on aura uniquement la sécurité sociale et pas les avantages sociaux auxquels seuls les salariés stricto sensu peuvent prétendre. 

J'ai pas compris la différence entre on aura uniquement la sécurité sociale et pas les avantages sociaux

Sinon je rajoute la précision suivante, comme vous avez une indemnité en tant que président de sasu, vous ne pouvez pas prouver le nombre d'heures travaillées et donc il vous faudra une rémunération de 1015 fois le taux horaire brut sur les 6 derniers mois pour avoir droit à quelque chose pour un arrêt maladie par exemple

Bonjour.

Bon, on, va corriger un peu tout ce qui a été dit...

Déjà, il n' a pas de gérant en SAS...

On va supposer que vous parlez du président.

Ensuite, "être salarié" c'est avoir un contrat de travail et les droits d'un salarié (et il ne faut pas confondre avec "avoir la sécurité sociale des salariés", ce qui n'a rien à voir).

Sur le principe, oui, c'est cumulable.

Mais attention si le président est aussi l'associé unique de la SAS, c'est non.

La sécurité sociale c'est différent, il faut et suffit que l'on soit rémunéré au titre de ses fonctions de président. Par contre on aura uniquement la sécurité sociale et pas les avantages sociaux auxquels seuls les salariés stricto sensu peuvent prétendre. Attention, cette rémunération n'est en aucun cas un "salaire".

Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 294

Réponse postée 1 mai 2024 03:42

Bonjour

Je suis en SASU et j'ai aucun problème pour faire passer ses charges.

Vous confondez avec les frais kilométrique déductible à l'IR pour un salarié.

Mais dans tout les cas si votre comptable vous dit oui, il n'y a pas de raison de s'inquiéter

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 182

Réponse postée 28 avril 2024 18:29

J'étais justement intéressé par le placement sur un PER, avec comme but principal la réduction d'impôts.
Mais est-ce vraiment intéressant si en cas de sortie anticipée on déduit à l'entrée mais paye à la sortie ?

Je crois que vous avez pas lu les réponses, tout dépend de la clause permettant la sortie anticipée, la fin des droits au chômage n'engendre pas de reimposition à la sortie

Bonjour

un élement en lisant rapidement votre poste:

Si vous placez de l'argent dans un PER avec déduction à l'entrée, vous paierez dans un cas déblocage anticipé ou en sortie en capital des impots sur le montants et interets produits. En clair, vous déduisez à l'entrée mais payez à la sortie. Donc bien faire vos calculs avant d'avancer sur ce produit tunnel.

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 182

Réponse postée 28 avril 2024 17:16

Effectivement j'ai confondu avec les prélèvements sociaux merci d'avoir rectifié

@Mr Sky,

Non, il n'y a pas de condition, le PER est ouvert à tous.

@Yebor,

Même la plus value est exonérée di'mpôts:

"autres cas de déblocages anticipés : les sommes débloquées sont exonérées d’impôt sur le revenu, et les plus-values sont assujetties aux prélèvements sociaux de 17,2 %."

https://www.previssima.fr/question-pratique/plan-depargne-retraite-quels-sont-les-cas-de-deblocages-anticipes-des-per.html

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 182

Réponse postée 28 avril 2024 10:53

Je ne trouve pas de réponses sur mes autres questions dans ces sujets, à savoir :

Y'a t-il des conditions pour ouvrir un PER pour quelqu'un qui est déjà au chômage avec une micro entreprise active ? ou bien une durée minimale à respecter avant de pouvoir débloquer le PER ?

Je n'ai pas trop le temps de chercher mais je sais qu'on a déjà aborder cette conversation dans un autre sujet, il a peut-être était modérée de manière automatique par l'antispam.

En gros il n'y a pas de délai dans les textes mais il y a la notion d'abus de droit qui peut s'appliquer si par exemple vous faite un versement 1mois avant votre fin de droit. Après c'est difficile de savoir exactement ce qui sera considéré comme étant de l'abus en cas de contrôle.

Si vous placez de l'argent dans un PER avec déduction à l'entrée, vous paierez dans un cas déblocage anticipé ou en sortie en capital des impots sur le montants et interets produits. En clair, vous déduisez à l'entrée mais payez à la sortie. 

Non car la fin des droits au chômage est considérée comme les autres "accident de la vie", seul les intérêts seront alors imposés et pas le capital (contrairement à un déblocage pour achat de la RP par exemple). Si lors de la déclaration des impôts, la case est remplit automatiquement avec le capital + les intérêts il est nécessaire de la corriger en indiquant pourquoi.

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 850

Réponse postée 25 avril 2024 14:32

Bonjour

Si vous êtes frontalier prenez le CDI, votre net CHF sera très proche du brut. Vous cotiserez à la retraite et prévoyance suisse + chômage en cas de problème qui sera reversé à la France.

En entreprise vous aurez des contraintes supplémentaires si vous exercer directement en Suisse, voir les nombreux sujets ici, représentant de TVA local, procédure d'annonce etc

Pour au final être autant voir plus taxé que sur un CDI suisse

Réponses  : 10
Likes: 3
Vues : 444

Réponse postée 15 avril 2024 18:09

Bonjour,

Je pense qu'il y a de nombreux sujets qui disparaissent car je me souviens avoir participé à des conversations mais impossible de retrouver le sujet malgré les recherches free-work / google.

En effectuant rapidement quelques recherche pour chercher des conversations contenant des liens, j'ai pu trouver ces sujets qui ne sont plus disponibles :

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/les-offres-sans-reponses

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/20326-csg-dividendes-pfu-et-ir#149210

qui vient se rajouter à la liste déjà évoqué :

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/comment-jai-trouve-une-mission-en-2-mois-1

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/nouvelle-version-de-mon-simulateur-eurl-sasu-ei-micro-le-plus-complet-du-marche/

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/consulting-it-liste-des-activites-de-letablissement.

Il y a probablement de nombreux autres sujets perdues ... je trouve assez dommage que rien ne soit fait pour éviter ce problème

Réponses  : 35
Like  : 0
Vues : 3257

Réponse postée 11 avril 2024 19:40

Regarde la date du sujet initial ... c'etait pas les mêmes taux à l'époque maintenant on est à 3.8% ... bien plus que ton livret plus

Salut Yebor ,

C'est la misère ton placement à 1 % prend du livret + t'a du 2.5 net .

Ton 1 % c'est EMMAUS

Réponses  : 7
Like  : 0
Vues : 428

Réponse postée 11 avril 2024 19:28

Ah bon il faut prouver qu'on recherche un emploi en tant que Président de SASU non rémunéré ? Depuis toujours où c'est récent ?

C'est parce que dans son cas elle a déja une SASU + un emploi salarié avant l'obtention des ARE. Si elle perd son emploi (en portage salarial) ça peut ouvrir des droits à des ARE mais la SASU existait déjà avant et n'est pas à l'origine de la perte des ARE. Donc pole-emploi pourrait demander qu'elle retrouve un emploi similaire à ce qu'elle a perdu pour continuer à bénéficier des ARE

Réponses  : 18
Like: 1
Vues : 747

Réponse postée 10 avril 2024 06:40

Je ne sais pas trop ce que vous arrivez à récupérer en CA mais les livrets boosté sont plutôt pour des rentrées d'argent de 30k€ sur les 3 derniers mois, j'avais mis quelque détail ici :

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/freelance-banque-a-choisir?page=1

Si vous êtes vraiment dans ce cas de figure, je pense qu'il est assez facile, voir recommandé de garder un minimum de trésorerie dans l'entreprise. Sinon vous pouvez aussi demandé à changer de conseiller si vous n'êtes pas satisfait, moi c'est directement elle qui m'avertie d'un changement de taux à venir de manière à anticiper mes placements.

C'est vraiment un des avantages que je vois à rester au CA (pouvoir profiter d'offres sur des CAT non disponible ailleurs), parfois il peut y avoir des offres externes de CAT intéressante (MyMoneyBank ne semble plus en proposé pour le moment) mais assez peu sur une durée très longue de 7ans

Bonjour,

Je suis également au CA pour mon compte pro, initialement c'était pour faciliter l'obtention de mon crédit immo (après 2ans en EI / régime micro)

Par rapport à mon expérience du service, le tarif est probablement 100 ou 200€ supplémentaire / ans vs une banque en ligne mais c'est quelque chose que j'arrive à récupérer assez largement via les offres de CAT qu'il me propose depuis le début.

En général vous avez la possibilité d'ouvrir des CAT boosté 3mois avec des taux préférentiels pour toute nouvelle rentrée d'argent (>30k€ sur les 3 derniers mois), si vous faites ça en continue toute l'année vous récupérer déjà facilement la différence de tarif.

Ensuite il y a les CAT à plus long termes qui sont aussi parfois plus avantageux que les offres de MyMoneyBank ou d'autres et qui ont la particularité de pouvoir bloquer le taux jusqu'à 7 années. Ce qui signifie que même si les taux ont tendance à redescendre vous aurez la garantie de cette rémunération sur les 7 années.

Vous recevez vos intérêts trimestriellement, ce qui fait que même si vous souhaitez débloquer de manière anticipée le CAT (1mois de préavis), vos intérêts reste acquis.

Une autre option que j'ai utilisé l'année dernière était lié à une rayure sur une jante auprès d'une voiture de location, en général je n'avais jamais eu de problème, la voiture avait déjà plusieurs dommages mais je n'avais pas noté celui là. Bref comme je devais prendre l'avion rapidement j'ai signé et je me suis dit que j'allais pouvoir tester l'assurance de la carte bleu (450€ de dommage déclaré)

Au final, vous passez par un service dédiée du crédit-agricole avec un site prévue pour ça (Crédit agricole / Assurance Mastercard), le suivi est directement fait en France et très rapidement vous obtenir le remboursement.

Bref, je vous invite à demander à votre conseiller les conditions des DAT boosté 3mois (nom au CA) et des DAT Altissimo 7ans, les conditions changent régulièrement en fonction des banques régionales et du marché mais ça peut être une bonne option pour récupérer sans trop d'effort cette différence de cotisation

Réponses  : 18
Like: 1
Vues : 747

Réponse postée 9 avril 2024 12:20

Bonjour,

Je suis également au CA pour mon compte pro, initialement c'était pour faciliter l'obtention de mon crédit immo (après 2ans en EI / régime micro)

Par rapport à mon expérience du service, le tarif est probablement 100 ou 200€ supplémentaire / ans vs une banque en ligne mais c'est quelque chose que j'arrive à récupérer assez largement via les offres de CAT qu'il me propose depuis le début.

En général vous avez la possibilité d'ouvrir des CAT boosté 3mois avec des taux préférentiels pour toute nouvelle rentrée d'argent (>30k€ sur les 3 derniers mois), si vous faites ça en continue toute l'année vous récupérer déjà facilement la différence de tarif.

Ensuite il y a les CAT à plus long termes qui sont aussi parfois plus avantageux que les offres de MyMoneyBank ou d'autres et qui ont la particularité de pouvoir bloquer le taux jusqu'à 7 années. Ce qui signifie que même si les taux ont tendance à redescendre vous aurez la garantie de cette rémunération sur les 7 années.

Vous recevez vos intérêts trimestriellement, ce qui fait que même si vous souhaitez débloquer de manière anticipée le CAT (1mois de préavis), vos intérêts reste acquis.

Une autre option que j'ai utilisé l'année dernière était lié à une rayure sur une jante auprès d'une voiture de location, en général je n'avais jamais eu de problème, la voiture avait déjà plusieurs dommages mais je n'avais pas noté celui là. Bref comme je devais prendre l'avion rapidement j'ai signé et je me suis dit que j'allais pouvoir tester l'assurance de la carte bleu (450€ de dommage déclaré)

Au final, vous passez par un service dédiée du crédit-agricole avec un site prévue pour ça (Crédit agricole / Assurance Mastercard), le suivi est directement fait en France et très rapidement vous obtenir le remboursement.

Bref, je vous invite à demander à votre conseiller les conditions des DAT boosté 3mois (nom au CA) et des DAT Altissimo 7ans, les conditions changent régulièrement en fonction des banques régionales et du marché mais ça peut être une bonne option pour récupérer sans trop d'effort cette différence de cotisation

Forum : Aides sociales
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 210

Réponse postée 6 avril 2024 17:36

Bonjour,

ceci pour le raisonnement plus long terme des exonérations d'IR en ZRR.

Faites attention, je sais pas si vous travaillez vraiment dans la ZRR ou directement chez votre client qui se situe en dehors de la ZRR, il y a une notion de sédentarité ou non, de CA minimum à effectuer dans la ZRR etc pour être éligible.

Quelques informations sur ce sujet (sur le dispositif ZFU qui est relativement similaire au ZRR)

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/sasu-en-informatique-et-zfu

Un exemple concret de ce qui vient d'être répondu : j'ai préféré opter pour l'EURL à l'IR en sacrifiant les ARE, ceci pour le raisonnement plus long terme des exonérations d'IR en ZRR.

ARE : 18 mois (et dans mon cas avec décalage au 122e jour suite à démission et sous réserve de validation par une commission paritaire même si en principe pas de souci pour cette création d'entreprise)

ZRR : 5 ans sans IR + 3 ans dégressif.

Sur un CA élevé, c'est tout vu.

J'aurai bien aimé être en SASU à l'IS pendant 2 ans pour les ARE + ACRE puis 5 ans de SASU à l'IR pour la ZRR mais trop de craintes d'y perdre les exonérations ZRR et impossible de trouver un conseiller fiscaliste suffisamment connaisseur pour en savoir plus (sachant que j'étais pressé de créer ma société avec des clients qui m'attendent).

Pour autant je me suis inscrit à France Travail juste avant la création de l'EURL + 1er rdv obligatoire bientôt + actualisation, non indemnisé bien sûr, mais au cas où... si je venais à subir un revers vis-à-vis à des signatures prochaines de contrats, j'apprécierai de pouvoir faire valoir mes droits sociaux existants pour un peu d'ARE en attendant.

Réponse postée 6 avril 2024 06:40

Le mien m'a préciser que je devais respecter mes obligations de demandeur d'emploi, tant que je n'ai pas créé ma structure

Les obligations de demandeur d'emploi sont d'être en recherche effective d'un emploi.

La définition pour ça contient bien les démarches permettant de créer ou reprendre une entreprise

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14926

Vous devez accomplir des démarches régulières de recherche d'emploi dans le cadre de votre projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE).

Vous devez être en mesure de fournir à France Travail une justification, par exemple :

  • Recherches d'emploi en produisant les copies de vos candidatures

  • Réponses des employeurs à vos candidatures

  • Vos démarches en vue de la création ou de la reprise d'une entreprise

Dans le cas où vous souhaitez monter votre entreprise vous devez rechercher le statut le plus adapté, faire vos simulations etc et ce sont donc des démarches faites "en vue" de créer une entreprise

merci pour tes conseils. En suivant ces ateliers, peuvent ils me reprocher le fait de ne pas chercher du travail lors d'un control ? car je serai toujours en catégorie 1 tant que je n'ai pas encore créé ma boite.

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous