← Retour

Yebor

Nombre de posts : 913

Inscrit depuis le : 9 avril 2021

Réponse postée 2 décembre 15:09

Merci Fred également pour apporter ton commentaire, c'est toujours bien d'avoir plusieurs avis.

Perso même en entreprise, c'était assez évident de voir les Suisses qui n'aimait pas les Français mais en règle générale ça se passait quand même bien, si on est pas arrogant et qu'on reste humble et sympathique il n'y a pas de problème particulier d'intégration mais j'ai vu justement aussi certains français qui donnait cette mauvaise image et qui du coup ne facilitait pas la relation ensuite franco-suisse.

En ce moment je travaille plutôt avec une boite qui se situe en Suisse alémanique, du coup il y a vraiment pas du tout ce sentiment du fait qu'il n'y a pas beaucoup de Français (je dois être le seul), ils m'ont d'ailleurs invité à venir faire le déplacement la semaine prochaine juste pour participer à un événement de fin d'année avec eux, c'est plutôt sympa comme ambiance de travail

Super complet Yebor...

J'ai de la famille en haute savoie et j'ai déjà bossé en Suisse, et je confirme tout ce qui a été dit. Tu seras prélevé à la source parce qu'ils en ont marre que les permis temporaires se barrent avec la caisse...

Quant aux sentiments antifrançais, tu ne les vivras pas sur le lieu de travail. C'est en général très multiculturel et policé, et les RH veillent à la baguette. Pour l'aspect perso, il est certain que ça dépendra de là où tu habites. La haute savoie est réputée pour sa qualité de vie, à condition que tu évites les villes dortoir. Quant à vivre en Suisse, c'est quitte ou double. Ce sera plus cher, et tu devras te faire à la mentalité suisse qui est... particulière. Et ce sera là que tu trouveras le plus ce sentiment antifrançais.

La rem qui t'es proposée est faible. Il y a presque 10 ans le salaire d'un chef de projet senior était considéré a minima à ce prix. Si ta spé technique a de la rareté, tu devrais donc être au-dessus de ça. Maintenant, si tu vis en France, clairement ce sera un salaire très confortable... mais ce n'est pas une raison !

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 195

Réponse postée 2 décembre 14:47

Dans tout les cas le ratio entre Genève et Berne me parait cohérent, vous pouvez aussi contacter d'autres boites qui recherche un architecte réseau sur Genève pour vous faire une idée. Sur les simulateurs c'est effectivement difficile car parfois on va regrouper un peu tout les métiers mais il me semble que le métier d'architecte est quand même plus rémunérateur que les autres (encore une fois je suis pas spécialisé dans l'IT), j'ai effectué plusieurs essais sur d'autres métier et le simulateur que je vous ai donné me donne des chiffres qui me semble cohérent

Quel serait selon vous le "bon" salaire?

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 195

Réponse postée 2 décembre 14:23

Le salaire brut médian pour un architecte réseau sur Genève est de 168kCHF :

https://www.jobs.ch/fr/salaire/?canton=ge&term=architecte%20r%C3%A9seau

Vous avez probablement une négociation à réaliser, il est possible que la société ne souhaite pas vous verser directement un gros salaire dès le début mais au vue de votre situation (déménagement, frais de transport, démarche administrative, impact sur votre vie familiale etc.) ça me semble important de ne pas être bradé trop vite. Si la société est vraiment en manque de talent elle fera l'effort pour vous rémunérer correctement. N'hésitez pas à leur faire part de votre expérience de 15 années et qu'au vue de votre situation vous avez sensiblement la même chose en tant que Freelance donc ça ne semble pas être intéressant pour vous.

Vous pouvez aussi leur proposer d'établir directement dans le contrat le salaire après 1 année dans l'entreprise histoire d'anticiper cette partie de la négociation

PS : en comparaison sur Berne, le salaire médian est de 134kCHF, d'où le fait que je vous ai précisé que pour une autre région de la Suisse "pourquoi pas"

Quel serait selon vous le "bon" salaire?

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 195

Réponse postée 2 décembre 13:35

Pour le permis de travail c'est la société qui va s'en occuper directement mais je pense qu'il vous faudra avoir un logement frontalier.

Je suis pas certain que votre employeur vous autorise le télétravail 3 jours / semaine car il peut y avoir un risque pour eux (en général ça leur sert aussi d'excuse pour éviter le TT) : https://www.letemps.ch/suisse/berne-paris-veulent-une-solution-long-terme-teletravail-frontaliers

Normalement ça aura une incidence sur votre imposition et votre sécurité sociale, vous serez prélevé directement à la source sur votre salaire Suisse par Genève, je connais pas en détail le fonctionnement pour Genève mais vous pouvez trouver les informations sur google.

Concernant la sécurité sociale, vous avez deux possibilités :

  • Cotisez à la CMU pour rester à la sécurité sociale française => cotisation proportionnelle au revenu, cela coûte très cher pour les revenues important

  • Cotisez à la LAMAL et ne plus avoir de carte vitale française => Franchise annuelle avant d'obtenir un remboursement, plus avantageux en général pour les revenues plus important.

C'est un choix qui sera définitif donc bien calculez les deux options avant.

Clairement pour 125kCHF brut, ça ne me semble vraiment pas cher payé pour Genève... En général la société peut prendre en charge les frais de déménagement dans la négo salariale mais à mon sens il vaut mieux négocier un brut plus important. Les sociétés Suisse ont tendance à proposer des salaires très bas quand ils voient que ce sont des personnes qui ne sont pas de la région et qui n'ont pas conscience des niveaux de rémunérations sur place.

PS : si vous décidez de revenir ensuite en France vous pourrez alors revenir au système français de sécurité sociale

Vous n'avez pas répondu sur le fait que ce soit du brut/net du CHF ou de l'€.

En fait en Suisse vous avez très peu de charges sur votre salaire et donc votre salaire net représente 70 à 80% de votre salaire brut (hors IR), ça explique en partie pourquoi on considère que les salaires sont plus élevé en Suisse quand on compare le net.

Pour le canton de Genève c'est un peu particulier car il y a l'imposition à la source. Il y a également le fait que vous serez payé en CHF, certaines sociétés propose de vous verser sur un compte en € votre salaire en appliquant le taux de change au moment du versement de salaire. Actuellement le taux de change est très avantageux mais ça n'a pas toujours était le cas donc méfiez vous et pensez à bien négocier en CHF si nécessaire.

Concernant le fait de découvrir un nouveau pays / environnement, ça peut se comprendre et j'ai fait aussi ce choix il y a environ 10 ans mais ce n'était pas sur la région de Genève. Je n'ai pas eu à regretter mais il ne faut pas oublier qu'on implique aussi sa vie familiale et c'est donc important d'en tenir compte sur ce choix de vie.

Dans votre cas, je vous invite à être prudent et tenter l'aventure avec une location ou autre pour bien étudier si l'environnement et l'entreprise vous convient. Il y a ensuite la possibilité de démission avec Suivi du conjoint pour permettre à votre femme de retrouver un poste qui pourrait être intéressant également pour elle sans vous mettre en danger au niveau financier car elle disposera des ARE.

La mentalité est vraiment différente dans chaque région de Suisse donc c'est difficile de vous dire comment ça se passera dans votre entreprise mais je sais que Genève n'est pas spécialement bien réputé pour accueillir avec enthousiasme les français.

Concernant la sécurité sociale, il vous faudra également prévoir de passer à la LAMAL.

De manière générale, le salaire ne me parait pas très élevé pour Genève avec 15ans d'expérience même si je ne suis pas dans le secteur de l'IT, vous seriez dans une autre région de la Suisse peut-être pourquoi pas.

N'hésitez pas à allez voir les forums de frontalier Suisse pour vous faire une idée plus précise, quelques aspect à regarder : logement, garde d'enfant, embouteillage, santé etc.

Sinon de manière générale, la Suisse offre de très beau paysage, vous avez le Ski l'hiver, un peu de nautique sur les lacs durant l'été, rando ou autres. Vous avez également un réseau de train très développé et Genève dispose d'un aéroport très bien desservie.

Ce qu'il manquait c'est d'avoir plus de congés pour profiter un peu plus en famille, on est en général sur une base de 40H / semaine avec très peu de jours férié. La plupart des sociétés propose 5 semaines de CP malgré que le minimum soit à 4 en Suisse.

Je trouve que l'équilibre en Freelance reste un peu plus intéressant pour permettre de choisir un peu plus son temps d'activité

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 195

Réponse postée 2 décembre 13:05

Vous n'avez pas répondu sur le fait que ce soit du brut/net du CHF ou de l'€.

En fait en Suisse vous avez très peu de charges sur votre salaire et donc votre salaire net représente 70 à 80% de votre salaire brut (hors IR), ça explique en partie pourquoi on considère que les salaires sont plus élevé en Suisse quand on compare le net.

Pour le canton de Genève c'est un peu particulier car il y a l'imposition à la source. Il y a également le fait que vous serez payé en CHF, certaines sociétés propose de vous verser sur un compte en € votre salaire en appliquant le taux de change au moment du versement de salaire. Actuellement le taux de change est très avantageux mais ça n'a pas toujours était le cas donc méfiez vous et pensez à bien négocier en CHF si nécessaire.

Concernant le fait de découvrir un nouveau pays / environnement, ça peut se comprendre et j'ai fait aussi ce choix il y a environ 10 ans mais ce n'était pas sur la région de Genève. Je n'ai pas eu à regretter mais il ne faut pas oublier qu'on implique aussi sa vie familiale et c'est donc important d'en tenir compte sur ce choix de vie.

Dans votre cas, je vous invite à être prudent et tenter l'aventure avec une location ou autre pour bien étudier si l'environnement et l'entreprise vous convient. Il y a ensuite la possibilité de démission avec Suivi du conjoint pour permettre à votre femme de retrouver un poste qui pourrait être intéressant également pour elle sans vous mettre en danger au niveau financier car elle disposera des ARE.

La mentalité est vraiment différente dans chaque région de Suisse donc c'est difficile de vous dire comment ça se passera dans votre entreprise mais je sais que Genève n'est pas spécialement bien réputé pour accueillir avec enthousiasme les français.

Concernant la sécurité sociale, il vous faudra également prévoir de passer à la LAMAL.

De manière générale, le salaire ne me parait pas très élevé pour Genève avec 15ans d'expérience même si je ne suis pas dans le secteur de l'IT, vous seriez dans une autre région de la Suisse peut-être pourquoi pas.

N'hésitez pas à allez voir les forums de frontalier Suisse pour vous faire une idée plus précise, quelques aspect à regarder : logement, garde d'enfant, embouteillage, santé etc.

Sinon de manière générale, la Suisse offre de très beau paysage, vous avez le Ski l'hiver, un peu de nautique sur les lacs durant l'été, rando ou autres. Vous avez également un réseau de train très développé et Genève dispose d'un aéroport très bien desservie.

Ce qu'il manquait c'est d'avoir plus de congés pour profiter un peu plus en famille, on est en général sur une base de 40H / semaine avec très peu de jours férié. La plupart des sociétés propose 5 semaines de CP malgré que le minimum soit à 4 en Suisse.

Je trouve que l'équilibre en Freelance reste un peu plus intéressant pour permettre de choisir un peu plus son temps d'activité

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 195

Réponse postée 2 décembre 11:52

Pour information la vie et les logements sont très cher autour de Genève. Pour le salaire vous parlez en brut / net, en € ou en CHF?

N'oubliez pas que le climat n'est pas le même non plus et il faudra s'y habituer, vous aurez également beaucoup de Suisse qui ont développé un sentiment "anti-français"

Si vous avez la même chose qu'en Freelance, je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup d'intérêt à partir en Suisse

Il faudrait connaitre la région en Suisse, vous serez alors frontalier.

Attention également un CDI en Suisse peut facilement être arrêté, je connais plusieurs personnes qui sont venus avec famille et enfant pour au final ne pas être pris à la fin de la période d'essai ...

Pourquoi ne pas leur demander de rester en freelance au moins dans un premier temps? Le problème c'est que si vous faites le travail directement en Suisse (et non depuis votre domicile / bureau) ça peut vite devenir compliqué, voir :

https://ccibusiness.fr/sites/default/files/imports/27515/2020_-_02_-_een_suisse_facturation_dune_prestation_de_services_en_suisse_1.0.pdf

Réponses  : 15
Like  : 0
Vues : 195

Réponse postée 2 décembre 11:11

Il faudrait connaitre la région en Suisse, vous serez alors frontalier.

Attention également un CDI en Suisse peut facilement être arrêté, je connais plusieurs personnes qui sont venus avec famille et enfant pour au final ne pas être pris à la fin de la période d'essai ...

Pourquoi ne pas leur demander de rester en freelance au moins dans un premier temps? Le problème c'est que si vous faites le travail directement en Suisse (et non depuis votre domicile / bureau) ça peut vite devenir compliqué, voir :

https://ccibusiness.fr/sites/default/files/imports/27515/2020_-_02_-_een_suisse_facturation_dune_prestation_de_services_en_suisse_1.0.pdf

Réponses  : 11
Like  : 0
Vues : 88

Réponse postée 2 décembre 11:06

De mon côté j'ai uniquement ma rémunération qui est indiquée sur le PV d'AG d'approbation des comptes et sur ce PV on indique la rémunération de l'année N-1.

Il me semblait qu'on pouvait justement ajuster la rémunération assez facilement pour un président SASU mais je me trompe peut-être

Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 106

Réponse postée 1 décembre 17:02

En fait ce n'est pas vous qui allez choisir votre code APE mais l'INSEE qui vous l'attribue automatiquement en fonction de ce que vous décrivez comme activité.

Dans certains cas, cette attribution peut-être aléatoire mais il est bien possible que l'INSEE voit que la description que vous faites de votre activité est très proche de la précédente et donc vous attribue le même code APE.

Le lien suivant vous décrit quelques situations de fermeture/reouverture en micro-entreprise :

https://espace-autoentrepreneur.com/ruche/article/fermeture-de-son-auto-entreprise-comment-redevenir-auto-entrepreneur

PS : cela pourrait aussi être considéré par l'URSSAF comme une méthode pour vous permettre de dépasser plusieurs années les plafonds en micro-entreprise

Bonjour,

Merci pour vos réponses

Pour le VL, mon questionnement de création / reprise d'activité vient du fait que j'ai dépassé la date limite de Septembre pour demander l'option (de plus je dépasse les plafonds micro en 2022)

Dans une création et non une reprise, il n'y a plus ce soucis de date limite de septembre et cette condition de plafond micro respecté.

Je ne comprends pas pourquoi vous dites que l'APE n'est pas déterminable par soi-même lors de la création de l'AE, j'ai une double casquette Projet IT et Consultant Change en Finance/RH. Soit 2 activités différentes

Réponse postée 1 décembre 13:40

Si jamais j'avais mis une procédure en cas de facture impayé sur ce lien :

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/facture-impaye-que-faire

Il y avait des premières étapes sans avoir besoin d'avocat mais j'imagine que l'avocat peut aussi être assez dissuasif pour mettre plus de pression

hello

comme promis je reviens avec des news, j'ai discuté avec mon avocat hier , et heureusement il n'est pas comme certains ici :)

En gros ce qu'il faut retenir:

  • un contrat est engageant et ne pas être dénoncé/résilié comme bon nous semble

  • le préavis mentionné sur le contrat vaut même si la mission n'a pas débuté, pour moi c'est un préavis d'un mois

  • dans mon cas le contrat ne peut être résilié qu'avec une lettre avec AR , donc théoriquement l'ESN est toujours engagée et me doit 1 mois à partir de la réception du courrier

  • au delà du préjudice financier il y'a un préjudice moral

pour le reste, l'avocat me conseille de négocier avant, il n'a aucun doute sur le fait qu'en contentieux je décroche à minima 1 mois de rem + indemnité préjudice moral mais on est en France c'est lent, et fastidieux et me couterait selon lui dans les 3000 euros .

La stratégie est donc que l'avocat envoie un courrier assez "menaçant" à l'ESN les mettant en demeure de payer les sommes dues , cette somme sera "gonflée " pour leur faire peur et les inciter à négocier , si tout se passe bien on négocie et j'obtiens quelque chose, sinon c'est contentieux , à moi de voir si je veux passer à cette étape la ou pas, pour ses honoraires c'est plafonné à 960 euros cette phase de négociations, même si ça nécessite plusieurs aller /retour. sinon c'est 240 euros/heure.

Voila voila je vous tiens au courant si j'ai des news

Réponse postée 1 décembre 13:10

Merci d'avoir pris le temps de partager votre retour d'expérience! C'est très intéressant comme information

hello

comme promis je reviens avec des news, j'ai discuté avec mon avocat hier , et heureusement il n'est pas comme certains ici :)

En gros ce qu'il faut retenir:

  • un contrat est engageant et ne pas être dénoncé/résilié comme bon nous semble

  • le préavis mentionné sur le contrat vaut même si la mission n'a pas débuté, pour moi c'est un préavis d'un mois

  • dans mon cas le contrat ne peut être résilié qu'avec une lettre avec AR , donc théoriquement l'ESN est toujours engagée et me doit 1 mois à partir de la réception du courrier

  • au delà du préjudice financier il y'a un préjudice moral

pour le reste, l'avocat me conseille de négocier avant, il n'a aucun doute sur le fait qu'en contentieux je décroche à minima 1 mois de rem + indemnité préjudice moral mais on est en France c'est lent, et fastidieux et me couterait selon lui dans les 3000 euros .

La stratégie est donc que l'avocat envoie un courrier assez "menaçant" à l'ESN les mettant en demeure de payer les sommes dues , cette somme sera "gonflée " pour leur faire peur et les inciter à négocier , si tout se passe bien on négocie et j'obtiens quelque chose, sinon c'est contentieux , à moi de voir si je veux passer à cette étape la ou pas, pour ses honoraires c'est plafonné à 960 euros cette phase de négociations, même si ça nécessite plusieurs aller /retour. sinon c'est 240 euros/heure.

Voila voila je vous tiens au courant si j'ai des news

Réponse postée 1 décembre 12:15

J'avais déjà signalé ça sur un autre message mais j'ai pu faire appel à l'assistance juridique de mon contrat MMA pro, il s’agissait de La DAS pour analyser les clauses d'un contrat et les négocier avec le client.

Je n'ai rien eu à payer tout était inclus dans mon contrat d'assurance et j'ai bien pu échanger avec un conseiller juridique sur les différentes clauses mais je pense que ça peut dépendre des contrats d'assurances

Ce n'est pas pour vous couper l'herbe sous le pied Vincent mais je préfère donner toutes les options possibles

Est-ce que vous avez également vérifié dans votre contrat RC Pro si vous aviez pas une protection/assistance juridique? Parfois c'est inclus dans votre contrat et vous pourrez alors discuté avec un juriste pour vérifier cette clause

Réponse postée 1 décembre 10:22

Ce n'est pas pour vous couper l'herbe sous le pied Vincent mais je préfère donner toutes les options possibles

Est-ce que vous avez également vérifié dans votre contrat RC Pro si vous aviez pas une protection/assistance juridique? Parfois c'est inclus dans votre contrat et vous pourrez alors discuté avec un juriste pour vérifier cette clause

Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 106

Réponse postée 1 décembre 10:14

Bonjour

Ce n'est pas vous qui choisissez votre code APE, dans tout les cas ça sera probablement considéré comme une reprise de votre précédente activité informatique

Réponses  : 18
Like: 1
Vues : 251

Réponse postée 29 novembre 12:25

Ok parfais alors déjà sur ce point ^^ de mon côté j'ai eu l'ACRE en 2018 et c'était sur 3 ans d'où ma confusion mais effectivement en 2017 l'ACCRE était seulement sur une année

  • Pourrais-je bénéficier des aides ? J'avais eu l'ARCE en 2017 qui m'avait permis de toucher 50% des 2 ans d'indemnités chômage. Pourrais l'avoir à nouveau ?

Vous avez eu l'ARCE en 2017 et donc également l'ACRE qui était valable pendant 3 années. Il vous faut ensuite attendre 3 années après la fin du dispositif d'ACRE avant de pouvoir en rebénéficier.

Il vous faut donc déjà faire vos calculs en fonction de la date de début/fin d'ACRE et y ajouter le délai de 3 ans

Réponse postée 29 novembre 11:57

Pas de soucis Vincent, j'avais pas compris votre réponse ^^

Bonjour,

Une petite recherche sur le net:

https://itm.public.lu/fr/questions-reponses/droit-travail/periode-essai/c/c1.html

Dès la signature du contrat de travail, il y a accord définitif de volontés concernant ce contrat de travail destiné à prendre effet à la date convenue entre parties.

Le contrat de travail étant formé, les parties sont liées par les termes du contrat de travail.

En l'absence de motif grave, le contrat de travail signé en bonne et due forme ne peut pas être résilié avant le début de la période d'essai.

En effet, en cas de signature d’un contrat de travail comportant une période d’essai, l’article L. 121-5 du Code du travail relatif à la période d'essai est applicable.

Ainsi, l'article L. 121-5 (4) du Code du travail prévoit qu'il ne peut être mis fin unilatéralement au contrat à l'essai pendant la période minimale de 2 semaines, sauf pour motif grave. L'article précise ensuite les délais de préavis à respecter en cas de résiliation du contrat pendant la période d'essai.

Il est à noter que l'article L. 121-5 ne prévoit cependant pas de sanction, telle que l’allocation d’une indemnité compensatoire de préavis, si l’employeur, ou le salarié, résilie un contrat à l’essai ou bien en cas de rupture du contrat à l’essai avant la fin des deux premières semaines, sans respecter les délais de préavis applicables en cas de résiliation de la période d'essai.

Même dans le forum il y a eu un sujet:

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/signature-contrat-annulation-avant-la-mission-par-la-ssii?welcome_fi=1

Réponses  : 16
Like  : 0
Vues : 239

Réponse postée 29 novembre 11:07

Et pour finir, il se trouve que la loi (A123-96 du code de Commerce) autorise un EI à faire une demande à l'INSEE pour restreindre l'accès à ses données personnelles dans le répertoire SIRENE, mais les dirigeant/créateurs/associés d'une société n'en bénéficient pas. Logique.

C'est faux. Les dirigeants personnes physiques en bénéficient.

J'ai essayé de supprimer des données du site Manageo qui a publié mon résultat malgré une demande de confidentialité des comptes sans succès ...

Voici leur réponse :

En qualité de licencié de diverses sources publiques, MANAGEO est autorisée à diffuser ces informations publiques - y compris les noms prénoms des dirigeants statutaires - la collecte des données par les personnes publiques répond à des obligations légales imposant la publicité de ces informations. Les personnes concernées peuvent donc légitimement s’attendre à ce que les informations fassent l’objet de traitements ultérieurs. Le fondement de l'intérêt légitime implique que le recueil préalable du consentement de la personne concernée n'est pas nécessaire au traitement de ses données à caractère personnel tant que cet intérêt prévaut sur l’atteinte potentielle à ses intérêts ou libertés et droits fondamentaux.

En gros c'est une réponse "standard" pour la demande de suppression des autres données de type Nom/Prénom dirigeant, adresse etc mais c'est le seul site qui n'a pas répondu favorablement à la suppression de mes données financières.

Suite à une erreur de mon premier EC, il y avait eu un premier dépôt sans demande de confidentialité puis quelques semaines après avec la demande de confidentialité mais suite au premier dépôt des comptes, la plupart des sites ont rendu public les comptes de résultats

Il était temps que l'état réagisse, parce que societe.com faisait payer pour avoir accès à des documents gratuits.

Pour information Pappers est gratuit et se base sur les API fournies par l'état,

@Droopyann : on peut demander à ces sociétés privées de retirer vos données, mais vu que les banques, fournisseurs ... les consultent, il vaut mieux les garder publics ( surtout qu'il y a 36000 sites à contacter pour déréférencer votre société ).

Réponse postée 29 novembre 10:57

On parle d'un indé, pas d'un salarié...

Un indé peut bénéficier aussi d'une protection juridique ou d'une assistance juridique, elle est parfois incluse ou en supplément sur les contrats de RC Pro.

J'ai pu en bénéficier pour faire relire des clauses d'un contrat un peu particulier afin de proposer des changements sur ces clauses, je leur avais envoyé le contrat pour des conseils juridique dessus justement, notamment sur les termes à utiliser dans les propositions de changement.

Bonjour,

Une petite recherche sur le net:

https://itm.public.lu/fr/questions-reponses/droit-travail/periode-essai/c/c1.html

Dès la signature du contrat de travail, il y a accord définitif de volontés concernant ce contrat de travail destiné à prendre effet à la date convenue entre parties.

Le contrat de travail étant formé, les parties sont liées par les termes du contrat de travail.

En l'absence de motif grave, le contrat de travail signé en bonne et due forme ne peut pas être résilié avant le début de la période d'essai.

En effet, en cas de signature d’un contrat de travail comportant une période d’essai, l’article L. 121-5 du Code du travail relatif à la période d'essai est applicable.

Ainsi, l'article L. 121-5 (4) du Code du travail prévoit qu'il ne peut être mis fin unilatéralement au contrat à l'essai pendant la période minimale de 2 semaines, sauf pour motif grave. L'article précise ensuite les délais de préavis à respecter en cas de résiliation du contrat pendant la période d'essai.

Il est à noter que l'article L. 121-5 ne prévoit cependant pas de sanction, telle que l’allocation d’une indemnité compensatoire de préavis, si l’employeur, ou le salarié, résilie un contrat à l’essai ou bien en cas de rupture du contrat à l’essai avant la fin des deux premières semaines, sans respecter les délais de préavis applicables en cas de résiliation de la période d'essai.

Même dans le forum il y a eu un sujet:

https://www.free-work.com/fr/tech-it/forum/t/signature-contrat-annulation-avant-la-mission-par-la-ssii?welcome_fi=1

Réponses  : 18
Like: 1
Vues : 251

Réponse postée 29 novembre 10:51

  • Pourrais-je bénéficier des aides ? J'avais eu l'ARCE en 2017 qui m'avait permis de toucher 50% des 2 ans d'indemnités chômage. Pourrais l'avoir à nouveau ?

Vous avez eu l'ARCE en 2017 et donc également l'ACRE qui était valable pendant 3 années. Il vous faut ensuite attendre 3 années après la fin du dispositif d'ACRE avant de pouvoir en rebénéficier.

Il vous faut donc déjà faire vos calculs en fonction de la date de début/fin d'ACRE et y ajouter le délai de 3 ans

Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 327

Réponse postée 24 novembre 14:42

Sans lui décrire comment on accède au message privé ?? 🤪

Bonjour à tous,

Comment on fait pour creer un nouveau post sur ce forum ?

Réponses  : 26
Like: 1
Vues : 514

Réponse postée 24 novembre 14:27

J'avais pas noté que vous étiez en SAS et donc avec un associé...

Pour la micro-entreprise c'est une entreprise individuelle et donc il n'y pas d'associé, dans votre cas de figure c'est donc problématique d'où sûrement le fait d'être en SAS.

Lorsqu'on est en micro-entreprise, on va déclarer chaque mois (ou trimestre) son CA encaissé sur le site de l'URSSAF. L'URSSAF va alors vous prélevé 22% de votre CA (en prestation de service) au titre des cotisations sociales. Comme vous n'avez pas de CA vous n'aurez pas de prélèvement de l'URSSAF.

Mais c'est la même chose avec la SASU, si vous ne vous versez aucun salaire, vous n'avez pas de bulletin de paie, ni de cotisation sociale prélevé (attention quand même à la taxe PUMA), par contre la grande différence et qu'en général vous n'avez pas du tout besoin d'expert-comptable pour la gestion d'une micro-entreprise. Alors qu'en SASU il est nécessaire de faire un bilan qui est plus lourd à réaliser

Vous avez pas mal de site qui expliqueront sûrement beaucoup mieux que moi pour la micro-entreprise, par exemple :

https://www.portail-autoentrepreneur.fr/academie/gestion-auto-entreprise/comptabilite/calcul-charges

Est-ce que vous avez était conseillé pour le montage de votre SASU? Car j'imagine que vous avez dû faire des statuts etc. et du coup je trouve étrange que vous n'ayez pas eu un EC pour faire ça.

Dans votre situation, je vous conseillerais vraiment la micro-entreprise, vous n'aurez pas d'EC, les démarches sont très simples au niveau comptable et si vous n'avez pas de CA vous ne paierez pas de cotisation sociale.

Je sais pas si c'est possible ou non pour vous de passer en micro, notre ami Vincent vous indiquera sûrement la marche à suivre officielle qui serait une transformation SASU => EI avec droit de mutation etc, j'imagine que le plus simple pour vous étant la fermeture de la SASU et l'ouverture d'une micro si vraiment vous voulez continuer mais je vais me faire taper dessus ^^

Réponses  : 26
Like  : 0
Vues : 514

Réponse postée 24 novembre 13:32

Est-ce que vous avez était conseillé pour le montage de votre SASU? Car j'imagine que vous avez dû faire des statuts etc. et du coup je trouve étrange que vous n'ayez pas eu un EC pour faire ça.

Dans votre situation, je vous conseillerais vraiment la micro-entreprise, vous n'aurez pas d'EC, les démarches sont très simples au niveau comptable et si vous n'avez pas de CA vous ne paierez pas de cotisation sociale.

Je sais pas si c'est possible ou non pour vous de passer en micro, notre ami Vincent vous indiquera sûrement la marche à suivre officielle qui serait une transformation SASU => EI avec droit de mutation etc, j'imagine que le plus simple pour vous étant la fermeture de la SASU et l'ouverture d'une micro si vraiment vous voulez continuer mais je vais me faire taper dessus ^^

Réponses  : 25
Like: 1
Vues : 327

Réponse postée 24 novembre 13:26

Pour moi c'est bon maintenant sauf l'affichage lorsqu'on fait un "quote" qui reste sur un fond blanc lorsqu'on écrit le message (mais je sais pas si c'était dans le correctif ou non)

Merci pour les modifs!

Re @VincentB_, @Yebor, @Droopyann,

Pouvez-vous me confirmer que c'est ok à présent de votre côté ?

Réponses  : 25
Like: 1
Vues : 327

Réponse postée 24 novembre 12:01

Bonjour,

Tu vas dans la section qui t’intéresse du forum, puis tout en haut à droite tu as un bouton "Nouveau sujet"

PS : il est préférable de mettre à jour ton nom avant de créer un sujet

Bonjour à tous,

Comment on fait pour creer un nouveau post sur ce forum ?

Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 327

Réponse postée 24 novembre 09:45

Une solution à votre "problème" arrive très bientôt ! Encore un petit peu de patience...

Même si c'est Yann qui remonte ça régulièrement, je pense que c'est quelque chose qui a été remonté depuis le début du nouveau forum par beaucoup d'utilisateur et je dirais plutôt "Une solution à ce "problème"" ;-)

A mon avis vous allez satisfaire beaucoup d'utilisateur lorsque ce bandeau sera réglé :)

J'ai aussi des problèmes avec la messagerie, même si je ne l'utilise pas beaucoup.

Je suis d'accord avec @yebor.

J'ai aussi des problèmes sur certaines réponses, où les flèches de déplacement ne me permettent pas de déplacer le curseur d'écriture, mais vont me déplacer dans la page.
Le curseur d'écriture dans certains messages disparait ...

En bref, c'est pas top.

(et je ne parle pas du bandeau en haut 🤪)

Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 327

Réponse postée 24 novembre 09:40

Merci pour ce retour!

Bonjour à tous !

En effet, nous sommes sur des fix concernant la messagerie (qui ne touche pas tous les users) ainsi que l'edit d'un message repris lorsque l'on souhaite répondre.

Je vous tiens informée lorsque tout ceci est en prod (nous faisons également une MAJ de l'éditeur).

Nous nous excusons pour la gêne occasionnée.

Concernant la visibilité du système de quote je remonte votre remarque, mais une fois publié le fond grisé au niveau du texte apparait bien.

Bonne journée, à très vite 😉

Réponses  : 17
Like  : 0
Vues : 405

Réponse postée 24 novembre 07:32

@bixmann

Vous recevez les notifications pour les messages privé?

donc bascule en eurl/sasu.

Pour la 21589456987426ème fois : le jour où il y en aura un qui se fera pincer en faisant ça, ça fera selon le principe cher à Louis de Funès un énorme boum.

il laisse de côté sa microentreprise(il ne la ferme pas). il crée un eurl/sasu pour la même activité je suppose.

Bravo ! Vous êtes l'heureux gagnant d'un contrôle fiscal.

je ne suis pas sûr que une SARL uniperso IR micro vs microentreprise rapporte le même net après impot

Ben si... C'est le même régime fiscal...

____________________________________________________________

22 novembre 2022 - Journée nationale de mobilisation des acteurs du monde judiciaire ; soutien aux magistrats et personnels des greffes

Réponses  : 25
Like  : 0
Vues : 327

Réponse postée 23 novembre 21:28

Bonjour Vincent

De mon côté la messagerie fonctionne mais j'ai aussi signalé en message privé des problèmes suite à la mise à jour:

  • Lorsqu'on fait un "quote" d'un message, on ne voit plus clairement que c'est une citation par rapport à l'ancienne version où cette zone était grisé

  • Lorsqu'on fait un "commentaire" d'un message, ça va reprendre l'ensemble du message précédent, je pense que c'est inutile car souvent on doit supprimé cette partie, on ne souhaite pas forcément reprendre toujours le message précédent, d'autant plus qu'on ne voit pas que c'est une "citation" du message précédent

  • Lorsqu'on essaye de faire un "commentaire" sur android, ça génère des problèmes d'affichage pour pouvoir écrire le contenu du message correctement

Réponses  : 17
Like  : 0
Vues : 405

Réponse postée 22 novembre 19:29

Vous aurez également le plafond de l'ACRE qui s'appliquera sur le régime eurl avec micro alors que ce ne sera pas le cas pour l'EI en micro, ce sera aussi une différence.

donc bascule en eurl/sasu.

Pour la 21589456987426ème fois : le jour où il y en aura un qui se fera pincer en faisant ça, ça fera selon le principe cher à Louis de Funès un énorme boum.

il laisse de côté sa microentreprise(il ne la ferme pas). il crée un eurl/sasu pour la même activité je suppose.

Bravo ! Vous êtes l'heureux gagnant d'un contrôle fiscal.

je ne suis pas sûr que une SARL uniperso IR micro vs microentreprise rapporte le même net après impot

Ben si... C'est le même régime fiscal...

____________________________________________________________

22 novembre 2022 - Journée nationale de mobilisation des acteurs du monde judiciaire ; soutien aux magistrats et personnels des greffes

Réponses  : 45
Like  : 0
Vues : 1083

Réponse postée 21 novembre 10:45

Dans le bâtiment où je suis, il y a d'autres société dont une qui a au moins deux tesla sur le parking, j'imagine bien que c'est pour déduire en amortissement avec batterie séparé sur la facture etc. mais je me demande aussi est-ce que c'est dans un intérêt de la société d'avoir deux véhicules de type Tesla?

Pour votre cas personnel, qu'est ce qu'en pense votre comptable? Avez-vous déjà prévu un argumentaire en cas de contrôle? J'imagine qu'il pourrait y avoir un certain confort pour se rendre chez votre clients, est-ce que vous prenez votre client dans le véhicule pour un repas d'affaire afin par exemple d'apporter une certaine crédibilité et sérieux de votre entreprise pour la signature de mission >150K€ par exemple etc.

A la fin c'est à vous de choisir si vous souhaitez prendre ce risque ou non en cas de contrôle, est-ce que vous avez déjà subit un contrôle ou pas encore? J'imagine qu'au vue de votre CA un contrôle potentiel serait sûrement possible dans les prochaines années. De ce que j'ai compris le fisc regarde aussi les entreprises sur lesquels il peut arriver à récupérer de l'argent et quand on fait un CA important c'est une source de revenu potentielle à étudier pour eux