← Retour

san9our

Nombre de posts : 21

Inscrit depuis le : 3 janvier 2013

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 146

Réponse postée 4 décembre 22:23

Bonjour,

Je viens de me lancer dans une activité en freelance en SASU.

L'entreprise est domicilié chez moi.

Quand je fais du télétravail ai-je le droit de prendre mon repas de midi dans un restaurant et le passer en note de frais ? (la charge de travail étant importante que je ne peux pas me permettre de préparer le repas chez moi).

Il m'arrive aussi de bosser tard jusqu'à 22h ou plus. Dans ce cas, pareil, puis je cumuler le repas de midi et le soir en note de frais ? (ce cas de figure se passe généralement quand je suis sur le site de mon client)

Merci,

San

Sujet : Sasu arce
Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 211

Réponse postée 17 octobre 19:53

Bonjour Yebor,

Tu dis :

"Le maintien des ARE n'est pas vraiment un problème pour pole-emploi du moment que vous êtes à l'IS"

Quand est-il pour le maintien des ARE avec une SASU à l'IR ? (je n'arrive pas à avoir une réponse claire et les experts comptables ne sont pas alignés sur le sujet !

Merci

Réponses  : 70
Like  : 0
Vues : 823

Réponse postée 2 octobre 09:36

Théoriquement c'est possible (à confirmer par d'autres).

Maintenant, il ne faut pas oublié que les ZFU sont implantés dans des quartiers où l'insécurité règne.

Louer un appartement qui va se retrouver dans une barre avec des de*lers, non merci !

D'où l'intérêt d'un parc d'activité sécurisé.

ça se trouve, je me trompe. C'est pour ça que je fais appel aux retours d'expériences de ceux déjà installés en ZFU.

Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 464

Réponse postée 1 octobre 15:50

Tout à fait, il faut plutôt simuler avec le statut SAS à l'IR

Les dividendes ne sont pas intéressants en SARL vu qu'ils sont soumis aux cotisations sociales.

Réponses  : 70
Like  : 0
Vues : 823

Réponse postée 1 octobre 15:30

Bonjour à tous,

Je cherche à louer des bureaux dans une ZFU en île-de-France et je ne trouve quasiment pas d'offre sur le net !

Êtes-vous installé dans des ZFU ? avez-vous des pistes à me proposer ? des URL ? des agences spécialisées ?

Y-a-t-il des pièges à éviter ?

Merci par avance.

San

Réponses  : 29
Like  : 0
Vues : 498

Réponse postée 30 septembre 22:47

Bonjour,

Les dispositifs ZRR / ZFU doivent s'arrêter au 31 décembre 2023 (si pas de prolongation). => L'entreprise implanté dans une ZRR/ZFU avant le 31 déc. continue de bénéficier du dispositif. C'est bien ça ?

As-tu des sites web et/ou agences pour chercher des bureaux en location dans des ZRR/ZFU ? (par MP, si cela pose problème au forum)

Merci

San

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 216

Réponse postée 26 septembre 09:01

Bonjour à tous,

Je suis chef de projet et je compte me lancer en freelance.

J'ai une question sur le statut AE en micro-BNC.

De ma compréhension, lors de la déclaration des impôts il y a un abattement de 50% sur le CA pour les métiers de consulting.

Là où ce n'est pas clair, c'est lors du dépassement du seuil de 72600 € de CA.

Est-ce que le dépassement du seuil implique dès la première année un passage au régime réel simplifié ou est ce qu'on reste au régime micro-BNC pendant 2 ans avant de basculer en régime réel simplifié ?

Enfin, peut-on créé une entreprise SARL à l'IR avec le régime micro-social ?

Merci.

San

Réponses  : 29
Like  : 0
Vues : 498

Réponse postée 17 juillet 21:30

N’hésites pas à nous partager la réponse 😀

Réponses  : 29
Like  : 0
Vues : 498

Réponse postée 17 juillet 21:10

Bonjour,

Pour une simulation avec un CA de 150 K€ avec le statut AE on arrive à 123 K€ de revenue après impôt selon le site de l’URSSAF.

Normalement le CA du statut AE est plafonné mais il y a une tolérance pour la 1er année.

Dire tolérance ne veut pas dire dépassement de 30% du seuil encore moins son doublement.

Sommes nous dans un abus de droit ?

Je pense qu’il vaut mieux bien se renseigner.

Cordialement

San

Réponse  : 0
Like  : 0
Vues : 15

Réponse postée 7 avril 2013 18:12

Bonjour à tous,

En tant que freelance, je souhaite savoir quel processus (flow) utilisez-vous pour la facturation.

1/ A chaque début de mois vous envoyer un devis au client
2/ Vous recevez le devis signé par le client avec la mention "bon pour accord"
3/ Une facture est alors générée et envoyée au client à la fin du mois

Est ce la bonne façon de faire ?
Si je souhaite demander un acompte de 30% à la réception de la facture par le client, dois-je envoyer à la fin du mois la facture avec une facture d'acompte ?

Merci pour vos retours
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 9

Réponse postée 4 avril 2013 22:10

Je suis sur un domaine d'expertise. Donc, je suis plus ou moins en position de force.
Le travail à faire ne pourra certainement pas dépasser les 3 mois vu que j'interviendrai sur des points clés assez spécifiques, le reste est réalisé par d'autres personnes non dépendant de ma structure d'AE.

Quand à la TVA, en AE elle n'est pas appliqué, ce qui revient au client à un prix HT 😉
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 9

Réponse postée 4 avril 2013 20:15

Bonjour à tous,

Afin de mieux comprendre le régime auto entrepreneur, je voudrais savoir si ce cas de figure peut poser problème.

Le CA maximale à ne pas dépasser sur une année est de 32600 €
Supposons que je décroche une prestation de 3 mois. Mon CA sur les 3 mois étant 32600 €. Pendant les 9 mois restant, je ne compte plus facturer.

Que pensez-vous de la réaction de l'administration fiscale ?
J'ai lu sur certains sites que le fait d'avoir un unique contrat avec un même client est mal vu !
Que veut-on dire par "mal vu" ? Quels sont les conséquences ?
Je voudrai faire mon CA en 3 mois puis me la couler douce pour le reste de l'année. En quoi ça dérange l'administration fiscale !

Merci par avance pour vos réponses.
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 91

Réponse postée 3 avril 2013 19:55

Tout à fait, merci pour vos réponses.

Après de multiples recherches, il s'avère que tout ce qui est frais de repas, de déplacement ne sont pas considérés comme débours.
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 91

Réponse postée 3 avril 2013 11:49

Merci hmg de votre réponse.

Justement, les frais de transport et de repas sont-elles considérées comme des débours ?

Voici ce que j'ai trouvé :
Le remboursement des frais dont bénéficie les autoentrepreneurs avec qui vous travaillez, n'est pas assimilé à du chiffre d'affaires. Ces notes de frais sont tout simplement un transfert de charges à comptabiliser en 791.

Je ferais donc une facture à part pour les frais remboursés. Ainsi, il ne risque pas d'y avoir de confusion entre ce qui doit être passé en chiffre d'affaires et ce qui doit être passé en transfert de charges.

Source : http://www.compta-online.com/auto-entrepreneur-facturation-des-frais-deplacement-aux-clients-t35598
Vous confirmez ?
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 91

Réponse postée 2 avril 2013 20:25

Bonjour,

En tant que auto-entrepreneur, je compte facturer certains frais au client (transport, repas, ...)

Pour l'administration fiscale ces frais sont intégrés à mon CA ?
ou bien uniquement les factures émis à mon client concernant la prestation sont pris en compte dans le CA ?

Merci
Sujet : Facture
Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 7

Réponse postée 2 avril 2013 20:20

Bonjour à tous,

Une question toute simple : dans la facture, qu'est ce que vous mettez comme libellé dans la désignation de la prestation ?


Désignation Unité Tarif unitaire
Prestation informatique 20 XXX €


Merci
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 11

Réponse postée 30 mars 2013 21:18

Pouvez m'expliquer pourquoi le statut EURL IS semble préférable ?

Perso, il me semblait qu'un statut de EIRL IR est préférable par ce que la tenue de la comptabilité est plus simple (le recours au comptable n'est pas nécessaire).
De plus la création et la dissolution sont vraiment simples et peu coûteux.
Il me semble qu'avec ce statut il y a très peu de frais donc très intéressant pour le lancement sans la contrainte de CA à ne pas dépasser pour le statut d'auto-entrepreneur.
Me confirmer vous ce choix sachant que je bénéficie de l'accre?
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 11

Réponse postée 24 mars 2013 12:37

Merci @HMG pour ta réponse.


Les 45k sont sur 6 mois. Début prévu pour mi-avril.

Pour la question 8, je parle de la radiation de l'entreprise au cas où mon projet ne décolle pas.
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 11

Réponse postée 23 mars 2013 22:25

Bonjour à tous,

Suite à une rupture conventionnelle, je me retrouve au chômage depuis 2 mois.
Une SSII me propose aujourd'hui un poste en pré-embauche pour un client final.
La SSII préfère que lors de cette période de pré-embauche, je signe avec eux en tant que freelance.
L'idée me plait bien par ce que ça me permettrait de créer mon entreprise qui une fois la prestation faite continuera probablement à exister pour gérer un site de commerce en ligne que j'ai commencé à mettre en place. Mais n'ayant jamais eu de visibilité sur la viabilité de l'idée, j'ai jamais eu le courage de lancer le projet. Aujourd'hui, je me dis c'est l'occasion de mettre en place cette idée et de voir si je peux faire du CA avec. Si au bout d'une année, je constate que le site n'a pas décollé et que le CA généré par se site est trop faible alors je fermerai l'entreprise.

Mes questions sont les suivantes :

1/ CA prévisionnel pour la première année : ~45000 €, en grande partie venant du contrat freelance. Quel statut choisir pour un célibataire sans enfant, sachant que j'aurais comme frais ~6000 € ?

2/ Puis-je prétendre à l'ACCRE ? Si oui, y a-t-il un réel intérêt par rapport à ce que je compte faire ?

3/ et pour le NACRE ?

4/ Concernant le ARCE, le montant de l'aide est égal à 45 % ou à 50 % des allocations chômage restant dues ?

5/ Quels sont les délais de création d'entreprise ?

6/ Puis-je commencer ma prestation en tant que freelance avant la création de l'entreprise ?

7/ Pour la comptabilité, prenez-vous un expert comptable ? Que pensez vous des experts comptables en ligne ?

7/ J'ai vu sur certains sites, "Stage obligatoire de gestion de 230€ environ (se renseigner auprès de la Chambre de Métiers, donc de son CFE)". ça correspond à quoi exactement ? Est ce vrai ? Dans mon cas, je ne pourrai réellement commencer ma prestation qu'après avoir fait ce stage ! Je ne me vois pas commencer une prestation pour demander au bout de quelques jours/semaines un congé d'1 semaine pour assister à ce stage.

8/ La procédure de radiation est-elle simple ? Combien ça coûte ?

Merci par avance de vos réponses.
Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 15

Réponse postée 3 janvier 2013 12:18

Merci de votre réponse.

Au final, le conseil de mon expert-comptable n'était pas optimale pour ce cas de figure.

J'aurai dû accepter la première tranche d'aide pour la création d'entreprise afin d'utiliser ce fond pour le lancement de mon activité. Puis la deuxième moitié au bout de six mois.

Quelqu'un peut-il confirmer ?

Il faut maintenant faire la cessation d'activité de l'entreprise ? ça a un certain coût !

Je pense que idéalement je vais maintenir mon EURL pour un certain temps pour donner une chance à mon site de vente en ligne.

Avez-vous une idée des frais de maintient annuel pour une entrepris qui fait 0 € de CA (au début, je pense pas faire du CA donc l'idée est de voir l'investissement annuel à prévoir avant que le projet décolle).
Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 15

Réponse postée 3 janvier 2013 11:52

Bonjour,

Je viens de créer mon EURL afin de me lancer en tant que freelance.
Étant en chômage lors de la création de mon EURL, et suite aux conseils de mon expert-comptable, j'ai rédigé à la création un PV de non rémunération de la gérance pendant les 15 premiers mois afin de maintenir les allocations chômages pendant 15 mois.
En même temps que consultant freelance, je comptais mettre en place un site de vente en ligne.

Quelques jours après la création de mon EURL et alors que les négociations sont bien avancées pour ma première mission en tant que freelance, une société me contacte avec une offre alléchante mais en CDI.

J'aimerai bien accepter cette offre en CDI. Mais qu'en est-il des allocations chômages ?!

Je suis vraiment perdu, d'un côté il me semble mal sein de toucher cette somme puisque j'aurai un CDI mais d'un autre côté je me dis que cette allocation me servira pour le maintient de mon activité pour le lancement du site (vente en ligne).

Que dis la loi dans ce cas de figure ?

Merci par avance.