Quel recrutement dans la greentech en France ?

6 min
232
2
0
Publié le

La greentech regroupe un ensemble d’entreprises qui combinent à la fois la technologie et la transition écologique. La « technologie verte » regroupe plus de 200 start-up françaises qui recrutent des data analysts, des data scientists, des chefs de projet data, etc. Tour d’horizon de l’emploi dans la green tech en France.

Définition : la greentech, qu’est-ce que c’est ?

En associant les termes anglais green (pour économie verte) et tech (pour technologie), la greentech (ou greenbusiness) englobe l’ensemble des acteurs économiques qui utilisent les nouvelles technologies au service de la transition écologique. Qu’il s’agisse d’entreprises, d’incubateurs ou d’investisseurs, ces acteurs partagent la même ambition d’impulser de nouveaux modes de vie plus respectueux des hommes et de l’environnement.

La greentech a émergé dans les années 2000 aux Etats-Unis, à l’initiative de plusieurs entreprises américaines de la Silicon Valley, qui ont souligné le caractère nocif des activités de l’Homme sur la planète. La prise de conscience s’est ensuite renforcée et propagée partout dans le monde. 

La greentech illustre désormais le point de rencontre entre les technologies de pointe et l’innovation écologique. 

La greentech est au service de l’écologie, c’est-à-dire qu’elle contribue au quotidien à rendre la planète plus propre et plus vivable, tout en créant de la croissance économique.

Quels sont les enjeux de la greentech ?

La GreenTech cherche à :

  • Mettre l’innovation, le numérique et la data au service du développement durable afin de réduire l’impact des activités humaines sur l’environnement

  • S’appuyer sur les start-up pour créer de nouvelles solutions à fort potentiel de croissance, tout en impliquant les autres acteurs de la société

  • Développer un secteur porteur de croissance

  • Coordonner toutes les actions GreenTech au niveau international

En France, le ministère de la Transition écologique encourage les projets de l’économie verte à travers un programme appelé Greentech Innovation. Ce programme vise à sélectionner des projets innovants, à leur attribuer le label Greentech Innovation, puis à les accompagner de manière globale et structurée : 

  • Aide à la visibilité

  • Accès à des données stratégiques

  • Rencontres avec des investisseurs

  • Participation à des événements professionnels

  • Etc.

Quelles sont les entreprises de la greentech en France ?

Depuis 2016, ce sont pas moins de 215 entreprises françaises qui ont bénéficié du label Greentech Innovation. Autant d’employeurs potentiels ! Ces entreprises de la greentech en France couvrent une dizaine de thématiques liées à la transition écologique : 

Mobilité durable 

La mobilité durable vise à encourager les modes de transport doux, la pratique du vélo, le covoiturage, l’autopartage, les transports publics, etc.

Efficacité énergétique

L’objectif est d’améliorer le rendement énergétique des bâtiments en utilisant des méthodes de chauffage et d’isolation performantes pour éviter les pertes d’énergie. Il s’agit aussi de limiter les gaz à effet de serre, les polluants atmosphériques, la dépendance énergétique, etc.

Economie circulaire

L’économie circulaire comprend le recyclage, l’éco-conception, la consommation collaborative, le réemploi, l’économie de la fonctionnalité (vente d’un usage), la consommation responsable, etc.

Numérique durable

Les technologies numériques durables permettent, par exemple, de mesurer la pollution, d’adapter et d’optimiser nos comportements, de mieux anticiper nos usages, d’analyser les data (données) pour prendre de meilleures décisions. On peut citer aussi la création de datacenters à faible impact numérique. 

Santé et environnement

Certaines entreprises de la greentech vise à améliorer la qualité des eaux, de l’air, des sols, à se protéger du bruit à l’extérieur ou à l’intérieur, à améliorer la qualité de l’air intérieur, à lutter contre l’insalubrité, les expositions au plomb ou aux fibres d’amiante.

Eau, biodiversité et biomimétisme

Ces start-up proposent des solutions pour économiser l’eau, protéger la biodiversité animale ou végétale. Le biomimétisme consiste à imiter le vivant, par exemple pour créer des bâtiments.

Energies renouvelables

L’objectif de ces entreprises greentech est de développer les énergies renouvelables comme l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, la géothermie, etc. 

Bâtiments et villes durables 

Cet urbanisme durable comprend la végétalisation des villes, la construction de bâtiments économes en énergie voire autosuffisants, la mise en place de réseaux intelligents (smart cities), etc. 

Agriculture durable

Enfin, la greentech crée aussi des projets d’agriculture durable, comme la lutte contre le gaspillage alimentaire, les cultures biologiques viables et alternatifs (cultures en hydroponie, par exemple), le développement des circuits locaux et courts, etc.

Quel recrutement dans la greentech ?

👉  Les métiers de la Greentech qui recrutent

Les entreprises de la greentech recrutent dans trois métiers principaux :

  • Data analyst

Le data analyst (ou analyste de données) récupère, nettoie, traite, croise, exploite et interprète de grandes masses de données (Big Data) afin d’en dégager des observations utiles à la prise de décision, que ce soit pour une entreprise ou la recherche. Il met en place des data visualisations. Son objectif est de donner du sens à la donnée. Les rapports qu’il fournit permettent d’orienter les prises de décision et d’améliorer les performances et les stratégies marketing.

  • Data scientist

Le data scientist (scientifique des données) a une vision plus transverse. Il croise les données issues de plusieurs sources, tandis que le data analyst prend en charge généralement un seul type de données, comme par exemple celles issues du CRM (Customer Relationship Management).

Tous les deux collectent des données grâce à des requêtes mySQL et conçoivent des algorithmes avec le langage de programmation Python pour analyser ces données. Ils sont capables de créer de nouveaux modèles d’analyse pour traiter les données brutes.

Liés à l'émergence du big data, ces profils sont recrutés par les industries, les grandes entreprises, des entreprises dans le secteur de la finance ou même des organisations médicales ou paramédicales. 

  • Chef de projet greentech

Le rôle du chef de projet dans une entreprise de la greentech est d’analyser les besoins clients et de faire des propositions cohérentes en lien avec l’équipe technique, sur des sujets liés à la transition écologique. Il est le coordinateur entre le client, la direction et l’équipe technique. Il est garant des plannings et du bon déroulement des missions.

👉  Les offres d’emploi dans la greentech

Sur le site du ministère de la Transition écologique dédié à la greentech que nous avons déjà cité, vous trouverez une rubrique dédiée aux offres d’emploi dans le secteur partout en France.

Plusieurs sites d’emploi (jobboards) ou agences de recrutement se sont spécialisés dans le recrutement de profils tech :

Data Recrutement est une agence de recrutement qui chasse des profils pour les start-up et les grands comptes, notamment dans les domaines de la data et de la tech.

Jobs that make sense est un site d’offres d’emploi regroupant les jobs à impact positif, que ce soit dans la lutte contre la pauvreté, l’amélioration du bien-être, l’éducation de qualité, les énergies propres, etc. On y trouve des emplois dans la greetech.

Bien sûr, il existe aussi de nombreuses offres d’emploi sur notre site Free-Work, notamment dans la data : data analyst, data engineer, architecte data, chef de projet data, etc.

 

Voir nos offres d’emploi dans la data

Consulter l’annuaire des recruteurs

Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Marché de l'emploi
# Green IT

Commentaire

Dans la même catégorie