Coder plus rapidement avec ces 4 astuces

5 min
500
0
0
Publié le

Comment coder plus rapidement ? Cette question revient régulièrement chez les étudiants, les développeurs juniors, mais aussi les seniors. Coder plus rapidement permet d’être plus productif et évite de passer de longues heures sur un programme ce qui n’est pas toujours très motivant… Dans certains secteurs plus concurrentiels comme le développement web, écrire du code plus vite aide à se démarquer. C’est aussi un atout qui vous permet de gagner du temps au quotidien si vous travaillez en freelance ou sur des projets personnels. Mais créer du code reste une tâche complexe et qui demande de la réflexion. Alors, comment coder plus rapidement sans perdre en qualité ? Découvrez 4 astuces dans cet article.

1 - Apprenez à utiliser votre clavier

C’est mathématique, pour taper du code plus rapidement, il faut commencer par taper plus rapidement. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas si évident et surtout cela ne vient pas forcément avec la pratique…

Les méthodes et conseils pour taper plus vite dépassent souvent la simple frappe du clavier. Elles englobent :

  • l’aménagement d’un espace de travail adapté et ergonomique 

  • une bonne posture avec les épaules et le dos droit  

  • un positionnement adéquat des mains et des doigts 

  • des exercices pour connaître la place des touches sans les regarder 

  • des tests et entraînements

Plusieurs ressources en ligne comme AgileFingers ou Taperplusvite.com permettent d’évaluer son niveau (nombres de mots tapés par minutes et précisions), d’apprendre à positionner ses mains et de s’entraîner. 

2 - Maîtrisez votre IDE

Votre environnement de développement a déjà pour objectif de vous faire gagner du temps lors de la programmation. L’autocomplétion, les outils de débogages et informations intégrés permettent d’écrire, d’exécuter et de corriger son code beaucoup plus rapidement. Mais pour tirer parti de toutes ses potentialités, il faut maîtriser les différentes fonctionnalités, connaître et installer des dépendances et exploiter les raccourcis clavier de son IDE. 

Chaque environnement a ses propres fonctionnalités et raccourcis. La première étape va donc être comme souvent en programmation, de lire la documentation. La majorité des IDE intègre également des didacticiels et tutoriels à suivre pas à pas lors de la première utilisation. La plupart d’entre eux vous permettent aussi de créer vos propres raccourcis, au clavier ou à la souris. Par exemple, Documentation officielle pour la prise en main de l’IDE Visual Studio

Si vous avez le choix de votre environnement de développement, n’hésitez pas à consulter notre Top 5 des IDE pour sélectionner la solution adaptée à vos besoins et à votre langage de programmation.

3 - Ecrivez moins de code 

Pour programmer plus rapidement, quoi de plus efficace que d’avoir moins de code à taper ?

Ce principe fait d’ailleurs partie des piliers du développement et notamment de la méthode KISS pour Keep It Simple and Stupid. En limitant la taille des fonctions, paramètres, algorithmes, etc. la vitesse de programmation est accélérée et on obtient un code plus concis et clair, facile à comprendre et donc à maintenir et faire évoluer. Mais comment faire concrètement pour appliquer cette méthode à ses projets ?

Suivre la méthode KISS passe généralement par 7 étapes :

  • Décomposez vos tâches en sous-tâches afin que chacune d’entre elles ne demande pas plus de 5 heures de programmation 

  • De la même manière, découpez les problèmes ou exigences fonctionnelles en sous-problèmes. Chacun d’entre eux devant être résolus en quelques classes et lignes de code.

  • Conservez des fonctions et méthodes concises (30 à 40 lignes maximum). Si elles en font plus, c’est probablement qu’elles intègrent des conditions et boucles qui pourraient former d’autres fonctions et être appelées en externes.

  • Gardez également des classes réduites. Si possible, recourez à l’héritage ou aux interfaces.

  • Réfléchissez aux problèmes et à leurs solutions avant de commencer à coder pour en déterminer le périmètre.

  • Repassez sur votre code pour l’optimiser ou idéalement faites appel à un autre développeur pour relire votre programme et avoir un deuxième avis.

  • Factorisez à chaque fois que c’est possible.

Lors de chacun de vos projets, pensez également à la réutilisabilité des différentes fonctions. Un autre principe fondamental en développement est de ne jamais réinventer la roue… La plupart des méthodes et fonctionnalités courantes sont déjà disponibles dans les bibliothèques et librairies ou dans vos autres projets.

4 - Pour coder plus rapidement, faites des pauses

Qui n’est jamais resté des heures voire des jours coincés face à un bug ? La bonne nouvelle c’est que c’est plutôt normal ! Coder ne représente qu’une partie des tâches d’un développeur. La majorité du temps de travail est souvent consacrée aux phases de débuggage et de recherche de solution. Mais lorsqu’elles s’éternisent, ces tâches risquent davantage d’amener de la frustration et une baisse de motivation, qu’une véritable solution…

  • Si vous êtes bloqué sur un projet et même si la deadline se rapproche, conserver et multiplier les pauses est indispensable. La programmation reste une discipline complexe qui demande énormément de réflexion et de concentration. Faire des pauses ne va donc pas nuire à votre productivité, mais, à l’inverse, vous permettre de vous aérer l’esprit, de prendre du recul et au final d’être plus concentré et efficace.

  • Vous avez du mal à lâcher votre programme ? Utilisez des techniques de gestion de temps comme la célèbre méthode Pomodoro. Cette méthode se base sur un timer (ou une des multiples applications disponibles pour cette méthode) qui découpe vos phases de travail en tranche de 25 minutes. Toutes les 25 minutes, vous devrez prendre une pause de 5 minutes. Après 4 répétitions, vous aurez la possibilité de profiter d’un temps de repos plus long.

Cette technique est particulièrement efficace dans l’informatique, car elle se rapproche des concepts des méthodes de développement agile et des cycles itératifs. Elle est aussi employée pour la programmation en binôme.

Ces 4 astuces devraient déjà vous de coder plus rapidement sans perdre en qualité (voire en en gagnant) 

Vous connaissez d’autres astuces pour gagner du temps en développement ? Venez les partager en commentaires ou sur le forum Free-Work 




 


Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Programmation
# Outils

Commentaire

Dans la même catégorie