Comment choisir son école d’informatique ?

6 min
526
1
0
Publié le

Le choix de l’école informatique est probablement la première question que l’on se pose lorsqu’on souhaite s’orienter vers une carrière dans le digital. De nombreux parcours de formation sont disponibles pour devenir développeur, administrateur réseau ou système, ingénieur informatique, expert en cybersécurité, etc. Mais, il peut être difficile de s’y retrouver entre les écoles spécialisées en informatique, les parcours classiques en lycée et université ou encore les formations accélérées en autodidacte et à distance. Alors, pour être sûr d’obtenir un diplôme reconnu et d’accéder à l’emploi de ses  rêves, voici tous nos conseils pour bien choisir son école d’informatique.

Les critères de choix d’une école informatique

Pour bien choisir son école informatique, il faut prendre en compte les critères classiques tels que :

  • le coût de la formation ;

  • les méthodes pédagogiques ;

  • le ou les diplômes préparés ;

  • le format des cours (en initial, à distance, en alternance, etc.) ;

  • l’emplacement de l’école ;

  • la réputation de l’établissement et les avis des autres étudiants.

Dans l’informatique, il est aussi primordial de bien vérifier le titre ou la certification que l’école d’informatique propose. En effet, face à la popularité des emplois IT et à la pénurie de talent dans ce domaine, de nombreux instituts et écoles se sont développés pour offrir des formations. Or, pour pouvoir être reconnus par l’État (en cas de poursuites d’études) et par les entreprises sur le marché du travail, les diplômes accessibles grâce aux formations des écoles informatiques doivent : soit être visés par le ministère de l’Éducation nationale ou un autre ministère spécialisé, soit être enregistrés au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Pour consulter la liste des certifications enregistrées, vous pouvez consulter directement le site gouvernemental : francecompetences.fr

Cependant, il ne suffit pas qu’un diplôme soit reconnu pour qu’il soit recherché. Pour maximiser ses chances de réussite dans l’informatique, il est important de cibler les formations plébiscitées par les entreprises.

Les certifications et diplômes reconnus (et recherchés !)

Les certifications et diplômes les plus recherchés dépendent d’abord du secteur d’activité IT. L’informatique est un domaine large et les besoins et offres d’emploi varient beaucoup entre ces secteurs. Actuellement, une véritable pénurie de talents touche notamment :

  • l’ensemble des métiers liés à la cybersécurité (pentester, growthacker, expert en cybersécurité, DevSecOps, etc.) ; 

  • le domaine des data sciences (data analyst, data scientist, data architect, etc.) ;

  • le cloud computing (architecte cloud, consultant cloud, etc.) ;

  • l’intelligence artificielle (ingénieur IA, deep learning, psydesigner, développeur Big Data, data manager, etc.).

Le secteur du développement logiciel est également en perpétuelle croissance. Les diplômes les plus recherchés vont donc être les masters et Mastères en cybersécurité, les diplômes dans les Data Sciences, les certifications Cloud (AWS, Azure, Ingénieur Cloud Associate de Google), les grades d’ingénieur en intelligence artificielle, etc.
Ces diplômes et certifications peuvent être préparés dans les lycées et établissements d’enseignements supérieurs de l’Education nationale, mais aussi dans de multiples instituts privés. Les autres critères de choix (méthodes pédagogiques, coût, etc.) vont donc ici redevenir prépondérants. On note également depuis quelques années le développement d’écoles informatiques spécialisées sur certains secteurs ou sur des profils de candidats spécifiques.

Les écoles spécialisées en informatique

Les écoles spécialisées sur un domaine de l’IT

Les écoles spécialisées proposent des formations professionnalisantes pour devenir rapidement compétents dans un secteur de l’IT. Les parcours sont le plus souvent accélérés et permettent d’obtenir en quelques mois des diplômes de niveau bac + 2 à bac + 5. Pour cela, les institutions font généralement intervenir des experts métiers d’un domaine informatique et les cursus incluent d’importantes périodes de stages ou d’alternances.

Toujours en lien avec la pénurie de développeurs et autres professionnels de l’IT, des écoles d’autoformation au codage informatique ont été lancées. L’exemple le plus connu est l’école 42, fondée par Xavier Niel, président de Free, qui a pour ambition de former un maximum de développeurs pour répondre aux attentes des entreprises. L’école est gratuite, mais les tests d’admissions et surtout la phase de présélection en piscine demandent un investissement personnel très conséquent et de bonnes capacités d’autoformation.

L’établissement de Xavier Niel a également subi plusieurs critiques en particulier sur l’ambiance sexiste qui y régnait. 

Les écoles informatiques inclusives

Le sexisme et les inégalités ne touchent pas que les écoles spécialisées. Selon l’enquête de Social Builder, 70 % des femmes interrogées ont déclaré avoir été l’objet de sexisme (blague, exposition à des clichés pornographiques contre leur gré, chantage sexuel, etc.) dans le cadre de leurs études. Ces comportements concernent majoritairement les écoles d’informatique.

61 % des répondantes ont également indiqué que ces agissements les découragent de suivre une formation dans l’IT et peuvent même remettre en cause leur orientation et choix de carrière.

Pour pallier cette problématique, de nombreuses communautés de développeuses et écoles d’informatique inclusives ont été créées. C’est notamment le cas de Ada Tech School qui prône une pédagogie ouverte, active et émancipatrice. Il ne s’agit bien sûr pas d’une école réservée aux filles, mais d’un institut qui forme une nouvelle génération de talents diversifiés à avoir un impact positif sur le monde grâce à la tech.  

La formation dure 21 mois :

  • 9 mois en présentiel à l’école pour apprendre à coder en plusieurs langages informatiques grâce à des projets de groupe et en suivant des rituels qui forgeront des softs skills recherchés par les entreprises (capacité d’analyse, collaboration, curiosité et capacité à apprendre).

  • Puis, 12 mois en apprentissage - rémunéré -  dans une des entreprises partenaires de l’école (Trainline, Deezer, Decathlon, Blablacar, JellySmack, Back Market, ...).

Elle permet d’obtenir un diplôme enregistré au RNCP de concepteur·trice et développeur·se d’applications, équivalent à un niveau licence et reconnue dans tous les pays de l’UE.

Pour candidater à ADA Tech School, il faut d'abord compléter un questionnaire de motivation. Les profils retenus sont ensuite conviés à un entretien de 45 minutes et reçoivent une réponse dans un délai de 2 semaines.

Choisir son école d’informatique ne se résume donc pas à comparer les établissements. Il est indispensable de définir son projet, ses ambitions et son choix de carrière informatique. Les différentes formations représentent aussi l’occasion de découvrir des méthodes pédagogiques innovantes, de monter rapidement en compétences et de commencer à se constituer un réseau.

Et si vous hésitez encore pour le choix de votre école informatique, vous pouvez demander des avis et conseils sur notre forum destiné aux professionnels de l’IT !


Source et liens utiles

Brochure de présentation ADA Tech School

L’école 42

Enquête "Sexisme dans les formations tech et numériques : vrai ou faux ? Résultats et analyses", Social Builder




Boostez vos projets IT

Les meilleures missions et offres d’emploi sont chez Free-Work

Continuez votre lecture autour des sujets :
# Programmation
# Formation

Commentaire

Dans la même catégorie