← Retour

Newfree-lance

Nombre de posts : 5

Inscrit depuis le : 28 août 2019

Réponses  : 40
Like  : 0
Vues : 927

Réponse postée il y a 18 heures

Alors je suis aussi acheteur en province et le quasi full remote est acceptable et cela fonctionne très bien. Cote TJM je suis beaucoup trop bas à mon sens. Je constate tout de même beaucoup de demandes dans les achats IT

Je suis acheteur de prestations sur Paris dans une entreprise en pleine transformation IT sur plusieurs années.

Le full remote ne met pas en confiance. Je précise mon propos: pas bien sur pour livrer du code, développer un site etc... Quand la société cliente est équipée d'un SI dans un état d'obsolescence important du sol au plafond (préservation des résultats depuis des années, machine à cash), les employés doivent être accompagnés dans le changement chaque semaine qui passe. C'est une révolution pour eux.

Je vois un exemple d'AMOA, d'une personne de plus de 50 ans plus bas: et bien GO ! je paye 1700€ la prestation d'un Senior Manager dans un dispositif qui coute 200k€ mensuels; et bien heureusement que l'on voit les personnes du dispositif 2 à 3 fois par semaine avec les équipes opérationnelles; des messages sont à faire passer, renforcer ou justement à ne pas abordés; et toute ces subtilités cela ne peut se faire en full remote.

Quand la mission l'exige, je demande du présentiel 2 à 3 jours/semaine; pas plus car le profil va s'épuiser dans les transports et le cout du transport va faire basculer la valeur du TJM province en TJM Paris.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 262

Réponse postée 23 janvier 21:25

Merci de vos retours. Je vais me rapprocher d’un expert comptable ou d’un juriste.

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 262

Réponse postée 21 janvier 20:10

voici quelques précisions :

AlorsMa société louerai des logements pour les exploiter en location courte duree

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 262

Réponse postée 21 janvier 15:38

Bonjour à tous,

je suis actuellement consultante en free-lance en SASU. Je souhaiterai me lancer dans une activité secondaire de sous location professionnelle. Ma question est la suivante: puis je faire un simple changement d.objet social en y intégrant l’activité secondaire ? Ceci me permettrait d’utiliser la trésorerie d démon activité de free-lance pour mon activité secondaire.

ou dois je absolument créer une autre société indépendante ?

merci d’avance de vos retours!

Réponses  : 24
Likes: 2
Vues : 1068

Réponse postée 18 janvier 08:53

Bonjour à tous,

Je suis totalement d’accord avec toi! J’ai débuté dans le monde du free-lancing avec 10 ans d’expérience dans mon domaine et on m’a proposé un TJM à 320€ pour une mission qui nécessite des déplacements! Alors que oui comparé à ces grosses boites dans le conseil on est vraiment pas cher pour des jobs similaires.

A nous de systématiquement refuser pour qu’ils puissent s’aligner sur des tarifs acceptables mais tout de même compétitifs face à des aux grosses boites de conseils.