← Retour

Stéphane ESSAYIE

Nombre de posts : 13

Inscrit depuis le : 20 août 2015

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 231

Réponse postée 8 janvier 2024 07:42

Salut Free-Worker-718854,

Je me demandais : et si elle utilisait sa quittance de loyer pour éditer une note de frais et se faire rembourser par sa structure? Est-ce que tu penses que c'est un truc qui serait possible?

Bonjour,

Pour déduire cela de vos charges , il vous faut des factures (au nom de la société).

Si je comprends bien, vous etes en nom propre? Si oui, vous n'avez donc pas de facture (au nom de la société); vous avez en revanche des quittances de loyer comme un locataire lamda.

Ce qui peux etre pris en charge : ex: "Facture Airbnb" , Apparthotel.... si les factures sont au nom de la société.

Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 231

Réponse postée 7 janvier 2024 20:02

Hello!

Ah c'est une bonne question ça. Je poste pour être notifié car les réponses m'intéressent. Perso, en 2013, 2014 et 2015, j'avais fait de la coocation sur Montparnasse, et j'avais pas osé passer ça sur l'entreprise. Mais peut-être que j'avais le droit. Je ne sais pas.
2016 et 2017, j'avais pris un appart-hotel à temps plein sur Orléans. Je me souviens que ça avait marché, j'avais pu le passer sur l'entreprise, mais parce que j'avais des factures régulières. Et la formule appart-hotel est plus chère qu'un bail classique.

Bref, ça ne va pas beaucoup t'aider, mais j'espère qu'on saura te répondre avec précision :-)

Forum : Votre activité
Réponses  : 19
Likes: 8
Vues : 1203

Réponse postée 3 janvier 2024 20:25

Bonjour,

Il y a beaucoup de choses à corriger dans cette première réponse :

1/ Il ne faut surtout pas se baser sur le tarif TTC pour comparer. L'argent qu'on empoche en encaissant la TVA, c'est de l'argent qui ne nous appartient pas. Il est reversé à la DGFIP 1 mois plus tard. Jamais de la vie il ne va rentrer dans le salaire du freelance... On est donc bel et bien sur du 220*550 et certainement pas sur du 220*660. On passe donc à 121000€ de CA. La différence descend donc à 56000.

2/ Il ne faut jamais prendre le CA pour comparer mais le résultat net. Une entreprise qui a 0€ de frais généraux, ça n'existe pas, même chez les freelances. Perso, pour que ma structure Freelance tourne efficacement, je dois compter environ 10000€ de frais généraux par an. Si on se base là-dessus, alors on passe à 111000€ (différence = 46000).


3/ Je peux me tromper mais il ne me semble pas pertinent de comparer sur le brut. Les cotisations ne sont pas les mêmes pour une structure en Freelance et pour une structure avec des employés. Mieux vaut comparer le net avec le net. En freelance, il faut considérer qu'on se fera prendre environ 40% en cotisations, ce qui veut dire que le revenu final avant impôts sera d'environ 67000€. Du côté du CDI, si on va se promener sur le simulateur de l'URSSAF pour estimer le net en fonction du brut (EDIT : avant impôts), on tombe à 51441€.

Donc oui, 550€/j HT en freelance semble valoir plus le coup qu'un annuel brut de 65K€ en CDI, mais l'écart entre les deux sera plutôt de 15K€, jamais de la vie 80K€...


Je laisse la communauté compléter mon calcul, car je suis presque sûr d'avoir encore oublié d'autres frais du côté du freelance...

Salut Lavida ,

y a pas photo prend le TJM Free lance ca te fait du 660 euros TTC .

Le CDI c'est pas bon , c'est pour les gagne misère !

Tu compare nombre de jours travaillé en un an . 20* 11-220 j

220* 660 =145200 euros .

145000-65000=80200 de différence , l'équivalent de 8000 couscous mergez !

Réponses  : 8
Likes: 2
Vues : 643

Réponse postée 29 novembre 2023 19:15

Hello,

A moi aussi ça me parait beaucoup. Bien que j'aie déjà vu des ESN sans scrupules se prendre allègrement 20%, voire 25%. Négocier un % plus bas est toujours un exercice difficile pour le freelance qui a bcp plus besoin de la mission que l'ESN (rapport de force mécaniquement en notre défaveur). Mais il faut tenter quand-même, quitte à grapiller trop peu, c'est toujours mieux que rien ;-)
EDIT : Toujours sans nommer les ESN, une société à 4 lettres qui commence par un A est spécialiste de la chose, mais j'avais réussi à baisser la marge (initialement de 25%) jusqu'à 13,6%. J'étais super content de moi. C'était ma 1ère mission freelance, bientôt 10 ans déjà. Ah! Moment nostalgie :,)

Réponses  : 124
Like  : 0
Vues : 17923

Réponse postée 28 novembre 2023 19:59

@Code Cleaner tout dépend de la philosophie de la boite et son niveau de scrupule. C'est vrai que, statistiquement, la majorité des boites françaises misent sur la main d'oeuvre française, reconnue pour son niveau de qualification. Mais si la boite se retrouve en galère budgétaire, elle n'hésitera pas à retourner sa veste et rogner sur la qualité pour survivre. Et il arrive même que certaines boites le fassent quand-même, même si elles se portent très bien. Je ne vais pas citer directement de nom, mais par exemple, celle qui a un cap et qui est du signe des gémeaux (si vous voyez ce que je veux dire) est très coutumière du fait...
Bref, perso, je préfère rester très vigilant sur ce genre de choses et je vais me rassurer auprès de boites qui privilégient le présentiel en me disant que c'est un signe. Peut-être complètement bidon, mais on a tous des fétiches ;-)

Et puis pour ceux qui exigent du 100% télétravail sachez que si le client accepte il n'a pas de raison de vous payer 500 euros par jour alors qu'il peut avoir la même chose mais en Roumanie ou Ukraine. Dans la boîte où je suis, on a plusieurs développeurs étrangers 100% télétravail. Certains sont locaux, mais prenez ça en considération dans vos recherches. Mettez en avant votre plus value supérieure.

Réponses  : 9
Like  : 0
Vues : 904

Réponse postée 28 novembre 2023 19:51

Houla! Vaste question, en effet. Droopyann a très bien répondu. Il n'y a presque rien à ajouter.

C'est vrai qu'en tant que freelances, on a tout intérêt à passer en direct. Et on milite pour. Je me suis retrouvé plusieurs fois dans des situations absurdes, où le client final me dit :

"On va devoir se séparer de toi car on n'a plus de pognon et tu es trop cher. Tu serais moins cher en direct et on pourrait te garder, mais on a cette p*** de politique de référencement qui nous l'empêche".

Bref, des fois, même le client final est gonflé par ces histoires de référencement...

Réponses  : 7
Like: 1
Vues : 279

Réponse postée 28 novembre 2023 12:31

Exact. Je confirme.

Cela dit, j'ai déjà connu une entreprise(*) qui, pour sécuriser son process tout comme vous le souhaitez, m'envoyait un bon commande chaque mois avec le nombre de jours à prévoir. Cela revient plus ou moins à la même chose qu'un devis (avec comme dit précédemment uniquement le nb de jours demandés et le TJM). Vous pouvez toujours essayer de suggérer l'idée.

--

(*) Ce n'était pas une ESN mais du consulting en industrie qui candidatait pour une offre info et n'avait personne de qualifié sous la main. C'est peut-être pour cela qu'on ne voit pas ça hyper souvent chez les ESN.

Hello, en mission de plusieurs mois renouvelable on signe un contrat mais pas de devis, Ton TJM est fixé dans le contrat et tu feras une facture a la fin de chaque mois avec le decompte de tes jours travaillés X ton TJM, c'est tout !

Réponses  : 11
Like  : 0
Vues : 1143

Réponse postée 28 novembre 2023 08:20

Hello tout le monde.

Je ne connais pas cette plateforme, mais je me risque quand-même à un avis plus général (même pas peur!) :

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je vois d'un assez mauvais oeil la multiplication de plateformes qu'on observe depuis quelques années. Être obligé de maintenir son profil à jour sur 25 sites différents, ça commence vraiment à devenir relou. D'autant que sur certaines d'entre elles, on ne trouve que 3 malheureuses missions qui se battent en duel...

Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que les bonnes vieilles plateformes (comme celle-ci) restent celles qui fonctionnent le mieux et dont la confiance des recruteurs demeure. Est-ce que vous avez le même ressenti?

S'agissant de CDLC, bien que je ne connaisse pas, je lis sur ce topic qu'elle commence à dater et qu'elle semble assez riche. C'est bon à savoir pour les prochaines périodes de recherche. Je tenterai.

Réponses  : 124
Likes: 2
Vues : 17923

Réponse postée 27 novembre 2023 06:30

Bonjour à tous,

Je tiens à préciser que je me contente de décrire ce que j'observe depuis ma fenêtre. Toutes les fenêtres ne sont pas les mêmes. Si certains ont plus de chance que moi et peuvent se permettre de faire les rock-stars du télétravail, alors tant mieux pour eux. Mais ce n'est pas mon cas.

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 469

Réponse postée 26 novembre 2023 20:16

Bonjour,

J'ignore ce qu'il en est pour les émirats, mais j'ai travaillé chez leur voisin (Arabie Saoudite), et il y a des lois très sévères sur la création d'entreprise (genre obligation de s'associer avec un local qui prend de facto 51% du capital). Donc faites très attention à tout cela avant de vous lancer :)

Ceci dit, mon petit doigt me dit que les émirats sont bcp plus souples que les saoudiens sur ce genre de choses.

Sujet : Le travail
Réponses  : 3
Like: 1
Vues : 364

Réponse postée 26 novembre 2023 20:13

Sympa, la découverte, je ne connaissais pas. Je vais regarder de près, merci :)

(je pense de moins en moins être indépendant, on n'en est pas encore au stade du chauffeur Uber, mais on s'en rapproche petit à petit)

Réponses  : 13
Likes: 2
Vues : 784

Réponse postée 26 novembre 2023 20:10

Bonjour à tous,

Sans vouloir faire l'avocat du diable, j'avoue que la question n'est qu'une simple demande de renseignement à laquelle nous autres, humbles contributeurs, pouvons nous contenter d'apporter ce que l'on sait sur le sujet sans présumer des intentions de l'auteur :)

Bon courage à tous :)

Réponses  : 5
Likes: 2
Vues : 522

Réponse postée 20 novembre 2023 09:11

Bonjour à tous,

Une fois n'est pas coutume, je me permets de partager mon expérience. Perso, j'ai pu passer de SSII à Freelance en gardant le même client. Mais il faut faire extrêmement attention. Je n'ai pu le faire que parce que je n'avais pas de clause de non-concurrence dans mon contrat. J'ai eu la chance d'avoir un copain avocat qui a pu décortiquer mon contrat et me dire GO. Donc il faut faire extrêmement attention à cela avant de se lancer.

Au service des talents IT

Free-Work est une plateforme qui s'adresse à tous les professionnels des métiers de l'informatique.

Ses contenus et son jobboard IT sont mis à disposition 100% gratuitement pour les indépendants et les salariés du secteur.

Free-workers
Ressources
A propos
Espace recruteurs
2024 © Free-Work / AGSI SAS
Suivez-nous