← Retour

Marouane18

Nombre de posts : 10

Inscrit depuis le : 28 décembre 2015

Réponses  : 17
Like  : 0
Vues : 303

Réponse postée 25 janvier 09:16

Franchement ne t'embête pas

En cas de contrôle fiscal, tu peux montrer au fics d ou vient l argent ( screen du site Web) et le taux appliqué ( screen du site revolut ).

Dans ton cas, je voie que tu es de bonne foi et que tu fais de ton mieux pour être dans la l'égalité. Tu n as rien à craindre.

Au pire des cas, envoie un mail au service des impôts en expliquant la situation, si tu n as pas de réponse, tu peux prendre ce mail comme preuve de ta bonne foi.

Par contre il faut que tu fasse attention à tes obligations TVA...

Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 212

Réponse postée 23 janvier 22:08

Hello les Freee

Cela fait plusieurs années que je bosse en mode freelance et je n'ai eu aucun entretien technique au préalable avec les ESN. Tous les entretiens que j'ai eus sont avec les clients finaux. Selon mon expérience, les ESN ne font que transférer mon CV au client final, car il contient les bons mots-clefs Lol

Je voulais savoir si mon cas est unique ?

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 13 janvier 13:35

Franchement vous avez raison sur tout le long

Je dois prendre plus de temps et développer une proposition de valeur sérieuse

En tout cas n'hésitez pas à me faire part de vos remarques/critiques

Merci à vous 😀

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 13 janvier 11:15

Merci pour votre reponse

Concernant les TJM, la commission (12%) prise par la esn sera divisée entre le freelance et le client, le client paiera 6% moins cher et le freelance gagnera 6% de plus dans son TJM, tout le monde sera content

Concernant les problèmes de paiement, la plateforme proposera une assurance mission (Exemple : la plateforme Malt assurance ces missions en passant par Axa). On pourra aussi proposer des avances de trésorerie. Tout cela aura un coût qui sera payé par le freelance.


Dans un premier temps, je vais me concentrer sur les start-ups et petites entreprises. Un grand nombre de ces entreprises a du mal à recruter des freelances et sont prêts a travailler en direct avec des freelances. ( Actuellement, je travaille en direct avec une start-up et je gagne 15% de plus par rapport au TJM du marché. )

Concernant les grands comptes, je pense procéder ainsi :
1/ Les entreprises qui ont un contrat-cadre ne peuvent pas être contourné, donc dans ce cas, je ne peux rien faire a part si vous avez des idées a me suggérer
2/ Les grands comptes sans contrats-cadres seront contacté une fois la plateforme sera assez grandes

Bonjour,

Oui clairement cela répond à une problématique. Oui pour des freelances qui ne travaillent pas avec des grands comptes.

Est ce que je serai sur votre plateforme : La réponse oui pour augmenter ma visibilité sur le marché.

Même si on trouve que leur commission est chère payée. Elle couvre selon moi plusieurs aspects :

- Rapport de force entre vous et le client final. Une ESN intermédiaire avec laquelle tu passes pèse plus lourd que toi et le rapport de force est plus équilibrée. Si vous êtes tout seul devant une multinationale, vous faites pas le poids en cas de litiges par exemple ou négociation commerciale

- L’ESN te paye et tu n’as pas à gérer les retards / aléas de paiement des très grosses structures du client final.

J’attire votre attention que votre structure doit être connue et de taille critique pour être référencée dans les grands comptes et ça rejoint ma remarque de savoir à quelle problématique votre idée répond.

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 13 janvier 11:12

Merci @DevAndOps pour ta réponse

Initialement, je voulais proposer une plateforme totalement gratuite basée uniquement sur les pubs, mais je crains que cela ne suffise pas et que je ferme boutique.

La valeur proposée au freelance est : 
* Le freelance aura un accès direct au client final
* Le freelance gagnera plus sur son TJM
* Le freelance peut souscrire a un contrat d'assurance mission sil le souhaite
* Le freelance peut souscrire a un contrat pour avoir une avance sur la thrésorerie sil le souhaite
* d'autre fonctionnalité seront ajouté selon les besoins des freelances


La valeur proposée au client est : 
* le client aura accès a des freelance en recherche active de mission
* le client paiera moins chère pour les mêmes freelance
* d'autre fonctionnalité seront ajouté selon les besoins des clients


Au final, la plateforme est une sorte de LinkedIn optimisé pour les freelances. Ou bien une copie du site Malt sans commission sur les TJM

Salut Marouane,

je pense à développer une plateforme

Jusque là, tout va bien. Toutes les révolutions commencent par des idées.

[Ma] plateforme ne prendra aucune commission sur le TJM. Il n'y a que le client final qui paiera un abonnement pour accéder à la plateforme.

Ici, tu exposes ton business model. Celui ci consiste donc a "payer pour voir", comme au poker.

Donc, se pose la question de "voir quoi ?".

Voir une information qui est déjà publique. (Notamment, LinkedIn).

Mes questions :

Où est la valeur produite par ta plateforme ?

Qu'est ce qu'un client final doit payer (prix) pour profiter de cette valeur ?

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 13 janvier 11:11

Certes les grands comptes ne travailleront pas en direct avec le freelance. Après, si le premier contact est fait hors ESN et que le client est prêt a travailler avec le freelance, dans ce cas le freelance a une grande marge de manœuvre et peut mettre en concurrence les ESN ainsi obtenir un bon TJM. 
Dans ce cas, le freelance perdra au max 4% de son TJM au lieu des 12-15%

Après honnêtement dans le contexte actuel, y a tellement de petites entreprises/startup qui sont prêts a travailler en direct avec les freelances. La première cible de la plateforme sera essentiellement les petites entreprises/startup

bonjour,

Nous avons eu aussi cette idée à plusieurs. la problématique est le business plan. Comment gagnez vous de l'argent ?

Ensuite les grands groupes ne travailleront certainement pas en direct avec des freelances même s'ils sont en relation. Le problème n'est donc pas réglé.

Patrick

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 13 janvier 11:11

Je n'ai pas trouvé de plateforme qui ne prend pas de commission, je me confronte toujours à des plateformes avec une commission sur mon TJM ou des ESN ...

As-tu des exemples en têtes ?

Des plateformes dans ce genre on dirait qu'il s'en crée 10 par mois et toutes contactent activement sur LinkedIn... donc bonne chance pour te démarquer...

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 13 janvier 10:11

Merci pour votre retour

Je pense que je vais mettre en place 2 offres pour les freelance :

1/ une offre gratuite ou le freelance ne peut pas contacter les clients mais doit attendre à être contacter

2/ une offre payante ou le freelance peut contacter le client, dans cette dernière le freelance passera un entretien préalable pour bien vérifier qu'il n est pas un parasite.

Lorsque le client se plaint d'un freelance parasite ( esn ..) ce dernier sera banni

Le probleme de ce genre de plateforme c'est d'atteindre une critique suffisante pour qu'un client lambda se dise : "j'ai besoin d'une ressource, je vais mettre une annonce sur linkedin, contacter les ESN locales que je connais, et aussi <cette_plateforme_de_freelance_dont_on_parle>"

Pour cela, il y a de ce que je vois deux solutions, qu'on retrouve aussi dans tous les business de réseaux sociaux :

  • payer dès le début en pub et etre très vite connu, avec pendant mettons 3 mois le temps de la montée en charge, la mise en relation gratuite puis qui devient payante ensuite pour les clients

  • mettre tout gratuit pendant X années (donc travailler à perte) le temps que le réseau soit connu et reconnu, puis commencer à faire payer les clients une fois la taille critique atteinte.

La plateforme que vous évoquez est similaire à free-work, qui n'est pas archi connu à mon avis chez les clients donc est-ce que vous prévoyez de travailler gratuitement pendant X années, ou bien avez vous les millions nécessaires pour la pub ?

Autre remarque, étant freelance, et alternant entre recherche de mission (un mois ou deux) puis mission pendant un an ou deux, ca ne me choquerait pas de devoir payer un peu pour contacter les clients (linkedin propose 50€/mois environ je crois en premium, c'est un tarif parfaitement abordable "pour voir" comme dit DevOps) sachant que je payerais quelques mois de temps en temps. Le risque à ne pas payer étant de voir des parasites sur la plateforme coté freelances (par exemple des profils bidons d'ESN etc) alors qu'avec une petite participation, ca vire mécaniquement les parasites, robots etc. => Je prefere une plateforme de qualité avec un peu à verser, que gratuite et inutilisable car spammée etc.

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 13 janvier 10:05

Non la plate-forme ne prends aucune commission. Le freelance sera en direct et c est à lui de gérer.

Honnêtement les esn n ont pas d'utilité, si le freelance part du jour au lendemain, l ESN ne pourra pas le forcer à se présenté ...

Pour avoir discuté avec d'autres collègues freelance sur ce sujet j'ai remarqué que pas mal arrivent à baisser à 8 - 9% de marge en discutant.

Certains qui sont très fort arrivent même à signer à 3 - 4% de marge.

Si vous prenez 6% vous devez refaire la facturation est endosser le problème des impayés , des erreurs de saisies de journée , des freelances qui viennent plus du jour au lendemain ...

Le modèle de "mieux que les esns" n'est pas si simple à mettre en place surtout qu'il doit être fiable.

Réponses  : 20
Like  : 0
Vues : 493

Réponse postée 12 janvier 22:04

Bonjour,

Actuellement, je pense à développer une plateforme de mise en relation entre les freelances et les clients finaux (pas de Ssii, esn ...). La transparence sera totale, le freelance sera en lien direct avec le client et la plateforme ne prendra aucune commission sur le TJM. Il n'y a que le client final qui paiera un abonnement pour accéder à la plateforme.

Le problème auquel la plate-forme apporte une solution :

les esn rajoutent au moins 12% au TJM donné aux freelance. À mon avis, c'est très cher payé pour une relation.

De mon expérience, je ne trouve aucune utilité aux esn.

J'aimerais connaître votre point de vue à ce sujet:

1/ la plateforme répond à une vraie problématique ?

2/ Souhaitez-vous adhérer à cette plate-forme si elle existe ?