← Retour

raphaelu

Nombre de posts : 32

Inscrit depuis le : 19 avril 2005

Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 45

Réponse postée 13 juillet 2009 08:03

dans ce cas le meuilleur statut est celui d'autoentrepreneur. Il n'y a pas de TVA sur les factures.
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 26

Réponse postée 4 décembre 2005 00:04

je rajouterais tout va dépendre du marché.. et d el'offre et de la demande sur le profil.

Si tu es un bon technicien, tu peux aller jusque 450 MAx avec ton profils.
Entre 350 et 450 C bien, en dessous... compte 20-25 % de charges sociales, ton autoassurance chomage, perso je compte 30%... il ne reste plus grand chose.

Le mieux est de se confronter au marché pour voir, passé des annonces avec prix jour.

Tu peux passer au dessus de 450 si tu as quelque chose de plus, connaissance, métier fonctionnelles particulieres ou connaissance d'un produit spécififique.

Voila
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 57

Réponse postée 10 novembre 2005 09:49

Effectivement,
J'ai vu un cas, il y qq année ou le freelance a fait reconnaitre un liend e subordination et un contrat de travail.
C'est dramatique pour l'entreprise qui doit regulariser les charges sociales sur 3 ans et indmnise le freelance + congés payés
Deplus cela lui a permis de percevoir le chomage.
C'est pourquoi l'employeur doit veiller a toujours avoir son freelance affecté a une mission particuliere et dont il est responsable.
Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 61

Réponse postée 10 octobre 2005 13:53

Voila un dossier sur les cotisations TNS,

http://www.dogma.fr/content/view/28/81/ ,
pour comprendre le fonctionnement général. Pour les question,
il faudra revenir sur le forum.
Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 37

Réponse postée 3 octobre 2005 14:16

La plupart de suniversitaires exerces en dehors de leur activité de prof. pour cela il suffit qu'ils soient rémunérés sous forme de droit d'auteur...
Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 34

Réponse postée 3 octobre 2005 14:10

Je crois qu'il y un aspect TRES TRES SIMPLISSIME qui est completement zappé dans ton raisonnement. Un mec à 1500 EUROS BRUT par mois ne vaut pas un indep à 5500 EUROS mois !!!

Il faut comparer des choses comparables et des profils similaires. A 1500 euros/mois on a un debutant a peine sorite de lécole et 0 expérience.
Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 31

Réponse postée 3 octobre 2005 14:03

L'administration autorise les professionnels à déduire leurs frais de repas pris en dehors de leur domicile, lorsque celui-ci est éloigné du lieu d'exercice de leur profession. Cette déduction est encadrée par deux limites forfaitaires :
- un « plancher » correspondant à la valeur du repas pris au domicile (4.10 EUROS)
- un plafond correspondant à la somme à partir de laquelle les dépenses sont regardées comme excessives (15 EUROS en 2005)

Pour un repas de 17 euros, il faudra enlever 2 Euros excessifs et 4.10 de frais normaux à domicile. Sauf si vous arriver à démontrer que moins cher n'était pas possible dnas les environs.

Attention, pas de forfait !!! Ce frais doivent être justifiés.
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 32

Réponse postée 3 octobre 2005 13:46

He bien je ne pense pas que vous aviez le droit de vendre de la prestaiton à 5.5% reservé a quelques catégories.

Par contre vous pouvez demander à l'administraiton un délais raisonnnable pour refacturer vos client.
Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 52

Réponse postée 3 octobre 2005 13:42

En fait, a mon avis, la question retrocession ou salaire ne peut pas se poser aussi simplement.

Pour comparer les deux scénarios il serait souhaitable de savoir combien le collaborateur souhaite percevoir en salarie et combien en prestation, ensuite on peut comparer les deux scénarios.

Pour vous aider, les simulateurs institutionnels ci après: Le site dela canam.fr, le site de l'urssaf, également organic.fr
Réponses  : 8
Like  : 0
Vues : 34

Réponse postée 8 août 2005 18:18

en fait c'est quoi ta question ?
Réponses  : 49
Like  : 0
Vues : 63

Réponse postée 5 juillet 2005 18:06

J'ai défendu supra les société de portage mais ce post va me le faire regretté.

Je trouve ce genre de publicités extrement deplacés, spéculer sur la peur des gens est honteux !!! J'espere que ce site va ête black listé.

Suite à une erreur je n'avais pas signé.
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 45

Réponse postée 1 juillet 2005 06:52

Tout a fait d'accord

Personnellement j'ai fais pareil.

Pas d'enfants, pas de crédit et une capacité de réduction du train de vie très forte et ayant commencer à 24 ans, mettre 50% du CA de cote était possible.

La SARL / EURL qui opte a l'is peut etre un excellent choix le benefice est imposé normalement au taux is + charges sociales, mais le resultat peut être conservé dans l'entreprise. Comme ca les bonnes année, il ne supporte pas les charges sociales et l'irrp qui vont etre progressifs.

Je me lamentte de voire certains clients à gros revenu qui lors d'une excellente année arrivent à faire plus de 200KE de CA =>>> et la, explosion des seuils et taxes a + 50 %... Puis mauvaise année et retour a des taux d'imposition vers 25-30%... et charges de l'année précédente a débourser...

Enfn les coûts de fonctionnementpeuvent être assez élévés pour faire ça bien (conseil, expert comptable, juridique) et il faut que le jeux en vaille la chandelle.
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 45

Réponse postée 30 juin 2005 19:51

comme vous faites le choisx d'etre en société avec un assurance mandataire sociale vous pouvez couvrir jusqu'a 2 ans d'inactvité par contre faut liquider la société. Ca c'est moins marrant.

et je vous garantie que ce marche. c'est la meme assurance qui couvre les DG des grosses boites. Un peu cher mais beaucoup moins quand meme que le regime unedic, normal c'est une gestion privée.
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 45

Réponse postée 30 juin 2005 15:24

Avantages pour la société :
- Vous ne faite pas partie des salariés => Traitement a part, n'etes pas inscrit dans la hierarchie ou peut vous positionner à n'importe qu'elle endroit, pas de jaloux.
- Vous n'etes pas dans les grilles de salaires internes : He oui, votre remunération comme independant est souvent plus elevee que celui qui vous chapote. Mais cela ne se voit pas dans un prix jour. En france un subordonné mieux payé que son chef.. c'est pas demain la veille...
- Flexibilité : le temps de travail est aménagé en fonction du projet, pas de la loi sur le travail.
- Performance : on est meilleur quand on a une tache determinée à rélaise plutot qu'une fonction, piégé par le quotidien.

Avantage pour le Freelance :
- L'argent, en contrepartie du risque vous êtes mieux rémunéré,
- Le job : vous vous investissez dans ce que vous aimez et en rapport avec votre contrat, vous n'avez pas la crainte de l'augmentation a la fin de l'année
- La flexibilité : vous négocier votre temps de travail, sans contraintes syndicales
- La calrrté de la relation : la mission rien que la mission.
- Vous êtes responsable et indépendant : vous gerez votre argent et n'alimenter pas un CE qui distribue des cheques vacances qui ne vous intéresse pas, vous pouvez prévoir a votre facon pour la retraite, prendre une assurance privée pour le chomage,...

ATTENTION, ces avantages peuvent aussi être des risques. Il faut être responsable et maîtriser les risques de chaque décision
Réponses  : 49
Like  : 0
Vues : 63

Réponse postée 28 juin 2005 19:24

J'accepte vos excuses.

Que les lecteurs se fassent leur propre opinion.

Je tiens a souligner que le manque de cadre légal ne rend pas illégal, que le portage salarial est a mon sens une alternative a l'immobilisme reglementaire.

Les entreprises, clients finaux ont besoins de piocher des competences independantes d'avoir affaire à des hommes, mais la procedure de recrutement est risquée et dangereuse.

Par ailleurs, conseillant des freelance dans leur négociations et leurs rapports avec des ties (parfois des sociétés de portages), je me rend bien compte que cela peut être une des meilleurs facon de demarrer.

Aujourd'hui il y aplusieurs dizaines de milliers de portés en France, même L'ANPE conseil cette alertnative : cf http://www.google.fr/search?q=portage+site%3Aanpe.fr

Je pense que rien est tout noir ou tout blanc, quand un consultant à 35 se retrouve au chomage, souhaite devenir independant et trouve la force dans cette situation difficile créer, il peut parfois ne pas être envisageable d'abondonner la protection sociale du chomage -SEUL ET UNIQUE AVANTAGE SOCIAL DU PORTAGE. Alors se faire porter sur un ou deux contrat, pour démarrer sans risque peut devenir une bonne solution.

Le temps de se créer une marge de manoeuvre, le temps de pouvoir souscrire de socntrats d'assurance chomage privés (Oui ca existe!!! pas que les salariés qui on droit a cela... En plus c'est mieux rémunéré et plus performant que l'assedic)

C'est vrai qu'il a des sociétés de portage qui marchandent les hommes, comme il y des SSII qui "truandent" les freelances, des cabinets comptables qui brulent des preuves et des société de conseil qui blanchissent de l'argent... Chaque profession possède des ardoises mais on ne peut pas generaliser.

Le portage à mon sens peut être un bon outil pour démarrer et devenir indépendant dans une deuxième étape, à moindre rentabilité mais a moindre risque.

Voila
😃 😮 🤣
Réponses  : 49
Like: 1
Vues : 63

Réponse postée 28 juin 2005 13:37

Vos accusations sont graves et je ne comprends pas du tout vos propos.

La société de portage est notre concurrent direct et je ne leur fait pas de pub, Décidement vous ne comprenez rien !!!, on a pas le droit, d'autant plus quand on appartient à un ordre respectable comme celui des experts comptables de terroriser les gens comme vous le faite pour les attirer comme client.

Déja que je pensais que vous an'aviez pas le DROIT (= INTERDICTION) de faire de la publicité....

Nous ne somme pas une société deportage...décidement vous ne savez pas lire en plus...

Monsieur le professeur je vous rappele que vous vivez en FRANCE pays démocratique et que en conséquence tout ce qui n'est pas nterdit est rigoureusement toléré a partir du moment ou l'acte ou le comportement ne viole pas les conventions de la république.

PS 2 : cherhez gestion commerciale sur internet je pense que cela va vous instruire...
PS 3 : aller vous renseigner sur les services dans une société de portage, vous rendrez compte qu'elle garantisse le réglement a la fin du moi meme si le client paye a 90 jours.

PS4 : informer corectement mes clients est mon devoir en tant qu'indépendant. leur dire que faire appel au portage peut être une bonne solution est également mon devoir de conseil quitte a perdre a court terme.
PS 5 : attaquez l'anpe qui contient sur son site une fiche sur le portage salarial et explique comment devenir indépendant en devenant porté.

JE me pense pas qu'une persone au chomage avec un contrat de 4000 euros en poche puisse devenir indépendant et se créer raisonnablement. Le portage reste une excellente solution dans bien des cas étant donnée la garantie pas les assedics
Réponses  : 49
Like  : 0
Vues : 63

Réponse postée 27 juin 2005 18:48

Ecoutons les conseils d'un avocat (mieux habilités à parler de droit), pour éviter toute chasse aux sorcières...
http://www.guideduportage.com/virtualegis1.htm
Réponses  : 49
Like  : 0
Vues : 63

Réponse postée 27 juin 2005 07:22

En fait, le coût d'un expert comptable et d'une AGA est souvent bien inférieur au montant que laissent les portés au sociétés de portage.
Je tiens a preciser que les services rendus par un expert comptable sont largement inferieurs a ceux d'une societe de portage ou de service pour freelance :
- Pas de facturation recouvrement de votre client, pas de gestion comerciale....
- pas de garantie du risque si le client ne paye pas

La société de portage signe avec votre client et est donc engagée dans ses propores deniers. Sa responsabilité devient très forte et nécessite son implication dans le contrat. Sur certains types de prestation cela peut être très intéressant de déporter le risque client sur la société de portage. En tant que salarié vous serez nécessairement payé.

Il est donc difficile de comparer les deux dans l'absolu, un point sur la situation perso est souvent nécessaire afin d'établir un bilan et la meilleure orientation.

Nous, société de conseil, quand cela est plus intéresssant pour notre client redirigeons soit vers le portage, même si nous évitions cela (perte de l'indépendance) ou vers un statut plus approprié.
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 32

Réponse postée 13 juin 2005 18:03

Le mieux est de t'adresser à un comptable qui travail avec un avocat. Il faut compter 300 Euros à 600 pour créer un bouttique. Attention, certain point juridiques pour un fonds de commerce peuvent ne pas être à la porté d'un comptable. Je peut te donner des coordonnées de quelqu'un de sérieux mais à Lyon.
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 45

Réponse postée 13 juin 2005 06:51

Attention, le marché des sites internets est super concurentiel.

Dans l'ordre je dirais :
1/ faire ton étude de marché et comprendre ta rentabilité (CA annuel, Charges sociales, etc...) => Cela reste l'étape la plus importante et la seule vitale. Pas de sous => pas de questions de statuts ou de structure à se poser.
2/ vérifer si tu bénéficies d'aides diverses
3/ en fonction de cela, inscription aux URSSAF ou maison des artsites => quasi immédiat
4/ trouver quelqu'un pour t'assister (gestion, facturation, contrats...) un comptable qui tu crèes une société de capitaux (SARL, EURL...) ou opte pour un régime sur les débits.
5/ Tinscrire à une AGA => Assosiation de gestion agrèes qui te permet de bénéficier d'un abattement important, c'est pas cher, et cela sécurise des aspects fiscaux et sociaux.
Réponses  : 55
Like  : 0
Vues : 35

Réponse postée 8 juin 2005 08:18

Je confirme
Réponses  : 6
Like  : 0
Vues : 80

Réponse postée 28 mai 2005 17:41

Si tu veux, nous avons des outils de simulation, tu donnes un montant de RESULTAT ET DE CA le N-1, LE N-2 et on compare nos résultats.
Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 35

Réponse postée 28 mai 2005 17:39

LE mieux est de te metrre d'accord avec ton assurance et demande une suspension de la couverture de ton contrat pendant une certaine durée . C bien mieux que de résilier pour éviter chaque année de refaire un contrat.
Forum : Vos projets
Réponses  : 14
Like  : 0
Vues : 48

Réponse postée 28 mai 2005 16:52

Je pense dommage de perdre 10% de ton CA (soit 700x200x0.1) = 14000EUROS en commission de portage + cotisations Assedic + Assurances diverses que tu ne choisiras pas.... etc.

La meilleure solution est de le faire en Freelance même si cela est provisoire histoire de consituter un réel capital. La structure peut etre dissoute facilement en fin de mission si tu redeviens salarié (ce dont je doute).
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 45

Réponse postée 22 mai 2005 12:34

D'ailleurs, cette eregle est rarement appllquée, personellement je ne connais PERSONNE ayant un jour été sanctionné.
Réponses  : 4
Like  : 0
Vues : 67

Réponse postée 8 mai 2005 13:02

Dans la limite du raisonnable, je serait ok pour vérifer tes calculs mais je ne sais pas comment donner mon mail sans etre spamé. Nous venons de mettre en ligne un dossier là http://www.dogma.fr/Dossiers/Les_cotisations_sociales_TNS.html, si cela peut t'aider... si pas complet dis moi ce qui te manque.
Réponse  : 1
Like  : 0
Vues : 75

Réponse postée 6 mai 2005 21:59

Si tu es salarié tu n'as plus besoin de cotiser au regimes independants. Le mieux est déclarer à l'urssaf que tu fini ton activité => charge sociales (tu payes 2 fois !!!) et de démissioner impérativement par LRAR => pb de resposabilite
Réponses  : 55
Like  : 0
Vues : 35

Réponse postée 5 mai 2005 15:42

EN plus l'eurl vous permet de lisser votre revenu et d'eviter les saubresauts liée au versements des charges, d'éviter de se prendre un taux marginal a 50% l'année ou tout va bien et être imposé a 20% l'année suivante.

Donc EURL ou SARL oui si le business en vaut la chandelle et que l'on est souvent au dessus de 75KE annuels. En dessous cela fait des frais en plus pour pas grand chose.

Pour ce quiest de frais d'expert comptable, il faut faire jouer la concurence. Mais faites attention à ce que qui est compris dedans et faites signer une lettre de mission a votre expert qui au moment des réalisation dira ca c'es ten plsu, ca c'est en plus... etc...Pire qu'un éditeur de logiciels ;-)

Freelance depuis 10 ans j'en ai changé trois fois et en ai paye bien plus cher pour en avor finallement trouver un très bien.

Notre société offre un service complementaire à celui de l'expert comptable qui finalement lui ne s'occupe pas vraiment de la paperasse et s'occupe de tout : facturation, relances, notes de frais, tableau des achats etc.... pour transmettre à l'expert comptable....

Réponse postée 21 avril 2005 08:21

ah oui !!!

je suis independant depuis 10 ans et - crois moi - meme en etant sur le sol franco francais c'est a y rien comprendre et tout est un parcours du combattant !!

C'est pourquoi, nous avons crée dogma.fr avec d'autres freelances pour s'occuper de la gestion administrative et commerciale des independants.

Je n'avais pas penser a ajouter "nous gerons votre entreprise pendant vos deplacement a l'etranger" dans notre argumentation mais je te remercie egalement pour le tuyau.

Comme tu viens de démarrer, je te souhaite une réussite totale dans tes projets et une grande prospérité.

Attention a un truc cependant : tu es au fofrait en ce moment, mais dans deux ans c'est la grande régul et là, malheureusement, j'ai vu beaucoup de gens se ramasser => met de cote un part non negligeable de tes revenus pour les caisses, l'irpp, etc...

Réponse postée 20 avril 2005 13:35

Tout ca m'a l'air ok si ce sont bien les montants que tu as versés en 2004. Les caisses que tu sites sont ok.
Merci encore de t'interesser à mon cas...


De rien.
Par contre, je trouve les montants un peu faibles, tu as demarré l'an dernier et les montants sont au prorata ?