← Retour

Free-Worker-204714

Nombre de posts : 2

Inscrit depuis le : 9 mars 2020

Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 74

Réponse postée 14 avril 10:20

Merci de ta réponse

Oui j'ai bien en tête que je devrais payer les cotisations dans tous les cas (annuellement).

Je n'ai rien payé encore comme je démarre, du coup suis-je couvert par la sécu (indemnité) en cas d'arrêt maladie demain ? ou faut-il avoir payé au moins une fois la cotisation, même forfaitaire pour se voir ouvrir les droits ?

Preneur de vos avis aussi sur l'intérêt ou non de se verser régulièrement un salaire versus one shot lors du bilan pour une EURL IS.

Merci
Réponses  : 2
Like  : 0
Vues : 74

Réponse postée 14 avril 08:22

Bonjour à tous,

J'ai démarré en EURL IS ce début d'année, pour une mission longue chez un client.

Cela m'arrangerait de ne pas me verser de salaire avant l'année prochaine d'un point de vue IR.

J'aimerais comprendre les risques à ne pas le faire (ou d'un autre angle les avantages à se verser une rémunération dès maintenant et régulièrement versus se verser de plus gros montants au moment du bilan).

Parmi mes préoccupations, c'est la protection sociale et notamment si et à quel niveau je serais indemnisé par la sécu si j'ai un arrêt maladie pendant la période où je ne déclare aucun revenu, car en cas d'arrêt prolongé l'indemnité prévue par ma prévoyance est réduite en dessous de un an.

Merci

Loupito

Note : Je remercie chaleureusement les membres de ce forum (HMG en premier lieu) pour la mine d'informations qu'ils ont constitué et qui m'a permis de me décider et de me lancer sereinement.

Note 2 : Je me tiens à mon tour à la disposition des futurs entrepreneurs pour partager ma propre expérience et les aider 🙂 pour mon cas : démarche de démission pour création EURL IS, ARCE