Forum

Pourquoi les Sociétés de conseil (ESN, SSII..) n'aime pas les freelances?

blast75

blast75

Nombre de posts : 11
Nombre de likes : 1
Inscrit : 23 septembre 2019
Contacter en MP
Bonjour youcef91,

Sans généraliser, car certains cabinets de conseil ou SSII sont ouverts tant qu'ils arrivent à positionner des professionnels disponibles et compétents, voilà quelques arguments qui reviennent souvent lors des conversations que j'ai, aussi bien avec les freelances qu'avec les commerciaux ou patrons de cabinets de conseil ou SSII.

- Les cabinets de conseil ou SSII réalisent plus de marge sur les profils en CDD/CDI, et moins sur sur les freelances. Le commercial touchant une commission qui dépend de son volume de ventes ou du markup réalisé sur chaque prestation vendue a plus intérêt à promouvoir le CDD/CDI que le freelancing.

- Entre midi et 14h, ou à l'happy hour, les collaborateurs d'un projet en CDD/CDI aiment déblatérer sur les cabinets de conseil ou SSII, et leurs pratiques. Les indépendants parviennent à inciter certains d'entre eux à devenir freelance, et donc à quitter leur société. Autant dire que les patrons de cabinets de conseil ou SSII n'apprécient pas...

- Le freelance est quelqu'un qui a franchi le pas. Certains commerciaux aimeraient le faire, par exemple en fondant leur propre cabinet, mais n'ont pas encore franchi le cap. Il y a un fond de jalousie chez ceux qui ont des velléités d'indépendance et qui ont face à eux des freelances.