← Retour

Nombre de posts : 240

Inscrit depuis le : 26 août 2018

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 29 septembre 17:42

Jean-L,

Je vous ai lu, je suis triste (pour vous) de constater que vous prétendez posséder des intentions à mon encontre que je n'ai pas, qui ne font pas partie de mon éducation. Je n'ai jamais insulté ni menacé personne, ce n'est pas mon truc. Je ne suis pas une personne qui ait besoin de me faire valoir pour donner un avis.

Pour faire de l’humour, il faut être capable d’observer le monde de loin, afin de sentir ce que les faits et gestes des humains ont de risible. Les gens possédant un léger fond dépressif y sont particulièrement aptes, car leurs états d’âme les distancient du reste de l’univers. Certains individus sont la proie d’un "surmoi" (conscience morale intériorisée) tyrannique, qui engendre en eux de fortes tendances à la culpabilisation et à l’anxiété. Plus quotidiennement, beaucoup d’entre nous sont pris dans un conflit entre leur moi conscient et des pulsions destructrices, agressives, très véhémentes, qu’ils tentent de dissimuler. L’humour leur permet de passer pour des gens polis, calmes, alors que –exagérons un peu– ce sont intérieurement des assassins en puissance !

Ce ne sont pas mes paroles, c'est un psychiatre renommé français.

Mais dans tous vos message ci-dessus, vous prouvez que vous ne semblez pas respecter les métiers respectueux (sauf le vôtre) nécessitant beaucoup d'études et de connaissances comme les avocats, etc.

Pour finir une dernière petite leçon de droit

Alors que la plupart des études de linguistique française sur l’insulte soulignent la confusion terminologique et théorique qui caractérise les définitions de ces deux actes de langage, la notion purement juridique de diffamation peut-elle éclairer ce long débat ? Le cœur du problème semble être, outre l’étymologie des termes, le statut de fait précis prouvable. Là où la linguistique réfute l’idée d’une valeur de vérité de l’insulte / injure, c’est au contraire pour la loi l’un des critères les plus probants pour analyser et éventuellement punir. Dans le cadre particulier du discours polémique humoristique, cette notion prend une densité particulière puisque ce qui fait rire est subjectif, mais aussi parce que ce type de discours polémique nécessite en soi une transgression afin de pouvoir opérer pleinement, dont on étudiera les plaintes, les stratégies et les jugements.
Source: jurisprudence en France

Ce que vous ne semblez pas comprendre, c'est que vos diatribes ne me touchent absolument pas. Il est donc absolument inutile de répéter des choses inintéressantes à mon encontre personnelle, ni à mes connaissances ou mes diplômes.
J'ose simplement espérer que votre contribution polémiquante ne soit pas du fait que je suis une femme! Vous avez l'âge de mes enfants. Sans reproche contre vous, J'ai personnellement éduqué mes enfants à être humble, à écouter ceux et celles qui ont plus de connaissances et d'expérience que soi. C'est une réussite pour moi car je suis heureuse que mes enfants soient ouverts à des avis différents et surtout de ne pas être coincés dans un égo démesuré personnel.
Ce sera ma dernière réponse.
Bon weekend.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 29 septembre 07:51

@ Yebor,

 simplement que le site du service public préconise plutôt la méthode avec deux contrats bien distincts.

Le droit s'interprète et le site du service public donne des informations pour que chacun comprenne. Il n'oblige en rien, sauf que les deux conditions doivent impérativement être remplies. Peu importe si c'est fait en un ou en deux documents.

La rupture du contrat commercial de prestation de portage salarial n'entraîne pas la rupture du contrat de travail du salarié.

C'est encore faux. Tout cela dépend du contrat avec le client. Si le contrat est renouvelable de 3 mois en 3 mois (ce qui est souvent le cas), le contrat en portage salarial est en CDD, ce qui implique la possibilité de terminer le contrat en portage salarial en bon et due forme.

C'était simplement une citation reprise du site du service public mais vous pouvez probablement leur indiquer qu'ils ont fait une erreur

Il existe plusieurs contrats en portage salarial, le CDD, le CDI, le CDI de projet. Je ne dis pas que le service public est en erreur, il manque d'information supplémentaire car ce qui est écrit n'est valable que pour les CDI indéfinis. Or il existe d'autres contrats en portage salarial.

Comme vous le savez, le contrat en portage est directement lié au contrat avec le client. Si le contrat avec le client dure trois mois, et se renouvelle pour trois mois pour la suite, une société de portage va faire un contrat avec le salarié porté de 3 mois + un nouveau contrat de trois mois, etc. Dans ce cas, une société de portage ne peut pas appliquer ce que le site du service public préconise, car après trois mois, le contrat est rompu. Mais il serait peut-être intéressant de faire savoir au service public de donner plus d'informations en allant plus dans les détails des différentes possibilités existantes.

J'ai du mal à comprendre pourquoi vous vouliez afficher les données privées de Jean sur le forum, ...

Ça n'apporte rien à la discussion, pour rappel on parle simplement de connaitre les types de contrat qui s'applique lorsqu'on est en portage salarial

Le message original est posté par un novice. Nous sommes là pour répondre le plus exactement possible.

Quand Jean n'arrête pas de contredire les messages par plaisir de contredire, et que Jean remet même en question la réponse d'un avocat comme Vincent, qu'il met en doute les connaissances, même les diplômes des autres, il faut remettre les informations à leur place exacte. C'est donc impératif pour la discussion de savoir qui prend la parole. Chacun(e)s peut comprendre que quand on est dans le métier depuis 2020, donc moins de deux ans, il est sans doute probable qu'il ne connaisse pas encore tous les tenants et aboutissants du droit de travail et du droit contractuel.

De plus, sa position de CEO d'une société de portage, rend sa position un peu unilatérale. Je comprends qu'il défende sa manière de travailler, mais quant à dire que la société de portage avec laquelle je travaille fait dans l'illégalité est extrêmement grave, tout simplement par manque de connaissance en la matière.

J'ai demandé par deux fois à Jean de continuer la discussion en privé, ce qu'il a refusé en répondant qu'il préférait que tout soit visible. Ce que j'ai fait. Le fait de mentionner son épouse est également important, surtout pour connaitre qui a toutes les actions de la société. Cela permet de savoir qui est responsable au cas où la situation de la société ne va pas bien.
Ceci dit, c'est une réaction que j'ai avec toutes les sociétés, surtout avec les sociétés intermédiaires et les sociétés de portage salarial. Ceci est une information importante pour notre novice qui a posé sa question au début, car cela lui permet de se protéger en n'allant pas faire de contrat avec des sociétés dont la composition et/ou finances est/sont bancales. Je ne vise pas Jean, je parle en général.

Concernant les pseudos, je me demande pourquoi il met le nom de sa société comme tel. On sait que ce forum est référence dans Google, et comme il vient de commencer son entreprise depuis peu, je me pose sérieusement du but réel de sa présence ici. Ou, n'ai-je pas le droit de poser cette question?

Au lieu de perdre son temps à répondre pour contredire, il aurait pu prendre ce temps là, pour se renseigner plus en avant et apprendre un peu plus sur une matière qui le concerne particulièrement et directement pour un meilleur développement de son entreprise.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 18:06

@ Yebor,

  • Un contrat de travail entre l'entreprise de portage et le salarié porté

    Il est conclu pour la réalisation d'une prestation dans une ou plusieurs entreprises clientes.

  • Un contrat commercial entre l'entreprise de portage et l'entreprise cliente

Un contrat commercial de prestation de service doit être conclu par écrit entre la société de portage et l'entreprise cliente, au plus tard dans les 2 jours ouvrables: Correspond à tous les jours de la semaine, à l'exception du jour de repos hebdomadaire (généralement le dimanche) et des jours fériés habituellement non travaillés dans l'entreprise suivant le début de la prestation.

L'un n'empêche pas l'autre. Si dans le contrat commercial il est noté les obligations des deux parties, ce contrat est tout à fait valable. Comme je l'ai déjà écrit... combien de fois dans ce topic? Je répète donc: à partir du moment que les obligations du consultant, comme les obligations du client sont mentionnés dans un contrat tripartite, ces contrats sont considérés comme contrat de travail (pour le consultant) et comme obligation du côté client. L'avantage de ce genre de contrat tripartite en toute transparence oblige les parties (client et freelance) de respecter leur contrat.

La rupture du contrat commercial de prestation de portage salarial n'entraîne pas la rupture du contrat de travail du salarié.

C'est encore faux. Tout cela dépend du contrat avec le client. Si le contrat est renouvelable de 3 mois en 3 mois (ce qui est souvent le cas), le contrat en portage salarial est en CDD, ce qui implique la possibilité de terminer le contrat en portage salarial en bon et due forme.

Du coup les remarques de départ des deux intervenants me paraissent quand même pertinente car leur description correspond à ce qui est décrit sur le site du service public mais vous êtes directement partie sur de la confrontation en voyant du marchandage

Les remarques sont fausses par rapport à la loi .

PS : Je trouve pas ça vraiment cool de votre part de mettre ses informations personnelles sur le forum (même si elles sont publiques), Jean intervient sur ce forum, alors oui il répond au question et ça peut aussi aider dans sa visibilité donc il est nécessaire pour lui de mettre le nom de son entreprise mais de votre côté vous restez sur un pseudo anonyme :-

J'ai proposé de discuter en privé avec jean ce qu'il a refusé! Il a préféré mettre tout mettre en public. Ce que j'ai donc fait. Il ne faut pas mettre la faute sur des personnes qui ont donné la possibilité d'arranger des choses autrement.

Si je reste sous un pseudo anonyme, c'est surtout parce que j'ai des connaissances de plus de 40 ans à partager, que je n'ai aucune société à promouvoir. Certaines personnes connaissent mon identité par messagerie personnelle, parce que je leur au fait confiance. C'est très bizarre que tu mettes en doute (en tant que professionnel en matière d'IT) l'importance du privacy en la matière.

Dites moi pourquoi vous prenez un pseudo aussi anonyme que moi "Yebor"? Oseriez-vous me reprocher ce que vous faites vous-même?

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 17:11

@ Michael,

Jean est certes un de mes concurrents mais c'est une personne que j'ai rencontré, c'est quelqu'un de très correct, et qui n'a aucune intention malveillante. C'est une personne que je respecte ! Je déplore malheureusement votre manque de respect envers des personnes dont le travail est de conseiller des indépendants sur cette activité qu'est le portage salarial.

Certes c'est votre opinion, et je la respecte. Toutefois, les réponses données à mon encontre prouvent le contraire, ils sont moins que correct par rapport à mes connaissances en matière du droit. Son action malveillante envers moi est très bien visible. elle n'est peut-être pas malveillante envers vous mais elle l'est bien envers moi.
Il est pdg d'une société de portage salarial, donc forcément il agit un peu pour sa crèmerie aussi.... tout comme vous. Mais vous au moins vous restez discret et ± neutre et vous restez discret sur le forum , ce que j'apprécie.

Entre vous et moi, je pense que ceux qui travaillent pour des sociétés de portages n'ont pas vraiment leur place ici. Car, même s'il ne le veulent pas, ils influencent certaines personnes, où ils sont là pour présenter leur services en message privés. Je ne pense pas que le forum soit fait pour cela.

Ce serait bien que la modération vérifie un peu les messages privés que certains utilisent pour récolter des clients. Je ne pense pas que ce soit le but de ce forum.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 16:25

@Yebor,

Je ne suis pas dure dans mes propos, je dois dire que je suis fatiguée de dire 30.000 fois la même chose (pas à vous hein) 🙃. Comme je l'ai déjà dit dans plein de message concernant ce topic.

En droit, à partir du moment que la condition 1 et la condition 2 soient bien formulées dans un contrat commercial tripartite, ce contrat est absolument valable en matière de droit. Ce contrat commercial fait en fait partie d'un contrat d'emploi. Toutes les conditions contractuelles sont accomplies, et pourront servir devant les prud'hommes (pour la partie contrat d'emploi) comme devant le tribunal de commerce (pour la partie contrat avec le client).

Dans un contrat commercial, on peut très bien intégrer les clauses d'un contrat de travail. Ceci (comme je l'ai déjà dit) donne une transparence aussi bien envers les clients que envers les consultants en portage salarial en matière d'obligation de chaque partie. Contrairement à ce qui a été dit par certains, ce genre de contrat est complètement valable juridiquement (confirmé par mes avocats français)

Il n'est pas déplacé de découvrir qui est derrière certains messages... la transparence est de mise sur ce forum. Histoire de savoir qui est derrière quoi, et quelles sont les vraies intentions

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 16:03

En toute transparence....

[modéré]

Il faut savoir qu'un diplômé en droit cherche toujours les infos par rapport à qui il s'adresse. tu n'as pas cru dans mes connaissances... pas de soucis, alors, on se cause en privé ou en public?

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like: 1
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 15:24

Vous avez du travail ici.

Bonjour à tous,

Nouvelle modératrice sur Free-Work, je suis très contente de vous rejoindre sur le Forum Free-Work.

Hâte d'apprendre et d'échanger ensemble avec délicatesse et sans nom d'oiseaux 🦚

Respect et délicatesse sur le Forum entre vous svp 😉

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 15:22

@ Jean .... machin chose,

Pour moi le sujet est clos, pas besoin d'échanger en privé surtout si vous voulez m'insulter, je n'ai pas de temps à perdre... Mon but est de rétablir la vérité. Et je pense qu'il est bien que cette conversation soit publique, elle permet de mettre en lumière ceux qui font un travail sérieux de recherche et de se faire un avis sur les conseils donnés.

Le politiquement incorrect ne veut pas dire insulte. Il va falloir revoir votre Bescherelle hein... Je n'ai jamais insulté personne, ni en public (contrairement à vous à mon encontre - par rapport à mes diplômes en droit) ni en privé.

Votre but est de contredire des personnes qui ont plus de connaissances que vous, en public. Vous voulez continuez en public, pas de soucis pour moi.

Allons-y. Mettons en lumière...

Vous semblez endoctriné par votre société qui soi-disant défendez les salariés portés. Seulement après des contacts avec différentes sociétés dans votre association, vous donnez de fausses informations les concernant. Vos informations ne sont non seulement pas à jour du tout, mais en plus elles sont fausses. Votre association embellit certains établissements (certainement par eux et l'information qu'ils ont envie de vous donner pour avoir plus de freelances), et quand on les contacte elles disent le contraire de ce que vous mettez sur votre site. Eeeeh oui.

En fait, vous demandez des renseignements sur vos sociétés de portage, et elle vous racontent n'importe quoi, que vous acceptez sans vérification. Quand on les contacte (les sociétés dans votre top 5), ils nous disent que les informations ne sont pas "tout à fait avec les conditions actuelles" ... où est la crédibilité? Vous ne vérifiez même pas auprès des salariés portés de ces sociétés et vous vous permettez de critiquer des personnes qui osent justement dénoncer les dérives des sociétés de portage.

Vous osez même dire que certains contrats commerciaux sont illégaux alors que vous n'avez aucune connaissance en droit, et qui de plus est, que vous réfutez les connaissances en matière de contrats d'avocats français qui ont vérifié les contrats que je leur ai transmis.

Je pense sincèrement que vous n'êtes pas assez neutre par rapport au portage salarial pour encore faire partie de ce forum.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 14:37

@ Jean-Louis,
Vous pensez ce que vous voulez de moi. Etant âge de plus de 60+, je pourrais éventuellement posséder plus de connaissances que vous.
Ma signature n'est faite que de vérités, et n'est pas là pour vous éblouir. C'est la surtout pour les # sur google. Je n'ai plus rien a prouver, et certainement pas envers vous. J'ai assez reçu de remerciements par mail pour mes compétences.

Il est toutefois marrant que vous ne tenez pas compte de mon message qui dit que vous polluez le message pour une vindicte personnelle. Venons en privé. Auriez-vous peur des réponses? Arrêtez de polluer cette demande d'un jeune avec des vindicatives personnelles. C'est la moindre des choses que vous pouvez faire non seulement par respect envers la personne qui a posté ce message, mais aussi par respect de ce forum qui est généralement respectueux envers les avis différents. Ce qui ne semble pas être votre cas.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 14:17

@ Michael,

Le portage salarial désigne l'ensemble organisé constitué par :

1° D'une part, la relation entre une entreprise dénommée " entreprise de portage salarial " effectuant une prestation et une entreprise cliente bénéficiant de cette prestation, qui donne lieu à la conclusion d'un contrat commercial de prestation de portage salarial ;

2° D'autre part, le contrat de travail conclu entre l'entreprise de portage salarial et un salarié désigné comme étant le " salarié porté ", lequel est rémunéré par cette entreprise.

A partir du moment où toutes ces informations sont notées dans le même contrat, qu'il soit commercial ou non, il est valable en droit. Même devant les prud'hommes.
Au point de vue "transparence" il est intéressant de noter qu'aussi bien le client connaisse les obligations du salarié porté, ainsi que le salarié porté soit au courant des obligations du client. C'est pourquoi, il est plus intéressant d'avoir ce type de contrat tripartite, pour la protection de tous.

Je vais même aller plus loin (en droit), à partir du moment où une fiche de salaire est faite, et le salaire payé au consultant, cela vaut contrat.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 13:47

@ Jean-L,

Avez vous lu ma signature? Je ne pense pas. J'ai fait du droit, certes en Belgique. Mais il se fait que le droit belge et le droit français se ressemblent beaucoup car ils viennent de la même source, le code napoléonien. Il n'y a que quelques différences. Mais quand on n'a pas fait du droit, on ne parvient pas à comprendre sa logique. Car oui, le droit a une logique d'analyse, de décortication, et surtout de compréhensions de certains détails, en droit justement.

Je ne sais pas dans quelle langue je dois vous l'expliquer, en Néerlandais, en Anglais, en Allemand ou en Espagnol peut-être?

Ce n'est pas la première fois que vous répandez dans le forum de fausses informations sur le sujet du portage salarial, soit vous ne lisez pas les textes de loi, soit vous les lisez de travers. Et vous n'appuyez vos arguments sur aucun texte...

Je pense surtout que cela vous pose problème que je vous contredise en matière de droit. Votre société de portage vous donne de l'information. Ce n'est pas pour cela que cette information est correcte. Cela ne vous permet pas de m'accuser de donner de mauvaises informations. L'intelligence voudrait que, si vous lisez ce que j'écris, vous alliez plus loin dans votre recherche d'information de ce que votre société de portage vous oblige de dire en public.

Nous représentons effectivement des sociétés de portage et nous sommes bien placés pour répondre à ces questions car nous connaissons bien le sujet, les textes de lois et de la convention collective. Ainsi nous sommes légitimes pour éclairer et répondre aux questions des forumeurs.

Non. Comme vous représentez des sociétés de portages qui paient pour leur cotisations, vous n'êtes pas bien placés pour répondre à ces questions et vous induisez les forumeurs en erreur car vous n'êtes pas neutres du tout.

Je ne connais pas votre société de portage salarial, mais elle ne semble pas dans la norme.

Ma société de portage est tout à fait dans les normes légales. Comme je l'ai mis dans le message à Vincent_B, avant de signer avec cette société de portage, je me suis renseignée auprès d'avocats... français.

Le droit est très vaste et vous ne semblez pas au point sur le portage salarial. Je suis de formation ingénieur informatique LabVIEW et pour autant je ne suis pas un expert en java ou .Net.

C'est bien. J'ai fait du droit. Encore des questions?

Encore faux, et je vous renvoie au lien du service public! Le portage salarial est une activité règlementée. II y a bien 2 contrats. Le salarié d'une société de portage salarial doit voir un contrat de travail, il a le statut de salarié. De plus la plupart des sociétés de portage ont des modèles de contrat rédigés par les PEPS (Syndicat Patronal du Portage salarial)

Encore une fois, vous êtes complètement à côté de la plaque. Un contrat peut contenir ce qu'il veut, du moment qu'il ne contrevient pas à la loi. Ca, c'est le droit. Le contrat commercial peut servir comme contrat de travail, cela dépend de ce qu'il y est inscrit.
L'avantage d'un seul contrat entre les trois parties, c'est qu'aussi bien le client peut connaitre les obligations de l'employé porté, que les obligations du client envers le salarié porté.
Je ne vais pas vous rappeler ce que je pense du PEPS, j'ai déjà donné mon opinion la dessus dans un autre message.

Maintenant, je ne vois pas la plusvalue de cette discussion, où vous deux, vous me considérez comme ignorante en ce qui concerne aussi bien le droit que du portage salarial, ce qui n'est pas le cas.

Je constate simplement que vous polluez le sujet de Freeworker-621788 pour une vendetta personnelle contre moi, et qui ne lui donne absolument pas envie de poser encore d'autres questions sur ce forum. Si vous voulez me contredire, si vous avez envie de m'humilier, faites le en privé. Je vous répondrais avec d'autres mots, un peu moins politiquement corrects. Ne polluez pas les demandes de personnes débutantes.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 12:59

Merci Vincent,

J'ai mis le mot contrat entre guillemets car la nature juridique de ce document reste sujette à caution - en droit français ! Je ne sais pas ce qu'il en est outre-quiévrain... 😉

J'ai une excellente protection juridique... française, avec des avocats français, vu que je ne maitrise pas (encore) le droit français. Mais je vais m'y mettre, quand je serais retraitée 🤣

Mais vous avez raison, tout dépend de ce qu'il est noté dans le contrat tripartite. A partir du moment où les devoirs et obligations des trois parties sont notées, ce contrat est tout à fait valable selon l'avocat que j'ai consulté en France. Cela oblige implicitement le client aussi à respecter son contrat, et il y a donc moins de possibilités pour le client de terminer le contrat avant terme pour quelque raison que ce soit.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 18
Like  : 0
Vues : 401

Réponse postée 28 septembre 12:16

Eventuellement, tu peux faire des tâches en bénévolat pour des associations par exemples. Ca te permet de commencer à construire un réseau et donne un sens au non paiement du travail.

Super idée. C'est un moyen constructif pour te faire un réseau.

Dans l'absolu, ça me parait être une mauvaise idée de travailler gratuitement pour des futurs lcients.

Eventuellement, tu peux faire des tâches en bénévolat pour des associations par exemples. Ca te permet de commencer à construire un réseau et donne un sens au non paiement du travail.

En parallèle, tu peux voir s'il y a des collectifs que tu pourrais rejoindre, participer à des événements types afterwork, ...

Tu peux aussi proposer tes services via des plateformes d'intermédiation comme malt, comet, ... Il y a beaucoup de plateformes référencées sur ce lien : https://independant.io/plateforme-freelance/ Tu trouveras surement de quoi commencer à construire ton réseau.

Egalement, regarde peut être sur des choses plus locales, comme la CCI, la CPME de ton département. Dans ta ville ou alentour, voir s'il y a des clubs d'entrepreneur ...

Certains espaces de coworking proposent aussi du réseautage.

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 28 septembre 12:12

@Michael & @ Jean.L,

Je comprends votre réaction un petit peu belliqueuse à mon message vu que vous représentez tous les deux la société de portage pour laquelle vous travaillez.

Toutefois, bien que vos deux contrats soient tout à fait légaux (au point de vue du droit), j'affirme encore que c'est un manque de transparence envers votre salarié porté et de la société cliente. Et pour moi, le manque de transparence est essentiel.

Dire que ce que ma société de portage fait est illégal, est diffamatoire envers elle, et je ne vous le permet pas. D'autant plus que mon avocat a estimé que ce contrat commercial était tout à fait légal. Dois-je supposer que vous avez fait des études de droit pour venir contester les avis des professionnels du droit?

Vous semblez confondre "contrat commercial" et "contrat d'emploi". Le salarié porté qui signe un contrat commercial, accepte d'office le contrat de travail de manière implicite avec la société de portage, car les mentions contractuelles vis à vis de l'employé sont mis dans le même contrat commercial. A nouveau pour toute la transparence entre les trois parties.

En tant que contract manager dans différentes sociétés depuis de nombreuses années, j'ai pu écrire moi-même des contrats avec plus de 20 signataires dans le même contrat, notamment dans l'éolien, où chaque fournisseur avait une description des tâches envers les tiers. Ceci s'appelle un contrat commercial. Ceci n'empêche pas de pouvoir les poursuivre devant un tribunal s'ils n'exécutent pas leur tâches.

Il en va de même pour le portage salarial. Il s'agit d'un contrat commercial, et pas d'un contrat d'emploi. En signant le contrat commercial, le salarié porté se conforme aux us et devoirs de la société de portage.

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 27 septembre 18:19

Michael,

Vous êtes juge et partie vu que vous travaillez pour une société de portage salarial. Si vous signez deux contrats différents entre le salarié d'une part et le client d'autre part, je ne pourrais jamais faire confiance dans votre société de portage car votre société de portage manque de transparence envers votre salarié porté.

Dans la société de portage avec laquelle je travaille c'est un unique document signé par les trois parties, justement pour assurer la transparence au point de vue contrat. Pas moyen de magouiller que ce soit d'un côté ou d'un autre.

Ma société de portage commence aussi avec un % de 7% à taux dégressif. Je suis actuellement à un taux de 3%

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 39
Like  : 0
Vues : 687

Réponse postée 27 septembre 11:52

Bonjour,

Le contrat : Quel est le nombre de contrat a signer, 1 société de portage -> consultant ou 2 contrats société de portage -> consultant + Tripartite ?

Un seul contrat commercial signé par les trois parties (sur le même document) c'est donc un contrat tripartite.

 La convention collective : est ce qu'on peut demander a la boite de portage de rester sur la SYNTEC ? ou obligatoirement passer sur Convention Collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC : 3219)

Tu n'as pas le choix. En allant en portage salarial, tu seras obligé de suivre la convention collective 3219.

Quel est Le régime de retraite complémentaire agirc-arrco ou autre ?

La réponse se trouve ici:
https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-professionnel-regimes-retraite/contrat-travail-retraite-cdi-cdd-interim/portage-salarial-retraite

Réponses  : 29
Like  : 0
Vues : 652

Réponse postée 26 septembre 18:44

Tout à fait d'accord.

A l'inverse, un consultant est par construction moins attaché à l'entreprise. Je ne dis pas qu'il faut être un mercenaire, mais on travaille avant tout pour nous. Si une personne chez le client nous est néfaste, au pire on change de client, c'est souvent plus facile, même si dans certains cas c'est frustrant.

Il me semble que ce type de comportement est plus facile à vivre en tant que consultant. Je m'explique avant que tout le monde hurle 😝

Il est évident que ce type de comportement ne devrait pas exister, mais il se trouve que malheureusement ça existe. Pour un interne, qui peut avoir un attachement fort à l'entreprise, c'est extrêmement minant. J'ai vu de nombreuses personnes très mal vivre avec des responsables ayant ce type de comportement, tiraillé entre le dégoût de travailler pour cette personne et la fidélité à l'entreprise.

A l'inverse, un consultant est par construction moins attaché à l'entreprise. Je ne dis pas qu'il faut être un mercenaire, mais on travaille avant tout pour nous. Si une personne chez le client nous est néfaste, au pire on change de client, c'est souvent plus facile, même si dans certains cas c'est frustrant.

Réponses  : 36
Like  : 0
Vues : 535

Réponse postée 26 septembre 11:56

J'ai eu le même style de problème lors de ma dernière mission chez la filiale Belge d'un fournisseur d'Energie Français.

Une des personnes responsable du projet a fait une (très très grosse) erreur, avec la conséquence d'une perte de plus de 500.000 euros sur le projet. La société cliente, bien qu'ayant viré le consultant fautif a essayé tant bien que mal, de continuer le projet en augmentant le budget avec parcimonie. Toutefois, c'était sans compter de l'avis de la maison mère française, qui a exigé de couper net dans le budget, d'autant plus que la filiale belge avait racheté une société d'énergie en faillite, ils avaient trop de personnel.

Résultat : arrêt de contrat de plus de 60% des consultants. Ils ont payé 1 mois de préavis, et exigé que les internes reprennent la tâche des freelances en les obligeant à faire des heures supplémentaires et de travailler le weekend. Comme ils ont viré les plus chers, ils ont aussi viré les meilleurs.

Perso, j'avais de la chance, dans mon secteur du contract management et du fait que j'étais responsable d'autorisation de paiement selon les jalons auprès du fournisseur, j'ai pu rester jusqu'à 95% de la fin du projet. Et perso, j'étais contente que le projet se termine pour moi après 3 ans.

Comme quoi, parfois il y a des raisons valables pour un client d'agir de cette manière.

Je suis d'accord avec mes confrères. Le client a ses propres besoins qui le regardent, s'il veut moins de personnes sur une baisse d'activité ça le regarde. Je suis surpris également, le client est toujours content d'avoir quelqu'un sur les périodes creuses. Je ne parle même pas quand ta mission est un mix projet et suivi de run, là c'est du pain bénit pour permettre aux internes de partir en vacances en famille.

Par contre, ce qui n'est pas réglo est que cela n'a pas été évoqué pendant l'entretien et surtout dans le contrat. Simple oubli ou véritable omission d'un détail qui pourrait changer ? A partir de là, si tu n'es pas d'accord et que le client ne veut pas s'arranger, alors il y a désaccord, et soit tu arrives à négocier, soit tu t'en vas si ça ne te convient pas.

De mon côté, j'ai vécu un truc nettement moins sympa. Pour cause de baisse de budget, chaque équipe de mon client a dû virer 20% de son effectif. Nous avons donc proposé de baisser nos prestations à 190 jours. Evidemment, il y a eu des frictions : un collègue est arrivé au mois d'août pour remplacer notre architecte qui avait foutu bien de la merdoum, lui avait bossé à temps plein début d'année, ce nouveau collègue a dû se taper les -30 jours sur la fin de l'année. Un autre collègue a tout simplement envoyé des fiches de temps rectificatives pour se remettre à 22 jours par mois.

Après, chacun de dire si on accepte de baisser son froc ou pas. Personnellement, je l'ai vécu comme l'occasion de me mettre aux 4/5èmes sur la fin de l'année, j'ai pu profiter d'un temps un peu perso et dieu sait que je suis très égoïste sur ce sujet. Je préfère ça plutôt qu'on me demande de baisser mon TJM de 20%...

Réponses  : 36
Like  : 0
Vues : 535

Réponse postée 25 septembre 19:29

 il y a aussi une question de fierté quand on est dans un poste dans une société

Ego, peut-être, non?

Je ne veux pas faire de surenchère, mais étant 60+, j'ai 40 ans d'expérience, dont plus de 20 ans en IT. J'ai même suivi des cours de programmation en DOS en étant enceinte de mon premier enfant (eh oui, en 1981, les écoles en informatique n'existaient pas encore).

Ce que je veux dire par là que j'ai eu des missions dans tous les domaines et dans toutes sortes de sociétés et dans toutes les branches. J'ai pu donc noter beaucoup de différences dans le fonctionnement des différentes branches.

Si vous travaillez dans les sociétés de services style banque, cela ne vous arrivera pas.

Par contre si vous travaillez dans le secteur industriel, et/ou chimique et/ou agro-alimentaire, il est normal d'avoir des règlementations telle que vous vivez. Les sociétés demandent aux externes de ne pas venir pour des raisons de sécurité. Seuls des employés seront présent sur site pour faire des travaux de réfection. Les comptables travaillent aussi en fin d'années pour des raison que chacun de nous comprenons. Ceci sont encore des exemples, non pas des généralités.

Si la direction a décidé d'instaurer cette règlementation, c'est qu'il y a certainement une raison, que l'on la comprenne ou pas.
Bonne soirée.

merci beaucoup pour vos réactions!

Changer de client c'est la seule chose que le consultant pourrais faire car il ne peut pas changer les règles chez le client.

J'ai plus de 10 ans dans ce domaine, j'ai bossé chez plusieurs boites et je dispose d'un bon réseau d'amis consultants : c'est la première fois que je vois un client décider des périodes de QUATRE semaines de vacances. et cela sans qu'il le dise avant le démarrage.

Le problème ce n'est pas uniquement l'impact sur le CA, il y a aussi une question de fierté quand on est dans un poste dans une société. Etre privé de quelque chose dont tout le monde dispose à savoir le choix des dates de vacances ce n'est pas rien pour moi, à moins qu'il ait un facteur compensateur ce qui n'est pas le cas.

de mon côté je vais rien dire et vais exploiter ces deux semaine pour faire une certification que j'ai bcp laisser trainer mais je raterai pas la moindre opportunité.. pas de cadeaux.

Réponses  : 5
Like  : 0
Vues : 278

Réponse postée 25 septembre 15:48

C'est un groupe, ils ont mis simplement un prénom différent par niche différente. C'est leur manière de fonctionner.

Un collègue en Belgique travaillait via Nigel Frank, et il était content. Mais bon, quand on voit les avis sur Indeed US, ce serait autre chose là bas, tout en sachant que chaque pays possède sa culture de travail.

De là à dire que leur étude soit bonne, j'ai un petit doute, pour les mêmes raisons que TD1. C'est comme s'il fallait prendre pour argent comptant les études de Pfizer avec leur études sur le Covid19...

j'ai qd mm pas trop confiance dans cette étude car c'est dans leur intérêt de faire de la pub pour aws

et malheureusement la réalité en france, c'est que certains acteurs du publique se braquent pour avoir du cloud souverain pour les données de santé par exemple à cause du cloud act

et d'accord avec toi les xxx Frank c'est plus que suspect

Réponses  : 36
Like: 1
Vues : 535

Réponse postée 25 septembre 15:30

Hello Brag80,

Nous sommes tous dans le domaine informatique ici... 😊

Ce n'est pas le "domaine" qui est important ici, c'est une question d'adaptabilité et de respect de la règlementation envers ta cliente. A partir du moment où tu signes un contrat avec ta cliente pour tes prestations et que tu es payé en retour, tu es obligé de suivre les consignes de ta cliente.

Ceci est plus compréhensible quand on parle de la sécurité et plus acceptable mais le principe reste le même. Ce que tu ne semble pas comprendre, c'est qu'une règlementation interne n'est pas une exception.

Mon exemple était une fermeture. Je n'ai jamais dit que c'était votre cas.

Comme l'a dit notre avocat de service ici, VincentB_

Non, désolé, pas d'accord. Le client ne vous dit pas quand prendre vos congés, il vous dit quand il ne faut pas venir dans son établissement si j'ai bien suivi ?

Soit, pour une prochaine fois, ce sera une bonne leçon pour ta prochaine mission afin de demander ce genre d'informations pendant l'interview avec le client, et s'il le faut, le notifier dans ton contrat s'il y a une exception à la règlementation.

Salut,

Ce n'est pas parce que tu es freelance que tu ne dois pas t'adapter à la règlementation de ton client. L'indépendance se situe dans les heures, dans la manière de travailler. Pas vraiment de travailler alors que toute la société ne travaille pas. Donc oui, c'est normal de te plier à ce genre d'exigence de ton client.

Normalement, ton client doit te donner une copie de la règlementation de travail les premiers jours de travail. Là, il serait normalement noté à quelles dates, la société est fermée. Donc, normalement tu aurais du recevoir l'information en début de prestation.

La société ne dit pas que vous devez prendre congé; la société dit que la société est fermée et que personne ne travaille pendant cette période de fermeture.

Maintenant, il m'est arrivé la même chose, et comme il y avait des KPI payants plus qu'urgents pour le fournisseur, j'ai via un mail reçu l'autorisation de travailler pendant la fermeture à la condition que je donnais par mail mon avancement de mon travail pendant cette période, jour par jour, pour justifier un travail que mon responsable ne pouvait pas vérifier.

Réponses  : 36
Like  : 0
Vues : 535

Réponse postée 25 septembre 12:28

Ce ne sont pas des congés obligatoires. C'est une fermeture de société (voir mon message précédent). Avec la fermeture, le client ne peut pas justifier quelles factures qu'elles soient envers leur audit, sauf exception super exceptionnelle (selon le projet).

Merci pour vos réponses

@droopyann: lors de l'entretien j'ai été avec le client et l'intermédiaire

Par expérience, il ne sa passe généralement rien (ou vraiment pas grand chose) sur les périodes cités. Je comprends que le client ne veuille pas payer un presta sur ces périodes

le client paye un TJM (Taux journalier moyen) et cela s'applique sur les jours de baisse d'activité mais aussi sur les jours de folie et de mise en production..

Tant que les jours de stress et de d'excès de travail sont payés sans majoration on ne doit pas dire au consultant de ne pas venir les périodes cités..

En plus c'est 4 semaines, ça aurait été une semaine j'aurais dis pas de problème.

Enfin je rejoins également @htnfr sur les choses qui pourraient compenser, actuellement rien! c'est pas mal mais rien d'exceptionnel non plus.

Aucun plus par rapport au marché.

Je finis peut-être l'année sans problème mais l'année prochaine je me ferai pas avoir.

Merci

Réponses  : 3
Like  : 0
Vues : 148

Réponse postée 25 septembre 12:25

Bon bèn, c'est michael page aussi hein....
Je ne vais rien dire, sinon je me fais virer du forum 🤣 🤣 🤣 🤣

Réponses  : 36
Like  : 0
Vues : 535

Réponse postée 25 septembre 12:20

Salut,

Ce n'est pas parce que tu es freelance que tu ne dois pas t'adapter à la règlementation de ton client. L'indépendance se situe dans les heures, dans la manière de travailler. Pas vraiment de travailler alors que toute la société ne travaille pas. Donc oui, c'est normal de te plier à ce genre d'exigence de ton client.

Normalement, ton client doit te donner une copie de la règlementation de travail les premiers jours de travail. Là, il serait normalement noté à quelles dates, la société est fermée. Donc, normalement tu aurais du recevoir l'information en début de prestation.

La société ne dit pas que vous devez prendre congé; la société dit que la société est fermée et que personne ne travaille pendant cette période de fermeture.

Maintenant, il m'est arrivé la même chose, et comme il y avait des KPI payants plus qu'urgents pour le fournisseur, j'ai via un mail reçu l'autorisation de travailler pendant la fermeture à la condition que je donnais par mail mon avancement de mon travail pendant cette période, jour par jour, pour justifier un travail que mon responsable ne pouvait pas vérifier.

Réponse postée 22 septembre 13:42

Hello,
Abandonne. TekSystems ne répond jamais.

Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 368

Réponse postée 19 septembre 06:16

Hello,

Dans un autre post que j'avais écrit sur le fonctionnement des "frais" du portage, il y était noté que non seulement, ma société de portage ne rembourse que 50% du prix de matériel informatique justement pour ne pas l'amortir. Si je ne me trompe pas, l'achat d'un PC n'est que rarement 100% déductible car il y a toujours une portion d'utilisation privée.
Une facture doit toujours être au nom d'un acheteur qui est bien en possession du matériel acheté. Ceci aussi bien en cas de contrôle fiscal que pour la garantie.

La société de portage peut appliquer l'amortissement sur 36 mois, ce qui permet concrètement que chaque mois, 1/36e de la valeur TTC du bien soit déduite du chiffre d’affaires (et donc de la rémunération). Si le salarié porté quitte la société de portage avant la fin des 36 mois, il ne pourra pas aller au bout du remboursement sur son activité du bien acheté.
Si on n'est pas certain d'avoir un mission de 36 mois ou que l'on quitte la société de portage avant 36 mois, le remboursement du pc ne sera pas complet. C'est pourquoi, il ne vaut mieux pas choisir l'amortissement, mais bien demander le remboursement normal c'est à dire le remboursement des frais en 1x avec la limite des 50%

Chaque salarié porté possède un compte d’activité de consultant en portage. C'est dans ce compte d'activité que doivent être pris en compte les immobilisations et les amortissements. Il n'y a donc aucune raison pour que la facture soit faite au nom de la société de portage.

Hello,
Quand j'ai acheté mes deux pc et que je les ai déduits via le portage salarial... JAMAIS LA SOCIETE DE PORTAGE A DEMANDE VOIR EXIGE, DE METTRE LA FACTURE A LEUR NOM!!! C'est une question non seulement de logique, mais c'est très grave en cas de problèmes avec le PC vs la garantie.

Si tu paies un produit quelque il soit, la facture doit être à ton nom. Et cette dépense sera déduite comme DevAndOps a expliqué.

Réponses  : 12
Like  : 0
Vues : 368

Réponse postée 18 septembre 19:11

Hello,
Quand j'ai acheté mes deux pc et que je les ai déduits via le portage salarial... JAMAIS LA SOCIETE DE PORTAGE A DEMANDE VOIR EXIGE, DE METTRE LA FACTURE A LEUR NOM!!! C'est une question non seulement de logique, mais c'est très grave en cas de problèmes avec le PC vs la garantie.

Si tu paies un produit quelque il soit, la facture doit être à ton nom. Et cette dépense sera déduite comme DevAndOps a expliqué.

Réponses  : 24
Like: 1
Vues : 1465

Réponse postée 18 septembre 13:02

Je suis bien d'accord avec Fred et Yann,

c'est quoi le problème avec "tout va bien" ?

Un sac de 30 kg, on peut le porter 2 ou 3 mois. De plus, tu n'auras pas plus de trimestres pour ta retraite. Seul le montant sera différent par rapport à tes cotisations.

J'ai aussi l'habitude de travailler plus vite que les autres, je remplis ce temps par des obligations privées, ou par ma passion qui est l'écriture. Cela me donne un bon équilibre personnel.

Tout à fait d'accord avec tout ce qui a été dit. Je vais donc axer sur un troisième angle, celui de la psychologie intrapersonnelle : t'es pas en train de rêver un peu, là ? Tu veux cumuler deux temps plein ? Comme ça ? Genre ça va bien se passer... 😆

Je vais te dire un truc, parce que j'ai déjà bossé dans des milieux où 42h d'affilée sans dormir sont légion : tu seras incapable de mener au bout ce que tu es en train de dessiner. Je mets un billet sur la table. Tu vas exploser en vol ou te faire détruire par un de tes clients. Et n'oublie pas que chaque niveau de stress en plus c'est un niveau de déterminisme en plus sur la chaine du déboguage.

Avoir un travail rémunérant et non stressant c'est la fondation idéale pour se développer ailleurs, pas pour se rajouter un deuxième sac de 30kg sur le dos parce que "jusqu'à présent la rando se passe super bien". Donc je poserai cette question : c'est quoi le problème avec "tout va bien" ?

Réponses  : 26
Like  : 0
Vues : 615

Réponse postée 17 septembre 17:12

J'espère que vous avez changé d'avocat?

j'ai fais appel, jugement final en Janvier; Attention au TC de Paris.

c'est pour cela que je prefere rester prudent. j'ai du tout payer, j'ai meme été saisi sur ordre de la societé intermediaire il y a 1 an.

j'ai du faire un emprunt pour payer

vive la justice

Merci de votre soutien

Réponses  : 26
Like  : 0
Vues : 615

Réponse postée 17 septembre 16:49

Bonsoir,
Vous pouvez faire appel à ce jugement, mais attention, le délai est de 10 jours après la signification du jugement.
J'ose espérer que vous avez une protection juridique.
Courage.

salut, j'ai eu exactement le meme cas mais ca s'est tres mal passé pour moi, tres tres mal passé. car le contrat avec la societé intermediaire de la SII est resté signé sans jamais demarrer car la client final avait annulé la mission comme vous.

Je me suis replacé (normal je cherchais une mission) dans la societé du client final par une autre SII 2 semaines plus tard, et 3 mois plus tard j'ai ete attaqué au TC par la societé intermediaire car une clause du coutrat qui n'a jamais demarré m'interdisait de travailler chez le client final pendant 1 an.

1 an et demi de procedure plus tard je suis condmané à verser plus de 25K sans compter les frais d'avocat, qui m'avais abusivement accusé de les avoir court-circuité ce qui est completement faux. j'ai appelé ca la double peine: annulation du contrat 3j avant de commencer, attaque et procés perdu !

Le societé intermediaire (rang 3) poste regulierement des annonces ici.